Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
723 298
Membres
1 048 393

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jusqu'au dernier battement de ton cœur



Description ajoutée par Katsura 2020-07-14T09:41:39+02:00

Résumé

« Il connaissait par cœur ces eaux troubles dans lesquelles il avait navigué. Elles étaient envahies de voitures, d’un pare-brise en mille morceaux... »

Deux ans après l'accident de voiture qui lui a arraché ses amis et son frère aîné, Even endure une existence solitaire. Il a l'impression d'étouffer à chaque nouveau pas dans les couloirs bondés de son lycée et se sent cerné par les regards de haine et les insultes. En réponse à cette colère, il n'a d'autre choix que d'attendre. Attendre que les jours passent, que la réalité reprenne un sens, que la lumière revienne dans sa vie.

Lorsqu'elle se montre, un beau jour d’automne, il ne la remarque pas tout de suite. Pourtant, Lucas, cet élève bruyant et lumineux, gravite autour de lui depuis l'enfance.

Even ne lui a jamais prêté attention, jusqu'à ce jour où, forcé de lui donner des cours particuliers, leurs mondes entrent en colision.

Et s'il y avait encore de l’espoir ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 63 lecteurs

extrait

— Non. Tu te trompes. Je ne suis pas comme les autres, assura-t-il en prenant bien soin d’accentuer chaque syllabe. Je n’ai pas peur de toi parce que tu es le petit frère d’Isac Lauzier. Je n’ai pas peur de toi, Even. J’ai peur de dire une bêtise, comme samedi en fait, ou de faire quelque chose qui te ferait fuir, comme à l’instant. J’ai peur de tout gâcher parce que, je te l’ai dit, je veux devenir ton ami.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Pas apprécié

Enfin j'ai atteint le bout de ce fichu livre !!! Je n'y croyais plus. Je ne sais même pas comment j'ai réussi à survivre jusqu'à la fin de ce roman interminable. PLUS D'UN MOIS pour lire un livre de cette longueur, c'est une éternité !! J'ai juste tenu parce que je voulais voir Isac (le seul personnage valable avec Nohan) enfin heureux et libre. Mais même ça l'auteur n'a pas été fichue de me le donner. Dire que ce livre est une immense déception est un énorme euphémisme.

Tout d’abord, il y a bien trop d’incohérences dans ce livre. L’écriture n’est pas fluide et elle est bien trop guindée. Quant à la narration, elle est déconcertante, avec sans cesse des changements de POV et sans logique apparente. Je pense que l'auteur a essayé de faire une narration avec un POV omniscient mais n'a pas vraiment compris le concept car ici nous avons distinctement des alternances de POV au lieu de la fluidité du POV omniscient. La narration à POV omniscient est très difficile et rarement bien exécutée et, malheureusement, l'auteur de ce livre ne la maîtrise pas du tout. Elle aurait dû se contenter d'une alternance de POV "classique" qui aurait rendu le récit moins brouillon et confus. Sans compter qu’il y a pas mal de coquilles dans le texte également.

Aussi, l’auteur utilise bien trop de fois le mot "ami" pour désigner Lucas et Even, ce qui n’est pas cohérent et dérangeant car ils sont plus que des amis.

Et puis les dialogues sont bien trop formels, surtout pour des ados... Ce n’est pas du tout naturel et ça m’a sans cesse perturbée dans ma lecture. J’ai dû me répéter plusieurs fois qu’ils avaient 17-18 ans. Même les adultes parlent rarement de cette façon !

Dans la même veine, j’ai trouvé ça bizarre qu’Even et Lucas communiquent par email et non par textos. Pour moi, les textos me semblent plus naturels et simples, surtout pour des ados.

Ensuite, je n’ai PAS DU TOUT accroché aux personnages, mis à part Nohan et Isac, mais ce sont malheureusement deux personnages qu’on ne voit quasiment jamais alors qu’ils méritaient d’être plus développés.

Even est clairement le personnage principal de ce récit et je le trouve détestable du début à la fin.

Avant l’emprisonnement de son frère, il se croit tout permis et pense être au-dessus de tout. Il se complaît à faire des choses illégales, et trouve même ça amusant et fun. Bien sûr, il se fiche des conséquences et de mettre les gens en danger (ça le fait marrer) mais dès qu'il y a de réelles conséquences graves, il n’assume plus du tout. Mais, eh ! de toute façon c’est pas grave, il a son grand frère qui va faire 7 ans de taule à sa place ! Mais ne vous inquiétez pas, de temps en temps, quand même il est assailli par une petite pointe de culpabilité ! Quel connard !

Je ne comprends pas comment Even a pu laisser son frère se faire accuser à sa place, tout en sachant que son frère aurait des circonstances aggravantes dues à l'alcool dans son sang et au feu grillé ! Et quand, ENFIN, quelqu’un lui demande des comptes et demande POURQUOI avoir laissé son frère être accusé à sa place… Là encore c’est la déception. Even n’a aucune explication, seulement des excuses pitoyables et qui ne sont que ça : des excuses bidons ! La seule explication est purement et simplement qu’Even est un con égoïste. Ce passage particulièrement m’a mise hors de moi :

"Il ne pouvait pas s’en empêcher. Quand il voyait la tendresse et l’amour dans les yeux d’Isac, il se sentait nauséeux L’envie de détruire ce système pourri le prenait aux tripes. Toutefois, il savait que son frère était là pour une bonne raison, du moins d’après Isac, et qu’il ne pouvait pas s’y opposer."

Vraiment Even ? Ce système pourri ? Je te signale que si Isac en est là c’est uniquement de ta faute et que tu aurais totalement pu t’y opposer si tu l’avais vraiment voulu ! Bref !

Même vis-à-vis de Lucas, Even est inconstant. Un coup il veut devenir ami avec Lucas et un coup il lui dit qu’ils ne seront jamais amis. Incompréhensible.

Pour en finir avec Even, une autre preuve qu’il est un putain d'égoïste : Spoiler(cliquez pour révéler)son frère est mourant et tout ce qu'il trouve à faire c'est se plaindre encore et s'apitoyer sur son sort parce qu'il va se retrouver seul ! Ce n’est même pas la perte de son frère qu'il pleure (ce qui aurait été compréhensible et logique) mais sa solitude !!! Et il ne pense même pas à prévenir Nohan (qui, soit dit en passant, a toujours été là pour lui malgré toutes ses conneries) que son meilleur pote est en train de crever ?!

Lucas je ne l’ai pas autant détesté qu’Even, mais je ne l’ai pas particulièrement aimé non plus. Il est difficile à cerner et comprendre car il a parfois des colères irrationnelles et des sautes d'humeur.

Adrien quant à lui est bien trop cliché, extrême et violent.

Pour ce qui est des « gens » de manière générale dans ce livre, je les ai trouvés bien trop prompt au harcèlement et à la haine. Ce livre dépeint une vision manichéenne des gens très pessimiste et agressive : des amis qui s'éloignent car la personne travaille et s'occupe de son frère, des insultes envers une personne parce que son frère a fait quelque chose d'horrible, du harcèlement envers un petit garçon parce qu'il est orphelin (?!)...

Je ne comprends pas cette agressivité collective présente dans cette ville. Et l’inaction des gens face au harcèlement !

D’ailleurs, le harcèlement scolaire subit par Even ne semble être choquant pour personne... Sauf peut-être Lucas mais bon il serait temps qu'il se réveille après 2 ans à rester sans rien faire…

Aussi, quand certains personnages apprennent la vérité au sujet de l’affaire Even/Isac, c'est fou comme ça paraît vite naturel aux gens d'avoir un innocent en prison et un coupable en liberté ! Encore une fois, incompréhensible !

En ce qui concerne le récit de manière général, je le trouve mou et déprimant, notamment au début. Il ne se passe pas grand-chose, on s’ennuie très rapidement. Et, déjà qu'il ne se passe rien, je ne comprends pas l'intérêt des deux transitions qui ne servent à rien et n’apportent rien mis à part prolonger ce livre déjà interminable. Il y a aussi beaucoup de donneurs de leçon : franchement Adrien, je ne comprends pas pourquoi tu déteste la personne responsable de la mort de tes parents. Tu devrais oublier tout ça ! Euh.. Quoi ? Moi je suis totalement d'accord avec Adrien même si je ne cautionne pas du tout son harcèlement et sa violence !

La relation d’Even et Lucas me laisse perplexe. Ils ne veulent pas se cacher... Et pourtant c'est ce qu'ils font malgré le narrateur qui nous affirme le contraire. Ils sont ensemble mais personne ne le sait (à part Adrien) et se cachent pour avoir des interactions. Lucas est partagé entre Even et Adrien, et quand Lucas laisse échapper à Adrien qu'ils pourraient se voir tous les trois, c'est le gros malaise ! Mais on nous répète sans cesse que la situation est parfaite... Ça ressemble beaucoup à de l'autopersuation et une tentative de persuasion envers le lecteur... Je ne sais pas si l'autopersuation marche, mais avec moi ça ne prend pas en tout cas, je n'y crois absolument pas du tout.

Pour finir, j’ai détesté la fin.

Spoiler(cliquez pour révéler)Je n’attendais qu’une chose depuis le début du livre, c’était de voir Isac sortir enfin de prison sur une remise de peine et de le voir vivre sa vie et sa liberté ! Mais non, il a fallu qu’Isac meure ! Hop, on sort une maladie de cœur incurable du chapeau ! L’épilogue est inutile, et en plus il ne se déroule que quelques mois plus tard et avec Lucas et Even en relation à distance... Très insatisfaisant. Tout ça pour ça !

P.S. : Even qui appelle le prof par son prénom ? Pourquoi ? Hyper bizarre !

Afficher en entier

J'ai tellement adoré la série par delà les mots que j'ai tout de suite cherché ses autres romans , je me suis lancé dans l'histoire les yeux fermés (si je puis dire) et ....j'ai pas vraiment accroché

Je sais pas si c'est la manière dont c'est raconté (omniscient je crois) mais ça m'a perdu plusieurs fois , j'ai trouvé l'histoire pas vraiment plausible (je ne veux pas spolier alors je ne détaille pas )bref je suis assez déçue

Afficher en entier
Or

Un roman Young adult difficile et sombre qui bouleverse, chamboule par les thèmes abordés. À sa lecture, on passe par différentes émotions mais ce que je retiens, à la fin, c'est la place laissé à l'amour. Peu importe sa forme : l'amour fraternel entre Isac et Even, l'amour/amitié entre Adrien et Lucas, et l'amour avec un grand A entre Lucas et Even. Sans amour, on ne vit pas. On a besoin d'aimer, une mère, un frère, un ami ou un amant. Et je trouve que l'auteure a réussi à décrire ces différentes formes avec brio.

Les personnages sont attachants, ils vivent des choses complexes, difficiles. Even et Adrien sont ceux qui m'ont le plus touchée. Ils sont brisés par l'événement survenu deux plus tôt. Le haine, la colère font partie intégrante de leur vie, ils sont perdus au milieu de leurs émotions, de leurs sentiments. Adrien s'acharne sur Even, le frère du meurtrier de ses parents et Even, lui, pense mériter cette haine. Even m'a fait beaucoup de peine. Sa solitude, sa tristesse, il semble résigné à vivre cette vie ou cette demie vie. Mais un garçon, Lucas, va les aider. C'est un personnage tellement altruiste, gentil, humain, aimant. Bref, un amour qui va les guérir d'une certaine manière en les forçant à dépasser le passé et avancer pour vivre.

Un beau roman, touchant et bien écrit d'une auteure à suivre !

Afficher en entier
Or

Je suis partagé. J’ai aimé mais sans être emballé. J’ai mis « Or » pour l’écriture, pour certains passages qui m’ont profondément ému. Il manque un je-ne-sais-quoi, peut-être quelques longueurs parfois. L’ensemble est positif, c’est une belle histoire.

Afficher en entier
Or

Un exercice plutôt difficile que nous offre Elinna Higg.

Loin des univers à l'eau de rose que vivent habituellement les adulescents, on plonge ici dans un vrai drame. L'auteure ne nous épargne rien, et ne le fait pas non plus pour ses personnages.

C'est un livre poignant pour plusieurs raisons qu'il vous faudra découvrir seul, parce qu'il est difficile de ne pas spoiler en en parlant trop.

Nos émotions sont mises à rude épreuve, et en même temps, sont invitées à se tourner vers une certaine rédemption, et un certain calme.

Une épreuve que je ne souhaite à personne, mais que l'auteure a su parfaitement traîter dans son histoire...

Afficher en entier
Argent

Je ne connaissais pas l'auteure, mais je pense m'arrêter là, malgré un grand potentiel, l'écriture ne m'a pas convaincue.

L'histoire en elle même véhicule beaucoup de valeurs qu'elles soient nobles ou sournoises.

J'ai trouvé un certain manque de réalisme sur certains passages, un intérêt porté à ce qui n'était pas essentiel.

Une fin réussie même si je déplore l'emploi du mot "amant" qui revient bien trop souvent sur les pages, les synonymes existent.

Des incohérences tel Spoiler(cliquez pour révéler)un passage à tabac très explicite mais qui est balayé par les "remords" de l'assaillant devenant tout à coup d'une importance cruciale.

Un roman trop brouillon tentant de traiter plusieurs situations sans toutefois les aboutir.

Beaucoup de force mais qui ne m'a pas convaincue.

Afficher en entier
Or

J’ai adoré !

Presque un coup de cœur

Ils abordent plusieurs sujets, qui nous font nous remettre en question. Avec brio.

Afficher en entier
Or

Avis : émouvant et bouleversant

C’est un beau roman, c’est une belle histoire… bref vous connaissez la chanson

Afficher en entier
Or

Cette histoire est vraiment touchante et émouvante. L'auteure aborde plusieurs thèmes très forts tel que le harcèlement scolaire, le deuil, la culpabilité, la souffrance, la rédemption.

J'ai adoré les personnages : Even tellement seul et qui refuse d'être heureux car il ne le mérite pas, Isac le grand frère prêt à tout, Lucas si lumineux et têtu, Adrien aveuglé par la haine.

La plume est belle, sensible et addictive.

Et le plus important, il y a énormément d'amour dans ce livre.

Afficher en entier
Lu aussi

Juste lisez !!!

une histoire prenante ,émouvante , bouleversante

Je pleure à chaque fois que je le relis

Afficher en entier

Date de sortie

Jusqu'au dernier battement de ton cœur

  • France : 2020-09-02 (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 63
Commentaires 16
extraits 2
Evaluations 27
Note globale 7.42 / 10