Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Jujub92 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le Pacte des Marchombres, Tome 1 : Ellana Le Pacte des Marchombres, Tome 1 : Ellana
Pierre Bottero   
Waouh.
C'est le seul mot auquel j'ai pensé en refermant ce livre. C'est le premier livre de Pierre Bottero que je lis et, franchement, c'est le plus vrai et le plus beau livre que j'ai jamais lu. On est transporté, envouté même par les mots de l'auteur. Car Pierre Bottero écrit bien. Très bien même. Et surtout, l'élément autour duquel l'intrigue nait... Le maitre-mot des marchombres. Leur but. La liberté. Car, qui n'a jamais rêvé d'etre libre? Car,après tout, être marchombre c'est le commencement d'une nouvelle vie... La voie. Celle ou on commence à apprendre, à comprendre...à vivre.
Quand j'ai refermé ce livre, je pensais autrement. Je revais. Je volais... Je restais au coté d'Ipiutiminelle, d'Ellana, de tous ces personnages qui m'ont bouleversés. Les mots sont fragiles, ils ont un pouvoir. Il ne faut pas essayé de les dompter, ils faut les comprendre. Les magner. Pierre Bottero à magner les mots. Les a fait vivre, leur donnant à chaqun une importance nouvelle. Liberté...Harmonie...Silence...Marchombre.
Comment l'auteur fait-il pour nous faire partager les émotions des personnages? Comment fait-il pour nous donner l'impression de les connaitre depuis toujours? Que nous ne sommes pas seulement spectateurs du livre mais que nous entrons en lui? Que nous sommes en lui?
Pierre Boterro n'écrit pas simplement ses personnages. Ils les fait vivre. Respirer. Penser. Ils sont nous, nous sommes eux. Sont-ils réels ou sommes nous , nous-mêmes nés des magnifiques mots de l'auteur? C'est cette question que je me suis posé en lisant, buvant, aspirant, les phrases, textes, paragraphes de cette histoire qui nous entraine bien plus haut que nous l'esperions.
C'est un chef-d'oeuvre.

"-Que devient une étoile qui meurt ?"
"-Un rêve qui vit."

J'ai fait mourir plus de milles étoiles...
Et j'ai vécu mon rêve. En lisant ce livre.
Si l'on à lu au moins un livre comme cela dans sa vie, on peut mourir. Heureux.
Pierre Bottero n'est peut-être plus de ce monde, mais il survivra toujours. Entre ses mots...
Avec ses personnages.
Dans les pages de ses livres.
Meme si vous n'êtes plus, M. Botterro, je voudrais vous dire:
Merci. Merci de m'avoir fait vivre le plus fabuleux des voyages.

