Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de juju91 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Lune mauve, Tome 4 : La Messagère Lune mauve, Tome 4 : La Messagère
Marilou Aznar   
J'ai contacté la maison d'édition du livre et j'ai le malheur de vous annoncer que le tome 4 ne verra jamais le jour, la série a été arrêtée.

par Oakuun
Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 9 : Mirages Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 9 : Mirages
Anne Robillard   
Non mais qu'elle fin! [spoiler]qui aurait cru qu'une enchanteresse arriverai à détruire le panthéon aviaire et reptilien même si je me doutai qu'elle tuerai Coridon[/spoiler] Je suis contente que Wellan continu son épopée avec Onyx et Napashni, tout le monde cherche et Onyx et il me tarde de savoir comment celui réagira en apprenant tout ce qui se passe! Et je me demande comment evoluera le triangle amoureux Kaliska Nemeroff Fabian. Un très bon tome Anne Robillard est vraiment une écrivaine hors paire qui nous offre un monde fabuleux, je vais de ce pas lire la suite!

par Louuise
Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 10 : Déchéance Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 10 : Déchéance
Anne Robillard   
Cela me peine de dire ça, mais ce dixième tome confirme ce que je craignais déjà, à savoir que cette série devient de plus en plus décevante.

J’étais pourtant partie assez confiante au début, pensant que les crimes de Moérie auraient fait un peu de ménage dans tout ce fouillis céleste. Et en effet j’ai trouvé l’histoire un peu moins dispersée que dans les tomes précédents, bien que certains personnages importants passent encore totalement à la trappe et qu’il n’y ait pas vraiment d’intrigue motrice.

Pour ce qui est des dieux justement, il était amusant de suivre leurs premiers pas dans le monde réel et leurs aspirations futures, mais jusqu’à un certain point : [spoiler]Sérieusement, Theandras boulangère ? Hum…sans commentaire.[/spoiler]

Je n’ai aussi pas pu m’empêcher de m’arracher les cheveux devant un certain évènement :[spoiler] La fusion de Swan et Napashni. Alors là, ça devient du grand n’importe quoi ! Moi qui attendait tant des retrouvailles et une réconciliation pour Onyx et Swan, le mélange de la personnalité de cette dernière avec l’un des personnages que je déteste le plus ne m’a pas plu du tout ! Cette préférence mise à part,[/spoiler] le fait nous est balancé brutalement, sans aucune explication qui tienne la route. On avait l’impression que l’auteur découvrait en même temps que nous un fait qu’elle n’avait pas du tout prévu au départ.

Encore une fois on a affaire à des descriptions très superficielles, peu de sentiments, des dialogues parfois totalement inutiles, et le tout fait beaucoup trop résumé. La quantité démesurée de personnages y est surement pour quelque chose, mais m’est avis qu’Anne Robillard exploite mal le potentiel de son œuvre.

Je ne sais pas si c’est parce que je grandis tout simplement ou que l’auteur bâcle de plus en plus ses livres – ou peut être un peu des deux- mais j’ai de plus en plus de mal à retrouver et à me plonger dans cet univers qui me passionnait tant autrefois.

Je suis curieuse de savoir comment tout cela va se terminer, mais j’avoue aussi avoir hâte que ça finisse.

Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 8 : An-Anshar Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 8 : An-Anshar
Anne Robillard   
Les chevaliers d'Emeraude m'ont passionnés mais les Héritiers d'Enkidiev me déçoive un peu. J'ai toujours apprécié ses personnages, mais je trouve que l'histoire d'Anne Robillard devient des plus redondantes et possède désormais une intrigue complexe avec énormément de personnages qui nous font nous demander de combien avançons nous par livre.
Que nous suivions Onyx, Wellan, Kira, Hawke, Dylan, Jenyfaël, Hadrian et j'en passe... L'histoire me laisse à chaque fois sur ma faim.
Néanmoins, trop attaché aux personnages, je ne peux m'empêcher de lire la suite.
Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 7 : Le Conquérant Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 7 : Le Conquérant
Anne Robillard   
Le petit ( gros ? ) bémol, reste le fait qu'on soit tous cousins du frère de la tante de la soeur de l'oncle du petit cousin du gendre du Dieu fondateur, mais également le fils, et l'arrière arrière grand père de notre mère, tout en étant notre petit petit fils ...

par Gaufrette
Galatéa, tome 1 : Evanescence Galatéa, tome 1 : Evanescence
Monia Sommer   
Ayant fait une razzia sur les livres des éditions Valentina, le premier tome de Galatéa en faisait parti. J'ai tout simplement flashé sur cet univers de glace qui était retranscrit dans le livre.

L'histoire en elle même me plait beaucoup. J'étais transportée comme par magie d'un monde à l'autre. Ma comparaison peut paraître bizarre, mais je suis retombée en enfance, à l'époque où je regardais et lisais les Winx. J'ai un peu retrouvé ce style là, les guerriers, la magie, les différents peuples et j'ai voyagé.
L'intrigue est bien ficelée, bien qu'un peu longue à démarrer.
Le point négatif à ce niveau, c'est les quelques longueurs, certes, pas bien méchante, mais je le conçois, il faut bien que le tout se mette en place.

Au niveau des personnages, je ne me suis pas vraiment attaché à l'un d'entre eux. Je ne sais pas, quelque chose me dérange dans leur façon d'être, leur caractère ou je ne sais quoi. Que ce soit au niveau de Galatéa, ses amies ou Sao, je n'ai pas eu de coup de cœur. Je préférais presque plus les personnages secondaires comme Uptanne.
Je vais en revenir à Galatéa et Sao car je n'adhère pas vraiment à leur histoire d'amour. Enfin. Disons que j'aurais pu adhérer si c'était aller un chouïa moins vite en fait. Pour moi leur relation se fait en un claquement de doigt et j'aurais préféré qu'ils se cherchent, se tournent un peu autour et se trouvent vers la fin du bouquin ou pourquoi pas dans un autre tome. Bref. D'autres choses m'ont un peu gêné concernant ces deux là, en lisant leur histoire d'amour, j'avais l'impression qu'ils avaient 16/18 ans alors qu'en réalité, ils en ont que 14. Là, je dois dire que j'ai eu beaucoup de mal. Tantôt il faisait plus, tantôt il faisait moins. Même si ils sont très mature pour leur âge, je trouve ça un peu trop et personnellement, s'en était un peu gênant. Mais ce n'est que mon ressentis et mon avis, évidemment.

Puis arrive la fin. Argh. Je peux vous dire que les deux derniers chapitres m'ont donnés un nœuds dans le ventre tellement je stressais. Je ne voulais pas que ça se termine comme ça et ça s'est terminé comme ça. C'est quoi cette fin qui nous met l'eau à la bouche et l'envie de crier en espérant que la suite apparaisse dans nos mains ?
En bref, je veux la suite !

par Philla
Les Bannis et les Proscrits, Tome 4 : Le Portail de la Sor'cière Les Bannis et les Proscrits, Tome 4 : Le Portail de la Sor'cière
James Clemens   
Ce quatrieme tome est tout simplement epatant ! Egale à lui-même, James Clement à réussi dans ce tome à nous couper le souffle.
comme toute la série, ce livre est rempli de rebondissement, d'inattendu, de joie, tristesse, suspens... et j'en passe.
Impossible de déccrocher a la fin, entre trahison, réconciliation, redemption et autre... Tout y est, de l'action à l'émotion, du suspens au soulagement, un cocktail explosif qui nous donne soif du dernier

par naiky
Les Bannis et les Proscrits, Tome 5 : L'Étoile de la Sor'cière Les Bannis et les Proscrits, Tome 5 : L'Étoile de la Sor'cière
James Clemens   
Oh mon dieu! Oh mon dieu!

Je viens de le terminé à l'instant et j'suis sous le choque. J'arrive toujours pas à croire que j'ai ENFIN fini cette série 0.0. J'vous assure c'est très bizarre, mon coeur bat toujours la chamade après les révélations du dernier chapitres. Mes sentiments sont très mélangés comme un mélange de joie, de tristesse, de stupeur, de soulagement et de questionnement.

James Clemens aime torturer l'esprit de ces lecteur x). Je ne sais pas d'où lui viens ce don inné des retournement de situations! Mais il fait tout pour nous faire changer d'avis sur un personnages. Je parle du cas de Mogweed. Je le tenais pas vraiment à coeur après le chapitre de la mort de Mycelle. Mais même la jusqu'à la fin j'me disais qu'il allait faire quelque chose pour nuire à ces amis. Bon ok il a failli franchir le pas mais au final je le pardonne (je n'en dirai pas plus :p).

Et j'suis vraiment contente de la relation d'Er'ril et d'Elena ^-^. On voit bien que cet auteur peut nous faire frissonner que se soit dans les scènes de batailles et de morts que dans les scènes d'amours!
Pour ma part c'est mon tome préféré avec le premier. Et tout fini là où ça à commencer.

[spoiler]Bien sure je me questionne sur la vie des personnages après l'ultime bataille. Elena et Er'ril on t'il eus es enfants...? =p J'en veux un peu à l'auteur de nous avoir rien dit (il aurai pu faire un épilogue >.
Et dernier point j'ai été très surpris que l'auteur de ces "parchemins maudits" soit Joach. Le pauvre é-è, au final c'est lui qu'on a plus à plaindre. Si seulement Kesla n'était pas un rêve!! Il a du enduré la perte de ces amis, sa soeur pendant que lui rester jeune et immortelle. Ça a du être horrible, heureusement qu'Elena est apparu pour le libérer =).
[/spoiler]

Voila trêve de blabla. Pour ce dernier commentaire sur cette série, je voudrai juste dire merci à James Clemens pour avoir écris ces livres! =D


par Ploupy
La Trilogie de braises et de ronces, Tome 2 : La Couronne de flammes La Trilogie de braises et de ronces, Tome 2 : La Couronne de flammes
Rae Carson   
Ce roman est juste splendide, magique et époustouflant et encore, j’en perds mes mots. Bien meilleur que le tome 1, il nous transporte à Brisadulce, dans le monde d’Elisa. Les couleurs de ce livre sont incroyables ; des couleurs chaudes et ensoleillées l’enveloppent. Je suis enivrée par toute cette splendeur, cette beauté extraordinaire qu’émane ce livre.
Elisa est toute simplement belle, et c’est une héroïne qui tient toutes ses promesses : posée, brillante et pleine de détermination. Elle est brave, vaillante et est plus forte qu’elle ne le pense elle-même. On vit à travers elle, à travers ses pensées et ses doutes. On ressent ses émotions intensément, comme si elles nous étaient propres.
Quant à Hector, il semble parfait, n’avoir que le sens du devoir, mais tout au long du livre, on le découvre en crescendo. On est tout de suite enivré par ce personnage mystérieux et si passionné à la fois. Au début, on ne nous présente que sa carapace qui ne semble pas se fissurer mais tout au long du roman, on découvre un Hector fragile, vulnérable qui rend ce personnage attachant et très intéressant. On comprend l’intensité de ses sentiments, et à quel point il aime Elisa.
L’amour que partagent ces deux êtres est tout simplement passionnel, fort. C’est un long labyrinthe dont ils ne sont pas encore sortis, et dont ils ne sortiront sans doute jamais. C’est un amour progressif qui va croître tout au long du roman.
Ce roman est pétillant d’action, de retournements, et nous retourne la tête. Je ne suis pas encore ressortie de ce monde merveilleux, aux décors somptueux et irréels et je veux m’y replonger encore et encore jusqu’à m’y noyer toute entière.

A LIRE DE TOUTE URGENCE


par Miliiiye
La trilogie de braises et de ronces, Tome 3 : Le Royaume des Larmes La trilogie de braises et de ronces, Tome 3 : Le Royaume des Larmes
Rae Carson   
http://plumes-de-reve.skyrock.com/3232323227-La-Trilogie-de-Braises-et-de-Ronces-Tome-3-Le-Royaume-des-Larmes-Rae.html

J'ai lu ce livre directement à la suite du deuxième tome, non pas parce que la fin de ce dernier m'avait frustrée, mais parce que j'avais terriblement envie de rester dans cet univers et en compagnie d'Elisa et de ses amis. À vrai dire, je m'attendais à un second coup de cœur, mais ce ne fut pas le cas. J'ai quand même aimé ma lecture et la conclusion de la saga par contre.

Ce troisième tome commence exactement là où s'est arrêté le précédent, ce qui me fait dire que j'ai bien fait de les lire à la suite. Au moins, je me rappelais exactement des détails. Nous retrouvons donc Elisa qui s'est lancée à la poursuite de Franco, qui détient Hector en otage. Bien sûr, Mara, Bélen et Storm l'accompagnent, l'aidant à surmonter cette épreuve. Mais plus que ça, Elisa doit trouver un moyen d'étouffer la guerre civile qui menace son pays et de rétablir la place qui lui revient de droit sur le trône. Son périple va se révéler extrêmement instructif, mais ne va pas sans menaces et sans dangers...

Là encore, Elisa mûrit, prenant des décisions difficiles même si elles ne lui plaisent pas. Elle commence à accepter pleinement son statut de reine et tout ce que cela implique, avec notamment les sacrifices qu'elle se voit dans l'obligation de faire. Le voyage va tester sa détermination, son amour pour Hector et pour son peuple, son courage, et son imagination. Et croyez-moi, elle ne manque pas de tout ça ! Dans ce tome, Elisa devient si adulte que j'ai véritablement oublié qu'elle n'avait que 17 ans. Je m'en suis souvenue au moment de rédiger cette chronique, en relisant le résumé. Elle n'a plus rien à voir avec l'adolescente complexée du premier tome se laissant balader par le Destin ; sa magie et sa prestance deviennent... royales. Et j'ai vraiment adoré cette Elisa là.

J'ai aussi bien aimé découvrir le point de vue d'Hector durant quelques chapitres du roman. On voit très bien qu'il aime profondément Elisa : elle est sa source de soutien lorsqu'il ne va pas bien, la source de ses rêves, la raison qui lui permet de tenir le coup quand il est dans le pétrin. J'ai adoré voir comment il allait ruser face à Franco, car plus que le garde personnel de la reine, c'est un petit malin très observateur qui apprend vite et qui sait comment survivre en attendant les renforts. Il est très à cheval sur les règles, et j'avoue que ce trait de caractère m'a parfois agacée (en bien, je crois), parce qu'il a longtemps gardé ses distances avec Elisa étant donné qu'elle est sa reine. En effet, il ne trouvait pas très approprié une relation entre la reine et son garde personnel... Ah là là, heureusement qu'il a fini par écouter son cœur parce que il aurait mérité qu'on le remette en place parfois ! Mais sinon, j'adore leur relation à tous les deux...

Les amis d'Elisa sont encore plus développés dans ce tome : on voit tout ce dont Mara est capable, ce que Bélen peut endurer, la richesse de tempérament de Storm. Ce dernier a été mon préféré des compagnons d'Eisa je crois, certainement en partie à cause de sa différence, qui fait sa force dans cet opus. Lui aussi, il mûrit, à tel point qu'il va se lier d'une véritable amitié avec Elisa au lieu de la considérer simplement comme une reine dont il ne veut pas, car il va réaliser qui elle est vraiment. Et il y a aussi Mula : jeune esclave qu'ils ont récupéré dans un village, la spontanéité de la fillette apporte de la fraîcheur au récit et une certaine légèreté qu'il fait parfois bon de lire.

J'ai beaucoup aimé les péripéties du récit, les épreuves par lesquelles passent les personnages, les révélations qu'on découvre. Tout cela est remarquablement orchestré, c'est mis en place d'une main de maître. Seulement, ma lecture a été plus longue que pour le deuxième tome. Malgré tout ce qu'il se passe dans cet opus, et malgré la belle plume de Rae Carson, j'ai trouvé que ce dernier tome avait un rythme de récit plus lent, avec moins de moments à suspense. Résultat : j'ai été moins captivée par ce tome que je l'attendais. Par contre, je trouve que la fin est très belle, clôturant à merveille cette saga, bien que je m'attendais à ce qu'elle soit plus sanglante et plus... catastrophique. Et puis j'ai beaucoup aimé les passages avec les Inviernos et les Animagis, c'était vraiment prenant.

En bref, malgré quelques lenteurs du récit, j'ai apprécié ce dernier opus qui a été un très agréable moment de lecture. J'ai adoré voir l'évolution d'Elisa, la suivre, elle ainsi que ses compagnons, que ce soit dans ses affaires personnelles ou d'une envergure bien plus grande. J'ai tout autant apprécié les démonstrations de magie, ainsi que les paysages et les lieux, qui sont superbement bien décrits. En général, j'ai beaucoup aimé mon séjour dans l'univers de Rae Carson, et je trouve que la fin conclut très bien cette superbe saga de fantasy, que je recommande à tous les fans du genre.

par KarolynD