Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de just2iine : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Engrenages et Sortilèges Engrenages et Sortilèges
Adrien Tomas   
Grise et Cyrus sont élèves à la prestigieuse Académie des Sciences Occultes et Mécaniques de Celumbre. Une nuit, l’apprentie mécanicienne et le jeune mage échappent de justesse à un enlèvement. Alors qu’ils se détestent, ils doivent fuir ensemble et chercher refuge dans les Rets, sinistre quartier aux mains des voleurs et des assassins. S’ils veulent survivre, les deux adolescents n’ont d’autre choix que de faire alliance…

par Griselune
Le train vers l'impossible Le train vers l'impossible
P.G Bell   
Suzy a toujours eu les pieds sur terre. Mais, lorsque deux trolls et une ourse garent leur train dans son salon, elle est bien obligée de se poser des questions !

Tous travaillent pour le service postal de l’impossible. Leur mission ? Livrer des colis aux cinq coins de la réalité. Curieuse, Suzy décide d’intégrer leur équipe de postiers. Traverser le vide en train, rouler dans le néant ? Tout est possible dans les lieux impossibles !

Mais son voyage ne sera pas de tout repos. Voilà que, déjà, une grenouille maudite la supplie de l’aider : la sorcière lady Crépuscula lui a lancé une malédiction, et les lieux impossibles sont en grand danger…


par Shaynning
Taking Shots, Tome 1 : Maintenant ou jamais Taking Shots, Tome 1 : Maintenant ou jamais
Cindi Madsen   
C'est le premier livre de cet auteur que j'ai le plaisir de lire er je ne suis pas du tout déçue. J'ai beaucoup accroché à cette histoire, certes au scénario un peu classique mais un classique indémodable. Les personnaged sont réalistes, touchants et attachants. On s'y identifie bien. L'atmosphère de l'histoire est prenante. On rie beaucoup et on souffre avec les personnages. On decouvre à quel point l'amitié est importante et qu'avec elle on peut atteindre des sommets. A lire absolument !

par arriane
Comment ne pas faire pitié à Noël quand on est célibataire Comment ne pas faire pitié à Noël quand on est célibataire
Joanna Bolouri   
Jusqu'ici, je ne me suis jamais faite de PAL de saisons, mais pour ce roman impossible de ne pas le lire en plein mois de décembre et ressentir la magie de Noël. J'ai attendu quelques jours avant de le sortir de ma PAL histoire d'être accordé à l'ouverture du calendrier de l'avant. Quelle belle surprise, c'était le premier roman que je lisais de Joanna Bolouri et c'est une comédie romantique comme je les aime : drôle, tendre et craquante.

Je réalise que je lis souvent des romans avec des personnages proches de ma tranche d'âge et pour le coup c'est la première fois qu'une héroïne dépasse la trentaine, ce n'est pas dénuée de sens car comme beaucoup je m'identifie à des héroïnes qui ont des points communs avec moi et contre toute attente, même si l'âge à une place importante dans cette histoire, ce n'est pas dérangeant puisque à l'origine de quelques situations cocasses.

Après plusieurs années de célibat, Emily est confrontée depuis plusieurs années à l'insistance de sa famille pour connaître l'évolution de sa vie sentimentale, cette année elle file le parfait amour avec Robert et elle espère bien venir accompagner au traditionnel Noël familial. Lorsqu'elle annonce la nouvelle à sa famille, elle ne peut échapper aux questions toutes plus intrusives les unes que les autres, mais cette année les choses sont différentes, elle pourra affronter sa famille sans devoir justifier sa solitude. Seulement, la situation se complique lorsque quelques jours avant leur départ elle apprend la vérité sur Robert et décide de rompre. Emily se retrouve face à un choix difficile : avouer la vérité ou s'arranger pour sauver les apparences. Contre toute attente, elle décide de faire appel à Evan son voisin insupportable qui lui pourrit la vie avec ses nuits agitées.

