Livres
627 741
Membres
736 134

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Journal d'un proctologue et autres nouvelles



Description ajoutée par alexandre-ragon 2013-04-04T21:38:15+02:00

Résumé

On devient proctologue par hasard, je ne connais pas un enfant qui voudrait le devenir une fois devenu adulte. J’imagine d’ici la scène du bambin annonçant à ses parents :

« Moi, quand je serai grand, je veux être proctologue !

— Tu veux être quoi ?!?

— J’veux être proctologue, j’veux que les gens s’agenouillent devant moi et moi, je leur mettrai des doigts dans le trou des fesses ! »

À coup sûr, l’enfant qui dirait cela finirait sans tarder chez le pédopsychiatre. Je n’étais pas cet enfant-là, moi je voulais être chirurgien, je voulais opérer des cœurs.

Ainsi commence le journal de ce médecin que d’aucuns décrivent comme « blasé, cynique et drôle ». S’il semble tout mettre sur un même plan, on comprendra qu’il y a deux choses qui comptent plus que tout dans sa vie : sa fille Léa et ses patients.

Le sport ne sert à rien. Comment peut-on porter un jugement aussi abrupt que péremptoire ? Le sport, les médecins vous le diront, c’est bon pour la santé. Oui mais…

Céline est éreutophobe. Non, elle n’est pas, clame-t-elle, érotomane ni encore moins nymphomane ! L’éreutophobie, c’est la peur de rougir, en public, pour un rien. Et, dans son cas, ce n’est pas juste une peur, elle rougit à la moindre occasion.

Afficher en entier

Classement en biblio - 14 lecteurs

extrait

7 mai

Il a fait aujourd’hui un temps magnifique, un de ces temps de printemps ensoleillé où il ne fait pas trop chaud. Le soleil sur le visage apporte juste ce qu’il faut de chaleur, l’air paraît plus léger. Quand il fait un temps pareil, j’ai l’impression que ça ne cessera jamais, que les jours gris ne reviendront pas, que l’air ne deviendra cet été ni trop lourd ni vicié, que le temps est suspendu à cette saison, à cette sensation, à ma démarche sans peine.

Hélas, après août étouffé de chaleur, les jours sombres reviendront, et Paris retrouvera son manteau gris de journées de pluie morcelées d’un ineffable ennui.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Je ne suis pas objectif, je ne peux qu'aimer ce livre, j'ai travaillé dessus pendant deux ans !

Ce qui me rassure, c'est qu'il n'y a pas que ma maman et ma voisine qui l'ont apprécié, les gens qui l'ont lu ont plutôt aimé. Ne soyez pas rebuté(e) par le thème, j'ai évité de tomber dans le salace.

Mes chers amis booknautes, j'attends vos retours !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Un receuil de trois nouvelles très intéressantes et pertinantes, qui n'ont aucun lien entre elles si ce n'est le style aiguisé de l'auteur. J'ai été curieuse et intriguée par le titre, et vu le résumé, j'ai tout de suite pensé que les sujets devaient être traités au second voir troisième degré.

Dans la première, on suit un médecin proctologue au travers d'un journal écrit occasionnellement. Il a été, on s'en doute, bien moqué par son métier, tous les jeux de mots possibles lui ont été faits, il en est d'ailleurs un peu blasé. Il nous raconte donc diverses situations qu'il a eu à soigner, et certaines sont plutôt cocasses ! Cela paraît tellement vrai qu'on pourrait penser que l'auteur était proctologue dans une autre vie ! Je suppose que les cas cités ne sont pas tirés toutes de son imagination. Tout cela raconté sur un ton parfois cynique, parfois drôle. Il m'a fait penser à Pierre Desproges. Comme dans cet extrait « On a rarement vu un professeur de sport sauver des vies ; c'est aussi rare qu'un chihuahua chien d'avalanche »..Et à côté de cela il y a le côté tendre et sentimental avec sa fille qu'il voit de temps en temps vu qu'il est séparé. Il vit seul avec son chat. On finit par s'attacher à ce médecin, qui dans la deuxième partie, va se retrouver de l'autre côté de son rôle, comme un acteur devenant réalisateur, sauf que là, il ne choisit pas tellement le scénario et doit subir...Très touchant et émouvant.

