Livres
424 738
Membres
344 319

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Juste quelqu'un de bien



Description ajoutée par Sydney1378 2017-06-19T22:32:58+02:00

Résumé

"À trente-quatre ans, Bérénice n’a plus aucune certitude. Tout ce qu’elle croyait savoir sur la vie a pris l’eau, elle multiplie les amants, mais ne tombe jamais amoureuse et, cerise sur le gâteau, voilà qu’elle n’arrive plus à écrire une ligne, alors que l’écriture est sa raison d’être. Heureusement, elle peut compter sur les trois femmes de sa vie : sa mère et sa grand-mère, avec qui elle partage une jolie maison cachée au cœur de Paris, et Juliette, son amie d’enfance.

Mais ça ne suffit plus.

Bérénice n’a donc plus le choix. Elle doit enfin affronter les questions qu’elle a toujours refusé de se poser et accepter de faire une place… aux hommes de sa vie. En commençant par son père, dont elle ne sait rien, et par Aurélien, un homme surgi du passé, qu’elle vient de croiser et qui ne l’a pas reconnue."

Afficher en entier

Classement en biblio - 57 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par debodebie 2018-03-14T15:40:17+01:00

C'est étrange tu ne trouves pas, la façon dont les gens passent dans nos vies alors que les choses restent? poursuivit-il sans lui laisser le temps de répondre. Je veux dire par là que si on aime le bleu par exemple ou David Bowie, il y a peu de chances pour que ça nous passe. Alors que les gens dont on tombe amoureux, eh bien, dans la plupart des cas on les désaime.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Chlomorghug 2018-08-02T09:57:01+02:00
Argent

Lecture agréable, fait passer un bon moment et se lit facilement.

Personnages attachants

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elina62 2018-05-21T17:44:45+02:00
Or

Bérénice, auteur à succès de romances historiques, vit entourée de femmes, sa mère, sa grand-mère, sa meilleure amie…

Son père, elle ne l'a jamais connu, d'ailleurs elle n'en sait absolument rien… Les hommes, elle les consomme le samedi soir et les jette le dimanche matin… Et pourtant depuis 15 ans un seul occupe sa tête et son cœur… le problème il n'a aucun souvenir d'elle, d'ailleurs à chaque rencontre il ne souvient pas d'elle.

Jusqu'au jour où, suite à une concours de circonstances ils se rencontrent de nouveau… Lui la découvre, elle le retrouve….

Sera-t-il celui qui lui fera découvrir l'amour, et lui rendra l'inspiration qu'elle a perdue….

Des personnages attachants.

Des personnages secondaires touchants entre une grand-mère rock, un enfant renfermé, un perroquet marxiste, une mère clairvoyante, une meilleure amie overbookée suite à sa maternité.

Bref vous l'aurez compris des personnages haut en couleur.

Une histoire dans laquelle on se laisse transporter avec plaisir

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MademoiselleMaeve 2018-04-30T13:27:48+02:00
Bronze

https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2018/04/29/juste-quelquun-de-bien-angela-morelli/

Stelda me fournit régulièrement des comédies romantiques, celles qui font du bien quand il fait gris, ou après une lecture un peu rude. A chaque fois que je repars de chez elle, chargée de romans, je pense à ma Pile à Lire et je culpabilise deux secondes, comme quand je mange un éclair au chocolat quand je suis censé surveiller ma ligne.

Je suis repartie de chez Stelda avec deux romans de chick-lit made in France, et l’un d’eux était Juste quelqu’un de bien d’Angéla Morelli, une auteure que j’avais très envie de découvrir.

L’histoire de Bérénice et Aurélien commence lorsqu’ils ont seize ans. Un baiser passionné dans une salle de bain a eu l’effet de la flèche de Cupidon. Pour Bérénice du moins… Quand ils se recroisent cinq ans plus tard, il n’a aucun souvenir de la jeune fille. Cinq ans plus tard, toujours pas… Rageant pour Bérénice. Mais les Parques ont clairement décidé de s’amuser avec ces deux là, les réunissant à nouveau, mais cette fois-ci, en y mêlant la famille.

Juste quelqu’un de bien est un agréable roman, une histoire qui change de l’ordinaire, avec des personnages attachants, de toutes les générations, avec une jeune femme qui a grandit parmi les femmes et qui s’interroge adulte sur son père. Une jeune femme qui a tout plaqué après avoir réalisé son rêve d’ado, nous rappelant que les rêves, ça grandit avec nous.

Le seul bémol : le titre. Il me met systématiquement la chanson d’Enzo Enzo dans la tête. Et même si je l’aime bien, c’est pénible. Mais bon, c’était vraiment pour trouver un petit truc à critiquer, parce que sinon, tout était parfait.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leslecturesdechoupette 2018-04-15T17:22:55+02:00
Bronze

Avis complet sur: http://leclubdeslivrophages.blogspot.fr/2018/04/juste-quelquun-de-bien-dangela-morelli.html?m=1

Une romance bien écrite. Ce n'est pas la meilleur d'Angéla Morelli. Les personnages sont attachants surtout la mère de Bérénice et Arthur. On ne comprend pas toujours les choix de Bérénice. La fin est trop courte, les choses vont trop vite par rapport au reste du livre. Mais on passe malgré tout un agréable moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LunaDp 2018-02-12T21:25:30+01:00
Lu aussi

Franchement, j'ai été très déçue par cette lecture! Je n'avais déjà pas été convaincue par "ça a commencé comme ça", mais cette histoire m'a définitivement fait passé le message: Si j'adore l'écriture de cette auteur, je n'en apprécie vraiment pas le contenu!

J'ai beaucoup aimé la grand mère et la mère de Bérénice, et Arthur, (le fils d'Auriélien), que j'ai trouvé extrêmement touchant, mais alors franchement, je crois que ce sont les choses que j'ai apprécié!

En fait, l'histoire est beaucoup trop longue pour rien, comme dans ma lecture précédente, on attend la fin du livre pour avoir des détails qui auraient dû être distillés au fur et à mesure, et j'ai trouvé ça vraiment barbant!

Ensuite, je n'ai pas compris pourquoi Bérénice n'avait jamais lâche l'affaire avec ce type qu'elle n'a jamais vraiment connu, et qui lui ne la reconnait jamais après au moins cinq rencontres!

L'amnésie sélective, pratique! A la place de Bérénice, je me serais sentie vexée, et j'ose espérer que mon amour propre aurait reprit le dessus pour m'empêcher de faire ma gourdasse accrochée aux basques d'un type qui n'est pas foutu de me reconnaître après cinq rencontres et une coucherie!

Et alors en plus, il a le culot de lui faire une crise lorsqu'elle lui avoue tout à la fin, alors que, soyons honnêtes, en fait le mec se plaint de quoi au juste?!! elle ne l'a pas fait chier, elle n'a pas interférer dans sa vie, en fait c'est lui le gros connard, mais c'est de sa faute à elle?!

Et puis qu'est-ce que c'est que cette morale de fin?! en gros, une femme par amour doit tout accepter, mais un homme trahi doit immédiatement demander le divorce?! Super... Bienvenue au 21 ème siècle!

Non franchement, je n'ai pas été convaincu, et je ne l'ai pas classé en "pas apprécié" parce que j'ai quand même apprécié l'écriture et quelques personnages que je trouve tout de même très sympas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vitany 2018-01-24T23:29:22+01:00
Lu aussi

Je ressors très déçue de ma lecture.

Commençons par les points positifs :

- la grand-mère et la mère de Bérénice, je les ai trouvées super toutes les deux ;

- la relation entre Bérénice et Arthur (le fils d'Aurélien), toute mignonne.