Bien évidemment vous vous doutez que la situation va réserver quelques scènes drôles, mais en même temps l’alchimie n'est pas loin donc parfois la tension crépite. J'aime beaucoup la manière dont on découvre les rapports houleux des deux voisins, ce n'est pas vraiment qu'il se déteste, mais Evan est une source de stress dans la vie d'Emily et le manque de sommeil va la pousser à se venger d'une manière assez amusante. Il s'avère qu'Evan va se révéler être un soutien inattendu et malgré qu'il ne soit pas ami, il va accepter d'aider Emily. Durant ces quatre jours, ils vont se découvrir de manière plus approfondi. C'est une chick-lit charmante, avec une famille touchante et des personnages attachants qui vont nous ouvrir la porte de leur maison le temps d'un réveillon (très alcoolisé).

Je suis assez surprise de la place qu'occupe la romance, souvent dans ce type de roman on la place en second plan et bien que l'héroïne profite de ce retour aux sources pour réévaluer sa vie de presque quarantenaire après une énième séparation, elle trouve une alchimie inattendue auprès de son insupportable invité. Et du côté d'Evan, la magie opère à merveille, tant pour son physique avantageux que pour sa personnalité, qui allie humour, romantisme et insouciance. Une fois les préjugés mis de côté, la relation va évoluer tout en douceur, un temps bloqué par la différence d'âge, mais surmonté par la naissance d'une réelle complicité et ils vont pouvoir compter l'un sur l'autre. La fin un peu précipitée a fait retomber mon excitation, mais c'est une très belle romance de Noël.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-4jZ

par Luxnbooks
Inaccessibles, tome 3 : The Towering Sky Inaccessibles, tome 3 : The Towering Sky
Katharine McGee   
J’attendais cette suite avec énormément d’impatience et je suis bien contente d’avoir enfin pu rassasier ma curiosité et mes interrogations ! Ce tome mêlant parfaitement suspens, intrigues, dénouements inattendus et manipulations en tout genre m’a encore plus conquise que les précédents ! Je n’arrivais tout bonnement pas à m’arrêter dans la progression de ma lecture tellement je ressentais le besoin d’en apprendre constamment davantage. Lorsque je l’ai eu fini, je me suis dit : Mince déjà… J’ai vraiment adoré ce moment entouré de personnages intenses, profonds et dotés d’imperfections attachantes. En clair, une lecture géniale et carrément prenante pour moi que je recommande assurément, croyez-moi vous ne serez pas déçue ! Attention : Je tiens tout de même à vous rappelez que c’est une narration à la troisième personne, je sais que cela peut en rebuter quelques-un(e)s. Personnellement ça ne m’a pas dérangée alors que je ne suis pas non plus très fan de ce genre d’écriture.

par CelineDH
horizons horizons
Lysiah Maro   
Dans cette dystopie, l’auteur nous amène au début du 22ème siècle où le monde est sens dessus dessous ravagé par une attaque simultanée sur tous les continents ! La population mondiale est décimée. La France n’est pas épargnée, des villes entières ont été rayées de la carte. Les batailles politiques qui ont engendrées ce carnage continuent et deux camps s’opposent : le NGPP et l’IPOC qui cherchent à contrôler les territoires au prix de combats qui tournent à la guérilla civile…
C’est dans ce monde hostile que Xalyah, 19 ans mène un combat quotidien pour sa survie ! Seule, elle tente coute que coute de retrouver sa famille dont elle a été séparée. Téméraire, déterminée et sur entrainée, elle court de villes en villes suivant son chemin en solitaire ! Elle n’est pour autant le stéréotype du personnage qui fonce tête baissée ! Elle est très intelligente, fait preuve d’une grande clairvoyance dans sa capacité d’analyse des situations. Mais lorsqu’elle croise le chemin d’un groupe de survivants, sa feuille de route n’est plus si simple. Confrontée à des choix qui l’écartent de son objectif, elle intègre un collectif alors qu’elle s’était jurée de ne plus jamais dépendre de qui que ce soit !

Vous l’aurez compris c’est un changement de registre radical par rapport à mes lectures récentes ! Cela fait un an que je ne m’étais pas lancée dans autre chose que de la romance 3.0 !
J’avais gouté à la Fantasy avec Le porteur de mort (le tome 1) et Le sang des sauvages (les 2 tomes) et ce sont de vrais coups de cœur !