par Fantalex
Red Queen, tome 3 : King's Cage Red Queen, tome 3 : King's Cage
Victoria Aveyard   
Put**n. C'est le seul de la série Red Queen que j'ai lu en VO, et c'est celui que j'ai le plus aimé. La traduction VF a-t-elle quelque chose à voir avec ça? Réponse dans 2 mois, je compte bien lire la version française également.
Alooooors. Déjà, sachez que y a trois points de vue différents dans ce bouquin, un gros plus, [spoiler]du moins pour les chapitres d'Evangeline, franchement pour Cameron, que ça soit elle ou un autre, ça n'aurait pas changé grand-chose[/spoiler] cependant Mare est toujours le pdv principal. Et heureusement, parce que les autres c'est pas la joie (enfin encore moins que Mare dépressive). On a donc Mare, prisonnière de Maven.
Et toute cette première partie est géniale. J'ai adoré Maven (oui je sais que je devrais le détester, mais c'est pas possible quoi), en savoir plus sur lui, son obsession sur Mare, ce que sa mère a provoqué etc. Ce "méchant" est l'un des meilleurs au monde, sérieux. Chaque scène où il est présent est super intense.
Mare se reprend vachement par rapport à Glass Sword, où elle était in-su-por-table. Sa psychologie est intéressante et bien développée.
Ensuite, Cal est légèrement moins ennuyeux (mais toujours transparent, franchement, sauf à la fin, mais juste parce que c'est centré totalement sur lui). Ce mec est un bloc de tous les clichés à lui tout seul, ça m'énerve, surtout qu'il n'a vraiment pas de personnalité définie [spoiler]ce qui cause quelques petits problèmes, cf la fin "Cal follows orders, but he can't make choices" biiiim [/spoiler]
Farley est un coup de coeur dans ce tome (et déjà celui d'avant même), tout comme Evangeline [spoiler]et sa relation avec Elane, boooooum[/spoiler]. Oui oui.
Jusqu'aux deux tiers du livre, où y a des scènes absolument géniales, on est bien. Ça retombe un peu façon soufflé au fromage juste après (selon moi), mais après on s'en prend plein la gueule pour un final MAGNIFIQUE. [spoiler]même si tout le monde ne sera pas d'accord, y a des gens qui aiment bien Cal, ce que je ne comprends toujours pas (Maven est tellement plus captivant, sans mauvais jeu de mots) Et oui, c'est vrai que malheureusement, ça ne laisse pas non plus la place à Maven mais l'espoir est toujours là, on sait jamais. Même si ça a l'air parti pour un "c'est tous des connards, j'ai pas besoin de gars pour vivre, laissez moi en paix, libre et vieille fille" [/spoiler]
Et par contre, elle aime bien passé trois heures sur la même scène, Victoria Aveyard, parce que je sais pas si c'est à cause de l'anglais ou quoi, mais ça m'a semblé vachement plus décrit que d'habitude (ce qui est plutôt bien).
Bref, tome trèèèèès cool, qui laisse un suspens de ouf comme d'habitude. J'ai hâte de le relire en français cette fois, et aussi d'avoir la SUITE.

par Y555
Fairy Tail, Tome 60 Fairy Tail, Tome 60
Hiro Mashima   
Encore un très bon tome! Les combats sont intenses et les révélations nombreuses. Certaines sont déterminantes, d'autres excessives selon moi et n'ajoute pas forcément une plus-value mais ce n'est pas grave. Encore une fois, Erza brille de sa classe et de puissance, on ne s'en lasse jamais.

par MayDavis
Les Bannis et les Proscrits, Tome 5 : L'Étoile de la Sor'cière Les Bannis et les Proscrits, Tome 5 : L'Étoile de la Sor'cière
James Clemens   
Oh mon dieu! Oh mon dieu!

Je viens de le terminé à l'instant et j'suis sous le choque. J'arrive toujours pas à croire que j'ai ENFIN fini cette série 0.0. J'vous assure c'est très bizarre, mon coeur bat toujours la chamade après les révélations du dernier chapitres. Mes sentiments sont très mélangés comme un mélange de joie, de tristesse, de stupeur, de soulagement et de questionnement.

James Clemens aime torturer l'esprit de ces lecteur x). Je ne sais pas d'où lui viens ce don inné des retournement de situations! Mais il fait tout pour nous faire changer d'avis sur un personnages. Je parle du cas de Mogweed. Je le tenais pas vraiment à coeur après le chapitre de la mort de Mycelle. Mais même la jusqu'à la fin j'me disais qu'il allait faire quelque chose pour nuire à ces amis. Bon ok il a failli franchir le pas mais au final je le pardonne (je n'en dirai pas plus :p).

Et j'suis vraiment contente de la relation d'Er'ril et d'Elena ^-^. On voit bien que cet auteur peut nous faire frissonner que se soit dans les scènes de batailles et de morts que dans les scènes d'amours!
Pour ma part c'est mon tome préféré avec le premier. Et tout fini là où ça à commencer.

