Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par Julie52

Extraits de livres par Julie52

Commentaires de livres appréciés par Julie52

Extraits de livres appréciés par Julie52

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
Tristan écrit par Thomas Mann
date : 12-08
Une très bonne lecture. L'histoire est intéressante, un peu comme une "réécriture" de Tristan et Isolde de Wagner, que j'avais adoré. J'ai aimé comment Thomas Mann se l'est appropriée. Son style est en outre très beau, j'adore les phrases longues. Je pense relire cette nouvelle un jour.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un conte très intéressant ! L'histoire diffère de celles que je connaissais déjà, avec surtout une réelle portée : le châtiment divin, par exemple. L'ambiance m'a beaucoup plu, avec ces Korrigans, toute la magie en général. Vraiment intéressant. En outre, c'est très très bien écrit. J'aime beaucoup quand les verbes sont à la fin, cela rajoute quelque chose de "fantastique".
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 07-08
Je suis un peu déçue. Je crois que je n'ai pas réussi à saisir toute la profondeur de ce livre. L'histoire et le personnage sont vraiment profonds, j'ai personnellement ressenti beaucoup d'émotion à l'encontre de ce "vieux pêcheur". Cependant, il m'a manqué quelque chose, comme si j'avais raté quelque chose. Je devrais le relire. Concernant le style d'Hemingway, je m'attendais à plus exceptionnel. A voir avec d'autres oeuvres de l'auteur !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 06-08
Waouh, quel livre ! J'ai adoré. L'histoire est passionnante, avec une intrigue excellente, un suspense très bien manié, des rebondissements... Surtout, j'ai appris plein de choses sur des thèmes qui m'intéressaient. Les personnages sont assez attachants, même si j'aurais aimé voir un peu plus leur psychologie. Ce livre mérite vraiment sans grande popularité.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 06-08
Une bonne lecture, mais sans plus. A vrai dire, je suis un peu déçue. L'histoire racontée dans les lettres fait vraiment réfléchir (je pense au débat sur les mères porteuses) et est marquante, écrite avec justesse. Certains personnages donnent parfois envie de les tuer, ou alors de les réconforter. C'est jouer avec nos nerfs. Je regrette toutefois énormément qu'au final, on ne voie pas tant que ça la vie de Camille. C'est toujours les lettres, les lettres, les lettres, et elle c'est à peine si on la voit se griller une clope. C'est très décevant. De plus, l'histoire a pour moi été dure à lire, dans le sens où certains personnages sont tellement aveugles, et d'autres d'une telle cruauté ! Ce n'est donc pas la faute du livre, mais ma faute propre. Je n'oublierai pas ce livre, mais mon souvenir n'en est pas positif.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 06-08
Eh bien, je ne regrette pas d'avoir claqué 7 euros pour ce livre. Je rigole, évidemment. Je l'ai choisi par hasard, séduite par la jolie couverture et le résumé, et je ne regrette absolument pas.
L'histoire est vraiment intéressante. On suit un convoi humanitaire qui se rend en Bosnie, alors déchirée par la guerre. Mais ce n'est pas le plus important. Le plus important, ce sont les réflexions des personnages : sur l'engagement humanitaire, sur la haine, l'amour, aussi. Les personnages ne sont pas vraiment attachants, cependant, ils sont décrits avec une certaine profondeur qui fait qu'ils sont inoubliables. Ils ont tous une personnalité différente, tous des convictions différentes qui vont évoluer ou pas. Ce roman est vraiment d'une grande qualité. En outre, le suspense est bien présent, et j'ai été complètement emportée dans cette histoire qui sort de ma zone de confort.
Surtout, c'est en lisant la postface de l'auteur que je me suis rendue compte à quel point ce roman était actuel, notamment sur la question humanitaire. Que faire ? Agir vraiment ? Ne pas se contenter d'apporter une aide somme toute superficielle ? Peut-être...