« Horizons, # 1 Sombre bataille » nous plonge dans « Le monde d’après » quand l’avidité, la cupidité, l’égoïsme de certains hommes ont mis à mal l’humanité ! C’est un thème qui m’a beaucoup plu car il est terriblement actuel !
« Alors, au moment où nous nous réunissons tous pour envisager notre société autrement qu’à travers les marchés financiers et l’influence des plus riches, pourquoi a-t-il fallu que la folie de quelques-uns anéantisse en quelques heures ces années d’effort et de compromis ?
Des années pour voir émerger une solution, quelques heures pour tout balayer. Et les vieilles haines ressurgissent du passé. L’Homme est rancunier, sectaire et dominateur. C’est un fait. Et c’est ce qui nous tuera tous. Jusqu’au dernier. »
Ce passage du livre m’a marqué car il fait écho à mes engagements syndicaux et politiques !

L’auteur nous promet dès les premières pages de l’action… Et le lecteur est servi. Des combats à chaque coin de rue… La France d’après « La Rupture » est contrôlée par des groupuscules qui se font la guerre et des communautés de survivants tentent de se protéger au milieu de tout ça ! Pour autant la plume de l’auteur n’est pas sanguinolente ! La violence n’est pas insupportable … Ouf car c’est une chose que je n’aime pas !

Au-delà du thème, j’ai adoré les personnages Xalyah, Khenzo, tout comme les personnages secondaires ! Tous sont attachants même les plus taciturnes…

La plume de l’auteur est fluide, et propose un réalisme qui ancre le lecteur dans le récit ! Tout est possible et l’histoire contée pourrait très bien nous frapper de plein fouet dans un avenir plus ou moins lointain…

Ce tome 1 est une entrée en matière qui lance l’intrigue, les relations entre les personnages en sont presque à l’ébauche. De belles promesses pour le tome 2 qui devrait être disponible en janvier 2019 !
Il est déjà dans ma wishlist !
Ne dites pas à ma mère que je suis voyante, elle me croit libraire à Vancouver Ne dites pas à ma mère que je suis voyante, elle me croit libraire à Vancouver
Eileen Cook   
J’ai voulu me changer les idées avec ce livre, et grand bien m’en a pris ! D’abord attiré par le titre amusant, j’avoue n’avoir eu aucune attente particulière vis-à-vis de ma lecture. Tout d’abord le style : c’est un peu un style chick lit. L’héroïne, sans pouvoir d’aucune sorte, est installée (un travail de libraire), a un toit malgré d’inévitables problèmes financier (elle peut tout payer si elle ne mange plus jusqu’à la fin de ses jours).

L’histoire ? Très simple : il n’est pas question pour Sophie Kinstock de se retrouver seule après six ans de vie commune ! Son petit ami l’a quittée et elle va tout faire, je dis bien tout, pour le récupérer : du déplacement furtif de la voiture au vol caractérisé de chaussettes, elle ne recule devant rien. Alors quand elle apprend que Doug, SON Doug, a une nouvelle petite amie, elle voit rouge. C’est alors qu’elle a une idée géniale ! Se faire passer pour une voyante et les faire rompre ! Simplissime n’est ce pas ? Oui mais…tout ne se passe pas toujours comme prévu !

De maladresses en gaffes, en passant par un succès inattendu, Sophie en voit de toutes les couleurs. Epaulée par sa meilleure amie Jane (maman au foyer épanouie au possible) et Nick, un universitaire sceptique rencontré par hasard (en plein vol de chaussettes), Sophie va redresser la barre et prouver à tout le monde que, nom de nom, elle aura sa fin heureuse !

Je ne veux pas en dire trop pour ne pas gâcher les surprises de ce roman, mais si vous voulez vous détendre et passez un bon moment, n’hésitez plus ! Des moments tendres, des éclats de rires et pouf un après-midi de fini ni vu ni connu. A savourer sans modération.

par Ceinwèn
You don't know my name, tome 2 : l'académie secrète You don't know my name, tome 2 : l'académie secrète
Kristen Orlando   
http://www.my-bo0ks.com/2018/11/you-don-t-know-my-name-tome-2-l-academie-secrete-kristen-orlando.html

Lorsque j'ai découvert le premier tome de You don't know my name, l'année passée, j'ai eu une vraie révélation. Je n'avais encore jamais lu de roman d'espionnage que ce soit en adulte ou en YA. Une découverte qui m'a vraiment beaucoup plu et marqué car je ne cessais de penser à ce second tome dont nous n'avions - à l'époque - pas d'information. Alors quand j'ai appris que cette suite allait arrivée, je comptais les jours pour pouvoir découvrir ce second tome de You don't know my name.

Amis lecteurs, si vous n'avez pas lu le premier tome, je vous invite à vous arrêter ici car je vais parler d'éléments cruciaux du premier tome. Pour les intéressés, rendez-vous sur ma chronique du tome 1 ici.

La fin du premier tome, m'avait totalement surprise et beaucoup étonnée. Il est vrai que l'auteure, Kristen Orlando, n'y va pas de main morte et a fait le choix audacieux de faire disparaître l'un des personnages importants, la mère de Reagan. Une disparition qui marquera fortement notre héroïne comme on s'y attend. Une perte qui sera difficile à surmonter.

Dans l'académie secrète, les choses sont un peu différente du premier tome. Ici, exit la fuite de Reagan et bonjour la compétition et les efforts pour intégrer l'élite. Reagan se doit de faire face à ses actes et passer devant le tribunal des Black Angels. Une épreuve psychologique qui bouleversera tout dans la vie de Reagan. J'ai apprécié la façon dont cela était traité.

Dans ce second tome de You don't know my name, c'est aussi l'occasion pour nous d'en savoir plus sur cette organisation et notamment la préparation de ses potentiels futurs agents. Des épreuves de qualifications, des exercices physiques mais aussi stratégiques. Nos recrues vont devoir prouver leurs capacités et redoubler d'efforts.

Côté personnages, je dois dire que j'ai apprécié faire la rencontre de nouveaux mais retrouver ceux du premier tome. Un équilibre qui permet à nous lecteur de ne pas être totalement largué et d'avoir son lot de nouveauté. Globalement, j'ai apprécié tout le monde si ce n'est l'héroine. Souvenez-vous, Reagan était l'élément fort du premier tome. J'aimais sa façon d'être, d'agir... ici, le décès de sa mère et surtout sa volonté de se venger l'emportera sur tout. Si au départ, cette évolution est logique et normale, j'avoue qu'elle partait dans les extrêmes à vouloir la jouer solo, ne prendre rien en considération et vouloir sans arrêt avoir raison. Autant le dire, elle m'a assez tapé sur le système pendant une bonne partie de l'académie secrète

Quelque part, cette volonté de vouloir s'éloigner des autres, repousser les aides extérieurs est révélateur de son ressenti. Elle souffre énormément de la perte de sa mère et la culpabilité la ronge de l'intérieur. Finalement, avec le recul je me dis que cette évolution de son personnage la rend d'autant plus fragile et amène le lecteur à s’interroger sur les raisons de ce changement.

Dans l'ensemble, je dirais que j'ai préféré le premier tome. Je suis extrêmement exigeante et ceux qui me suivent un peu le savent. Un second tome remporte rarement les lauriers avec moi. Cependant, je tiens à préciser que cette suite n'est absolument pas sur le même rythme que le premier. Ici on est vraiment dans l'apprentissage et moins dans l'action. Mais le dernier tiers du roman nous replonge dans ce que j'aime le plus et nous laisse sur le carreau, littéralement.

L'auteure, Kristen Orlando, ne lésine pas sur les moyens et nous offre comme pour le premier tome, une fin à s'en décrocher la mâchoire. Oui, j'aime les expressions un peu farfelues pour illustrer mon ressenti ! Ce second tome de You don't know my name, nous plonge au coeur des Black Angels et continue de me surprendre. J'ai encore plus hâte d'avoir la suite qui je n'en doute pas me plaira tout autant.

par Carole94P