Livres
523 438
Membres
541 041

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de JulieJuly : Ma PAL(pile à lire)

Rebecca Kean, Tome 6 : Origines Rebecca Kean, Tome 6 : Origines
Cassandra O'Donnell   
Je suis mitigée par cette lecture. J'avais adoré les cinq premiers tomes, l'histoire, l'univers, l'écriture... Mais là, j'ai été choquée et terriblement déçue par le nombre d'erreurs qu'il y a dans ce tome, par l'abus de point d'exclamations inutiles (non, lire une phrase qui se termine par !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ce n'est pas agréable du tout et en plus ça fait pas très pro.), par le manque de verbes de parole, puis aussi par le manque de ponctuation par moment. Je suis super pointilleuse là-dessus (et je l'ai dit et redit) parce que c'est gênant d'avoir trois milles point d'exclamation à la fin d'une phrase et c'est gênant de ne plus arriver à suivre un dialogue à cause de l'absence de verbes de parole. J'étais contente de pouvoir l'acheter en avance au Salon du Livre de Paris parce que j'ai patienté trois ans pour avoir une suite mais alors que je pensais que l'auteure aurait apporté un soin particulier à ce sixième tome, je me suis retrouvée avec un tome bâclé et deux fois plus petit que d'habitude (mais là, c'est la faute à J'ai Lu).

Concernant l'histoire, on plonge directement dans l'action qui ne s'arrête pas dans ce tome. Rebecca va devoir affronter plus fort qu'elle et elle va même presque passer l'arme à gauche. Mais notre Rebecca est plus coriace que ça et ramène quelques Vikaris à Burlington.
Alors que dans le tome 5, il y avait déjà pas mal de révélations, là c'est le festival ! On apprend enfin l'origine de Rebecca (même si ce n'est plus un secret pour personne), on sait enfin qui est réellement Raphael (là, j'avoue, Big surprise !) et il se passe un truc exceptionnel pour Beth (mais si vous avez lu un autre résumé qui circule sur le net, vous aurez compris ce qui lui arrive). Bon par contre, c'est un peu dommage qu'il n'y ait pas de grosse bataille à nous mettre sous la dent mais la suite (et sûrement la fin) promet puisque à la fin, on a le droit à un extrait du premier chapitre du tome 7 et les choses risquent d'être explosives !

Rebecca est toujours la même, avec ses méthodes expéditives. Elle n'attend rien de personne et prend ses décisions comme la grande fille qu'elle est, c'est ce que j'apprécie le plus chez elle. Ça et aussi le fait que malgré son assurance, elle est plutôt perdue au niveau de son identité même. C'est toujours les autres qui lui apprennent des choses sur elle et sur son origine et ça doit être super agaçant pour elle de se rendre compte que les autres auront toujours trois longueurs d'avance sur eux. Raphael était un peu absent des derniers tomes parce que Rebecca s'était disputée avec lui mais là, on a un petit retour en force de sa part. Son retour est aussi marqué par le retour d'Ali qui nous avait laissées avec sa révélation sur ses sentiments pour Rebecca. Raphael, Ali, Bruce, Rebecca commence à collectionner les mâles puissants et rien ne nous laisse deviner avec qui elle va finalement finir ! Si elle finit avec un mec parce que la connaissant, elle va peut-être envoyer tout paître et se barrer en France...

En bref, même si j'ai apprécié l'histoire et que j'ai adoré les retrouvailles avec Rebecca, je ne peux vraiment pas dire que c'est un coup de coeur à cause des erreurs qui m'ont perturbé dans ma lecture. J'espère que le prochain tome sera plus soigné et mieux corrigé...

par MissEcho
Leonora Kean, Tome 1 : Chasseuse d'Âmes Leonora Kean, Tome 1 : Chasseuse d'Âmes
Cassandra O'Donnell   
OMG, j'ai hâte, rien que cet extrait me donne des papillons dans le ventre, ravie d'avoir enfin la série sur la fille de Rebecca

par karabass
Ce que je sais de Véra Candida Ce que je sais de Véra Candida
Véronique Ovaldé   
Premier roman de Véronique Ovaldé que je lis, et je suis enchantée pas son écriture qui ressemble au style des auteurs Sud-Américains. De ce fait son écriture se mêle au lieu où se déroule son histoire. Un roman sur la filiation maternelle dotée d'une belle histoire d'amour.
Mini-accro du shopping Mini-accro du shopping
Sophie Kinsella   
Quel plaisir de retrouver Becky Brandon et de faire enfin la connaissance de Minnie, sa gamine de deux ans, très capricieuse mais pourtant une adorable bout de chou. Situations rocambolesques, humour au rendez-vous, les fans apprécieront ;-)
Venez découvrir mes chroniques littéraires sur mon blog ainsi que mon thriller :
www.emmalacroqueuse.fr
Un coeur bien accordé Un coeur bien accordé
Jan-Philipp Sendker   
http://www.leslecturesdelily.com/2015/04/un-cur-bien-accorde-ecrit-par-jan.html

Une plume irréprochable, poétique et d'une extrême précision (malgré un texte traduit de l'allemand à l'anglais et de l'anglais au français), Jan-Philipp Sendker m'a fait voyager de New York en Birmanie en un claquement de doigts. Il m'a complètement conquise. Le début de son histoire tient la route malgré une petite touche de surnaturel, quant à la suite ... Comment vous dire ? Un concentré d'émotion. Lisez-le et voyez par vous-même :)

Et après... Et après...
Guillaume Musso   
Je l'ai lu après plusieurs autres livres de Musso et j'ai eu l'impression que celui-ci était un croisement entre tous, même s'il n'est ni le premier, ni le dernier à avoir été écrit. En tout cas, comme j'aime, j'en redemande et je conseille ce roman à tous ceux qui ne l'ont pas encore lu. Nathan était un personnage très attachant, Mallory, Bonnie et même Jeffrey aussi. Un peu de surnaturel, tout en restant réaliste, et une histoire d'amour très belle, sur fond d'histoire triste. Un bon Musso, à lire.
Je reviens te chercher Je reviens te chercher
Guillaume Musso   
Un livre... Tout simplement... SUPER ! :P
Wouah, un dénouement fantastique !
Personnellement, j'adore cet auteur... Et "Je reviens te chercher" est un de ses meilleurs livres, avec "la fille de papier" evidemment :) !!!

par Fred_93
La Légende des 4, Tome 3 : Le Clan des serpents La Légende des 4, Tome 3 : Le Clan des serpents
Cassandra O'Donnell   
Enfin un livre à moi qui sort de ma gigantesque pal, appelée plus facilement une "hal" chez moi. D'accord, ce troisième tome est arrivé il y a peu de temps, mais il n'allait pas rester longtemps, je le savais déjà ! Une couverture à la hauteur des deux premiers tomes, avec Maya, la belle louve et Wan, le roi serpent. Un tome que j'attendais avec impatience, car je dois avouer que Wan est mon préféré, donc forcément je voulais connaître son clan, sa façon de voir les choses, même si nous en avions un aperçu.

Les quatre se retrouvent sans pour autant être en place d'honneur lors du conseil qui se déroule chez les Serpaïs. Nous les suivons dans cette guerre qui se prépare contre les humains. Ces derniers qui ont décidé d'éradiquer les yokaïs, ceux qui ne sont pas comme des êtres humains tout le temps. Les loups, les tigres, les rapaces et les serpents sont des créatures à leurs yeux, féroces, dangereuses et affamées. Ce n'est pas totalement faux. Si certains sont bien des "bouffeurs d'humains", les autres vivent tranquillement en paix, sans chercher à manger tout ce qui traîne. Comme dans tous les clans, il y a ceux qui veulent éradiquer complètement les humains, petits et grands, et il y a ceux qui au contraire pensent que se serait bien de ne pas tous les tuer, pour garder un certain équilibre.

Nous voyons beaucoup plus Wan et Maya. Cette dernière est toujours aussi têtue et n'hésite pas à se mettre dans des pétrins pas possibles. Imaginez une louve qui galope sur les terres des serpaïs et bien entendu va se trouver sur le mauvais côté de leur territoire, celui où les serpents restent des serpents et ne prennent plus la forme d'un être humain. Imaginez que ces serpents sont énormes et ne veulent qu'une chose : manger ce qui passe sur leur terrain. Voila, vous êtes en plein cœur de la première emmerde de cette demoiselle. Et ce n'est que le début. Maya n'a pas envie d'écouter, elle suit son cœur et trace son propre destin. Un destin qui n'est très reluisant pour les humains.

Nous suivons leur plan de bataille, qui va faire quoi, qui veut vraiment s'allier. Les quatre clans doivent faire front devant une communauté. Il y a toujours des "hommes" qui ne veulent pas faire ami-ami avec d'autres créatures, mais la fin justifie les moyens, pas vrai ? Wan montre sa capacité de roi. Il est froid, glacial, capable de manipuler n'importe qui et surtout de tuer pour montrer qu'il est puissant. Tuer est dans sa nature et ce n'est pas pour jouer, c'est pour asseoir son pouvoir. Les serpents sont fourbes et à part les deux "potes" de Wan, tous veulent sa place de roi. Dji et Miu sont ceux qui n'en n'ont absolument rien à faire de cette place. Ils sont le point d'humour du livre et sincèrement je les adore. Ils sont frais, rapides, mais pas trop et surtout ont toujours le mot pour rire.

Entre les deux il y a une tension douce. C'est la seule qui arrive à faire fondre un peu la glace autour du coeur de Wan. Et c'est le seul qui arrive à lui faire entendre raison... Non pas du tout, mais c'est du pareil au même. Son regard parle pour lui, pourtant il ne dira rien, il ne fera rien et elle, sans le savoir, sans le vouloir ou au contraire parce qu'elle le devine, force sur le lien entre eux afin d'obtenir ce qu'elle désire. Il y a plusieurs passages entre les deux qui nous montrent leur attachement et la façon de gérer une situation qui pourrait dégénérer. Ils ont beau avoir des responsabilités, ils arrivent tout de même à se chamailler. C'est une rebelle dans l'âme qui n'écoute que sa propre voie. Au moins c'est une jeune femme qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Son bon coeur la perdra.

Bregan, le roi tigre, est prêt à tout pour son clan, quitte à pactiser avec le diable lui-même. Il a des sentiments pour Maya, mais ne se laisse pas démonter lorsqu'il faut qu'il redevienne le guerrier dont ils ont tous besoin. Il a par contre une tendance à vouloir surprotéger la jeune louve, tout comme le père de Maya qui lui interdit de partir en guerre. C'est mal la connaître, là je ne dévoile rien, car c'est la suite logique de ce qu'elle nous a déjà montré auparavant. Quant à Nel, la fille de la reine rapace, c'est encore une autre histoire. Sa propre mère débloque complètement. Déjà dans les tomes précédents, le peu que nous avions sur elle ne lui donnait pas la meilleure image qui soit. Elle déteste tout et tout le monde, personne n'a d'égard à ses yeux. Nel a une volonté de fer et un caractère qui convient à son rang. Si jeune et pourtant tant de poids sur les épaules, ou plutôt devrais-je dire sur ses ailes.

J'en reviens à Wan, le sarcasme lui va à merveille, pourtant il montre des changements, très subtil certes, mais ils existent. Il me fait penser à César. Wan est tel un empereur, contraint par ses obligations d'être dur, implacable. Il est puissant, charismatique et capable d'un semblant de bonté. Le final montre sa capacité à ne pas toujours haïr les autres. Il est pragmatique et arrive souvent à ses fins, sauf avec Maya. Là, ceux sont deux esprits forts, deux esprits de contradictions. Je me demande s'il va se passer quelque chose entre eux, autre que ce que nous voyons dans ce tome.

Et puis il y a la guerre qui approche. Les humains se sont cachés, ont fuis les petits villages, préparant des pièges tous plus tordus les uns que les autres. Le fait que les quatre clans s'allient apporte un plus : ils ont des informations diverses et doivent se protéger. J'ai bien écris doivent, car il y a toujours des personnages qui trahissent, qui ne veulent qu'eux sur terre. Le conflit prend de l'ampleur. Cela est un véritable jeu de massacre ! Il n'y a pas d'autres mots pour décrire l'action qui va se produire à la fin. Des pertes, il va y en avoir, de toutes parts. Les chefs de clans ne vont pas pouvoir sauver tout le monde. L'avenir reste incertain et le geste de bonté de Maya risque de la perdre. Et si la voie qu'elle montre était la bonne ? Nous avons tout le pouvoir entre leurs mains, pattes, ailes et nous n'attendons plus que de découvrir le clan des rapaces, avec Nel. Cette jeune fille risque d'avoir beaucoup de travail, mais je suis certaine que grâce à elle l'union des quatre ne sera pas vaine. Elle a la tête sur les épaules.