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 06-08
Un Agnès Ledig, que dire d'autre. Une très belle histoire sur la rencontre puis l'amour entre Marie, jeune agricultrice, et Olivier, un flic qui renferme de profondes blessures. Je l'ai dévoré en une journée. L'histoire d'amour est belle, et celle d'amitié, avec Antoine, également. Comme toujours avec l'auteure, ce livre est un concentré d'émotions : on sourit, on rit, mais on pleure et on a mal, aussi. Chaque personnage est unique, avec une personnalité bien taillée et surtout bien approfondie. Les personnages ne sont pas "plats". J'ai vraiment passé un très bon moment en compagnie de cette histoire et de ces personnages, qui fera à coup sûr vibrer chacun. Comme les autres romans de l'auteure (sauf Pars avec lui, qui m'a déçue), je recommande à fond.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une lecture parfaite pour l'été et pour toute personne étant passionnée de lecture. C'est un livre tout léger, qui fait vraiment du bien. L'histoire est vraiment sympa. J'ai beaucoup aimé suivre les péripéties de Sara qui débarque à Broken Wheel. Cette ville, comme ses habitants, est très attachante. Je n'oublierai pas de si tôt Grace, Caroline et tout les autres. Ils sont peut-être exagérés, mais on s'en fiche ! Je les ai tous aimé. Même si la palme revient à Sara : je me suis complètement identifiée à elle, c'est dingue comment sa passion est bien décrite. Chaque passionné devrait se reconnaître ! La romance est mignonne également. L'auteure a un style fluide, agréable à lire. Pour moi, ce livre n'a que de bons points. Je pense le relire un jour.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Excellent, comme d'habitude. Je ne me suis pas ennuyée, même si j'aurais aimé dépasser certains passages pour en lire d'autres. Le monde de l'auteure évolue encore, avec toujours des éléments nouveaux et pertinents. J'attends désespéremment que la relation entre Meg et Simon évolue davantage. A chaque tome, un petit pas est fait, mais c'est un petit pas... Je me sens frustrée, à force. Mais ce n'est pas grave ! Les sentiments sont toujours là, et surtout, ce que j'adore avec cette série, c'est que c'est de la "bit-lit intelligente". Je trouve que ce roman nous fait réfléchir sur notre propre place dans le monde, ce qui est un thème de plus en plus actuel, malheureusement. Les personnages sont toujours aussi attachants, avec sans cesse de nouveaux qui sont bien construits, et les "anciens" plus approfondis. J'ai hâte de lire la suite !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 06-08
Je ne m'attendais pas à une histoire de ce genre. Je n'ai en tout cas pas été déçue. Ce livre nous offre un véritable tableau de l'Amérique d'après-guerre, avec les voitures, le stop, le voyage en général, mais aussi la musique, le sexe... J'ai parfois eu du mal à continuer, à cause de certaines longueurs. D'où le placement en liste d'argent. Cependant, je ne risque pas d'oublier cette histoire incroyable, qui m'a complètement transportée dans une autre époque et dans d'autres moeurs. Les personnages ne sont pas forcément attachants. Cependant, ils sont hauts en couleur et inoubliables. Comme certaines scènes, assez surréelles, qui restent encore gravées dans ma mémoire. Ce roman est un chef d'oeuvre, c'est indéniable. Je pense le relire un jour.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 06-08
Très agréablement surprise. Ce n'est pourtant pas mon genre de prédilecton. Je ne m'attendais pas à une histoire de ce genre, qui mêle science et politique. J'ai trouvé cela très intéressant, notamment les questions éthiques qui allaient avec. Le suspense est en outre très bien ménagé, avec des rebondissements, beaucoup d'action sans qu'il y en ait trop. Les personnages sont assez attachants, même si certaines zones restent floues. J'ai en tout cas aimé suivre l'histoire à leur côté, j'ai vraiment vécu avec eux. L'auteur a un style fluide : il écrit bien, sans plus, mais en tout cas il a du talent. Cet avis est très court puisque j'ai lu le livre il y a deux semaines, mais en tout cas je recommande à ceux qui veulent tenter.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'ai un peu moins aimé qu'Yvain ou le Chevalier au Lion, puisque désormais je connaissais l'"univers" de Chrétien de Troyes, mais cela n'en reste pas moins une très bonne lecture. J'ai enfin pu découvrir l'histoire de Lancelot, que je ne connaissais pas. J'ai l'impression qu'il y avait un rebondissement à chaque page, mais c'est normal étant donné que l'histoire était avant tout racontée : il fallait bien retenir l'attention de l'auditoire... La traduction est très fluide, les vers s'enchaîne avec rapidité ce qui fait qu'on ne s'ennuie pas. Je n'ai pas été perdue dans toutes ces actions. J'adore cet "univers", avec les chevaliers (preux ou pas preux d'ailleurs), ces difficultés comme le Pont de l'Epée, les demoiselles et les Dames des chevaliers. C'est tellement différent ! J'aimerais beaucoup étudier ce livre un jour, ça doit être très intéressant. Comme Yvain, Lancelot me donne encore plus envie de découvrir la littérature du Moyen-Âge.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 18-07
Depuis le temps que je voulais découvrir cet auteur ! C'est désormais chose faite.
J'attendais beaucoup de choses concernant le style : je n'ai pas été déçue. C'est une écriture comme je les aime, difficile à décrire, mais avec un certain rythme. Ce n'est pas un style "commun". J'aurais aimé pouvoir lire ce livre en VO pour mieux me rendre compte, mais mon niveau d'allemand n'est pas assez élevé.
L'histoire en elle-même est, symboliquement, très belle. C'est un peu comme un voyage initiatique, une errance bornée de rencontres, qui permet au personnage de mieux se connaître et d'atteindre le développement de soi. Il y a de nombreuses ellipses, mais au final ce n'est pas plus mal : cela permet de mieux voir l'évolution de Goldmund.
D'ailleurs, j'avoue que parfois je ne l'ai pas du tout apprécié, notamment dans son comportement. Mais là encore, il s'agissait d'étapes nécessaires dans sa vie pour mieux se rendre compte.
L'histoire d'amitié est vraiment très belle, notamment avec la fin qui est vraiment émouvante.
Je trouve que ce livre a une certaine teneur philosophique, et je ne m'en plains pas. Il y a de nombreuses réflexions sur le développement de soi, l'amitié, mais aussi l'art. J'aurais su, j'aurais lu ce livre bien plus tôt ! C'est en tout cas un livre qui fait réfléchir, et je ne le regrette pas.
Par contre, je me suis parfois un peu ennuyée, notamment dans les longues réflexions. Mais bon ! On ne peut pas tout avoir, et elles ne sont pas non plus inutiles. Et il faut dire que la mise en page n'aidait pas. Sérieusement, ça coûte tant que ça de grossir les caractères et les interlignes ? C'est fatiguant, à force. Je regrette d'avoir tant traîné sur ce livre. 4 jours pour 250 pages, je trouve que c'est un peu trop.
