Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de julia216 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
À cœur de mafia, Tome 2 : L'Indignée À cœur de mafia, Tome 2 : L'Indignée
Laurène Bel   
C’est ravie que je retrouve Kate et Daniel.

Dans cette suite, Kate prend de l’assurance, des rapprochements s’effectuent et le passé refait surface. C’est le temps de la prise de position.

Mais celle ci va mettre à mal la relation qui commençait à s’établir entre nos deux jeunes gens. Kate va prendre une décision sans tenir compte de l’avis de Daniel.

Quand les choses ne se passent pas comme prévu, Kate perd pied.

Nous découvrons une Kate à fort caractère, qui décide de reprendre les rennes de son clan. Mais Kate reste fragile, et quand elle décide de partir, c’est un Daniel désespéré qu’elle laisse derrière elle. Et nous le découvrons à son tour comme nous ne le connaissions pas.

Un tome qui nous les révèle sous un nouveau jour et l’on ne peux que les apprécier et les plaindre en espérant qu’ils arrivent à se remettre de leur mésaventure !

Donc, j’attends la suite avec impatience afin de savoir si ils vont surmonter cette épreuve !
Another choice Another choice
Mel D.   
Cette Romance m a embarqué dans un tourbillon d émotions tout au long de l histoire, de la première à la dernière page. L autrice a su nous malmèner avec une plume légère et addictive.
Le seul point négatif, qui m a empêché de mettre cette Romance en diamant, est qu' il y des fautes d'orthographes et grammaticales qui sont pas nombreuses mais qui peuvent gêner la lecture.

par audlen
Dark Desires, Tome 1 : Porn Star Dark Desires, Tome 1 : Porn Star
Zara Cox   
Si vous cherchez un livre vraiment Hot, il est fait pour vous. Lecture plutôt sombre et tortueuse avec un brin de suspense et des scènes de sexe définitivement "Porn Star" XXX. Quinn (Q) et Elly (Lucky) sont définitivement des âmes brisées à cause de leur passé. Est-ce une romance ...mmm, probablement pas par les normes conventionnelles, mais dans le monde "Dark Romance" ... oui. À mesure que le livre progresse, certains détails sont partagés au fil du temps et d'autres sont conservés; plus je lisais, plus je voulais savoir. Je comprenais le raisonnement derrière les motivations de Lucky et Quinn, mais à la fin, je ne comprenais vraiment pas le rôle que jouait Lucky, surtout quand Quinn savait qu'il avait des sentiments pour elle. La «grande révélation» est tombée un peu à plat pour moi... ne me procurant pas de papillons pour moi.
La Disparition de Stephanie Mailer La Disparition de Stephanie Mailer
Joël Dicker   
Breaking news "Alerte coup de coeur !!!"

"- En 1994, vous vous êtes trompé de coupable. Je pensais que vous voudriez le savoir avant de quitter la police."

Le nouveau Joël Dicker à peine sorti, je me suis précipitée à la librairie. Même pas eu envie de résister, je me connais, c'est peine perdue.
Et que dire, troisième essai, troisième flèche en plein coeur. En plein dans le mille!

Joël Dicker est un jeune auteur, qui se bonifie avec le temps, et qui a déjà tout d'un grand. C'est un merveilleux conteur d'histoires. Il nous cueille dès les premières pages, nous transporte dans son univers et arrive à nous tenir en haleine jusqu'à la la dernière ligne.

Dans ce livre, on se retrouve à nouveau sur la côte est des Etats-Unis, chère à l'auteur, à Orphéa, une petite station balnéaire des Hamptons. Avec la disparition d'une journaliste, une affaire vieille de 20 ans, qui était pourtant résolue, va resurgir. Les enquêteurs de l'époque vont retravailler sur cette affaire en parallèle avec cette inquiétante disparition. Ils vont mener des deux enquêtes de front,

Il y a beaucoup de personnages, haut en couleur, bien campés et très bien travaillés. Rassurez-vous on s'y retrouve sans problème malgré le nombre.

L'histoire nous est racontée par le capitaine Jesse Rosenberg qui mène l'enquête avec deux collègues. Mais tour à tour, les autres personnages s'invitent narrateurs. Ils nous racontent leur vie, leur passé. En plus de mieux les connaître, ça donne une bonne dynamique au récit.

De fausses pistes en multiples rebondissements, l'auteur nous balade tout du long. On soupçonne les personnages les uns après les autres, mais ils sont disculpés, mais ils reviennent sur la sellette... Vous aurez beau vous creusez la tête, impossible de deviner le coupable avant la fin. C'est la patte et le talent de Dicker.

Tout est mené à un rythme infernal, on ne voit pas passer les 630 pages du livre. C'est addictif et terriblement prenant.

Un excellent polar, bien maîtrisé, un très bon suspens, une enquête captivante et bien ficelée, à peine le livre refermé les personnages me manquent déjà, tous les ingrédients pour un petit bijou.

Un gros coup de coeur que je vous recommande sans modération. Lisez-le !

Retrouvez toutes mes lectures sur
https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches/

par Armony22
Rendez-vous à Central Park Rendez-vous à Central Park
Sarah Morgan   
Chronique : http://www.my-bo0ks.com/2017/10/coup-de-foudre-a-manhattan-tome-2-rendez-vous-a-central-park-sarah-morgan.html

Après avoir mis plusieurs mois avant de lire Nuit blanche à Manhattan, il ne m’a fallu que quarante-huit heures pour enchaîner avec Rendez-vous à Central Park, le second tome sur Frankie et Matt.

Frankie c’est la fille qui ne croit pas en l’amour, au mariage et encore moins à un couple durable. Après un divorce compliqué de ses parents et les multiples frasques de sa mère, Frankie s’est créée une carapace sous laquelle elle est persuadée de passer inaperçue et apparaître quelconque aux yeux de tous. Pourtant, elle brille dans ce qu’elle entreprend et n’est pas invisible aux yeux de Matt, le frère de Paige, sa meilleure amie. Alors qu’ils ont toujours eu cette relation platonique, tout vol en éclats et Frankie n’est pas certaine de vouloir briser sa bulle.

J’avais vraiment hâte de connaitre l’histoire de Frankie . Il faut dire que son personnage est à l’exact opposé de ses amies. Se cachant derrière ses lunettes depuis toujours, elle ne se montre que rarement sous son véritable jour. Ce n’est que lorsqu’elle parle plantes, fleurs et aménagement qu’elle brille comme jamais. Une passionnée de botanique, de livres et de films d’horreurs, elle ne sait absolument pas qui elle est vraiment et encore moins gérer un compliment ou une relation amoureuse. Ses traits de caractère m’ont de suite donné envie de la prendre dans mes bras et remplie de compassion. Son parcours est loin d’avoir été facile et elle prouve qu’elle peut s’en sortir malgré tout.

De son côté, Matt est fidèle à lui-même. Déjà dans le premier tome (Nuit blanche à Manhattan) on voyait son côté protecteur, fidèle et prêt à tout pour ses amis et proches. Dans Rendez-vous à Central Park, on ne retrouve exactement pareil. Attentionné, drôle et à l’écoute. Des qualités qui font de lui un personnage masculin plein de charme.

Rendez-vous à Central Park nous plonge dans leur histoire d’amour et d’amitié avec délicatesse. Si le beau Matt est prêt à sauter le pas et transformer leur relation en autre chose que des amis, de son côté Frankie à de nombreuses craintes, doutes et aura bien du mal à faire confiance à Matt et à elle-même.

Comme toujours, j’ai aimé les décors et les balades dans Central Park en compagnie de nos deux héros. Sarah Morgan m’a une nouvelle fois séduite avec ces cadres romantiques à souhait. Je m’y suis crue et c’est vraiment le principal !

En conclusion, une « suite » comme je les aime, bien que j’ai préféré l’histoire de Paige et Jack. Rendez-vous à Central Park m’a aussi rendue encore plus pressée à l’idée de découvrir l’histoire d’Eva, l’éternelle romantique en quête du prince charmant. Un tome trois que je vais attendre de pieds fermes si vous voulez mon avis.

par Carole94P
Rencontre dans l'Upper East Side Rencontre dans l'Upper East Side
Sarah Morgan   
http://lire-une-passion.weebly.com/romance/from-new-york-with-love-sarah-morgan

"En résumé, j'ai tout simplement adoré ce premier tome, et il me tarde de lire la suite. Daniel et Molly sont hyper attachants, et mettre les chiens en avant était aussi une très bonne idée ! Pour patienter, j'ai la première trilogie à lire, et je pense qu'elle ne va pas rester longtemps dans ma PAL !"

par just2iine
Stand-Out, Tome 2 : Diego Stand-Out, Tome 2 : Diego
Jane Devreaux   
L'avis de Galie de Words of love,
https://wordsoflovebooks.jimdo.com/2018/03/24/stand-out-2-diego-jane-devreaux/

Stand out est la série spin off de Close up. Bien qu'il est possible de la lire indépendamment, je pense que vous ratez quelque chose si vous commencez par celle-ci. Ce tome 2 sur Diego et Melanie est un tome que j'attendais car je voulais savoir comment ils s'étaient rencontrés. La particularité de ce roman (si on a lu Close up bien sûr), c'est qu'on connaît la fin! Seulement, on ignore tout de la façon dont tous se retrouvent dans cette chambre d'hôtel le jour J...

 

Quand on voit Diego et Melanie dans le tome 2 de Close up, on ne peut s'imaginer un tel vécu! J'ai toujours vu Melanie comme la jeune femme douce, super gentille mais plutôt lisse...quelle erreur! Quant à Diego, Jane Devreaux ne l'a pas épargné non plus. Encore une fois, elle nous offre des personnages forts au passé trouble mais qui sont d'une grande sensibilité.

La narration est à trois voix et enchevêtrée de flashbacks. Habituellement, je ne suis pas fan des flashbacks car le risque est de perdre en fluidité. Mais là, l'auteure a réussi un exploit. La lecture est hyper fluide et tout est cohérent. En toute franchise, quand j'ai commencé le livre, je n'étais pas du tout disponible psychiquement et j'ai eu un peu de mal à me plonger dedans. Donc j'ai tout arrêté et j'ai repris depuis le début. Et là, je me suis obligée moi-même à fermer le livre en voyant 3h du matin.

Il faut dire aussi que le prologue est très perturbant. Ça m'a travaillé longtemps avant de devenir la raison principale de mon addiction. Même si des doutes se sont insinués dans mon esprit au fil des pages, je voulais le lire noir sur blanc. Et là, de la noirceur, j'en ai eu, croyez-moi! Cela m'a révoltée. J'aurais bien aimé avoir le fin mot également concernant ce qu'a subi Rachel une fois la porte du bureau fermée...ça s'apparente peut-être à du voyeurisme mais j'aurais voulu savoir comment cette être perfide s'y prenait pour imposer son emprise sur elle.

La force de Jane Devreaux est d'avoir réussi à nous faire vivre des histoires totalement différentes, que ce soit celle de Sandre et Josh, de Steve et Marcy, de Boby et Mila et ici de Diego et Melanie, avec chacune leur propre âme, et malgré tout on ressent bien qu'on est toujours dans le même univers, celui que j'aime tant depuis Close-up (et même Sinder en auto-édition). J'aime recroiser les autres personnages sans qu'ils ne prennent jamais le dessus sur nos héros principaux...ils ont déjà eu leur heure de gloire lol. J'ai aimé le petit clin d'oeil au prochain tome sur Colin. Comment? Vous ne l'avez pas vu? Lisez bien le résumé de ce tome 3 alors et un certain prénom devrait vous faire tilt 

Ce tome n'est pas mon préféré même si j'ai beaucoup aimé. Je ne sais pas trop comment me justifier, peut-être juste une question de feeling. Sandre, Steve et Boby étaient si puissants...
Le dernier tome sort le 12 avril. Je sens déjà la nostalgie pointer le bout de son nez. J'aime tellement l'univers de cette bande d'amis de Winsted que j'ai un pincement au cœur à l'idée de savoir qu'après Colin ce sera terminé..mais comme toute bonne chose, il faut qu'il y ait une fin.
L'Amie prodigieuse, Tome 1 L'Amie prodigieuse, Tome 1
Elena Ferrante   
"L'amie prodigieuse" est la plus belle histoire d'amitié que je n'ai jamais lue.
Avec pour toile un quartier pauvre de Naples à la fin des années 50, nous suivons deux filles, deux enfants, deux adolescentes: Elena et Lila. L'une intelligente, l'autre surdouée. Elena fascinée par son amie, Lila qui cherche une échappatoire à sa vie de misère. Elles mènent une vie difficile, violente, dans une Italie en pleine mutation. Mais pourtant, un lien puissant les unit et malgré tout, parvient à subsister dans les temps les plus sombres.
C'est une histoire d'amitié, mais aussi une histoire de vie. Elena et Lila poursuivent leur vie, traversent leur adolescence, non sans souffrance. Elles s'éloignent, se quittent, se retrouvent, mais jamais pour longtemps. Peu à peu, un gouffre social se creuse: Elena continue ses études et s'affranchit de son amie, Lila perd tous espoirs de quitter sa vie napolitaine.
Menée par une plume juste et discrète, cette fantastique histoire nous fait rêver d'une amitié aussi vraie que celle d'Elena et Lila. Et quand à la fin du livre, ce rêve prend brutalement fin, on reste figé sur la dernière page, la dernière phrase. On a du mal à le quitter, à abandonner ce roman...
Le meilleur cadeau que vous puissiez offrir à votre plus proche ami.

par Pompon
L'Amie prodigieuse, Tome 2 : Le Nouveau Nom L'Amie prodigieuse, Tome 2 : Le Nouveau Nom
Elena Ferrante   
J'ai été très heureuse d'apprendre la sortie de ce roman en livre de poche. Enfin j'allais pouvoir me le procurer et dévorer les histoires émouvantes de Lila et Elena, protagonistes que j'avais adoré dans le tome 1, l'amie prodigieuse.

J'ai beaucoup aimé. Plus qu'aimer, il m'a permis de me questionner sur un grand nombre de chose. Sur la connaissance, les études, la culture. Dans ce nouveau roman, j'ai appris à connaître d'avantage Elena. J'ai trouvé que ce nouvel ouvrage permettait de découvrir en profondeur cette protagoniste, qui, dans le tome précédent laissait toute sa place à Lila. Je me suis attachée à elle, je l'ai comprise, parfois avec agacement, parfois avec le sourire aux lèvres. J'ai aimé sa franchise, sa gentillesse touchante et sa jalousie envers son amie Lila, qui lui prend l'homme qu'elle aime et bien d'autres choses. Est-ce cruel ? Je ne sais pas. L'auteure a réussi à traiter cette trahison sans tomber dans le pathétique ou le dramatique, et c'est très rafraichissant. La réaction d'Elena face à l'amour de Nino pour Lila est réaliste, intrigante et sa résignation, qui est certes douloureuse l'a rend encore plus attachante. Je vous parle de ce passage car c'est un des passages qui m'a le plus plu. Cela reflète de la toute puissance de Lila et de son charme unique. Mais c'est cette Lila joyeuse et épanouie qui m'a beaucoup touchée. Parlons maintenant de Lila, jeune et douée mais si pleine de haine et de rancoeur. Je me suis souvent identifiée à elle, même si cette identification était parfois douloureuse. J'ai été profondément touchée par le mal presque diabolique qui flotte autour de ce personnage. Meurtri, agacé, énervé aussi. J'avais envie de la secouer, de lui dire de fuir, elle si douée, si prodigieuse. Or, on assiste à une lente destruction de Lila, qui d'une façon ou d'une autre ne peut que vous trouer le coeur. J'ai compris son explosion intérieure et ses sautes d'humeur incessantes en remarquant la solitude à laquelle elle était vouée. J'ai associé cette solitude à ma propre solitude qui me prend à la gorge parfois. Les gens sont des inconnus, ne comprennent pas, jugent et critiquent. En plus de Lila et Elena, j'ai appris, au travers de ces pages, à comprendre le fonctionnement d'un quartier comme celui de nos deux protagonistes et j'ai été dépitée d'admettre qu'une communauté réduite, insensible aux changements extérieurs, lessivée et pressée comme un citron, amenait à fin certaine des gens souhaitant s'instruire et s'élever (comme Elena). Je me suis alors questionnée sur les banlieues actuelles, les regroupements d'ethnies, les classes sociales. C'est un sujet des plus intéréssant, qui je pense est la base d'une tonne de problème. J'ai applaudi à la réussite d'Elena mais j'ai été agacé par la mesure qu'elle s'appliquait à mettre dans ces propos. Cette mesure qui, au contraire, est totalement bannie chez Lila, qui alors éveille la passion, le feu, l'envie et le désir. Les allusions historiques, politiques et littéraires m'ont beaucoup plus, car plus qu'un roman qui raconte une histoire, Le nouveau nom permet d'apprendre des détails sur la vie en Italie à cette époque et permet de se questionner. C'est important.

Bref, ce livre est à la hauteur de mes espérances et je vous le conseille si vous avez apprécié le premier tome.

par VirguleX
Brothers, Tome 1 : Brothers Brothers, Tome 1 : Brothers
K. A. Linde   
Une saga tournant autour des membres d’une famille millionnaire texan, les Wright. Cinq membres de la famille, une belle fratrie, Jensen trente-deux ans, Austin vingt-neuf ans, Morgan vingt-cinq ans, Landon vingt-sept ans, et la dernière Sutton vingt-et-un ans.

Après trois ans en couple avec Mitch, Emery le surprend avec une jeune étudiante dans son bureau. Abandonnant son doctorat et son appartement, elle rentre à Lubbock chez sa sœur pour trouver un nouveau but à sa vie.
Sa petite sœur Sutton se marie, Jensen est loin d’être enthousiasmé par ce mariage, jusqu’à l’apparition de cette femme au troisième rang. Elle ne cesse de refuser ses avances, pourtant son corps dit tout le contraire et la seule excuse qu’elle donne « j’ai rayé la famille Wright de ma vie il y a bien longtemps.».

Emery Robinson est une étudiante en doctorat d’histoire. Elle toujours était un garçon manqué, préférant être la reine du skate que la reine du bal. C’est une jeune femme adorable, tête de mule, intrépide, et pourtant la main sur le cœur.
Jensen Wright, trente-deux ans, a hérité à la mort de son père, de s’occuper de l’affaire familiale et de ses quatre frères et sœurs. Divorcé, une réputation de coureur, un spécialiste des aventures sans lendemain, il ne veut plus avoir de sentiments et surtout tomber amoureux. Il a très peu confiance en les gens, et il possède des blessures profondes.

La narration est du point de vue d’Emery et de Jensen . Le changement est introduit par leurs prénoms en début de chapitre.
La plume est fluide, légère et facile à lire. L’humour se glisse dans les pensées et répliques des personnages. Emery est un bonheur, elle est rafraîchissante. Au côté de son amie Heidi, elles font un sacré duo de chipies. Les scènes de notre couple sont érotiques, sensuelles et torrides. Elles sont très bien dosées et rythmées.
L’intrigue est bien menée, le rythme reste continu et linéaire. L’aversion d’Emery après la famille Wright est compréhensible, et pourtant Jenson va mettre à rude épreuve cette haine. Nos personnages doivent faire face à leurs relations passées comme avec Landon. Les épreuves vont être nombreuses sur leur chemin, la concurrence, les ex, les secrets, les trahisons...
Le début s’installe comme le conte de Cendrillon, qui s’enfuit pendant le bal sans donner son identité. Entre l’argent, la réputation, les préjugés et les jugements, les émotions font faire de sacré looping. La peur des relations et le manque de confiance jouent un rôle important dans leurs sentiments.
Nous apprenons à découvrir de nombreux autres personnages, la fratrie Wright et leurs histoires personnelles, enfin dans les grandes lignes, mais aussi Heidi la meilleure amie d’Emery, Kimber la sœur de celle-ci et sa famille, Julia, Miranda,...

Une belle romance, un beau duo traversant les épreuves, une idée attrayante et addictive. L’histoire n’est pas parfaite, mais le lecteur est happé par la vie de Jensen et d’Emery.
Prochain tome, l'histoire de Landon, j'ai hâte !

par Matoline