[spoiler]Bien sure je me questionne sur la vie des personnages après l'ultime bataille. Elena et Er'ril on t'il eus es enfants...? =p J'en veux un peu à l'auteur de nous avoir rien dit (il aurai pu faire un épilogue >.
Et dernier point j'ai été très surpris que l'auteur de ces "parchemins maudits" soit Joach. Le pauvre é-è, au final c'est lui qu'on a plus à plaindre. Si seulement Kesla n'était pas un rêve!! Il a du enduré la perte de ces amis, sa soeur pendant que lui rester jeune et immortelle. Ça a du être horrible, heureusement qu'Elena est apparu pour le libérer =).
[/spoiler]

Voila trêve de blabla. Pour ce dernier commentaire sur cette série, je voudrai juste dire merci à James Clemens pour avoir écris ces livres! =D


par Ploupy
Endgame, Tome 1 : L'Appel Endgame, Tome 1 : L'Appel
Nils Johnson-Shelton    James Frey   
Une heure après la fin de ma lecture, je suis toujours aussi bouleversée. Sous le choc. Comment définir Endgame ? Juste époustouflant, incroyable, impitoyable.

J'ai mis exactement deux jours pour lire ce pavé de 538 pages. Tellement c'était bon, tellement c'était addictif. Comme beaucoup, au début, à cause du titre et du descriptif, j'ai eu peur de lire un pâle remake de Hunger Games. Mais ça n'avait vraiment aucun rapport. Aucun. On ne peut même pas les comparer tant ils sont différents. Parce qu'Endgame est cru, Endgame est noir, rempli de cruauté.

Mais j'ai très honnêtement apprécié au possible ce petit bijou. Je peux sans crainte le placer parmi les meilleurs romans qui m'ont été donnés de lire. Et malgré toute l'horreur contenu à l'intérieur de ces pages, James Frey a réussi, plusieurs fois, à me faire sourire. J'ai même ri, à un moment. Après je suis peut-être folle, je ne sais pas, mais il y avait un peu d'humour dans ce roman, pas grand chose, mais juste ce qu'il faut à mon goût pour ne pas sombrer dans un pessimisme total face à la cruauté d'Endgame.

Puis les personnages, mon dieu qu'ils étaient bons ! Ils ont tous, TOUS, quelque chose d'unique. Il n'y en a pas deux qui se ressemblent, ils ont leur propre personnalité, leur propre passé, et leurs propres motivations de gagner. Et je n'ai pu m'empêcher de frissonner devant certains Joueurs qui ne reculaient absolument devant rien. [spoiler]Je pense notamment à Baitsakhan, qui à mon avis est le plus avide de sang du haut de ses 13 ans, encore plus que Maccabee.[/spoiler] Au bout du compte, on éprouve plus d'affection pour certains Joueurs que d'autres, peut-être parce qu'ils sont plus mis en avant dans ce premier tome. Nous verrons bien comment Frey et Johnson vont répartir la narration pour la suite !

Et puis, plusieurs questions me trottinent dans la tête maintenant : normalement, dans les romans dystopiques, il y a toujours une personne qui entraîne la rébellion. Dans Hunger Games, Katniss. Dans Divergente, Tris. Mais dans Endgame, cela reste un mystère total ! Est-ce que des Joueurs vont se dresser contre le Peuple du Ciel ? Si oui, lesquels ? En tout cas, à la fin de ce premier volet, aucun des joueurs [spoiler]à part peut-être Hilal[/spoiler] ne semblent prêts à arrêter de Jouer. Patience donc.

Pour conclure, Endgame est, et je le dis sans aucun doute, un de mes livres préférés. Tout est bien mené, le scénario est bien ficelé, pas prévisible, et les personnages sont très bien travaillés (on a l'occasion d'en apprendre plus sur eux dans Endgame : Mission, cela leur donne plus de profondeur encore). Un final qui m'a choquée et émue aux larmes. Bref, j'attends la suite avec une impatience non cachée !

par MarineL
Sláine Adamson, Tome 1 : De trèfles et de plumes Sláine Adamson, Tome 1 : De trèfles et de plumes
J. Arden   
On m'avait offert ce livre à Noël et il attendait patiemment dans ma PAL.

Tout d'abord, il faut dire que c'est pavé. Mais d'habitude, j'aime les pavés parce que ça veut dire plus de plaisir de lecture ^^ Ici, le plaisir est présent, l'histoire et l'intrigue sont originales: un mélange de steampunk et de fantastique tout pour me plaire. ça m'a fait pensé au protectorat de l'ombrelle.

Je ne vais pas dire que c'est mal écrit, bien au contraire c'est trés bien écrit mais ce qui m'a gêné énormément et m'a ralenti dans ma lecture, ce sont les longues descriptions et les tournures de phrases trés (trop) imagées qui souvent me faisaient revenir au début de la phrase et me la faisait relire pour comprendre ce que l'auteur voulait dire en dessous. Un peu ça me plaît, beaucoup c'est trop lourd :(

Hormis cela, j'ai beaucoup aimé le personnage de Slaine. Indépendante, féministe un brin rebelle pas si à cheval que ça sur les convenances lol et puis son don et l'originalité du Fog et des auras de lumière selon la race des créatures magiques j'ai trouvé ça très sympa.

Son partenaire de recherche le bel irlandais Kieran est plutôt attrayant, ce ne fut pas le coup de cœur car comme pour l'archange Gabriel, l'auteur part dans des magnifiques descriptions tout en mots....mais en fin de compte on se dit ok mais il est beau ? de quelle couleur sont ses yeux en fait ?.....dommage!

J'ai adoré l'intrigue qui repose sur la légende de la lanterne de Jack'o lantern et qui n'a rien à voir avec des citrouilles. Les lieux (tellement décrit) sont grandioses et on a l'impression d'y être même si parfois j'avais l'impression d'être perdue dans les descriptions.

Malgré tout, la fin m'a un peu décontenancée et la romance aussi....ils sont bien gentils tous les deux mais bon.....plus de 500 pages pour ça!!!!! L'auteur laisse planer trop de questions et de doutes ( je sais bien que c'est pour faire aller lire le tome 2 ......qui arrive bien trop tard à mon gout car je n'aurai pas le courage de le relire une seconde fois :/
Mais qui est Erlina? c'est quoi l'histoire du bracelet de cuivre? et l'archange Gabriel en fait, tout ce flirt pourquoi?.....j'ai apprécié cette lecture qui a un fort potentiel mais qui a été un peu gâché par le style trop descriptive et volubile de l'auteur.

Mais curieuse et frustrée de cette fin, j'irai sans doute lire le second tome ( en espérant ne pas l'attendre trop longtemps)

par Linadriel
L'Assassin royal, Tome 2 : L'Assassin du roi L'Assassin royal, Tome 2 : L'Assassin du roi
Robin Hobb   
Dans la lignée du premier. L'action se met en place doucement. Le personnage de Fitz est bien développer.

par Aeryn
L'Histoire sans fin L'Histoire sans fin
Michael Ende   
Bien au-delà du simple conte qu'en a tiré Wolfgang Petersen, L'histoire sans fin raconte l'histoire d'un garçon qui va se voir confier le pouvoir d'imagination pour recréer un univers ; et l'histoire de ses peurs, de ses doutes, et de ce vers quoi va l'amener sa personnalité.
Sauveur du Pays Fantastique, il devra le reconstruire. Mais, détenteur d'Auryn, que va-t-il construire ?
Une belle épopée à travers le Pays Fantastique qui commence réellement à la fin du film ; lorsque Bastien détient les clés de sa propre destinée.
New Victoria, Tome 1 : New Victoria New Victoria, Tome 1 : New Victoria
Lia Habel   
Et bien, et bien que dire de ce livre, je veux dire autre chose que whaouuu et pourtant ça le résume si bien. Au début la couverture m'a littéralement prise dans ses filets avant que le résumé ne me charme. Sauf que ce fut loin d’être gagné, en effet pour ma part, je suis tout sauf une fan de zombies. Et pourtant ce roman s'en tire haut la main tant sur ce thème que sur ses personnages approfondis et bien traités et son univers riche, complexe et haut en couleur. Preuve en est que malgré ce thème aux créatures repoussantes qui me met en horreur, j'ai lue ce livre en moins de 24 heures et pourtant en me forçant a m'en éloigné avec des pauses régulières et les contraintes de la vie de tout jours. J'ai aimée ? Non, vous croyez. lol Un petit bijoux, bien écrit, aux émotions a fleurs de peau qui vous emmène dans un monde parsemés d'embuches, de danger, de violence mais aussi d'acceptation, d'amour et de compréhension. Je ne saurais en dire plus, c'est un livre qui se doit d’être découvert et lu, alors n'hésitez pas, lisez le, vous en ressortirez l'esprit en ébullition, la tête et le cœur pleins d'émotions . Et avec une question urgent sur le bout des lèvres .. A quand la suite ?
Edens Zero, Tome 1 : Dans le ciel de Sakura Edens Zero, Tome 1 : Dans le ciel de Sakura
Hiro Mashima   
J'aime beaucoup ce premier tome, qui nous propose une histoire particulièrement intéressante et qui pose une intrigue assez sympa... Mais j'ai un problème:
Je suis une grande fan de Fairy Tail et là c'est vraiment du "je reprends les mêmes et je recommence"... Alors oui, le personnage principal à un design assez changé (même si c'est la forme humaine de Carla dans Fairy Tail, elle a alors un rôle boen secondaire), et c'est sympa de retrouver des personnages dans des rôles totalement différents, ou en figurants, mais c'est un gros problème de Mashima: il n'arrive pas ou ne veut pas innover en matière de design. Peut-être que certain apprécierons, mais moi c'est comme si je lisais un panneau avec marqué en gros TU TE SOUVIENS DE FAIRY TAIL? EH BEN C'EST LES MÊMES! Et oui, je m'en souviens mais j'aimerai justement m'en détacher pour pouvoir vraiment m'impliquer dans l'histoire. C'est comme voir un acteur que l'on a rencontré dans Games Of Thrones (exemple de série hyper-connue) dans un film: même si la performance change, on ne peut s'empêcher de se rappeler en permanence du personnage avec lequel on l'a connu. Et ce n'est pas nouveau chez Mashima: j'avais essayé de lire sa série Rave, mais c'était au final une sorte d' "autre" Fairy Tail, et je sais que ces personnages me feront toujours penser à la série ou je les ai connus. Il ne fait d'ailleurs vraiment rien pour nous sortir de fairy Tail: le chat bleu de l'héroïne s'appelle Happy, les chiens/bonhommes de neige que l'on retrouve dans tous ces mangas sont toujours Nichola, Erza devient Erzy...
Je sais que pour beaucoup (et surement pour l'auteur lui même) c'est vraiment une marque, une sorrte de clin d'oeil ou de marque de service, ça me met pour ma part assez mal à l'aise. J'attends donc les prochains tomes pour savoir si oui ou non l'auteur réussira à me faire croire à cette histoire au point de concurrencer Fairy Tail... En tout cas je l'espère car franchement, celà donne envie de voir la suite [spoiler](j'ai tout particulièrement apprécié le sacrifice des robots)[/spoiler].
Après, j'ai tout de même adoré le fait que la protagoniste soit B-Cubeuse, une sorte de Youtubeuse, dans un monde médiévalo-fantastique et où l'histoire se déroule dans l'espace (même si toujours, j'ai l'impression de revoir les décors de la guilde). Cette partie pourrait être intéressante, surtout vu le protrait peu flatteur que Mashima fait de ce métier.
A voir!

par sarachan