En conclusion, c'est une très bonne lecture. Je conseille à ceux qui sont tentés, et pour ma part j'ai hâte de retrouver la plume d'Hermann Hesse !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 16-07
Je crois que j'ai encore plus apprécié que le premier tome (je l'ai lu à la suite, puisque mon édition compilait les deux). Tolstoï n'a rien changé : toujours cette plume qui nous transporte sans efforts vers la société russe du début XIXème, toujours ces personnages. J'ai aimé le fait que certains soient approfondis, notamment Natacha : parfois agaçante, elle n'en reste pas moins très intéressante. Il y avait moins de passages longuets que dans le premier tome. L'histoire et l'Histoire suit son corps : encore une fois, j'ai trouvé cela très intéressant. Mieux qu'un cours d'histoire ! Je suis définitivement tombée sous le charme de Tolstoï, et j'ai hâte de lire la suite.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 16-07
Coup de coeur ! J'ai adoré ! J'ai lu les deux premiers tomes à la suite, vu que mon édition les réunissait, alors je ne sais plus trop quelle partie était dans quel tome. Néanmoins, l'histoire en elle-même est fantastique. Tolstoï est un réel conteur, et son travail est admirable. La société russe de l'époque est dépeinte avec brio, de même que la guerre, qui est ressentie différemment selon les soldats. Quel travail d'analyse ! J'avoue que je ne connaissais pas trop cette période de l'Histoire, notamment avec Napoléon. Pourtant, j'ai appris beaucoup de choses, et je peux même affirmer que ce roman est bien mieux qu'un cours d'histoire. Il y a beaucoup de personnages, mais je n'ai pas été trop perdue. C'est très intéressant de voir leur psychologie, leur caractère, d'autant plus qu'ils évoluent sans cesse. Il y en a en outre une telle rigueur ! Les personnages n'apparaissent pas au hasard, tout est lié. C'est juste impressionnant. J'avoue, je me suis parfois un peu ennuyée, surtout avec les parties concernant le champ de bataille, mais ce n'est rien comparé au reste. Je suis tellement heureuse d'avoir pu découvrir Tolstoï à travers ce roman, et il mérite amplement sa "célébrité". C'est indéniablement un très grand romancier.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 09-07
Une bonne lecture, mais sans trop de plus. Déjà, avec tous les commentaire positifs que j'avais vu dessus, je m'attendais à mieux au niveau du style. Il m'a semblé "normal", banal. Peut-être parce que j'ai lu beaucoup mieux.
Sinon, j'avoue que je ne me suis pas identifiée à Sartre. Les idées exposées sur la littérature, l'écriture, sont très intéressantes, mais je ne me suis pas retrouvée dedans, d'où mon blocage.
Il s'agit néanmoins d'un livre qui fait réfléchir, et que je conseille tout de même. Il est vraiment abordable.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 08-07
J'avoue être assez mitigée. Je ne peux que reconnaître que ce livre est d'une très grande qualité : le contexte historique est approfondi, les réflexions pertinentes, l'intrigue bien construite. Mais ça ne l'a pas trop fait avec moi. Je ne m'y connais pas vraiment dans la religion catholique, et j'avoue avoir été parfois complètement perdues dans les très longs débats sur certains de ses aspects (la pauvreté du Christ, par exemple). J'ai reconnu les arguments, mais j'ai trouvé que les chapitres consacrés à ces débats étaient vraiment trop longs. Pareil pour le contexte historique : je n'y connaissais rien, et j'ai été noyée sous les tous les détails. L'enquête en elle-même est intéressante, mais j'aurais aimé qu'elle prenne plus de place, surtout que les enseignements en sont très intéressants. Je n'ai pas eu trop de problèmes avec le style, même si je me suis félicitée d'avoir fait du latin au collège et au lycée. Pareil pour l'ancien allemand... J'ai bien aimé les deux personnages principaux, Adso et Guillaume, surtout ce dernier : j'ai apprécié ses idées. Par contre, j'étais parfois perdue avec tous ces prénoms qui se ressemblent...
C'est donc un ouvrage d'une qualité indéniable, mais que je n'étais peut-être pas prête à lire maintenant. Peut-être que j'apprécierai davantage dans quelques années !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 04-07
Une bonne lecture. J'espère vraiment avoir l'occasion de l'étudier un jour, afin d'en dégager les grands axes qui, je l'avoue, m'ont parfois échappé.
Le thème phare de ce livre est la passion. Sa description m'a fait pensé au "furor" latin, qui signifie la folie, avec une de ses extensions : l'aveuglement complet. Ce terme qualifie parfaitement Des Grieux. Passionné, il commet tous les impairs, prêt à dépasser la morale si nécessaire, et est même aveuglé sur le comportement de sa "maîtresse".
Ce roman est également tragique : tous les malheurs semblent devoir accabler ce pauvre Des Grieux, qui au final aspire juste au bonheur. Serait-ce une punition, un châtiment divin pour dépassement des règles ? Je le pense.
Concernant l'histoire, je n'ai pas été passionnée, mais je ne me suis pas trop ennuyée non plus. Les actions sont certes très répétitives, parfois peu vraisemblantes, mais le roman n'est pas trop trop long, alors ça passe.
Les personnages ne sont pas très attachants. Manon a beau être enjolivée par Des Grieux, elle n'en reste pas moins une fille prête à tout, jusqu'à la prostitution, pour l'argent. Je ne l'ai pas du tout appréciée. Et je pense que c'était le but de l'auteur.
Des Grieux est, lui, parfois complètement aveugle, mais surtout carrément inconscient et sans morale. Il tue un homme, mais il s'en fout. Il demande de l'argent presque sans culpabiliser à un ami. Il se méprend sur Manon. Et j'en passe. Lui non plus, je ne l'ai pas apprécié. Voilà jusqu'où la passion peut mener !
Le style d'écriture de l'auteur est agréable, je m'attendais à franchement plus compliqué. J'ai été agréablement surprise de ce côté-là.
Ainsi, je n'ai pas été embarquée par l'histoire, mais j'ai quand même apprécié ma lecture. Encore une fois, j'espère vraiment avoir l'occasion de l'étudier un jour : ce doit être très intéressant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 03-07
Une bonne lecture, mais sans plus. Je n'ai pas accroché plus que ça, je n'étais pas à fond dedans.
L'histoire est intéressante : les personnages sont bien posés, l'étude de leur déchéance approfondie. Je n'ai pas trouvé ce livre trop long, franchement il y a bien pire ! Il n'y avait pas énormément de descriptions. J'avoue que ça m'énerve un peu : dès qu'il y a un certain nombre de descriptions, j'en vois beaucoup (pas forcément ici) qui se plaignent. Mais où est le problème ? Chacun son style, les époques sont différentes ! Mais bon, on s'éloigne.
En parlant du style, je n'ai, comme d'habitude, pas trop accroché à celui de Zola. Trop clinique, trop neutre, trop scientifique. Mais c'est normal, puisque c'est un canon du naturalisme. Ce n'est donc pas la faute de l'auteur.
Certains passages sont horribles, mais je n'ai pas été très touchée par les personnages, je n'ai pas ressenti d'empathie pour eux. J'ai plus été touchée par le meutre d'un animal que par les tourments des personnages.
On peut dire que Zola a fait un travail remarquable. La déchéance des personnages est bien approfondie, bien montrée ; leurs tourments sont décrits d'une main de maître.
C'est donc un roman intéressant, mais pas le meilleur de l'auteur.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Je suis tombée amoureuse du livre et de l'auteur dès la première page. Comme l'a dit ma prof de latin : "Proust, on adore ou on déteste. Mais quand on commence, on ne peut plus s'arrêter". Je crois que c'est exactement ça.
J'ai trouvé le style de l'auteur absolument sublime. Je n'ai eu aucun problème avec les "phrases longues" si décriées, même si évidemment le livre est très long à lire. Personnellement, j'aime les phrases de cette taille, et elles sont si bien, si parfaitement construites ! La langue française est mise en valeur.
Concernant l'histoire, j'ai adoré la 1ère et la 3ème partie, où le narrateur se livrait vraiment. Le style n'en est que plus beau. J'ai aimé son innocence, sa candeur, son amour pour sa mère. J'ai aimé découvrir Combray, les balades, les dîners, la tante Léonie, Françoise. J'ai aimé suivre ce narrateur tomber amoureux de Mlle Swann. J'ai moins été charmée par la 2ème partie, justement à cause de cette absence de narrateur : une autre histoire extérieure à lui, plus de dialogues, moins de "confessions". Elle fait un peu "tâche", si j'ose dire, dans l'ouvrage.
Celui-là n'en reste pas moins un énorme coup de coeur, qui s'est hissé dans le "top 10" (visons large), de mes livres préférés.
J'avoue, j'ai du mal à comprendre qu'on n'aime pas. Je suis trop subjective. Chacun ses goûts, après tout !
Pour les intéressés, c'est une lecture intéressante à faire en parallèle de "En l'absence des hommes" de Philippe Besson, où le personnage rencontre Marcel Proust (c'est fictif, évidemment), et où celui-ci se confie.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 26-06
Waouh, très agréablement surprise. Je m'attendais à un roman long, chiant, sans réel intérêt. Comme quoi il ne faut jamais croire aux clichés et se faire sa propre opinion.
C'est mon premier Balzac, mais je connaissais assez l'auteur, et notamment sa critique par André Gide (Les faux-monnayeurs, lu et étudié pour le Bac 2017). Même si je reconnais que ces critiques ne sont pas fondements, Balzac est sans conteste un grand romancier.
J'avoue que j'en attendais davantage au niveau de sa plume, qui est assez impersonnelle. Les descriptions ne sont pas très envoûtantes, c'est dommage ! Ca manque un peu de poésie, je trouve.
En revanche, le fond, l'histoire, est génial. J'ai beaucoup aimé cette histoire, avec ces retournements, cet apprentissage au final de Rastignac, la déchéance du Père Goriot. Il m'a énormément touchée, surtout à la fin. Les messages de Balzac sont sans équivoques. La société, que je n'avais pas encore découverte sous cet angle à cette époque, est peinte avec réalisme, pour le coup. Rien ne lui est épargnée. J'ai été révoltée devant tant de cynisme, d'hypocrisie.
J'ai eu un coup de coeur pour Goriot : il a ses faiblesses, mais j'ai été très touchée par son histoire et tous ses malheurs. Bien sûr, on peut lui en vouloir d'avoir fait de ses filles ce qu'elles sont aujourd'hui. Mais en même temps, qui ne rêve pas d'avoir un père comme lui, aimant sans bornes ? Et pourtant, ce père est frappé de plein fouet...
Alors bien sûr il y a des longueurs, bien sûr la description du début est pour le moins assommante. Pourtant, l'histoire, le sens, les personnages (même s'ils ne sont pas ultra attachants !) sont là. A ma plus grande surprise, je crois que ce premier roman que je lis de Balzac a été un petit coup de coeur.
Un pilier de la littérature française à lire absolument, mais pas en étant contraint. Là, c'est clair que le roman n'a plus aucun charme.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 25-06
Un livre qui est très long à lire, mais d'une grande qualité. C'est mon premier roman de l'auteur, alors je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Parfois, l'histoire m'a un peu fait penser à du Zola, mais la comparaison s'arrête là.
La peinture que fait Dostoïevski de Saint-Pétersbourg est sans pitié. Rien n'est épargné au lecteur : la misère, la prostitution, l'alcoolisme, la folie. J'ai d'ailleurs été très touchée, marquée, par le personnage de Catherine Ivanovna Marmeladov.
L'analyse psychologique de Rodion Romanovitch Raskolinkov est exceptionnelle, j'ai été très agréablement surprise. C'est un personnage extrêmement profond, encore plus que les autres comme Sonia, Dounia, ou Svidrigaïldov (j'ai un gros doute sur l'orthographe de ce nom). Tous les personnages, même les secondaires, ont une véritable profondeur.
La plume de Dostoïevski est très fluide, avec de belles phrases. Un très bon point.
