Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de just2iine : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
L'Éveil des Chimères L'Éveil des Chimères
Éric Amon   
Un roman dense et déroutant.

La magie semble avoir disparue du monde, les humains ont pris le pas sur les êtres qui peuplaient ce monde avant eux et les considèrent comme des monstres ( enfin , quand ils croient encore à leur existence).
Mais il n'est pas dit que les "monstres" en soient vraiment et ils sont peut être plus humains qu'ils n'y paraît.

J'ai du mal à dire ce que j'ai pensé de ce roman car je l'ai terminé en ayant eu l'impression d'avoir mis un pied dans un univers fantastique sans toutefois avoir réussi à m'y plonger complètement.

Souvent dans les romans de fantasy , l'on se retrouve face à un héros qui doit combattre le mal ou des créatures maléfiques ( autrement dit des monstres ) . Mais l'on a peu souvent l'occasion d'avoir le point de vue de ces "monstres".

Ici l'auteur , Éric Amon, a fait le pari d'avoir pour héros des créatures issues du bestiaire fantastique, entre autres sphinx, faune et hydre .
Lorsque l'on commence ce livre on ne comprend tout d'abord pas que le personnage qui nous narre son histoire n'est pas humain et pourtant on se captive pour lui et ce n'est qu'au bout de quelques pages que l'on comprend qu'il n'est pas humain, qu'il fait partie de ces fameux monstres.
Et pourtant il se dégage de lui beaucoup d'humanité , il n'y a en lui aucune malveillance et pourtant il est pourchassé.

J'ai trouvé très intéressant ce début de roman car il nous plonge tout de suite dans cette histoire , on comprend dès lors que c'est un roman atypique et que les Héros ne seront pas forcément ceux que l'on pourrait imaginer.

Dès le départ j'ai donc été très intriguée et j'étais prête à me laisser totalement embarquée dans l'histoire. Et pourtant la sauce n'a pas totalement prise sur moi.

Chaque changement de chapitres nous offre un point de vue sur l'histoire . Tout en avançant dans le déroulé de l'histoire on découvre de nouveaux personnages , en alternance avec des personnages déjà connus .

Ces changements de personnages ( changements qui auraient dû me plaire car en général j'en suis plutôt friande ) ne m'ont pas tous convaincus . J'ai aimé certains personnages mais d'autres ne m'ont pas intrigués et m'ont laissé plutôt froide.
Ce qui était une bonne idée m'a au final plus troublée qu'attirée.

L'une des choses que j'ai aimé est de découvrir en image ces créatures fantastiques . Lorsque l'on découvre un nouveau personnage l'on peut découvrir à la fin de son chapitre , une illustration le représentant.
C'est une bonne façon d'aider le lecteur à se représenter ces êtres étonnants.

Comme je le disais certains personnages m'ont plus plu que d'autres. Mais les personnages ne font pas tout dans un roman, il faut une histoire qui tienne la route.
Et là c'est plutôt le cas .
Je ne peux pas trop en dire mais l'histoire est somme toute intéressante et a le mérite d'intriguer le lecteur .

En reposant ce livre je garde un sentiment un peu mitigé.
Je regrette de ne pas être totalement rentrée dans l'histoire , j'ai un peu l'impression d'être passée à côté , le foisonnement de personnages m'ayant quelque peu perturbée.

Peut-être que si la narration avait été différente ou plus rythmée, je me serais totalement passionnée pour l'histoire ou peut être que non, finalement on ne peut pas le savoir mais je pense quand même que d'ici quelques temps je retenterai l'expérience de ce roman pour voir si mon impression se confirme.

Peut-être vous charmera t-il?

L'Orbitaorlus - La Communauté de l'Oeil L'Orbitaorlus - La Communauté de l'Oeil
Ghislain Fernandez   
Quel plaisir de se replonger dans l'univers d'un écrivain que j'apprécie beaucoup ! Cette fois ci il a décidé de nous emmener dans une aventure en Bretagne, à Quimper. Toujours une alliance de magie / science, avec une histoire qui se déroule au 21ème siècle. Une intrigue présente dès le début, et l'auteur sait susciter l'envie de vouloir finir le livre afin d'en savoir plus. Une fin qui m'a d'ailleurs laissé sur ma faim ! Je ne m'attendais pas à ça, mais je ne suis absolu pas déçu de cette nouvelle aventure. On s'attache facilement aux personnages, dont on ne sait quasi rien pour certains, et ces mystères me plaisent et m'intriguent. L'auteur nous réserve aussi une petite "énigme" au fil des pages, que je vous laisse bien sûr découvrir par vous-même. J'ai déjà hâte de pouvoir me replonger dans cette aventure que vivent Ysalis & Moam.
Shadow House - La Maison des ombres, Tome 2 : Cache-cache mortel Shadow House - La Maison des ombres, Tome 2 : Cache-cache mortel
Dan Poblocki   
Tout aussi super que le premier tome. Pour les fans d'épouvante, de maison hantée, de fantôme et d'esprits malfaisants, ce livre est pour vous! Lu pour Halloween, je l'au lu d'une traite. L'écriture est parfaite pour le contexte de l’œuvre. On est happé dans l'univers et on s’attache vraiment au personnages. De plus, le livre objet est tout simplement superbe avec des illustrations qui nous font plonger un peu plus dans l'histoire
A lire toutes portes closes

par Al3x93
Town I - Tueurs d'Anges Town I - Tueurs d'Anges
Rozenn Illiano   
J’ai découvert la plume de Rozenn Illiano grâce à Wattpad et j’avais hâte de voir ce que cela donnerait sur un roman entier. En tout cas, je n’ai pas été déçue ! J’aime beaucoup sa façon d’écrire, ce style à la fois fluide, sombre et presque poétique parfois dans ses descriptions. J’ai trouvé le rythme du roman plutôt bon, même si (et c’est le seul bémol) l’histoire était peut-être un petit peu longue à démarrer. Après, ça reste un premier tome. Il est donc tout à fait normal de prendre le temps d’introduire les choses. Je sais que ce n’est pas forcément facile de trouver le « bon dosage » pour la mise en place, de définir un cadre sans alourdir l’action. Cela reste un petit détail sans importance pour moi.

J’ai trouvé l’histoire vraiment originale. Alors, bien sûr, les dystopies fleurissent de partout depuis quelque temps, mais il est d’autant plus difficile de se démarquer dans ce genre. Rozenn y est parvenue haut la main !
Si le début m’a un peu fait penser à la 5e vague, la comparaison ne peut se faire bien longtemps. Car ici il n’est pas question d’une quelconque menace extraterrestre, mais ce sont les anges eux-mêmes qui viennent décimer les quelques humains qui ont survécu au cataclysme. Pire encore, le monde est voué a disparaître lorsque sonnera le douzième coup de la grande horloge de l’apocalypse. Quelques survivants ont décidé de tenter le tout pour le tout, traquant les anges au lieu d’attendre que ces derniers les débusquent. Ils deviennent des tueurs d’anges. Comment faire pour survivre lorsque le ciel est contre vous, lorsque les Hommes en perdent leur humanité et se déciment entre eux ? Tout en sachant que ce combat est vain, puisque le monde cessera d’exister à la fin du compte à rebours…
Ces questions m’ont tenue en haleine tout le long du récit. C’est simple, j’avais un mal fou à reposer le livre ! L’univers créé par Rozenn est vaste et en avançant dans ce premier tome, on se rend compte qu’il est bien plus complexe que ce à quoi on pouvait s’attendre au départ. On sent vraiment qu’elle travaille depuis longtemps sur cette saga et que le tout s’inscrit dans un projet encore plus grand. D’ailleurs, je ne parlerai pas plus de l’histoire en elle-même. Je n’ai pas envie d’en dire trop !

J’ai apprécié également la structure de l’histoire. Chaque grande partie est narrée par un personnage différent, ce qui offre au lecteur différents points de vue sur la situation.
Au départ, nous faisons la connaissance d’Ana. J’ai vraiment adoré ce personnage. S’il y a bien une chose qui m’agace d’habitude, c’est le genre d’héroïne nunuche, tête brûlée, mais qui ne sait pas ce qu’elle veut au final. Ana est à l’opposé de cela. Elle est franche, directe et ne cherche pas à plaire aux autres. Solitaire dans l’âme, elle est également paradoxalement effrayée par la solitude. Un changement s’opère tout doucement en elle depuis l’apocalypse et cela l’effraie. D’autant plus qu’elle a conscience d’être dangereuse pour les autres, même si elle ne peut rien faire pour stopper le processus qui semble la consumer petit à petit. Le seul à pouvoir la comprendre et l’aider un peu est Élias, qui possède lui aussi une particularité : il est clairvoyant. La souffrance d’Anna fait écho à celle d’Élias et tous deux deviennent très vite inséparables, presque fusionnels. Élias est d’ailleurs le deuxième personnage à prendre le relais dans la narration de cette histoire. Je l’ai beaucoup apprécié également. Sa souffrance et sa manière d’affronter le monde ont réussi à me toucher. Il est certes bien entouré, mais il est aussi très seul. Cette solitude vient du fait qu’il garde certaines choses enfouies en lui, ce qui fatalement creuse un gouffre entre lui et les autres.
Enfin, Chester est celui qui nous raconte la fin de l’histoire. S’il n’a pas de capacité particulière comme Ana et Élias, il est pourtant le plus mystérieux à mes yeux. Il n’aime pas beaucoup parler de lui. Comme tout le monde, il a vécu des choses difficiles. C’est quelqu’un de très courageux et vraiment gentil. Il ne recule devant rien pour aider les habitants de Town.
Je ne vais pas faire le tour de tous les protagonistes, sinon je vais écrire une chronique de 20 pages… quoi qu’il en soit, les personnages secondaires sont tous intéressants également. Chacun a son utilité et sa propre personnalité.

Vous l’aurez compris, ce livre est un véritable coup de cœur et il me tarde de lire la suite ! Tout un tas de questions demeure à la fin. Et quelle fin d’ailleurs ! Bref… parmi ces questions, l’une peut sembler banale, mais je me demande (tout comme Chester) pourquoi les anges utilisent des armes humaines pour traquer les survivants ? Je suis curieuse de le savoir !


En résumé, si vous avez envie de lire une dystopie qui change de ce qu’on peut lire d’habitude, avec un univers sombre et des héros hauts en couleur, n’hésitez pas à vous plonger dans Tueurs d’anges !

Lien de la chronique: http://les-lectures-de-ice-queen.blogspot.fi/2017/10/town-tome-1-tueurs-danges.html

par Ice-Queen
Sans raison apparente Sans raison apparente
Charlotte Bousquet   
Même si cela aurait pu être intéressant à parcourir, j’ai vraiment été déstabilisée par la manière dont l’histoire est amenée. Je suis restée totalement en retrait de ce qui s’y déroulait, ne parvenant pas à m’attacher à Rachel. (...)
http://www.sariahlit.com/2017/11/sans-raison-apparente.html

par sariahlit
No love no fear, Tome 2 : Memory Game No love no fear, Tome 2 : Memory Game
Angel Arekin   
Il me tarde le tome 3, ce livre m a envouté, je l ai trouvé encore plus addictif que le premier tome, pour tout ceux et celles qui aiment les histoire avec les personnages aux ames torturées... Foncez, vous ne regretterez pas.

par palu