Livres
462 169
Membres
419 177

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Juste la fin du monde



Description ajoutée par Lilinie 2011-02-22T00:51:18+01:00

Résumé

Le fils retourne dans sa famille pour l'informer de sa mort prochaine. Ce sont les retrouvailles dans le cercle familial où l'on se dit l'amour que l'on se porte à travers d'éternelles querelles. de cette visite qu'il voulait définitive, le fils repartira sans avoir rien dit.

Afficher en entier

Classement en biblio - 148 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Hillja 2017-12-24T16:01:54+01:00

LOUIS. – Au début, ce que l'on croit

– j'ai cru cela –

ce qu'on croit toujours, je l'imagine,

c'est rassurant, c'est pour avoir moins peur,

on se répète à soi-même cette solution comme aux enfants qu'on endort,

ce qu'on croit un instant,

on l'espère,

c'est que le reste du monde disparaîtra avec soi,

que le reste du monde pourrait disparaître avec soi,

s'éteindre, s'engloutir et ne plus me survivre.

Tous partir avec moi et m'accompagner et ne plus jamais revenir.

Que je les emporte et que je ne sois pas seul.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Wiise_Giirl 2019-04-07T21:53:19+02:00
Argent

J’ai lu ce livre d’une seule traite. La complexité du personnage de Louis est très bien travaillé, la pièce est bien écrite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeopoldVasseur 2019-01-13T09:57:53+01:00
Argent

Apres avoir vu le film de Xavier Dolan, j'ai eu envie d'approfondir et j'ai lu le livre. Il est parfois compliqué de suivre le fil des dialogues ... Une pièce de théâtre est faite pour être interprétée sur une scène et pas pour être lue !!! mais le livre vaut quand même le coup. Le livre est d'autant mieux qu'il approfondi la complexité de Louis... Et la fin relativement différente du film donne une autre compréhension à l'histoire. Beaucoup de digressions symboliques et poétique qui ne servent pas l'action...

Je n'avais pas trop aimé le film ...Il est est de même du livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ayu_lis_ 2018-08-20T09:12:12+02:00
Bronze

Je suis déçue car dès le résumé on nous dévoile qu'il veut mourir et il y a beaucoup, beaucoup de monologue des personnages. Ca aurait pu etre un bon livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manonlivres87 2018-06-19T22:07:37+02:00
Lu aussi

Cette pièce est intéressante car elle souligne beaucoup de non-dits et montre l'incompréhension familiale. Je suis tout de même un peu déçue et l'écriture, même si elle constitue la force de cette pièce, ne m'a pas vraiment plu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mathildexiste 2018-05-31T04:20:22+02:00
Or

Très beau et poétique, triste aussi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pipusse 2018-02-18T18:24:41+01:00
Lu aussi

Je n’ai pas apprécier lire cette pièce, beaucoup trop de polyptotes et d’épanorthoses qui font se détacher de la lecture et sauter plusieurs paragraphes. Ce n’est vraiment pas une pièce faite pour être lue a mon avis.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hillja 2017-12-26T14:15:36+01:00
Bronze

La ressemblance entre cette pièce et « Le Retour » de Harold Pinter est troublante : j'ai eu l'impression de lire la même histoire, quoique de légères variations dans les personnages et l'écriture renouvellent le thème du retour du fils prodigue.

Le style de Lagarce est très particulier, il repose essentiellement sur des répétitions articulées autour de la figure du polyptote ; c'est-à-dire que des propositions sont reprises deux, trois fois, avec une syntaxe modifiée. C'est une écriture qui alentit les dialogues, qui paralyse également toute tentative de communication entre les personnages (d'ailleurs, il y a beaucoup de monologues et de tirades).

J'ai toujours eu un faible pour les drames familiaux, encore plus lorsqu'ils sont construits de façon remarquable, alors je n'ai pu qu'apprécier cette pièce-ci, tout à fait pathétique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MarineMarchandin 2017-12-01T15:26:39+01:00
Pas apprécié

J'ai lu cette pièce de théâtre dans le cours de mes cours à l'université. Or, il se trouve que je n'ai pas apprécié plus que cela. J'aime beaucoup la façon dont la pièce est écrite mais il est vrai que je n'en ai pas vraiment compris le sens, je suis peut-être passée à côté ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par libellules 2017-07-03T18:51:18+02:00
Diamant

Cette pièce a été écrite par Jean-Luc Lagarce en 1990 (soit 5 ans avant qu'il ne meurt du sida, ce que l'on appelait avant le "cancer gay" d'ailleurs ^^). Cette pièce de théâtre raconte l'histoire d'un fils, Louis, qui retourne dans sa famille après 12 ans d'absence pour annoncer sa mort prochaine et irrémédiable. Il repart finalement sans n'avoir rien dit et rien expliquer de sa longue absence.

Rien que le titre "Juste la fin du monde" nous intrigue. Ce titre est antinomique puisqu'il oppose "Juste" (faisant référence à quelque chose sans importance, idée d'une banalité) à "la fin du monde" (gravité d'une fin du monde, idée d'une catastrophe, de l'apocalypse...). Pour comprendre ce titre on pourrait lui raccrocher "pour Louis" à la suite, cela donnerai "Juste la fin du monde pour Louis", en effet, c'est JUSTE la fin de son monde, qui ne touche donc QUE Louis : cet évènement (la mort) aussi important qu'il soit, reste banale et commun à tous. Mais on mesure par catharsis tout ce qu'à de tragique la mort de Louis. Cette pièce de théâtre s'inscrit donc dans le tragique du quotidien.

Jean-Luc Lagarce était un dramaturge, metteur en scène de pièces classiques (tels que Marivaux au XVIIIe, Labiche au XIXe...), il met aussi en scène ses propres pièces. Il a été le directeur de la troupe "La Roulotte" formée à Besançon, c'est aussi un artiste (il pratique le collage), il était comédien (il jouait parfois dans ses propres mises en scène), il a aussi été auteur de journaux (il tenait un journal de bord), c'est un auteur qui écrit sur commande...

Bref vous l'aurez compris Jean-Luc Lagarce est connu et reconnu de son vivant (il est l'auteur contemporain français le plus joué en France), il à fait son entrée dans la comédie française aux côtés de grands auteurs (Molière, Marivaux...). Il est traduit dans de nombreuses langues et également connu à l'étranger.

Personnellement, j'ai connu cet auteur grâce à ma professeure de français qui nous a fait étudier trois extraits de Juste la fin de monde pour notre baccalauréat de français. Nous avons également vu l'adaptation cinématographique de cette pièce au cinéma par Xavier Dolan (datant de 2016). Ce film respecte l'écriture de Lagarce, les acteurs sont très bons : Marion Cotillard dans le rôle de Catherine, Vincent Cassel incarne Antoine, Nathalie Baye joue formidablement bien le personnage de la mère, Suzanne est jouée par Léa Seydoux, et enfin Gaspard Ulliel qui prend en charge le rôle de Louis. Xavier Dolan reste fidèle à la pièce de théâtre et surtout à l'écriture si particulière de Lagarce. Il est intéressant d'analyse la manière dont Xavier Dolan transcrit une pièce de théâtre tragique en un film. Cependant ne nous attardons pas sur le film que vous pourrez aller voir ;)

Jean-Luc Lagarce nous offre ici une belle pièce de théâtre, avec une écriture singulière, rappelant un style plutôt poétique. Ce style d'écriture (alternance entre les paroles et du vide/ des blancs) donne une mise en page de l'œuvre assez particulière. Vous pourrez le constater par exemple dans le prologue, où Louis prend la parole (c'est un monologue), le prologue est constitué d'une seule phrase avec des retours en arrière et des digressions qui ne forment pas un texte linéaire, cette manière d'écriture va être présente tout au long de l'œuvre.

Tout cela pour vous dire : Lisez cette pièce de théâtre !

Personnellement, je n'étais pas très fan des pièces de théâtre (j'en ai lu très peu), mais l'écriture semi poétique de cette pièce vous fera changer d'avis. Certes, cette écriture peu, pour certains, les dérouter au début, mais une fois qu'on est bien dans l'histoire on s'y habitue facilement, c'est en réalité une écriture assez simple puisqu'il suffit de s'imaginer la scène dans sa tête pour être plongé dans l'histoire.

Et si vous hésitez encore, alors regardez l'adaptation de cette pièce par Xavier Dolan (qui a d'ailleurs eu un grand prix au festival de Canne) ^^

L

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai été très dérouté par cette pièce, notamment par les très longues tirades et les répétitions avec variation, les corrections qui obscurcissent la langue tout en exprimant la difficulté que peut prendre l'expression. J'attends cependant de voir une mise en scène de la pièce pour avoir une meilleure vision, plus complète et tranchée, de cette pièce, dont la lecture peut être rebutante.

La partie autobiographique de la pièce est assez touchante puisque l'auteur, comme le personnage, se savait condamné à mort — tout le monde l'est, me direz-vous ; condamné à une mort dont l'échéance est proche et déterminée avec une relative précision.

Afficher en entier

Date de sortie

Juste la fin du monde

  • France : 2016-08-31 (Français)

Activité récente

Rissou l'ajoute dans sa biblio or
2018-07-13T11:04:40+02:00

Les chiffres

Lecteurs 148
Commentaires 28
Extraits 8
Evaluations 40
Note globale 7.13 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode