Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de JuliePurble : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La Trilogie des Gemmes, Tome 1 : Rouge Rubis La Trilogie des Gemmes, Tome 1 : Rouge Rubis
Kerstin Gier   
Bon sang je ne pouvais plus m'arrêter de lire ! J'ai été totalement transportée par cette histoire, par les personnages et par l'intrigue ! C'est bien écrit, bien décrit, on ressent vraiment bien la chose ! J'aime beaucoup cette mystérieuse histoire de Paul et Lucy même si à la fin, ça s'éclairci quelque peu... Concernant Gideon je reste sceptique, même en ayant lu la fin. Je suis comme Paul, je ne lui fais pas entièrement confiance !

par takiko
La Trilogie des Gemmes, Tome 2 : Bleu Saphir La Trilogie des Gemmes, Tome 2 : Bleu Saphir
Kerstin Gier   
Oh mon dieu!!! ce livre m'a couper le souffle, le suspens défile à grande vitesse ! la fin est vraiment très prenante à vous en faire saliver!! Oh la la c'est tellement dure d'attendre!! Je ne demande qu'une chose vite la SUITE!!!

par quartz
La Trilogie des Gemmes, Tome 3 : Vert Émeraude La Trilogie des Gemmes, Tome 3 : Vert Émeraude
Kerstin Gier   
Je savais même pas que cela pouvait être possible.

J'ai le cœur qui cogne. Les mains moites et les yeux qui piquent.
Et pourtant, je viens seulement de finir le CHAPITRE 9. Et ces 250 pages m'ont déjà achevé...

J'ai toujours été du genre à finir les livres le plus vite possible. J'ai toujours voulu connaître la fin rapidement. Pourtant, avec Vert Émeraude, c'est différent. Je ne peux pas me résoudre à atteindre la fin.
Enfaite, j'ai horriblement peur. J'ai cette impression désagréable au fond du cœur, celle qui laisse une marque ineffaçable. Car, je sais que une fois ma lecture fini, ce sera la fin.
Et, je ne peux pas me résoudre à quitter Gideon et Gwendolyn...
Même si c'est inévitable...

Alors, je prends mon temps, je relie les chapitres précédents. J'éloigne l'inévitable le plus que je peux...

Et pour en revenir aux neuf premiers chapitres Ô combien merveilleux, et surtout au chapitre neuf qui m'a juste ... brisé de l'intérieur.
Je n'en reviens toujours pas.
J'ai eu du mal à m'endormir, mes pensées vagabondées vers Gwendolyn et Gideon et au fond de moi résonnait encore les dernières phrases.

Mon cœur bat encore à la simple pensée des dernières pages de ce chapitre. Et je dois me faire violence pour ne pas sauter sur mon livre et continué sa lecture.

Je n'ai même pas encore fini la lecture de Vert Émeraude, mais je sais, au fond de moi, qu'elle sera plus que remarquable.

***********************************************************************


ÉDIT ( dernière page tournée ... ) :

MERCI KERSTIN GIER POUR CETTE MERVEILLEUSE TRILOGIE. MERCI DE M'AVOIR PERMIT DE PASSER CES MERVEILLEUX MOMENTS, DE M'AVOIR PERMIT DE M’ÉVADER, MÊME SI C’ÉTAIT POUR SEULEMENT QUELQUES INSTANTS.
ET MERCI AUSSI AUX ÉDITIONS MACADAM QUI NOUS ONT FAIT DÉCOUVRIR CETTE MAGNIFIQUE SAGA.

Et voilà, après un mois de repoussement, j'ai achevé ma lecture de ce troisième tome.

Je n'arrive pas vraiment à réfléchir. Mes mains trembles. Mes yeux sont humides.
Je pleure pour cette magnifique fin. Je pleure parce que c'est fini.
Parce que on ne pourra plus jamais connaître de suite aux aventures de Gwendolyn et Gideon.

J'ai toujours appréhendé ces moments là. Ceux où tu comprends que c'est fini. Ceux où ce terrible poids sur l'estomac apparaît.
Je n'arrive pas à quitter Gwendolyn.

Je ne pensais pas que ce troisième tome aller me bouleverser à ce point. Et je n'arrive toujours pas à croire que c'est fini.
Que Gwendolyn et Gideon sont à présent loin derrière moi...

Ce livre est un vrai bonheur, telle une bouffée d'air frais lord d'une journée d'été étouffante, qui permet le passage de différentes émotions à chaque pages.
Parce que, qui n'a pas ri lors d'une fameuse réplique à la Xemerius ?
Qui ne sait pas attendrie en lisant une déclaration de Gideon ?
Qui n'a pas eu les yeux humides et piquants en croyant à la mort de quelqu'un ?
Qui n'a pas le cœur lourd de quitter ces personnages tellement exceptionnels ?