En clair, je regrette que la longueur de ce livre m'ait fait perdre un peu de goût pour celui-ci. Il est sans conteste un véritable chef d'oeuvre et me donne envie de me pencher sur d'autres romans de l'auteur.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Coup de coeur ! Un de mes préférés de l'auteure ! Je n'avais pas très envie de lire un thriller bien gore du style de Purgatoire des innocents, et j'ai été servie. J'ai aimé que l'enquête soit plus au second plan, et qu'à l'inverse on puisse davantage découvrir les personnages et leurs relations. J'ai adoré Vincent. Bien qu'au début il soit très antipathétique, je l'ai par la suite énormément apprécié, notamment quand ses sentiments changent. J'ai aimé ses réparties, son caractère qui se cache derrière sa carapace. Pareil pour Servane. C'est rare d'avoir des personnages comme elles dans des romans (ceux qui ont lu comprendront !), et j'ai vraiment apprécié. Elle a son caractère, des défauts, mais elle fait si "humaine", si réelle. J'ai adoré leur relation et leurs évolutions (encore une fois, pour une fois qu'il n'y avait rien de gore, de malsain ou je ne sais quoi !). Le style de l'auteure m'a moins frappée que dans d'autres de ses romans, mais j'ai bien aimé. L'intrigue est quant à elle très intéressante, menée avec brio par l'auteure. La fin m'a déçue. Non pas parce qu'elle va trop vite ou je ne sais quoi (j'ai trouvé que c'était assez logique). Mais parce que...
Spoiler(cliquez pour révéler)
en grande sentimentale, j'aurais tellemeeent aimé un happy-end.
Mais on ne peut pas tout avoir !
Franchement, j'ai adoré ce livre. Même là, j'y pense encore. Je conseille à tous !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 09-06
Une lecture très très moyenne. En fait, je n'ai pas du tout accroché. Je ne me suis pas attachée aux personnages, je n'avais même pas envie de savoir la suite. Peut-être parce qu'ils sont trop éloignés de moi, trop emportés dans leurs émotions. L'histoire ne m'a pas passionnée non plus. Quant au style, il est certes différent de ceux que j'ai l'habitude de lire, avec un véritable travail, mais, bof, je n'ai une fois de plus pas accroché.
Pourtant, tout n'est pas à jeter dans ce roman. L'auteure explore très bien la psychologie de ses personnages, par exemple, mais j'avoue que j'ai lu mieux.
En bref, un livre qui ne l'a pas fait avec moi mais qui peut plaire à d'autres.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 08-06
Une très bonne lecture. Déjà, je suis tombée sous le charme dès le début de ce livre. Elisabeth est la plus touchante des trois ; bien que je n'ais pas vécu ce qu'elle a vécu, je me suis complètement attachée et identifiée à elle. J'ai aussi adoré Elias ; d'ailleurs, j'aurais aimé le voir plus longtemps. Otto est un personnage attachant, mais il m'a moins fait craquer que les deux autres. J'ai aimé voir le développement de leur histoire, toute simple au final mais pleine d'espoir, avec une quête : celle du bonheur. La plume de Linda Olsson est jolie, sans plus ; pourtant, ce livre a un côté addictif.
Par contre, je regrette la fin. J'ai l'impression que tout va trop vite : on voit moins Elias, et il reste toujours pas mal de mystère sur la vie d'Elisabeth. L'auteure a également amené comme une nouvelle intrigue avec ce mystérieux Paul, mais elle ne sera jamais élucidée... Quant à la toute dernière page, j'avoue ne pas l'avoir complètement comprise.
Une lecture en demi-teinte, donc. Elle reste très bonne, à cause de cette histoire et de ces personnages, mais la fin m'a déçue. J'aurais aimé plus de détails, plus de pages. Je conseille néanmoins.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 06-06
Une suite que j'ai vraiment apprécié, mais dont on aurait pu se passer. En effet, les éléments nouveaux dont l'espace de triangle amoureux sont superflus, ils n'avaient guère d'intérêt. Cependant, c'est un réel bonheur de retrouver tous ces personnages que j'avais adoré dans "On regrettera plus tard", alors c'est une lecture que j'aurai plus apprécié pour ceux-ci. Ils sont en effet toujours aussi attachants, et on voit qu'ils ont évolué. Une très bonne lecture en tout cas, j'ai passé un très bon moment.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0