L'espoir ! C'est un mot que tous ont en bouche, les humains comme les yokaïs. Un simple mot qui prend tout son sens surtout avec cette vieille femme qui rêve. La lumière est au bout d'un long, très long voyage. Ce que j'ai aimé, c'est d'avoir un point de vue des différents personnages. La guerre rapproche les gens et montre le meilleur comme le pire en chacun d'eux. Bien que le livre soit un jeunesse, j'adore me retrouver avec ces personnages, pourtant je n'ai plus douze ans. J'aime suivre les aventures de nos quatre héros, Wan, Maya, Nel et Bregan. Les liens d'amitié, d'amour, la façon de régenter, cette série apporte beaucoup de valeur et d'aventures. En conclusion, un troisième tome que j'ai beaucoup apprécié. Il me tarde de découvrir la suite !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/la-legende-des-quatre-tome-3-le-clan-des-serpents-cassandra-o-donnell-a179134118
La Légende des 4, Tome 2 : Le Clan des Tigres La Légende des 4, Tome 2 : Le Clan des Tigres
Cassandra O'Donnell   
Un vrai régal ce tome 2 , qui est très addictif , j'avais hâte de découvrir plus Brégan et son clan, je suis pas déçu au contraire j'ai adoré !
Lintrique m'a tenu en haleine jusqu'au bout et les héritiers se soutiennent en pesant le pour et le contre pour leur peuple. J'avais pas envie de finir le livre tellement j'étais bien dans leur univers . Beaucoup d'actions et d'émotion au rendez vous , J'attend la suite avec hâte!

par Stara
La Légende des 4, Tome 1 : Le Clan des Loups La Légende des 4, Tome 1 : Le Clan des Loups
Cassandra O'Donnell   
http://www.my-bo0ks.com/2018/03/la-legende-des-4-tome-1-le-clan-des-loups-cassandra-o-donnell.html

Connaissant déjà Rebecca Keen de l’auteure, Cassandra O'donnell, j’avais bien envie de découvrir une autre de ses séries. La légende des 4 m’a fortement intrigué avec un résumé alléchant et une couverture vraiment sublime !
Les yokaïs sont mi-humains, mi-animaux. Loups, tigres, aigles et serpents, l’entente ne tient qu’à un fil. Et les quatre héritiers des clans se côtoient (sans vraiment le vouloir et en avoir le droit) en terre neutre, là où les humains sont tolérés. Pourtant, lorsque la menace se fait plus présent, les instincts de survie vont tout chambouler et la paix tout juste établit pourrait bien voler en éclats.
En commençant ma lecture de La légende des 4, j’étais ravie de constater que le style de l’auteure soit aussi prenant que dans son autre série (Rebecca Kean). La découvrir dans un autre genre et surtout une autre tranche d’âge est vraiment agréable. Ici, nos jeunes personnages, bien que guerriers dans l’âme, ont ce petit quelque chose qui fait qu’ils ont encore cet espoir et cette naïveté en eux.
L’univers de Cassandra O'donnell est, je dois le dire, vraiment super bien construit. On se glisse aisément dans le décor décrit avec suffisamment de détail pour s’imaginer dans l’action sans pour autant étouffer le lecteur avec des descriptions à rallonge. Le monde a bien changé. Ici, les humains sont en minorité et bien conscient des yokaïs, ces créatures si particulières. Cette tension pèse sur leur tête tout comme l’entente entre chaque clan. Car les apparences sont parfois trompeuses. Les frontières et les règles sont primordiales et un mot de travers peut vite provoquer une guerre.
On s’attache aisément aux personnages et principalement à Maya, héritière du clan des loups, Bregan, héritier des tigres et son petit frère Mika. Tous les trois sont persuadés qu’en discutant on peut préserver la paix instable qu’il y a entre leurs clans et les liens qu’ils ont établis en seront d’autant plus resserré suite aux événements. Les deux autres héritiers sont un peu plus mystérieux, Nel, l’aigle et Wan le serpent auront eux aussi leur importance au fil des chapitres. Chacun d'eux à une personnalité bien à lui, du courage à revendre et un vrai potentiel.
Les rebondissements sont nombreux et l’intrigue parfaitement menée. C’est simple, nous n’avons pas le temps de nous ennuyer. Les pages défilent à une vitesse folle et nous surprend au fil des chapitres. L’entente entre les clans et la tolérance sera au cœur de ce premier tome. S’allier pour survivre devient une nécessité face à la menace grandissante qui soulève beaucoup de questions pour la suite.
En conclusion, ce premier tome de La légende des 4, nous plonge ici dans un univers passionnant et bien travaillé. Des personnages intéressants et attachants, une histoire qui tient la route et réserve son lot d’originalité, bref, j’attendrais la suite de pieds fermes. (Prévue pour cette année !)

par Carole94P

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode