Livres
472 837
Membres
446 002

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Journal du voleur



Description ajoutée par x-Key 2010-10-16T13:54:39+02:00

Résumé

Journal du voleur est un ouvrage autobiographique de Jean Genet publié en 1949.

Âgé de trente-cinq ans, le narrateur, Jean, évoque sa vie de 1932 à 1940. Il raconte son existence de misère en Espagne, dans le quartier interlope du Barrio Chino à Barcelone, où il partage les mœurs de la vermine avec Salvador, son amant crasseux, qu’il délaisse pour Stilitano, le manchot magnifique, maquereau et traître. Abandonné par ce dernier, le narrateur raconte son dénuement sur les routes andalouses. Il fait part de ses pérégrinations en France, en Italie et en Europe centrale, où il rencontre Michaelis, chanteur des rues, amant puis compagnon de prison. Il évoque Java, ancien Waffen SS, traître qu’il admire. En 1936, à Anvers, il retrouve Stilitano enrichi par le trafic d’opium. Armand, incarnation de la « brute parfaite », devient son amant, et avec Stilitano et Robert, dont il jalouse la complicité, il détrousse les pédérastes. Stilitano le pousse à trahir Armand. Il les abandonne et revient à Paris. Il évoque aussi sa rencontre, lors d’un séjour à Marseille, avec le policier Bernardini, qui l’a fasciné et dont il est devenu plus tard l’amant. À la Santé, il rencontre Guy avec lequel il a la révélation profonde du cambriolage. Avec Lucien, docile amant, il connaît la tranquille tendresse, mais cet amour le rapproche de la morale et lui fait connaître le regret de sa légende. Après un éloge du bagne de Guyane, il annonce un second tome au journal : « Affaires de mœurs ».

Dans ce journal, qui ressortit en fait au genre de l’autofiction (le narrateur s’identifie à l’auteur mais réinvente les faits à sa guise), Genet expose à la fois les principes de sa poétique et les fondements d’une éthique subversive.

Afficher en entier

Classement en biblio - 25 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Em34 2017-09-01T10:40:27+02:00

Il fut arrêté par la police. Devant moi s'échangea ce dialogue :

-C'est toi qui as fait le coup de la rue Flandre.

-Non, c'est pas moi.

-C'est toi. Le concierge te reconnaît.

-C'est un type qui a ma gueule.

-Elle dit qu'il s'appelle Guy.

-C'est u type qui a ma gueule et mon nom.

-Elle reconnaît tes fringues.

-Il a ma gueule, mon nom et mes fringues.

-C'est les mêmes cheveux.

-Il a ma gueule, mon nom, mes fringues et mes cheveux.

-On a relevé tes empreintes.

-Il a ma gueule, mon nom, mes fringues, mes cheveux et mes empreintes.

-ça peut aller loin.

-Jusqu'au bout.

-C'est toi qui as fait le coup.

-Non c'est pas moi.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Date de sortie

Journal du voleur

  • France : 1982-03-04 - Poche (Français)

Activité récente

CecileM l'ajoute dans sa biblio or
2018-08-30T16:23:15+02:00
Igitur l'ajoute dans sa biblio or
2017-08-11T13:13:16+02:00

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 25
Commentaires 1
Extraits 5
Evaluations 3
Note globale 7.67 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode