Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de joviale57 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le Passager Le Passager
Patrick Senécal   
Tabarnac! Dis-je en refermant ce livre! C’est un ostie de criss de bon bouquin !! Bon d’accord, je ne vais pas étaler ma science en expressions québécoises mais que voilà un bon écrivain qui nous vient de ce si beau pays.

L’histoire? Etienne, 30 ans, obtient un poste de prof de littérature au Cégep ( l’équivalent de nos collèges) de Drumondville, sa ville natale. Son trajet quotidien est si monotone, qu’il prend un autostoppeur et qu’il se lie d’amitié avec ce dernier. L’histoire pourrait être banale mais Etienne, qui n’a aucun souvenirs de sa petite enfance, fait des rêves, a des flashs depuis qu’il a rencontré Alex et il est certain qu’il l’a connu pendant sa période d’amnésie. De fil en aiguille, Etienne se rend compte qu’il a dû faire des choses étranges avec Alex et il cherche à savoir ce que sa mémoire a occultée.

En 200 pages, l’étrange et l’horreur va crescendo et le final étonnant m’a complètement scotché. Etienne va se faire dépasser par les événements et le piège va se refermer sur lui ..

Un livre qui se dévore à toute vitesse et qui donne envie de découvrir les autres oeuvres de l’auteur. Comparé à Stephen King, Patrick Senécal fait partie de ces écrivains qui savent tenir un suspens. Les expressions québécoises apportent une réelle fraicheur à la lecture, ce qui est très surprenant pour un thriller. Je ne saurais que le conseiller! Gros bémol: presque introuvable en librairie, il faut fouiller les sites d’occasion pour trouver les Senécal mais ça en vaut vraiment la peine !


par NathM
Un amour inespéré Un amour inespéré
Jenna Ric's   
Je voudrais déjà remercier Jenna pour m’avoir fait confiance et de m’avoir permis de lire son roman. J’avoue que je n’ai pas trop lu le résumé. La première couverture que j’avais vu me plaisait beaucoup, la définitive encore plus !!!! Mais je n’ai pas été déçue, j’ai trouvé une jolie petite romance comme je les aime. Simple, sans trop de chichi, avec des personnages cassés… Enfin, bref, un joli petit cocktail avec des scènes non censurées. Julie, notre personnage principal, est une maman de deux enfants, elle vit seule après avoir perdu son mari qui n’a pas été tendre avec elle. Du coup, elle garde des séquelles de ce passage-là. Elle doute d’elle et se voit d’une façon assez négative, enfin elle a une image d’elle négative. C’est ce qui arrive souvent lorsque l’on subit du rabaissement en permanence, on finit par y croire et par le penser. Et j’avoue que je suis assez admirative face à cette réalité que l’auteur nous offre. Et pourtant malgré tout ça, j’ai eu un peu de mal avec l’héroïne. Mais pas dans le sens négatif mais plus dans le sens où je ne me reconnais pas en elle, vu que je ne suis pas maman. Mais j’ai pu parfaitement comprendre ses doutes et ses choix. Et dans tout cela, il y a le beau Daniel, que j’ai souvent appelé Gabriel d’ailleurs lol, ce qui m’a légèrement dérouté par moments parce que je me demandais qui était ce Daniel. Ce Daniel qui va changer sa vie, mais qui, va aussi se soigner lui-même grâce à Julie. Mais il me fait penser aussi au beau prince en cheval blanc. Enfin bref, à vous de voir comment, parce que bien sûr dans une romance, il y a toujours des hauts et des bas. Et il y a encore plein d’autres personnages à découvrir que j’ai vraiment aimé. En ce qui concerne l’écriture de l’auteur, je l’apprécie beaucoup, elle simple et assez fluide. Les pages défilent assez rapidement. D’ailleurs bien trop rapidement. Le livre est court, il n’a pas le format d’une nouvelle mais pas loin. Du coup, j’ai eu une petite frustration. Mais en même temps quand je regarde de plus près, j’ai une histoire assez complète et riche. Une fin qui n’est pas vraiment une surprise mais cela n’empêche pas de flancher et d’avoir mon cœur de midinette tout content.

En conclusion, c’est une belle histoire d’amour. Mais j’ai eu du mal avec l’héroïne du coup, je ne peux pas le définir comme un coup de cœur, mais ce n’est pas loin. Un livre assez court mais qui vous permet de vivre une histoire assez intense avec des hauts et des bas. Mais une histoire assez simple, qui pourra paraître bien trop simple pour certaines. Mais j’ai aimé les personnages qui sont attachant par le fait qu’ils soient blessés par la vie sentimentale qu’ils ont eue. Une écriture simple sans chichis, avec des scènes érotiques placées lorsqu’il le faut et avec parcimonie ce qui en fait un joli Chick lit non censuré.

par Lily01
Le roi disait que j'étais diable Le roi disait que j'étais diable
Clara Dupont-Monod   
http://www.megworld.fr/2014/11/le-roi-disait-que-j-etais-le-diable-clara-dupont-monod.html

Aliénor d'Aquitaine me fascine et me passionne depuis que j'ai lu "Le lit d'Aliénor" de Mireille Calmel. J'admire cette femme de pouvoir qui était tellement en avance sur son temps. J'étais très heureuse de découvrir "Le roi disait que j'étais le diable" mais je n'ai pas été tant emballée que ça. Bien qu'il ait des qualités indéniables, j'ai aussi noté plusieurs défauts qui m'ont empêché d'apprécier pleinement ce roman.


J'ai été gênée par le style de Clara Dupont-Monod. Elle écrit bien, là n'est pas la question, c'est plutôt la construction du roman qui ne m'a pas plu. J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de blabla inutile. L'auteure nous coupe régulièrement du récit pour nous donner des explications sur la vie ou le passé d'Aliénor. Ces informations sont intéressantes certes, mais m'ont perdue. J'étais bien incapable de me souvenir où en était le récit ou encore, où se trouvaient nos personnages. De plus, les ellipses récurrentes n'ont rien arrangé... J'ai eu l'impression que l'histoire d'Alénior et de Louis VII était par moment survolée.
De plus, j'aime les récits au présent lorsqu'il s'agit de romans d'anticipation ou des romances mais pas pour le roman historique. Ce temps m'a dérangée ici, je l'ai trouvé peu approprié.


Le point de vue d'Aliénor est intéressant puisque nous avons la vision de la jeune femme. Elle observe d'un œil très critique le Roi : sa faculté à beaucoup parler sans arriver à prendre seul les décisions ou encore sa foi aveuglante dans la religion. Aliénor n'est pas spécialement pieuse et vit dans un autre univers que son époux. Elle aime l'art et la poésie, tout le contraire du roi qui n'y trouve aucun intérêt.
Les passages en italique nous révèle le point de vue de Louis VII. Dès qu'il voit Aliénor, c'est le coup de foudre. Il est complètement sous le charme de son épouse et il la craint en même temps. Contrairement à lui, c'est une femme forte qui sait ce qu'elle veut. Je n'ai pas aimé ces passages, Louis VII n'est pas un personnage intéressant et l'entendre vanter les charmes d'Aliénor devient vite ennuyeux. Honnêtement, le point de vue de la reine aurait été amplement suffisant.


Pour conclure, j'ai aimé en apprendre plus sur Aliénor d'Aquitaine mais dans l'ensemble, ce roman ne m'a pas franchement convaincue. Le style de l'auteure ne m'ayant pas emportée, je suis restée assez extérieure au récit.

★★⋆☆☆
Une lecture moyenne.

par megmars
Elvis Cole & Joe Pike, Tome 7 : Indigo Blues Elvis Cole & Joe Pike, Tome 7 : Indigo Blues
Robert Crais   
L’histoire est vraiment intéressante et surprenante jusqu’à la fin.
J’ai vraiment pris plaisir à lire ce livre et à découvrir la vie peu ordinaire de ce père de famille et de ses trois enfants.

Les personnages sont vivants, sensibles et ont chacun leur caractère qui leur est propre.
J’ai apprécié l’histoire car ce n’est pas le point de vue des meurtriers ni du père de famille qui sont mis en avant mais celui d’un détective privé.
J’ai vraiment trouvé cela surprenant. Le point de vue est interne ce qui facilite vraiment les choses. On peut ainsi vraiment entrer dans la peau de ce protagoniste dont la vie va changer en l’espace de quelques semaines.
J’aurais peut-être apprécié avoir quelques points de vue concernant au moins un des enfants, cela aurait pu être intéressant de voir comment ces derniers percevaient certaines situations.

Les idées sont bonnes, innovantes et Robert Crais nous fait facilement partager ce quotidien.
Les descriptions sont assez présentes et on s’imagine très bien les actions.
Par contre il en manque certaines concernant les personnages et les lieux. Quant à ces derniers ce que j’ai vraiment apprécié c’est que l’auteur indique des noms de rues et de quartiers. Cela peut-être intéressant si certains lecteurs sont allés dans ces endroits ou s’ils ont envie de s’y rendre.
Il aurait peut-être été utile de rajouter des noms de commerce pour donner un peu plus de vie à ces rues.

Les idées sont intéressantes et s’enchaînent bien. L’auteur arrive vraiment à captiver son lecteur et à donner envie de poursuivre la lecture de son roman pour connaître la fin.
Cette dernière est bien tournée quoiqu’un peu surprenante pour un thriller. J’aurais peut-être souhaité une fin un peu plus énigmatique et centrée sur le détective privé. La scène finale est tout de même bien écrite et m’a touchée.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2015/10/affaire-n094-indigo-blues-de-robert.html

par manue14
Voyagez des Lowlands aux Highlands écossais - Première Partie : Ici brûle ma chandelle Voyagez des Lowlands aux Highlands écossais - Première Partie : Ici brûle ma chandelle
Liz Curtis Higgs   
Elisabeth étudia les mains qui étreignaient les siennes. Pâles, avec de longs doigts et des poignets minces. Les mains d'un gentilhomme. Les mains d'un débauché. Plusieurs femmes. Il l'avait déjà avoué quelques semaines auparavant. Pourquoi n'avait-elle pas entendu la vérité derrière ses mots ? J'ai un faible......
- Il est temps pour moi de partir, dit Elisabeth en regardant la porte, sa seule issue. Monsieur Belhaven attend, dit-elle, et Gibson est au pied de l'escalier.
- Je vous en prie, Elisabeth, dit Donald en l'attirant plus près. Ils peuvent attendre encore un peu.
Lorsqu'il la regarda dans les yeux, la résolution d'Elisabeth se mit à vaciller. Ses regrets ne semblaient-ils pas authentiques ? Et sa promesse sincère ?
Avant qu'elle puisse réagir, elle était prisonnière dans ses bras. Donald l'embrassa si tendrement qu'elle ne put le repousser, se convaincant que ses paroles reflétaient le fond de sa pensée, qu'il l'aimait encore, qu'il......
- Assez, le supplia-t-elle en s'écartant de lui, son corps et son esprit si déchirés qu'elle n'arrivait plus à dire deux mots cohérents d'affilée.
Aidez-moi. C'était le cri de son coeur, quoique personne ne pût l'entendre. Aidez-moi à connaître la vérité.
Donald caressa sa joue avant de la libérer.
- Si vous insistez, milady. Mais rappelez-vous mon serment. Vous seule et aucune autre.
Pendant qu'il ramassait ses vêtements, elle se drapa dans sa cape de laine, puis lança le capuchon sur ses cheveux défaits, le coeur douloureux. La requête de Donald la troublait. Pardonnez-moi. Pour tout.
Comment pourrait-elle faire cela ? Pourtant, comment refuser, si elle l'aimait ?
Chick Lit, Tome 2 : Une Consoeur à la Mer! Chick Lit, Tome 2 : Une Consoeur à la Mer!
Amélie Dubois   
Pour ce 2ème volet, Mali prend le large, elle à décréter qu'elle devait avancer dans la vie, réaliser sa liste de rêves est son objectif. Sur une plage au Honduras elle en accomplie un et voit sa vie un peu mouvementé par Ludi et son ex David, ce voyage n'était pas vain car elle sait discerné ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut plus. Heureusement que la consoeurie à des webcams pour ce maintenir à jour des potins de chacune.

par mickaella
Call me Bitch, tome 2 Call me Bitch, tome 2
Emma M. Green   
Largement mieux que le volume 1. Une fin qui (grrr) me laisse énervée et surexcitée car je veux connaitre la suite, tout de suite. Et pour le coup ça va être long d'attendre.
Emma Green à un talent fou pour nous faire rêver, rire, nous toucher aussi mais surtout elle s'est bien nous faire enrager à chaque volume.
Bon ok, pour dire vrai, elle est experte en suspense, c'est pas possible autrement car à chaque fois, je veux en savoir plus. A chaque fois je veux le volume suivant et à chaque fois, je trouve ça trop court.

En conclusion, je suis addict aux livres d'Emma Green et je suis pas la seule. Qui sera la prochaine personne qui succombera à son talent? Et la suivante ...? Réponse au prochaine épisode ;)

par seve61300
Train de nuit pour Lisbonne Train de nuit pour Lisbonne
Pascal Mercier   
J'ai pris ce livre un peu par hasard, alors que la bibliothèque de ma ville allait fermer et que je n'avais pas vraiment le temps de choisir. En lisant le résumé, je me demandais franchement dans quoi je m'embarquais... Et au final, je ne suis pas mécontente de ce choix complètement fortuit, c'est un très beau livre!
La première scène, celle qui détermine tout l'avenir du livre, est d'une beauté et d'une poésie à couper le souffle. Et tout au long de l'ouvrage, cette poésie reste bien présente et est donnée à petites doses. Berne, Lisbonne et tous les autres lieux traversés paraissent éclatants du point de vue de l'auteur, qui capte leur essence comme (et peut être mieux) qu'un appareil photo...
Et puis on en apprend sur soi en suivant l'épopée de Raimund Grégorius, le personnage principal, à la recherche de qui pouvait bien être Amadeu de Prado. Il y a des moments où je suis restée songeuse devant les pages lues, me remémorant des souvenirs personnels et me demandant comment j'aurais fait à la lueur de ce que j'ai lu. Je pense d'ailleurs que c'est le genre de livres qui se relit des années plus tard, car les mêmes mots auront d'autres effets, parce qu'on aura d'autres souvenirs et d'autres intérêts.... Une belle découverte!
Balefire, Tome 4 : Collier d'Eau Balefire, Tome 4 : Collier d'Eau
Cate Tiernan   
J'ai beaucoup de mal à me faire une opinion sur cette série, je n'ai ni aimer, ni détester. Les livres sont agréables à lire, on entre facilement dans l'histoire et l'intrigue est assez bonne pour nous garder accrocher, mais... Je ne sais pas. C'est une bonne lecture, point. J'ai aimer ce livre enfin en partie, voyons voir. Après l'échec du rite, on ce rend compte que quelque chose cloche pour plusieurs personnages, on le découvre au fur et à mesure. J'ai été agréablement surprise de l'évolution de Luc, j'ai même finit par l'aimer. Je ne pourrais être plus heureuse en ce qui concerne Clio et Richard. J'ai aussi eu un petit faible pour Claire qui est arriver à la Nouvelle-Orléand lors du tome précédent. Pour ce qui attrait à Thaïs, je ne l'aime toujours pas. Tout ce passe quand même bien jusqu'au dernière page, Melita arrive enfin, mais on la voit à peine, ce qui est extrêmement frustrant. Tout ce passe très vite et s'enchaîne à la vitesse de l'éclaire et puis BANG! C'est fini! Grosse déception. Qu'est-ce qui arrive au Treize? Et Deadalus? Pourquoi Melita a-t-elle besoin de Clio vivante? Pourquoi a-t-elle fuit? Tant de question qui resteront à jamais sans réponse parce qu'il n'y a aucune suite.

http://goodbyelullabyreadbook.skyrock.com/3216180109-A-Necklace-Of-Water-Balefire-4-Cate-Tiernan.html
Le cycle du Graal, tome 1 : La naissance du roi Arthur Le cycle du Graal, tome 1 : La naissance du roi Arthur
Jean Markale   
Ce livre est une vraie mine d'informations. De plus, avec toutes les références que l'auteur nous fournit on a envie d'en savoir encore plus et de découvrir ces textes anciens qui l'ont inspiré. Entre christianisme et spiritualité celtique,du départ de Joseph d'Arimathie de Palestine au origine mythique de la Grande-Bretagne,de la naissance de Merlin et du barbe Taliesin à celle du roi Arthur, l'auteur réécrit dans un langage d'aujourd'hui une synthèse des multiples versions de ce mythe.