Ce livre ne m'a aucunement fait regretter l'attente de sa sortie. Et, je ne regrette en rien le fait que j'ai attendu aussi longtemps pour le finir.
Car, tout cela en valait la peine.

Toutes les questions en suspenses, des deux premiers tomes, sont résolues. Et, on apprend même des choses qu'on ne pouvait même pas imaginer.
Ce troisième tome n'est qu'une explosion de révélations et de rebondissements.

Vert Émeraude est un vrai bijoux qui clore en beauté cette merveilleuse trilogie.

J'ai vécu une merveilleuse aventure avec Gwendolyn et je n'arrive pas a accepté qu'elle prend fin aujourd'hui...
Parce que, rien n'est plus douloureux que les aurevoirs...



PS : HAAAAAA !! Rouge Rubis ( Rubinrot ), Bleu Saphir ( Saphirblau ) & Vert Émeraude ( Smaragdgrün ) adaptés au cinéma ! OUIIII !!

par MissNaais
Assassin's Creed, Tome 6 : Black Flag Assassin's Creed, Tome 6 : Black Flag
Oliver Bowden   
Le livre est découpé en plusieurs parties. Je vais faire ma critique en me basant sur ces dernières. Dans la première partie, ce que j'ai trouvé bien, c'est de découvrir la vie d'Edward Kenway avant qu'il ne s'embarque pour les Caraïbes et qu'il ne devienne un pirate redoutable, sa rencontre avec sa femme Caroline, son voeu de devenir corsaire et son amitié avec les illustres pirates Edward Thatch dit Barbe Noire et Benjamin Hornigold. C'est un personnage que je trouve vraiment égoïste au premier abord qui ne rêve que de gloire et de richesse. On est très loin d'Altaïr, Ezio (Edward avait été décrit sur la toile comme ressemblant le plus à Ezio (je ne parle pas du physique mais de tout le reste) mais ce n'est pas vrai du tout.) ou même Connor (le petit-fils d'Edward justement). Dans la deuxième partie, on découvre un monde empli de violence. Eh oui, c'est pas joli-joli l'âge d'or de la piraterie avec les maladies, la débauche, les mutineries, le sang qui gicle à tout va, le rhum... mais toutes ces descriptions donnent un vrai côté réaliste, on a vraiment l'impression d'y être, de vivre la scène au détail près. Cette deuxième partie annonce également l'histoire même du jeu vidéo avec quelques passages passés sous silence (car trop de descriptif ou inintéressants) et, où Edward devient finalement pirate, luttant aux côtés de ses amis, pères fondateurs de la piraterie. Il va également y voir un peu plus clair, s'intéresser un peu plus à la lutte entre les Assassins et les Templiers. Dans la troisième partie, je n'ai pas grand chose à dire... si. Que j'aime beaucoup les personnages de James Kidd alias Mary Read et Barbe Noire (j'aurais aimé en apprendre beaucoup plus sur ce dernier, qu'il soit encore plus présent dans le livre). Dans la dernière partie, Edward est enfin devenu ou presque un Assassin. Il a changé. Au fil du temps, des épreuves, des pertes qu'il aura subi et à l'annonce d'un meilleur avenir. Un bon point positif. Appréciables aussi, les derniers chapitres qui concernent son retour en Angleterre (passage absent du jeu).

par MaMt
Assassin's Creed, Tome 5 : Forsaken Assassin's Creed, Tome 5 : Forsaken
Oliver Bowden   
(J'aimerais signaler que le livre est plus digeste à lire en anglais.)

Ensuite, pour ceux qui disent que l'histoire d'Haytham est nulle/n'a rien à voir avec Assassin's Creed, eh bien je crois que vous n'avez rien compris à cette licence.
J'aime beaucoup l'image différente qu'on a d'Haytham dans le livre. Finalement ce n'était pas un "pur" méchant. C'est juste un homme qui a vu sa vie détruite plusieurs fois et qui pensait faire les bons choix. Il a fait de son mieux et essayé de respecter ses principes.
Finalement on comprend à travers lui les préceptes des Templiers... Qui ne sont pas si différents que cela des Assassins. Leur but commun est de trouver les artefacts de Ceux qui étaient là avant. C'est de leur utilisation que les Templiers et les Assassins divergent fondamentalement.
Je ne me lancerai pas plus loin car il s'agirait de développer une réflexion philosophique et politique et ce n'est pas pour ça que je suis venue haha...

Bref. C'est également pour ça que c'est très étonnant de jouer Haytham et de s'apercevoir au bout de quelques séquences que c'est en fait un Templier.

Enfin. J'ai beaucoup aimé ce livre. Il permet de réfléchir sur le conflit Assassins/Templiers, sur les personnages et leurs relations... Cela éclaire la franchise avec une toute autre lumière je trouve.

Pour ceux qui ont joué à AC III, je recommande. Ce livre vous éclairera sur beaucoup de points, mais également sur AC IV Black Flag.

par Sirca
Assassin's Creed, Tome 4 : Révélations Assassin's Creed, Tome 4 : Révélations
Oliver Bowden   
Un bon quatrième tome !

Mais davantage dans la lignée des deux premiers. En fait, j’ai l’impression que l’auteur gère mal Ezio alors qu’il a brillé avec Altaïr. Il n’arrive pas à donner à Ezio ce petit quelque chose de toujours humoristique, même dans son grand âge, qu’il à dans les jeux vidéos. Il en devient presque fade dans les romans. Mais il reste dans la lignée du tome 2, c’est-à-dire avec plus d’émotions et toujours une bonne histoire, évidemment.

Ezio Auditore, mentor de la Confrérie des Assassins, a eu un peu de répit après sa lutte contre les Borgia. Mais alors qu’il fouillait des archives, il tombe sur une lettre de son père, qui fait mention de la mystérieuse bibliothèque d’Altaïr Ibn-La’Ahad, le plus grand et le plus sage de tout les Assassins, qui se trouve à Masyaf, en Orient. Que cache cette bibliothèque ? Le chemin pour le découvrir mènera Ezio à Constantinople, où il devra faire face aux Templiers, étroitement liés avec la famille royale de l’Empire Ottoman…

Ezio est donc repris à la lettre du jeu, mais les pensées sont peu développés à mon goût et n’arrive toujours pas à rendre justice au personnage, bien qu’il n’est pas aussi mécanique que dans le premier tome. J’ai trouvée Sofia un peu différente, plus sèche par moments et cela m’a déplu, et il n’a pas réussi à rendre la passion douce et tendre qu’il y’a entre eux dans le jeu. Mais j’ai bien aimée comment il à mis en avant le personnage de Yusuf, pour lequel j’avais eu un petit coup de cœur dans le jeu, il est fidèle à lui-même.

L’histoire est respectée à la lettre bien sur, et c’est agréable de pouvoir découvrir les choses qui n’apparaissent pas dans le jeu, comme le court métrage « Embers » sur la fin de la vie d’Ezio qui n’est pas forcément disponible en français, où encore même des petits plus très agréables, comme ce qu’il se passe exactement quand Ezio sort de la bibliothèque d’Altaïr et retourne à Rome. Ces petits cadeaux sont très agréables, c’est l’un des points forts des livres. Retrouver l’histoire est toujours agréable, la plume d’Oliver Bowden est souple et facile à lire, c’est une agréable lecture bien que comparé au magnifique tome 3, ce n’est pas exceptionnel.

Pour moi, la saga s’arrête ici, vu que je n’apprécie pas Connor et Edward (personnages des futurs tomes), je ne lirais pas la suite.

Assassin's Creed, Tome 3 : La Croisade Secrète Assassin's Creed, Tome 3 : La Croisade Secrète
Oliver Bowden   
J'ai commence à lire ce livre en premier (bien que ce soit le 3ème tome) et je n'est pas était dépaysée car[spoiler]Altair a existé avant Ezio[/spoiler]. Vraiment très bon livre bien que la fin soit un peu triste

par _shadow_C
Assassin's Creed, Tome 2 : Brotherhood Assassin's Creed, Tome 2 : Brotherhood
Oliver Bowden   
Un deuxième tome plus passionnant que le premier. On retrouve avec plaisir Ezio Auditore , la Confrérie et Cesare Borgia, certainement le templier le plus charismatique de la série. Les dialogues sont pareils au jeu et c'est vraiment une merveilleuse manière de se plonger dans l'Histoire de cette manière. Emotions , combats et rires pendant toute la lecture garantis. Bref je recommande vivement ce livre ainsi que cette série !

par Nocturis
Assassin's Creed, Tome 1 : Renaissance Assassin's Creed, Tome 1 : Renaissance
Oliver Bowden   
J'ai littéralement dévoré ce livre. Mais c'était avec une appréhension que j'ai l'ai commencé car je me demandais comment on pouvait écrire en ce basant sur le jeu (auquel j'ai joué d'ailleurs). Finalement je n'ai pas été déçue c'etait vraiment un pur bonheur de le lire

par _shadow_C
La guerre des Elfes, L'intégrale La guerre des Elfes, L'intégrale
Herbie Brennan   
Ouf je viens de le finir c'était assez long,mais bref!! J'ai trouver que c'était une superbe histoire,rempli de moment assez inattendu. J'ai carrément adoré!! Au début je me suis dit pourquoi on parle d'humain là dedans?? Et bien la réponse est simple mais pour ça vous devrez lire le livre(ce n'est pas si gros qu'il ne parait)...
L'histoire est passionnante et attachante les 100 dernières pages je n'ai pas pu relever les yeux!!
C'est un livre que je recommande vraiment!!
[spoiler]Mais j'ai toujours une question en suspend,je ne vois c'est qui sur la couverture...[/spoiler]

par Jenna
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4