Dans la seconde, le ton est tout de suite donné avec cette phrase : « Le sport est à l'activité physique ce que la philosophie est à l'activité intellectuelle : une grande dépense d'énergie pour un résultat navrant » Une fois encore le ton est donné. On va suivre l'évolution d'un enfant jusqu'à sa vie de jeune adulte, qui aura essayé plein de sport avec tous les incidents que cela implique.

La troisième parle d'éreutophobie, ou la peur de rougir. La pauvre Céline en souffre et va longtemps être la risée de ses camarades...jusqu'à ce qu'un jour elle rencontre....Alors là l'auteur m'a bien bluffée, j'ai adoré la fin de cette nouvelle !

Un recueil court par son nombre de pages, mais si riche par ce qu'il conte !! J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur et sa façon de dépeindre ses personnages et les situations, passant du comique au triste, voir dramatique. Il m'a donné envie de continuer à le lire, et je vais le faire avec un autre genre, un roman, « Seul le bonheur ». Si avec trois courtes nouvelles, il arrive à me captiver, j'aimerais savoir ce que cela donne avec un roman !!

Afficher en entier
Or

J'ai beaucoup aimé le journal d'un proctologue. L'écriture est incisive, et l'humour est toujours présent.

Pourtant, j'ai aussi trouvé beaucoup de pudeur chez le personnage. La deuxième partie est très émouvante.

Les deux autres nouvelles ponctuent agréablement le recueil.

Afficher en entier
Diamant

un recueil de nouvelles que j'ai dévoré! j'ai particulièrement aimé la nouvelle éponyme mais elles m'ont toutes plu! c'est drôle, bien écrit et profond tout à la fois! je le recommande!

Afficher en entier
Diamant

Un recueil à la fois drôle et sensible ! Toutes les nouvelles sont fluides et bien écrites !

Ma préférences va à "Le rouge aux joues (Journal d'une Éreutophobe)" : sans doute mon côté sensible et romantique qui a été touché dans cette nouvelle (et surement parce que je me suis sentie proche de Céline, et bon sang, ce que la fin est belle !).

Afficher en entier
Diamant

Excellent !

C'est très très bien écrit, la lecture est fluide et ça j'adore. Le côté court c'est aussi ça le charme des ces nouvelles.

Les sujets abordés sont intéressants, dans les trois nouvelles on trouve de l'émotion et beaucoup d'humour.

Au sujet de la proctologie, de la médecine et des médecins de façon générale c'est plein de vérité.

Le journal m'amuse beaucoup, j'ai l'impression de revivre les conversations que j'ai au travail avec "mon" biologiste de patron.

En passant, merci pour ce qui est dit sur la nécessité des secrétaires médicales.

Un recueil que je recommande vivement !

Afficher en entier
Diamant

J'ai beaucoup aimé. J'ai trouvé le personnage de Léa très intéressant. J'ai bien aimé la deuxième partie. Seul petit reproche, c'est trop court!

J'ai bien aimé les deux petites nouvelles mais aussi trop courtes.

Afficher en entier
Diamant

Je ne suis pas objectif, je ne peux qu'aimer ce livre, j'ai travaillé dessus pendant deux ans !

Ce qui me rassure, c'est qu'il n'y a pas que ma maman et ma voisine qui l'ont apprécié, les gens qui l'ont lu ont plutôt aimé. Ne soyez pas rebuté(e) par le thème, j'ai évité de tomber dans le salace.

Mes chers amis booknautes, j'attends vos retours !

Afficher en entier

Date de sortie

Journal d'un proctologue et autres nouvelles

  • France : 2013-04-04 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 14
Commentaires 7
extraits 5
Evaluations 6
Note globale 9 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode