Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de joysakura23 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Beautiful, Tome 2.5 : A Beautiful Wedding Beautiful, Tome 2.5 : A Beautiful Wedding
Jamie McGuire   
http://leden-des-reves.blogspot.ch/2013/04/beautiful-jamie-mcguire.html

Aaaah! Me revoici, me revoilà pour une petite chronique! Ca va me détendre en cette période d'examen... (si seulement!)
Alors, alors, alors, alors! A Beautiful Wedding... encore un bouquin, même trop petit, qui nous parle de mon coup de coeur? Mais comment vouliez-vous que je passe à côté de ce bijou pur et simple? Alors que Beautiful Disaster vous est enfin accessible (en Français, c'est loin d'avoir tout son charme, je vous l'assure, le simple poulette me rebute...), je continue ma route avec Abby et Travis!

Dans ce petit Spin-off, si on veut, nous découvrons ce qu'il s'est réellement passé à Vegas. Eh oui! Comment s'est passé le mariage si précipité de nos deux héros? Hein? Il fallait que je sache!
Et je ne suis pas du tout déçue du voyage... ouh non!

Dans A Beautiful Wedding, le récit est alterné entre Abby et Travis, ce que j'ai trouvé... exquis. Oui, vraiment! Savoir ce qui motive Abby, comment se sent Travis... tout ça crée une alchimie tout simplement géniale. Surtout que rien n'est rose mais tout est tellement fort, tellement... tellement Beautiful!
L'intensité des sentiments est toujours présente, des deux côtés. Abby qui se demande si elle fait bien, Travis qui n'ose pas croire à sa chance et qui a l'impression qu'Abby va le lâcher parce qu'elle va réaliser qu'elle mérite bien mieux... Jamie McGuire a su me faire tomber amoureuse de Travis une troisième fois, faut le faire!

Alors oui, encore une fois, nos personnages sont loin d'être parfaits. Ils sont bourrés de défauts, et néanmoins perclus de valeurs, d'amour, ils sont entiers. Entiers et avec un caractère bien trempé.

J'ai eu du mal à me détacher du bouquin, les rares fois où je devais m'en décrocher (comme pour aller dormir parce qu'il y avait examen le lendemain AHEUM), ce qui m'a une fois de plus prouvé le pouvoir addictif de cette histoire. Le seul bémol qui n'en est pas vraiment un, ce sont les scènes olé olé auxquelles nous avons droit, puisque moi je m'en passerais bien, comme d'habitude. M'enfin...

146 pages pour retrouver Abby et Travis, 146 pages pour prolonger encore l'histoire et comprendre un peu mieux nos deux personnages, 146 pages de bonheur pour une lectrice comme moi qui aime cette saga! Honnêtement... j'ai rarement vu 24h décrites avec autant de brio et me tenir en haleine aussi bien! J'ai fondu, je me suis inquiétée (tout en connaissant la suite, évidemment), me suis émerveillée, et tout et tout!
Avec ce tome 2.5, Jamie McGuire signe une nouvelle fois un succès chez moi. Ce n'est pas un coup de coeur, juste en dessous, un petit coup de coeur, mais qu'est-ce que j'ai été contente de retrouver mon couple favori pendant quelques pages!

En revanche, en ce qui concerne l'extrait de Red Hill à la fin... très utile! Je ne lirai pas ce livre, j'ai le coeur trop peu accroché pour ceci xD

Enfin bref, un dernier voyage avec les héros de Beautiful, voyage réussi, j'ai été transportée, comme d'habitude, émue et ravie. Bravo, Jamie, et merci, merci, merci.
Ce sera un 19.5/20 pour moi!
Chasseuse de vampires, Tome 1 : Le Sang des anges Chasseuse de vampires, Tome 1 : Le Sang des anges
Nalini Singh   
Certains penseront que j'ai noté ce livre un peu large mais c'est ainsi, que je le veuille ou non, il fait incontestablement parti de " mes protégés ".
Malgré un début un peu délicat quant à l'écriture et la construction des phrases, j'ai été emportée par cette histoire de Chasseuse, d'Anges, d'Archanges et de vampires.
Raphaël, cet Archange à la séduction sensuelle et létale est auréolé de mystère, de froideur et d'impassibilité... sauf au contact de notre guerrière Elieanora qui semble le touché dans la solitude et l'ennui de ses siècles d'existence.
Bien que nous ayons à peine effleuré le passé torturé de l'héroïne et de l'Archange, on se doute que les prochains tomes ne manqueront pas de répondre à nos interrogations et expliqueront le comportement et les choix de chacun.
Un final SUBLIME...
A LIRE ! VRAIMENT !

par ccmars
Les Vampires de Manhattan, Tome 1 Les Vampires de Manhattan, Tome 1
Melissa De La Cruz   
Il est fort probable que ce livre convient mieux aux adolescentes qu’aux adultes. Ici nos vampires sont tout a fait différent de tout ce que j’ai vue jusqu’à maintenant, c’est que la mode et le bronzage sont au rendez-vous, oui oui le soleil leurs va a merveille. Je pourrais qualifier le premier livre comme une introduction de la série. Les personnages, les lieux, leurs habitudes, leurs vie en général et leurs vêtements! Bien oui mon coup de gueule est pour les descriptions de ces vêtements, il y en a trop!!! J’ai compris ils sont riches et portent des marques, trop c’est comme pas assez.
J’aime que l’histoire soit racontée par 3 jeunes filles différentes, trois regards différents, trois styles différents et trois aventures différentes, mais inquiétez vous pas ont ne perd pas le file de l’histoire.
Une écriture simple et facile à lire, certes ceci n’est pas de la grande littérature, mais idéale pour quand il nous faut un petit quelque chose de léger pour un week-end.
Vous aimez les vampires, le style gossip girl alors vous pourrez y trouver votre compte, aussi non passer au suivant. Moi il m’a donné assez de curiosité pour acheter le deuxième. J’ai passé un bon moment de détente et de toute façon je suis une acro au vampire.

par vallery73
Ne me lâche pas Ne me lâche pas
Lil Evans   
Devant ces commentaires élogieux, je me suis dit : "chic ! un bon bouquin peu connu !". Je prends !
mais ouille.... Quelle déception !
C'est gentillet, gentillet, tellement gentillet et sucré que cela m'en a donné une indigestion.
On se retrouve encore une fois avec un héros ultra protecteur qui tombe fou amoureux au premier regard et qui s'efforce de maitriser ses élans car vraiment, vraiment, il a trop envie de coucher avec elle, une héroïne fragilissime et complètement enfant (enfin ! cela se comprend vu la vie qu'elle a vécu). On a la méchante belle et blonde qui déteste d'emblée l'héroïne qui pourtant est si gentiiiiiillle et et si fragiiiiile. L'auteur nous répète constamment et à l'envie et quand je dis constamment c'est vraiment constamment que 1) elle est belle et ne s'en rend pas compte, que 2) elle est si fragile que Louka (le héros) ne pense qu'à la protéger et surtout de lui-même,vilain garçon, 3) que dés que Louka la voit, il l aimerait bien la coucher là mais qd, même il l'aime trop pour ça...
E elle répète, elle répète jusqu'à nous rendre fou.
Cela donne un truc lourdingue et indigeste, avec des scènes vues, revues et rabâchées.
Je vais m'attirer les foudres des autres lectrices, mais j'aime les romances un minimum crédibles, et pas un truc écrit selon la recette courante et insipide que l'on trouve malheureusement si souvent dans les livres de ce genre. Je n'aime pas les niaiseries dégoulinantes de bon sentiments et clichés et c'est exactement ce qu'on a avec ce livre.

par snowgirl
The Book of Ivy, Tome 2 : The Revolution of Ivy The Book of Ivy, Tome 2 : The Revolution of Ivy
Amy Engel   
Tiré de l'article → http://alizeabooks.blogspot.fr/2015/11/the-book-of-ivy-tome-2-revolution-of.html
Tiré du blog → http://alizeabooks.blogspot.com

Je ne sais pas vous mais moi je suis complètement accro de ce livre ! Le premier tome avait été un gros coup de cœur pour moi et celui-ci l'est également. Certes, il y a eu quelques points négatifs mais ceux-ci n'étaient pas assez nombreux et importants pour que je juge le livre bien alors qu'il était génial.

Je savais d'avance que l'univers du livre serait complètement différent – la fin du premier tome nous mettait la puce à l'oreille – mais je ne pensais pas autant apprécier ce nouvel environnement ! Il y avait beaucoup plus d'action par rapport au premier tome ce qui nous stimulait davantage pour le lire. C'était un des plus gros points positifs du roman !

L'intrigue était également très présente : je ne savais jamais à quoi m'attendre et s'en était déroutant ! J'avais toujours peur qu'il se produise quelque chose d'horrible qui changerait alors toute l'histoire et qui nous laisserait sur notre faim. Bien heureusement ce moment n'est jamais arrivé et j'en suis bien contente !

Amy Engel a toujours une belle et délicate plume. Lorsqu'elle décrit des paysages, nous avons l'impression d'y être tellement les détails sont précis. J'ai énormément voyagé durant ma lecture !
Les moments émouvants étaient eux aussi très bien écrits. J'avoue avoir eu la larme à l'oeil plus d'une fois, ce qui ne m'était par arrivée pour le premier tome. Le fait qu'il y ait de l'émotion m'a vraiment plu... le livre paraissait encore plus vivant qu'il ne l'était déjà !

La couverture du roman est vraiment très jolie : on y retrouve quelques éléments du premier tome notamment le poignard que tient Ivy ainsi que sa robe de mariée désormais en mauvais état. J'ai trouvé qu'ils étaient vraiment – et je pèse mes mots – primordiaux. Simplement avec la posture d'Ivy nous pouvons comprendre qu'il y a un énorme changement vis-à-vis du premier tome.

Ivy m'a bien plu mis à part pendant quelques chapitres où je la trouvais assez agaçante ! Vous comprendrez pourquoi en lisant le livre.
Elle est beaucoup plus courageuse qu'avant et son caractère bien trempé est toujours présent. C'est ce que j'avais bien aimé chez elle, son caractère. Je suis bien heureuse qu'il n'ait pas changé !
Au risque de vous spoiler sur l'histoire, je ne vais pas vous parler des autres personnages mais sachez que, comme dans tout bon livre, il y a des gentils et des méchants (vraiment méchants ! XD) mais je suppose que quand vous lirez le livre, car vous le lirez, vous saurez de qui je veux parler.

Je dois vous avouer que cela m'attriste beaucoup que la saga soit terminée... J'ai vécu tellement d'aventures avec Ivy et Bishop, devoir les quitter est vraiment dur. Mais je sais que l'histoire restera à jamais gravée dans ma mémoire. Et puis si j'en ai envie, qu'est-ce qui m'empêche de relire les bouquins ?

S'il y a quelque chose que j'aimerais par dessus-tout, c'est qu'un hors-série sur Bishop voit le jour. Savoir ses pensées et ses émotions me plairaient énormément ! Qui sait... un jour peut-être... ^^

Conclusion : un superbe volume qui conclut très bien la saga. Je n'en attendais pas moins d'Amy Engel ! Je vous le conseille vivement !

Le carnet magique de Norbert Dragonneau Le carnet magique de Norbert Dragonneau
Collectif   
J'aime bien les fac-simile et les photos !
Cela dit les textes sont un peu gnangnan... Donc un livre sympa si on ne le lit pas.
Bizarre.
La Sirène La Sirène
Kiera Cass   
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2016/03/17/the-siren-kiera-cass/

J’étais vraiment très emballée par ce nouveau roman de Kiera Cass après avoir beaucoup aimé la série La Sélection. Ce livre est un one shot, c’est-à-dire qu’il n’y aura pas d’autre tome. Il ne constitue pas une série. Kiera Cass explique que ce récit avait été repoussé à l’époque par les maisons d’édition qui lui ont proposé un contrat uniquement après leur avoir présenté La Sélection. (je me demande bien pourquoi !)

Ce roman m’a tout de suite donné envie de par son résumé promettant une histoire originale avec la plume de Kiera Cass mais aussi de par sa couverture absolument magnifique et j’avoue ne pas avoir pu attendre novembre 2016 pour me jeter dessus.

Pour ceux qui hésiteraient à se le procurer en anglais, sachez que sa lecture est fluide et relativement facile. Je n’ai eu aucun difficulté à suivre l’histoire dans les moindres détails.

Nous suivons donc Kahlen, jeune fille transformée dès les premières pages en sirène. Avec ses sœurs sirènes Elizabeth et Miaka, elles ont une seule et horrible mission : nourrir l’Océan pour lui permettre de continuer à exister, sauvant alors le Monde entier.

Kahlen est une jeune fille très obéissante, prudente, j’irais même jusqu’à dire résignée au début du récit. Un tantinet rêveuse, ça n’est pas parce qu’elle se plie aux règles de l’Océan qu’elle n’ose pas rêver sa vie d’après ses cent ans au service de celle-ci. (l’Océan est ici présentée comme étant une entité féminine)
Alors qu’elle endure le rôle de sirène depuis environ 80 ans, elle rencontre Akinli, un jeune homme intelligent et attachant. J’ai beaucoup aimé Akinli qui est une personne très réfléchie et aux nombreuses facettes. (un genre de prince charmant ultra compréhensif)
Elizabeth et Miaka sont les soeurs sirènes de Kahlen. La première est la rebelle du groupe alors que la deuxième a une âme d’artiste extraordinaire. J’ai globalement apprécié ces deux personnages qui se montrent très solidaires avec Kahlen. Toutes les 3 sont attentionnées, compréhensives et attentives. Je trouve que le mot « sororité » est parfaitement adapté au groupe des sirènes qui se comportent effectivement comme de véritables sœurs entre elles.

De plus, fait important à souligner, Kahlen aime les livres !

Kiera Cass réinvente totalement le mythe des sirènes. Ne vous attendez pas à des queues de poissons ou des désirs de sortir de l’Océan comme dans le dessin animé La petite sirène. Ici, les sirènes vivent parmi les humains, marchant sur leurs deux jambes. Cependant, leur voix étant mortelle pour ceux-ci, elles se doivent de rester muettes pour garder le secret de leur existence. Pour communiquer avec les autres, elles sont donc parfois amenées à devoir écrire et j’ai trouvé cela très bien que ces passages écrits par Kahlen dans l’histoire soient également d’une police autre, simulant une écriture manuscrite, dans le livre.
J’ai aussi beaucoup aimé la personnification de l’Océan qui est désignée par » She » (« Elle ») et donc comme entité féminine et qui est décrite comme ayant une relation très intime, surtout avec Kahlen, comme s’il s’agissait de sa propre mère. D’ailleurs, l’Océan prend toujours une majuscule dans le récit tout comme les prénoms « La » désignant. J’ai trouvé que ça marquait le respect éprouvé devant cette entité décrite comme soutenant le monde à bout de bras.

Le résumé met beaucoup l’accent sur une certaine romance entre Kahlen et Akinli et pourtant, celle-ci est très loin d’être au premier plan. Vous ne tomberez pas dans la niaiserie avec The Siren. J’ai trouvé la romance bien amenée, pas trop rapide et surtout pas irréaliste. Kiera Cass met surtout l’accent sur le monde des sirènes, sur le fonctionnement de celles-ci et de l’Océan; et non pas sur la romance en elle-même qui passe totalement au second plan.

J’ai trouvé l’évolution de Kahlen au fil du récit vraiment très intéressante. Je la sentais plutôt éteinte au début du roman, comme en pilote automatique, comme si elle ne vivait pas réellement et ne faisait que suivre les règles. Sa rencontre avec Akinli la fait devenir une entité singulière, fait émerger une personnalité qui lui est propre et la fait vivre à nouveau. J’ai eu l’impression qu’elle se réveillait d’un long sommeil, qu’elle s’était mise en veille pendant 80 ans. Elle évolue cependant par la suite plutôt brutalement, comme si elle se rendait enfin compte du cauchemar que constitue sa situation actuelle. Son caractère change beaucoup.

Plusieurs formes d’amour sont développées dans ce roman. On a au premier plan l’amour fraternel, entre les soeurs sirènes mais aussi l’amour filial, entre l’Océan et les sirènes. La romance est vraiment au dernier plan.
L’attachement de Kahlen à sa famille formée par ses sœurs sirènes et sa mère Océan est très fort.

Comme je l’ai dit précédemment, l’intrigue se déroule vraiment en dehors de la romance, au sein même du mythe revisité des sirènes. J’ai adoré m’immiscer dans cet univers et mieux comprendre le fonctionnement et la vie de ces créatures. The Siren met en avant le thème de la différence et de l’envie de vivre comme les humains, tout comme on pouvait déjà le voir dans La petite sirène de Disney.
D’abord présentées comme extraordinaires et sans réelle faille, j’ai apprécié en découvrir finalement certaines avec Kahlen.

J’ai été personnellement très émue par le dénouement et la fin du livre, quitte à verser ma petite larme. J’ai trouvé que c’était une très belle fin et que les réflexions et actes de chaque protagoniste étaient très touchants.
Il y a un bon suspense, je n’avais pas tout deviné avant la fin.

En conclusion, The Siren est évidemment un livre que je vous conseille car malgré le fait qu’il était en anglais, je n’ai clairement pas pu le lâcher et l’ai dévoré en quelques jours. J’ai vraiment eu l’impression de lire un conte de fées très atypique qui m’a tenu en haleine et m’a beaucoup touché. J’ai aimé le fait que la romance ne soit pas au premier plan et que les différents types d’amour soient tous bien mis en avant avec des liens très forts entre les personnages.
J’ai clairement adoré et j’en redemande ! Il s’agit là d’un vrai coup de coeur pour moi !
Je vais vraiment continuer à suivre Kiera Cass de très près !

par Mayumi
Le Guide de la Confrérie de la dague noire Le Guide de la Confrérie de la dague noire
J.R. Ward   
si vous avez lu toute la serie alors il vous faut le guide.

par marrachid
The Maddox Brothers, tome 2: Beautiful Redemption The Maddox Brothers, tome 2: Beautiful Redemption
Jamie McGuire   
Superbe tome qui ma rendu complètement addict !
Une vrais Bombe ce tome ! "Beautiful Oblivion" était déjà génial, mais j'ai encore plus aimé celui-ci :)

Thomas est définitivement mon second frères Maddox préférer après Travis <3


par melr
Be Mine Be Mine
N.C Bastian   
Un gros coup de coeur ce livre m'a tenue en haleine du début à la fin j'ai adorée