Livres
520 682
Membres
536 662

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Elle ne savait peut-être pas regarder, mais savait lire dans les âmes. Une sorte de don ou de faculté exacerbée. Et cet homme était en souffrance. Une détresse érigée en bouclier, en armure.

Un rocher brisé.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Kura-kura 2017-04-24T12:17:04+02:00

Cet avenir qui avait soudain un visage familier. Des yeux noirs, immenses ; une voix chaude et calme. Cet avenir qui avait le visage de Vincent.

Non, impossible. Une erreur sans doute.

Encore un tour joué par la peur.

Pourtant, il lui fallut se rendre à l'évidence : elle ne pourrait plus jamais s'éloigner de lui.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Kura-kura 2017-04-24T12:07:52+02:00

Vincent aurait voulu que les circonstances soient différentes. Il aurait voulu être ailleurs, avoir le temps. Le temps de prolonger ce petit matin où il la sentait prête à franchir le pas. Prête à l'aimer, même s'il n'était qu'un homme.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Kura-kura 2017-04-24T11:46:08+02:00

La scène était insoutenable.

Il avait pris dans ses bras le corps cassé, martyrisé, comme s'il voulait le consoler.

Ce pantin avec qui elle avait joué, qu'elle s'était amusée à disloquer.

Un cadavre déjà froid. Déjà loin. Déjà absent et pour toujours.

Il serrait contre lui cet être si cher.

Entre colère et désespoir, il demeurait immobile, impuissant.

Il se surprit alors à haïr celle qu'il aimait tant.

Qu'il aimerait toujours.

Elle qui venait pourtant de dévorer un de ces enfants.

Afficher en entier
Extrait ajouté par oliv 2019-10-29T08:07:57+01:00

...Mieux vaut des souvenirs qui font mal que pas de souvenirs du tout..

Afficher en entier
Extrait ajouté par oliv 2019-10-24T09:25:03+02:00

...Mieux,vaut des souvenirs qui font mal que pas de souvenirs du tout...

Afficher en entier

Regarder ça s apprend. Comme marcher ou parler.

Afficher en entier

Servane resta bouche bée devant ce ballet grandiose. Les sommets jaillissaient de l'ombre un à un, comme par magie. Le ciel étant limpide, la vue s'étendait sur tout le massif et bien au-delà. Une féerie naturelle qui les laissait sans voix. Le soleil se levait rapidement, comme tiré par une main gigantesque, offrant des couleurs qui changeaient de minute en minute. Un panorama qui se modifiait constamment sans qu'il soit nécessaire de tourner la tête.

Afficher en entier

Elle s'épanouissait ici comme une de ces fleurs d'altitude. Le reflet de l'eau dans ses cheveux si clairs, capables d'emprisonner puis de restituer la lumière, sa peau d'une blancheur immaculée... Elle n'était pas de celles que l'on trouve belles au premier regard. Il fallait s'attarder sur chaque détail de son visage. Sur chaque courbe de son corps. Sur le ton un peu grave de sa voix et l'éclat de son rire.

Afficher en entier

Elle lui appartenait. Pour la vie.

Il lui appartenait. Pour une nuit.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode