Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de jubyju : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
L'Épreuve, Tome 1 : Le Labyrinthe L'Épreuve, Tome 1 : Le Labyrinthe
James Dashner   
http://wandering-world.skyrock.com/3126268951-L-epreuve-Tome-1-Le-Labyrinthe.html

Oh god. Ce livre, c'est une bombe ! On a le cœur qui explose, le souffle qui se brise, les mains qui tremblent et le veines gorgées d'adrénaline à chaque chapitre. Purée, quel roman !!! Je ne me suis pas ennuyé une minute ! Mais, genre, vraiment. Pas une seule seconde je n'ai pensé à lâcher L'épreuve. Je peux vous assurez que lire 400 pages en à peine trois jours et en pleine période de cours, c'est vraiment un exploit ! Mais ce fût tellement tellement tellement facile grâce à ce roman... Une fois qu'on commence à lire une page, impossible de s'arrêter. Les lignes défilent pratiquement d'elles-mêmes. On se laisse piéger par le Labyrinthe aussi facilement et docilement que les Blocards, et c'est une expérience tout aussi troublante qu'exaltante.
L'épreuve est définitivement un livre d'action. Seigneur, un nombre incalculable de rebondissements vous attendent ! L'intrigue est juste palpitante ! James Dashner sait réellement comment nous tenir en haleine d'un bout à l'autre de son histoire. C'est tellement impressionnant ! Aucune seconde de répit ne nous est accordée, c'est aussi simple que ça. Chaque chapitre possède son lot de surprises et de retournements de situation. C'en était presque jouissif ! En tournant la page suivante, on sait pertinemment que quelque chose va nous achever, et c'est formidable. On ne se repose pas une seule minute. On reste aux aguets, toujours prêts à affronter la prochaines épreuve... Et BAM, un chose énorme à laquelle on ne s'attendait absolument pas pointe le bout de son nez. Ouaw. Juste ouaw. J'ai été sidéré énormément de fois. L'auteur a doté son récit de milliards coups de théâtre tout en parvenant à mettre en place une intrigue cousue à la perfection. Dans les dernières pages, tout s'imbrique parfaitement. Et c'est un schéma bouleversant auquel nous faisons face ! Ouaw ! Surtout que monsieur Dashner maîtrise aussi l'art de nous donner envie d'avancer dans son récit. En effet, il pose des milliers de questions et n'en distillent les réponses que très lentement ! Un peu plus de temps pour les recevoir, et cela aurait été ennuyant. Mais là, il ne dépasse pas cette limite dangereuse. Il gère tout brillamment. Une plume vive et efficace, qu'il me tarde de retrouver !
Bien évidemment, l'action ne voit pas le jour toute seule... Nous rencontrons, ici, Thomas, un jeune homme envoyé dans un lieu étrange : le Labyrinthe. Dès le départ, j'ai bien senti que l'histoire allait me plaire. Une ambiance oppressante, des créatures étranges, des dizaines d'adolescents déboussolés et des morts à répétition... Une explosion de suspense et de mystère assez rare dans mes lectures. Si l'intrigue m'a énormément plu, je dois bien reconnaître que j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à Thomas, ou à tous les autres protagonistes. En effet, on reste beaucoup trop en surface avec eux, alors que tout le reste est ultra intense. Du coup, le roman ne sera pas un coup de cœur. Il m'a manqué cet attachement si important à mes yeux avec le héros de l'histoire. Si l'auteur a réussi à me renverser avec ses rebondissements, ça n'a pas été le cas avec ses personnages... Dommage.
Heureusement, très rapidement, la situation au sein du Labyrinthe va se compliquer. Une fille va y faire son entrée... et va modifier toutes les convictions des jeunes hommes qui y habitent. Car cette fille, Teresa, est la seule et unique personne de sexe féminin qui a pu accéder au Labyrinthe en deux ans. Et, aux yeux des Blocards ( les personnes vivants dans le Labyrinthe ), c'est un très mauvais présage. Hiiiiiiiiii, je ressens encore toute l'excitation qui m'a traversé en découvrant les nombreuses énigmes qui tournent autour de Teresa mais également de Thomas. On comprend très vite qu'ils sont liés, et qu'un destin inattendu leur est réservé. Démarre alors une folle bataille pour l'espoir, l'amour, l'amitié et la survie.
En parlant d'amour, je me dois de vous avertir que celle contenue dans ce roman est vraiment, vraiment, très légère. Il n'y en a pas vraiment, pour tout vous dire. On pourrait croire que c'est fait très embêtant, mais pas du tout ! Il y a tellement d'autres choses sur lesquelles se focaliser qu'on ne remarque même pas le manque de romance et sentiments amoureux. Et pour que cet aspect ne me manque pas, c'est vraiment que les autres éléments du livre sont décrits merveilleusement bien !
On dévore le roman avec une frénésie difficilement contrôlable. Une fois parvenus aux dernières 100 pages, impossible de refermer le livre avant d'en connaître la fin. La fin... Haaaaa, quelle conclusion explosive !!! Venant de James Dashner, je n'en attendais pas moins. Il répond à toutes nos interrogations et laisse à la fois beaucoup d'énigmes en suspens. Pile assez pour nous donner envie de sauter sur le tome deux, en fait. Les derniers chapitres sont dévastateurs, et ils nous ramènent, comme beaucoup de romans en ce moment, au cœur du genre dystopique. Un peu comme pour Divergent Tome 2 ou The Other Life, on comprend que tout ce qui s'est déroulé ici n'est qu'une infime pièce du puzzle, et j'ai trouvé ça réellement super ! C'est bluffant !
En résumé, L'épreuve Tome 1 est un premier opus vraiment captivant. On plonge dans un univers ensorcelant et effrayant, qui nous prend aux tripes. On se laisse prendre au jeu avec une facilité déconcertante, et il est juste impossible de s'échapper du Labyrinthe avant d'en avoir trouvé la sortie, à savoir le dernier mot du récit. Je suis tellement impatient de lire la suite que je me tâte depuis des jours pour savoir si je ne vais pas la commander en anglais... Pour que j'en arrive à ce point-là, c'est vraiment qu'il s'est passé quelque chose ! Une lecture coup de poing, à la fois haletante et sensationnelle, qu'il ne faut absolument pas louper !

par Jordan
Dynasties, Tome 2 : L'Étincelle sous la glace Dynasties, Tome 2 : L'Étincelle sous la glace
Ilona Andrews   
Alors un suite que j'attendais de puis des lustres en VF ....merci il est arrivé enfin !
Alors pour moi le tome 1 à été mon premier livre de ce couple d'auteurs et pour pallier l'attente j'avais entamer Kate Daniels et je n'ai pas autant adhérée ...alors que là pendant des mois j'ai pensé à Nevada tous les jours et surveillé les dates de sorties.
Je ne suis absolument pas déçue, les personnages sont forts et haut en couleurs...l'intrigue est complexe...même si je pense savoir [spoiler]qui est derrière l'identité de César aux vues des lumières apportées dans ce tome ci[/spoiler].
Bref j'adore la famille Baylor dans son ensemble et surtout la romance entre Nevada et Mad Rogan Le Fléau du Mexique (hummmm... Fan je suis!).
Les péripéties sont plus folles les unes que les autres et on en apprend encore plus sur ce monde magique à chaque chapitres et ça c'est vraiment l'univers qui porte cette histoire et bien que fantastique, rejoint notre organisation mondiale actuelle sur bien des facettes.
Je vous direz : COUP DE COEUR 100%

par Sinner
Because of you Because of you
Juliette Bonte   
Juliette Bonte je l’ai découverte avec son premier livre paru chez Harlequin HQN, Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi. Cette romance, bien que sympathique, m’avait un peu laissé sur ma faim tant j’avais trouvé que l’histoire manquait d’intensité et de rebondissements. Mais comme je ne suis pas du genre à rester sur un échec, j’ai tenu à lire ce deuxième roman. Et j’ai bien fait. Il n’a rien à voir avec le précédent et cette fois, j’ai frôlé le coup de cœur…

Allison est en couple avec Carl depuis un peu plus d’un an. Si au début, leur relation la faisait vibrer, la magie des débuts s’est rapidement estompée. Accro à son boulot, Carl a la fâcheuse tendance à poser régulièrement des lapins à Allison. Ils s’éloignent de plus en plus l’un de l’autre. Pourtant, alors qu’Allison songe à mettre un terme à ce semblant de relation, Carl lui propose d’emménager ensemble. Prise au dépourvu Allison accepte.
C’est alors qu’elle va faire la connaissance de Luke, le meilleur ami et associé de Carl. Très vite, Luke et Allison vont devenirs complices. Et plus ils passent de temps ensemble, plus leur amitié évolue vers autre chose. Aux côtés de Luke, Allison retrouve l’étincelle qui s’est éteinte dans sa relation avec Carl. Toujours en couple avec ce dernier alors qu’elle nourrit de forts sentiments pour Luke, et réciproquement, Allison s’engage sur un terrain glissant. Résistera-t-elle à la tentation ?

Définitivement, je crois que j’ai un faible pour les héros masculins sarcastiques, joueurs et un peu arrogants. Il ne m’a pas fallu plus de quelques lignes pour tomber sous le charme de Luke. Luke est insouciant, instinctif, beau, drôle, taquin… Il aime se chamailler avec Allison, la provoquer, l’énerver. Et moi j’adore ce côté espiègle et malicieux. Mais Luke, c’est aussi un homme travailleur, droit, loyal, attentif, intelligent, protecteur, fidèle... Malgré un petit côté prétentieux, il est absolument charmant et cela ne tient pas qu’à son physique d’apollon, à ses yeux noirs ou à ses tablettes de chocolat. Non, Luke, c’est un tout : beauté physique et esprit malin. Il est difficile de ne pas craquer pour lui.
Allison m’a également conquise. Comme pour Luke, il est presque impossible de ne pas l’apprécier. Elle est tout ce qu’il y a de plus naturel et simple. Du genre têtue, elle est déterminée et possède un fort caractère. Si dans sa relation avec Carl, elle a plutôt tendance à faire profil bas et à subir, elle n’adopte pas le même comportement avec ses amis ou Luke. Avec eux, elle n’hésite pas à s’affirmer quitte à leur déplaire. Elle a sens de la répartie absolument génial.
Dernier personnage de ce triangle amoureux : Carl. Souvent absent, il est du genre égocentrique. Très accaparé par son travail, il n’a pas conscience que sa relation avec Allison bat de l’aile et qu’elle est malheureuse. Pour être franche, cet homme ne m’a pas inspiré confiance dès le départ. Ses absences répétées, son manque d’intérêt pour Allison…ont jeté un froid direct.
Dans le premier livre de Juliette Bonte, je lui avais reproché un déséquilibre dans le scénario. Il partait sur les chapeaux de roue pour rapidement s’essouffler et perdre de son intérêt. Ici, c’est plutôt le contraire. L’histoire de ce triangle amoureux et l’évolution des sentiments entre Luke et Allison sont bien menés. Le récit est bien rythmé. L’humour, les rebondissements…lui confèrent un côté captivant. Ce roman est facile et agréable à lire. J’ai apprécié avoir les points de vue de Luke et Allison pour mieux me rendre compte de leur personnalité.
Because of you est une romance comme je les aime et j’ai eu raison de ne pas rester sur mon premier échec avec cette auteure. Si comme moi, vous aimez les héros masculins espiègles et les héroïnes féminines qui ne soient pas nunuches, je vous recommande de le lire.
La Chambre des merveilles La Chambre des merveilles
Julien Sandrel   
Depuis sa sortie, cet ouvrage fait fureur sur la blogosphère, il était plus que temps que je me décide à le lire et à me faire ma propre opinion...

Thelma est une femme d'affaires, mère monoparentale d'un fils de douze ans. Sa vie est axée principalement sur sa carrière. Impossible pour elle de passer une journée sans son téléphone. Des urgences, il y en a toujours. Mais à quel prix? Louis est un jeune homme mature pour son âge. Il aime le foot, les Pokémons et comme bien des jeunes hommes de son âge, il est fou de son skate!

Aujourd'hui, c'est la journée brunch avec grand-maman Odette. Pour Thelma, cela ressemble plus à une obligation qu'à un moment passé en famille. Encore une fois, le téléphone sonne. Probablement une urgence à régler pour le boulot malgré que l'on soit samedi. Louis est hors de lui et il est fâché contre sa mère car elle ne prend pas le temps de l'écouter. Il part à toute vitesse sur son skate, mais voilà qu'en bas de la pente, un camion le frappe. Malheureusement pour Louis, il se retrouve dans le coma.

Louis ne se réveille pas, les médecins donnent une date limite à Thelma. Pour elle, tous les espoirs sont permis. Il suffit qu'elle trouve comment l'amener à se réveiller. C'est à ce moment qu'elle découvre son carnet des merveilles. Elle va tenter de réaliser les rêves de son fils afin de lui donner le goût de revenir à la vie... Réaliser les rêves de son fils lui permet également de remettre en question sa vie, sa carrière, mais surtout sa relation avec son fils et sa mère.

Mes attentes étaient élevées pour La chambre des merveilles, et ce, pour plusieurs raisons. Le synopsis annonçait clairement que le sujet abordé serait très délicat. Aborder le sujet d'un enfant dans le coma nous annonce clairement la charge émotive que l'on va ressentir en lisant ce livre et le risque était énorme pour l'auteur. Soit il réussit à nous toucher profondément, soit il passe carrément à côté du sujet. Selon moi, il n'y a pas de juste milieu. Et Julien Sandrel réussit là où plusieurs auteurs ont échoué!

La plume de cet auteur est tout simplement incroyable. Il réussit à choisir les mots avec soin afin de bien faire passer les émotions vécues par ses personnages. Il nous bouleverse, nous faire rire à certains moments et à d'autres, les larmes nous viennent aux yeux.

Malgré ces moments d'émotions intenses, j'ai eu parfois de la difficulté à comprendre le personnage de Thelma. Pourquoi partir si loin de son fils pour réaliser ses rêves au lieu de rester à ses côtés? Mon cœur de mère n'a pas toujours compris, je ne sais pas si j'aurais osé partir à Tokyo ou bien à Budapest. Quant au personnage de Louis, il m'a semblé un peu trop mature pour son âge. Il a une telle sagesse face à la vie et aux émotions d'autrui. Une veille âme que certains diront!

Le sujet est vraiment bien abordé et tout en délicatesse. L'idée du carnet des merveilles est tout simplement géniale. L'auteur aborde également les étapes émotives que vivent les parents face à une telle tragédie. Le déni, l'impuissance, l'espoir, mais également la culpabilité. J'ai bien aimé être dans les pensées de Thelma à ces moments-là. Je me suis sentie proche d'elle.

Quant à la fin, eh bien, j'ai l'impression qu'il manquait un petit quelque chose. Elle est trop rapide, j'aurais aimé que l'auteur développe un peu plus. Trop souvent, les auteurs ont cette tendance à écrire des fins expéditives. J'en aurais pris vraiment plus.

Je suis vraiment passée tout près du coup de cœur. J'ai bien hâte de voir ce que cet auteur écrira dans les années à venir! Un nouvel auteur de talent, à découvrir.

http://alapagedesuzie.blogspot.com

par alapage
Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie
Virginie Grimaldi   
http://readingissosexy.com/le-parfum-du-bonheur-est-plus-fort-sous-la-pluie-par-virginie-grimaldi/

De quoi ça parle ?

La vie de Pauline n’est plus qu’un champ de ruine depuis que son mari lui a annoncé qu’il voulait divorcer. Après 15 ans de vie commune, elle ne s’attendait pas à ce qu’il lui avoue ne plus l’aimer. La trentenaire n’a plus qu’une seule solution : retourner vivre chez ses parents avec son petit garçon de 4 ans et tenter de se reconstruire, tant bien que mal.
Elle est cependant certaine que Ben l’aime toujours, mais qu’il a simplement oublié ce qu’il ressentait pour elle. Elle va donc se mettre au défi de lui faire réaliser à quel point ils sont faits l’un pour l’autre en lui écrivant leurs plus beaux souvenirs.
Mais replonger dans le passé ne se fait pas sans douleur…

A quoi faut-il s’attendre ?

Pauline est mise au pied du mur du jour au lendemain lorsque son mari lui annonce qu’il ne l’aime plus. Elle se retrouve donc dans une situation que beaucoup de couples rencontrent un jour ou l’autre. L’auteure aborde donc les thèmes du divorce, de la garde partagée d’un enfant, de la solitude qui suit la rupture. L’héroïne est obligée de se remettre en question afin de comprendre comment son couple en est arrivé là où il est aujourd’hui. Grâce à sa famille et à son psy, elle va parvenir à mettre des mots sur ses souffrances.
Des secrets de famille vont être déterrés, des choses tues depuis trop longtemps vont enfin éclater.
Pauline va découvrir que la vie est loin d’être aussi rose qu’elle n’y paraît pour ses proches. Elle va s’apercevoir que la joie et le bonheur ne sont parfois qu’une façade pour cacher les couches de souffrance de tout-un-chacun.

Les personnages sont attachants et poussent le lecteur à se questionner sur sa vie et sur ses relations avec ses proches.
Pauline, l’héroïne, va se confronter à sa mère, son père, sa sœur cadette et son frère. Elle va comprendre les erreurs qu’elle a commises avec son mari, mais pas seulement.
Chaque personnage apporte à l’histoire son lot d’émotions et d’humour.

Il s’agit, à mon sens, d’un roman qui ne plaira pas aux plus jeunes car il n’est pas adressé à ce public. Il l’est davantage pour les femmes de 30 ans et plus qui ont une vie de famille déjà bien établie.

L’écriture de Virginie Grimaldi est fluide et rythmique, ponctuée de touches d’humour absolument délicieuses. Les pages défilent et on ne se lasse pas un seul instant de cette légèreté !

Mon avis :

Ce roman est un coup de cœur ! J’ai passé un excellent moment en compagnie de Pauline et de sa famille qui m’a fait rire et trembler d’émotion.
J’ai même failli pleurer à la fin du livre… L’auteure est incroyablement douée pour développer les émotions pour, tour à tour, nous faire rire et nous provoquer des frissons dans le corps.
J’ai pu m’identifier par bien des aspects à Pauline, ce qui a certainement joué dans l’appréciation de ce bouquin.
A la lecture de cette histoire, je me rends compte que toutes les familles ont leur lot de secrets et de souffrance. Les apparences sont trompeuses. Souvent, nous avons l’impression qu’un couple, une famille se porte bien, respire le bonheur, mais nous sommes parfois bien loin de la vérité.
Pauline s’est voilé la face pendant longtemps, jusqu’à ce que son mari lui ouvre les yeux en la quittant.
Ce roman nous pousse dans nos retranchements et nous force à observer notre propre vie. C’est ce que j’apprécie dans mes lectures : être forcée à me questionner sur ma vie.
Malgré son caractère un peu dramatique, sachez que cette histoire est drôle et légère. J’ai eu de nombreuses fois le sourire tout au long de ma lecture !

Ma note : 5/5
Blood of Eden, Tome 1 : Je Suis une Immortelle Blood of Eden, Tome 1 : Je Suis une Immortelle
Julie Kagawa   
Si j'avais adoré The Iron Fey avec son univers féérique et pourtant dangereux, je peux sans hésiter affirmer que je lui préfère pourtant The Immortal Rules.
Des histoires de vampires j'en ai lues et rerelues, et pour la plupart c'est toujours avec plaisir. Mais s'il y a bien une chose qui manquait à tous ces livres à crocs, c'est cette atmosphère particulièrement sombre et oppressante qu'a su exploiter à son maximum Julie Kagawa.
Ce livre est pour moi, comme Infinite Days avait pu l'être avant lui, un véritable souffle d'air frais. Encore que le mot est faible ! Ici, plus qu'une petite bise, c'est un vent violent que j'ai reçu en pleine figure.

Allie est une fille forte et courageuse, qui hait les vampires de son être, et qui fait son possible pour ne pas s'attacher trop aux gens, de peur d'être blessée. Et on la comprend ! Néanmoins, devenue vampire, force est de constater que les choses ne sont pas aussi simples qu'elles n'y paraissent et que la frontière entre le bien et le mal n'est pas si évidente à discerner.
Passée d'humaine à buveuse de sang, on voit Allie grandir, mûrir, et faire face à des choix parfois très difficiles. J'ai eu peur pour elle, j'ai eu mal pour elle. Il aurait été si facile de baisser les bras à plusieurs reprises, et pourtant. Allie n'a jamais cesser d'avancer malgré les obstacles, et c'est ce qui me plait tant chez elle.

Avec The Immortal Rules, Julie Kagawa nous offre une mythologie vampirique originale dans un monde en ruines. Ce premier tome est une vraie boule de tension, prête à exploser à chaque instant. La romance est là, très touchante et douce-amère à mon sens car Allie n'oublie jamais ce qu'elle est. Je ne peux que vous le conseiller, que ce soit en vo ou en vf lorsqu'il sortira !

par Jandh
Porn Star, Tome 1 : Love en direct Porn Star, Tome 1 : Love en direct
Sierra Simone    Laurelin Paige   
Un avis + détaillé sur : https://wp.me/p6618l-buK

{Marina}

Je suis fan des Éditions Blanche de Hugo Roman, j’ai adoré la saga Fixed de Laurelin Paige et j’attends avec impatience la suite de la série Priest de Sierra Simone… Ajoutez à cela un synopsis qui révèle une romance érotique dans l’industrie du porno et je vous laisse imaginer avec quelle précipitation je me suis jetée sur Love en direct dès que je l’ai eu entre les mains !!!

Dans ce livre, les fantasmes un peu sombres, que l’on peut avoir sur le milieu cinématographique du porno, sont démantelés… sans pour autant taire des dérives qui peuvent exister.

[...]

Dans Love en direct, le duo Laurelin Paige/Sierra Simone a réussi l’extraordinaire pari d’écrire une magnifique romance dans l’univers pornographique, souvent perçu comme un peu glauque…. Une histoire torride, sensuelle et érotique mais surtout extrêmement touchante.

La narration a deux voix est un vrai régal. On vit l’intrigue en étant dans la peau des deux héros, l’écriture est rythmée et percutante…. Tout cela m’a plongée en totale immersion dans cette aventure.

[...]

J’ai vraiment vécu chacune des émotions intenses des personnages…

J’ai compris leur faculté à différencier le sexe de l’amour, à compartimenter leur vie personnelle et professionnelle… J’ai flingué une ou deux culottes en lisant des passages sulfureux…. Mon cœur s’est gonflé face aux sentiments qu’ils ressentent l’un pour l’autre…. Et j’ai souffert des brûlures de la jalousie quand l’amour prend le pas sur la raison…..

[...]

Dans sa version originale livre fait partie d’une série qui s’appelle Porn Star et qui contient un bonus…. J’espère que nous aurons la chance de pouvoir le lire un jour en français…. Parce que je ne suis pas prête à laisser Logan et Devi partir… Parce que j’ai envie de passer encore un moment avec eux.

- COUP DE COEUR -
Méfie-toi de nous, Tome 2 Méfie-toi de nous, Tome 2
Juliette Bonte   
J'ai lu le premier tome le mois dernier, et je n'attendais depuis qu'une seule chose : que la suite soit en ligne sur Netgalley.. Faut dire que j'avais tellement adoré le premier, la fin étant tellement insoutenable, je surveillais tous les jours mes mails pour voir si enfin, il était dispo.. Du coup, quand hier j'ai reçu ce mail pour m'avertir que c'était bon, je me suis jetée sur l'ordi pour le solliciter.. Et directement, je l'ai installé et dévoré.

J'avoue que j'avais une petite appréhension, comme souvent quand les couples ont droit à plusieurs tomes, j'attends toujours de voir jusqu'où l'auteure nous embarque pour voir si j'aime réellement.. En plus, avec cette fin, c'était impossible pour moi de m'imaginer une suite..
J'ai donc commencé ma lecture, et déjà, dès le premier chapitre, je m'suis dit: "oula, ah ouais d'accord !!!! Bien joué l'auteure !"

En fait je réfléchi à ce que je peux - et ce que je ne dois pas - vous dévoiler, et je suis un peu gênée.. J'ai eu la chance de le lire à l'aveugle, c'est à dire sans avoir eu aucun retour (aucune chronique, aucun avis des copines ou des lectrices de la blog, rien), et du coup, j'ai tout découvert au fur et à mesure.. J'aimerais vraiment qu'il en soit pareil pour vous.. Mais bon, en même temps, comme je suis là pour parler du livre, et de mes impressions, je ne peux pas éviter de dire ce qui va suivre..

Alors si vous ne voulez rien savoir.. Juste sachez que j'ai adoré ! J'étais complètement accro et c'est d'ailleurs pour ça que je l'ai lu pratiquement d'une traite .. J'aurais pu le terminer hier soir, mais je voulais garder les 50 dernières pages pour ce matin, pour bien tout savourer.. L'histoire part crescendo, et arrivé au 2 tiers, j'ai cru me retrouver dans le monde de Bad de Jay Crownover.. D'ailleurs, certaines scènes m'ont complètement scotchée, tellement c'était bien décrit. Par moment, j'en avais le souffle coupé !

Les personnages m'ont fait passer par tout un tas d'émotion.. Vraiment c'est un beau coup de cœur pour ces 2 tomes : j'ai ri, j'ai sursauté,j'ai crié, j'ai eu envie de frapper Jax qui m'a bien fait rire.. J'ai aussi adoré sa sœur, qui a réussi a faire tomber la pression, avec son côté loufoque, c'était parfait..


Maintenant, je vais passer aux petits spoilers.. Alors si vous ne voulez rien savoir de plus, passez directement en bas de l'article pour voir ma note, et les liens des autres chroniques de l'auteure (que j'ai aussi adoré, mais moins que Méfie-toi de nous :D


[spoiler].....
....



http://lafouinotheque.blogspot.com/2019/01/mefie-toi-de-nous-2-juliette-bonte.html
Le Mec de la tombe d'à côté Le Mec de la tombe d'à côté
Katarina Mazetti   
J'ai d'abord été intriguée par le titre. J'ai donc acheté le roman et je l'ai adoré. L'histoire est originale, avec une drôle de rencontre qui touche autant qu'elle amuse. J'ai trouvé la fin peut être un peu décevante par contre. On s'attend tous à un dénouement qui finalement n'arrive pas. Mais je suppose que ça va avec l'histoire, et qu'une autre fin n'aurait pas donner cette impression finale du livre.

par x-Key
Un palais d'épines et de roses Un palais d'épines et de roses
Sarah J. Maas   
«I love you. Thorns and all.»

J'ai mis un certain temps avant de sortir ce livre de ma PAL. Pour la simple raison que je ne me sentais pas prête à le lire. Jusqu'à présent.

A Court of Thorns and Roses est un excellent roman. Et j'ai presque envie de vous dire que c'est normal puisque Sarah J. Maas en est l'auteure. Sarah J. Maas fait partie de mes auteurs préférés avec sa saga Throne of Glass. Et maintenant, A Court of Thorns and Roses rejoint Throne of Glass puisque ce livre est un coup de cœur.
Un coup de cœur à la Sarah J. Maas, si fort qu'il vous donne l'impression d'être capable de voler. Un coup de cœur magique.

La première chose que j'ai aimé dans A Court of Thorns and Roses, c'est l'univers. Le monde dans lequel vivent les personnages. Et plus particulièrement, j'ai adoré Prythian. L'idée des Courts du Printemps, de l'Été, de l'Automne, de l'Hiver, Sous la Montagne, la Court de l'Aube, du Jour et celle de la Nuit. C'est peut-être un détail mais j'ai totalement été charmée par ça.

Et puis, Sarah J. Maas a toujours cette façon d'écrire que j'aime. C'est addictif, elle rend tout son livre fascinant et magique. Avec toujours ce côté explosif qui ne se montre qu'aux moments parfaits.

J'aime ses personnages. Elle sait comment faire pour qu'on les aime ou qu'on les déteste. Elle leur donne des forces comme des faiblesses. Elle les rend réalistes tout en leur laissant ce côté magique qui transparaît dans tout ce qu'elle fait.

Feyre est un personnage attachant. C'est une héroïne qui m'a plu. Elle est forte et faible à la fois. Elle est humaine et même lorsqu'elle est dans le monde des fae, ça ne l'empêche pas de rester fidèle à elle-même, de faire ce qu'elle entend de faire. Et puis, elle a cet amour pour ceux qui lui sont proches que j'apprécie beaucoup chez elle. Elle ferait tout pour qu'ils ne manquent de rien et qu'ils soient en sécurité sans pour autant jouer à l'héroïne idiote qui cherche à se sacrifier à la moindre occasion.

J'ai essayé de résister à Tamlin.
Parce que c'est Sarah J. Maas et que je sais bien que le love interest du premier tome n'est jamais celui du second tome. Sarah J. Maas aime jouer avec les sentiments de ses lecteurs, c'est clair. Mais aussi avec les sentiments de ses personnages, surtout en ce qui concerne la romance.
Alors oui, j'ai essayé de résister à Tamlin parce que je n'avais aucune envie de m'attacher à lui pour finir par pleurer le fait qu'il ne soit pas le love interest de Feyre dans le prochain tome.
Peut-être que je me trompe d'ailleurs mais il y a de grandes chances pour que les choses soient ainsi. Et au cas où, je tiens à être prête.
Mais honnêtement, comment éviter l'inévitable ? J'aime bien Tamlin. Pas comme une dingue, ce qui est en soit une réussite au final. Mais je l'aime bien quand-même.

Et la romance entre lui et Feyre est très bien développée. Elle n'arrive pas dès les premières pages, l'auteure prend son temps. Et c'est une bonne chose. Ainsi les choses ne sont pas précipitées et elles en sont d'avantage réalistes.
Il y a de très beaux moments qui m'ont fait fondre comme du chocolat au soleil. Sérieusement, j'ai beaucoup aimé cet aspect de la lecture. La romance est là sans être pesante. Elle est présente mais elle n'écarte pas l'intrigue. Elle en fait partie mais en même temps, elle laisse de la place au mystère et tout ça. Je ne sais pas comment l'expliquer mais Sarah J. Maas a vraiment su doser chaque aspect de son histoire, dont la romance, pour que l'équilibre de son livre soit parfait.
Et il est parfait.

Pour en revenir aux personnages, j'ai adoré Lucien. Il dégage une énergie que j'ai beaucoup aimé. Il peut se montrer taquin, hostile, sérieux, tout un tas de choses. Contre toute attente, on le considère rapidement comme un allié puis comme un ami. Je l'ai trouvé attachant, je me suis sincèrement attachée à lui.

Peut-on parler de Rhysand ? Sérieusement, ce gars c'est comme si j'avais foncé dans un mur et que j'avais aimé ça. Il se dégage tellement de choses de ce personnage que je ne pourrais pas en faire la liste. Il dégage des choses même qui n'ont pas de nom. C'est un sacré bâtard (désolée) la plupart du temps mais il est haut en couleurs et il est tellement génial. Il a un charme que je n'arrive pas encore à déchiffrer mais c'est fascinant.

Quant aux autres personnages, chacun joue son rôle à merveille. Rien de bien étonnant quand on y repense. ^^

Je suis fan de l'histoire.
Quand on commence, on a entre les mains pleins de petites pièces d'un puzzle. Certaines n'ont pas encore d'image, d'autres n'ont pas encore de sens ou d'explication. Et puis bien-sûr, plus on avance plus on en trouve les réponses. Il n'y a pas une de mes questions qui soit restée sans réponse.
Et au final, on se rend compte que le puzzle est super. Que le travail réalisé sur cette histoire est super et bien détaillé.
A Court of Thorns et Roses est un roman mené avec une main de maître où vous vous retrouverez dans un monde magique, qui s'étend bien au-delà de ce que vous pouviez imaginer et qui cache des moments forts auxquels vous ne pourrez pas résister.

Mais de quoi ça parle ?
A Court of Thorns and Roses, c'est l'histoire de Feyre. Un jour d'hiver, elle tue un loup dans les bois pour la survie de sa famille et par la suite une bête vient la trouver pour lui dire que c'est un fae qu'elle a tué et qu'elle doit payer pour ça. La bête, qui se trouve être Tamlin, l'emmène à Prythian qui est le royaume des fae et là-bas, Feyre découvre qu'une menace pèse sur les terres des immortels.
Reste à savoir si Feyre trouvera un moyen d'aider Tamlin à mettre fin à cette menace. Et quel sera le prix à payer pour ça.

La fin est probablement ce que j'ai préféré dans A Court of Thorns and Roses bien que j'ai adoré ce livre du début à la fin. [spoiler]Le mystère est levé et il est temps d'affronter la menace qui pèse sur Prythian.
Ainsi on apprend que la menace en question est une fae du nom d'Amarantha qui s'est déclarée High Queen de Prythian près de cinquante ans auparavant. Et que la malédiction qui pèse sur Prythian et plus particulièrement sur la Court du Printemps et sur Tamlin, ne peut être brisée que si Feyre tombe amoureuse de Tamlin (ce qu'elle a fait) et qu'elle lui dit qu'elle l'aime en le pensant sincèrement (ce qu'elle n'a pas fait). Feyre se rend Sous la Montagne pour confronter Amarantha et sauver Tamlin ainsi que son monde. Pour cela, elle doit passer trois épreuves et répondre à une énigme. Elle réussit.
Et aussi surprenant que ça soit, Rhysand se révèle d'une grande aide. Il la soigne après la première épreuve, en échange du fait qu'elle passe une semaine par mois à la Court de la Nuit avec lui. Et il l'aide à trouver la solution de la seconde épreuve sans que personne ne le sache.
La troisième épreuve est la plus spectaculaire. Mais elle coûte la vie de Feyre qui trouve au dernier moment la solution à l'énigme d'Amarantha. L'amour. Tamlin tue Amarantha, la malédiction est brisée -Lucien et Tamlin, ainsi que la court du printemps quittent leur masque- et les High Lords sauvent Feyre en la transformant en High Fae, en immortelle.
Ainsi, tout est bien qui finit bien. Mais pour combien de temps ?[/spoiler]

En conclusion, A Court of Thorns and Roses est un roman que j'ai beaucoup aimé. C'est une excellente réécriture de la Belle et la Bête, que je recommande sincèrement.
J'ai hâte de me plonger dans A Court of Mist and Fury pour suivre la suite des aventures de Feyre.

«one day there will be anwsers for everything»

par Sheo