Les points négatifs (qui sont beaucoup plus nombreux) :

- l'histoire traîne en longueur et il y a pas mal de passages inutiles ;

- l'obsession de Bérénice pour Aurélien alors qu'elle ne le connaît même pas ;

- Aurélien est un goujat fini ! Son amnésie le fait juste passer pour un salaud. Il rencontre l'héroïne 4-5 fois, l'embrasse ou couche même avec, mais ne se souvient pas d'elle ?!? En plus qu'elle a un prénom assez peu commun ;

- la crise d'Aurélien quant il a apprend toute la vérité sur leur histoire passée. Vu la situation, j'ai trouvé ça complètement déplacé de sa part ;

- les scènes coquines ne m'ont pas plues. La première car je n'ai pas aimé du tout la façon dont ça se termine et la deuxième car elle est éludée, tout simplement.

Enfin, un élément m'a vraiment dérangé dans le bouquin : la vision des "sacrifices" de l'amour. Tous sont présentés de telle sorte qu'au final, ce sont les femmes qui font les sacrifices (parce qu'elles aiment, elles acceptent les tromperies, elles restent amoureuses même après avoir été traitées comme des moins-que-rien, elles sacrifient tout pour leur famille, etc). Ca m'a vraiment dérangé je dois dire. Non, l'amour ne doit pas tout faire accepter à mon sens !

D'ailleurs, quand il s'agit d'Aurélien trompé par son ex, là il demande le divorce direct.

Au final, si vous voulez lire un bouquin de cette autrice, ce n'est pas celui-ci que je vous conseillerais.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par IsaR 2018-01-17T19:39:39+01:00
Pas apprécié

J'ai trouvé ce livre un peu long, avec des passages ou des personnages inutiles et pesants. La meilleure copine et ses problèmes, bof. Le père inconnu / retrouvé, il apporte quoi ?

J'aurais préféré un roman plus centré sur Bérénice / Aurélien, avec l'idée formidable "il ne la reconnaît pas", je m'attendais à ce que l'auteur en tire davantage parti. Va-t-elle lui dire? jouer dessus? le faire deviner ? le lui reprocher ? En fait, non, ça se résout en 10 lignes, dommage.

Un peu dommage que dans une histoire d'amour on ne sache rien de leur nuit ensemble, sans être une accro du roman érotique, je trouve qu'ici l'ellipse est un peu frustrante !

Bilan : une romance pas désagréable mais tiède et un peu longuette.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biibette 2017-12-17T14:24:26+01:00
Lu aussi

J'ai gloussé, j'ai ri, j'ai ri, j'ai ri... puis j'ai eu de la peine aussi, et des accès de colère tous dirigé contre les problèmes de mémoires d'un des personnages. Comme toujours, j'ai passé un excellent moment et j'ai salué l'évolution des personnalités tous les personnages. Une fois de plus j'ai fermé un roman en me disant, toutes les boucles sont bouclées (même celles des personnages infimes), tous les personnages sont à leur place !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PrincessTiti 2017-12-13T21:15:11+01:00

Bérénice, une auteure à succès, a le syndrome de la page blanche. Elle est incapable d'écrire un seul mot. Alors elle décide de se confronter à son père, mais aussi à Aurélien, un homme de son passé qui ne l'a pas reconnue.

J'ai adoré cette histoire même si j'ai trouvé la plume de l'auteure un peu pesante à certains moments. L'histoire est remplie d'humour. J'y ai trouvé de la romance, des liens d'amitié ou familiaux très forts, mais aussi des conflits familiaux, le tout pour aider Bérénice à retrouver l'inspiration. J'ai trouvé le tout addictif. L'auteure m'a totalement transportée dans son univers.

Une belle histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Natoche 2017-11-15T15:02:00+01:00
Or

Juste quelqu’un de bien est une lecture que j’ai vraiment aimé lire et découvrir au fil des pages, je me suis très rapidement prise d’affection pour Bérénice et tout ce qu’elle va vivre et ressentir.

C’est une jeune Bérénice que nous découvrons au début de la lecture, nous la voyons alors adolescente un peu en marge des gens de son âge. C’est lors d’une soirée où elle s’est rendue pour faire plaisir à sa meilleure amie qu’elle va pour la première fois faire la connaissance d’Aurélien, depuis cette rencontre elle ne cessera de penser à lui et se remémora ce court instant passés ensemble.

Depuis elle aura la chance de le recroiser, à des moment où elle s’y attend le moins, à des moments de sa vie où elle remet ses choix en question. Chaque rencontre sera ponctuée d’une courte entrevue, moment fugace de son existence qui la marqueront pourtant et la feront se poser mille et une questions.

C’est bien des années plus tard que le récit commence vraiment, c’est une Bérénice différente, une femme indépendante, qui a su mettre son imagination et son désir d’aimer en pratique. Elle écrit désormais des roman d’amour, elle est très appréciée dans ce qu’elle fait, mais depuis quelque temps l’inspiration ne la suit plus. C’est comme si elle ne se sentait pas légitime d’écrire ce genre d’histoire, elle qui fuit l’amour et qui n’a jamais réussi à trouver le vrai amour, pas depuis sa rencontre avec Aurélien.

C’est le retour de celui-ci dans sa vie qui va lui permettre encore une fois de se remettre en question, cette présente imprévue, qu’elle n’attendait plus la perturbera énormément. Ce retour va la travailler plus que de mesure, c’est avec l’aide de sa mère, sa grand-mère et sa meilleure amie qu’elle va essayer de comprendre ce qui le dérange autant.

C’est cette dernière rencontre qui va la pousser à vouloir en connaitre plus sur ses racines, son père et son gout pour la choucroute. C’est en se rapprochant d’Aurélien et en essayant de le comprendre qu’elle va faire le choix de faire la lumière sur les points sombres de sa vie. Elle qui a toujours était entourée de l’amour de sa famille va avoir besoin de se connaitre pour pouvoir avancer et comprendre ce qui la freine dans sa vie professionnelle aussi bien que personnelle.

C’est à la fois touchant et rafraichissant, on reconnait bien la plume d’Angela Morelli, avec des personnages déjantés, hors du commun. Ce livre est pourtant différent de ce que j’ai pu lire de cette auteure, c’est très intense et plein de vérités, c’est un peu comme ressortir de chez le psy, on est la fois soulagé et complètement chamboulé par tout ce qui a été dit, raconté et vécu.

L’humour est omniprésent et apporte de la légèreté aux moments d’angoisse et de crainte, un détachement assez bien venu dans les moments durs à venir que vont vivre les personnages, ce qui permet d’alléger l’ambiance et rend l’histoire encore plus réaliste. Les personnages sont très attachants, la double narration qui arrive à certains moments nous apporte ce qui nous manque sur certains passages.

C’est très addictif, on est pris dans l’ambiance du livre, il nous est impossible de le lâcher, une fois refermé, on y repense et revis le moment qui nous ont marqué. C’est une lecture que j’ai vraiment adoré, une lecture qui vous fait sourire mais qui vous rend aussi nostalgique, c’est rempli d’émotions et de questions existentielles. J’ai eu beaucoup de mal à écrire cette chronique ne trouvant pas les mots justes pour en parler convenablement, toujours insatisfaite de ce que j’en disais, une fois écrite je ne suis pas encore sur d’avoir vraiment réussi à y dire ce que j’ai vraiment ressenti.

http://www.livresavie.com/juste-quelquun-de-bien-de-angela-morelli/#more-15551

Afficher en entier

Date de sortie

Juste quelqu'un de bien

  • France : 2017-10-04 (Français)

Activité récente

Elina62 l'ajoute dans sa biblio or
2018-05-21T17:44:12+02:00

Les chiffres

Lecteurs 57
Commentaires 19
Extraits 1
Evaluations 20
Note globale 7.63 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode