Livres
554 513
Membres
599 626

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Manueblue 2021-05-25T07:53:07+02:00
Diamant

Au début, c'est un thriller classique, bien ficelé.

Mais le dénouement a dépassé toutes les suppositions que j'ai pu faire au cours de ma lecture. Un chef-d'oeuvre.

Pour tous ceux qui n'ont pas peur de l'ombre...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RavenAtlas 2021-05-24T22:48:51+02:00
Or

J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire, mais une fois le premier quart passé, je ne pouvais plus lâcher ce livre pour aller dormir, j'ai dû me faire violence ! L'auteure a ficelé son scénario presque à la perfection. Je dis "presque" parce que j'ai trouvé la fin assez prévisible, et trop logique ou trop parfaite par rapport à l'histoire. Mais c'est purement subjectif.

Par contre, l'épilogue est génial : ni trop, ni pas assez, exactement les informations que je souhaitais comme conclusion. Rien à redire.

En ce qui concerne les personnages, je les ai trouvés bien travaillés. On comprend leur caractère, leur manière de fonctionner, et on s'attache à eux malgré leurs défauts. J'ai adoré Laval - qu'on voit pourtant peu souvent - je pense qu'il me marquera longtemps.

L'écriture est très bien, mais j'aurais aimé plus de détails, des descriptions plus crues peut-être, quelque chose qui aurait fait que j'aurais ressentie cette peur qui devrait être omniprésente. L'auteure a choisi de rester sobre et en surface, et je comprends ce choix même si j'aurais préféré autre chose.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Valeriegeorge 2021-05-23T15:19:06+02:00
Diamant

Jamais déçue quand je lis un Giebel, cette écrivaine est incroyable, elle nous transporte littéralement dans son histoire, les personnages les dialogues les lieux tout est magnifiquement décrit, l'intrigue est bien tenue et la fin n'est pas "bâclée" en deux temps trois mouvements, merci Karine Giebel pour ce chef d'œuvre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Casca 2021-05-15T11:26:15+02:00
Lu aussi

Je vais sûrement nager à contre courant avec cette critique.

Attention, il peut contenir des spoilers que je ne peux cacher sinon mes phrases n'auront plus aucun sens.

Juste une ombre possède un potentiel incroyable. Sa quatrième de couverture alléchante m'a immédiatement guidé vers un achat compulsif. Je voulais de la peur, avoir des révélations qui vous font perdre la raison et le finir satisfaite pour y penser encore dans les jours qui suivent tellement le bouquin m'aurait impressionné. Malheureusement ce n'est pas le cas. Bien qu'avec un début et un milieu prometteur, la fin en est tout autre chose. Avant de me jeter des œufs, laissez-moi me justifier après une brève présentation de l'histoire.

Tout semble parfait dans la vie de Cloé Beauchamp. Elle a un superbe copain, une meilleure amie adorable et sera bientôt promue PDG d'une agence de pub. Tout semble aller de son côté lorsqu'elle fait la rencontre d'une ombre lors d'une fin de soirée en rentrant chez elle. Une silhouette de grande taille qui porte un sweat à capuche. Depuis, cette ombre ne la quitte plus plus. Cloé se sent épiée, des objets apparaissent, disparaissent, changent de place mystérieusement. Elle qui est de nature confiante et orgueilleuse, se sent mise à nue devant cette situation inexplicable.

Tout le long du roman je m'attendais à un développement personnel de sa part, mais Cloé est détestable à souhait, odieuse envers les gens qui l'entourent et chaque critique en sa faveur la met dans une colère noir, même si c'est uniquement pour but de lui faire ouvrir les yeux. Elle ne change pas, pas une seule fois. Je compatis ce qui lui arrive mais je n'ai malheureusement pas pu m'attacher à elle. Sa soif de contrôle a finalement eu raison d'elle.

Gomez, lui, je l'aimais bien. Son histoire avec Sophie était bouleversante, on ne pouvait ne pas s'attacher à lui. Mais sa relation avec Cloé était étrange. Spoiler(cliquez pour révéler)Je pense que ces deux personnages étaient ensemble uniquement parce que chacun y trouvait son compte. Cloé avait une ressemblance frappante à Sophie et Gomez était le seul à croire Cloé. Cloé faisait revivre indirectement Sophie à travers les yeux de Gomez, et ce dernier était le seul qui accrochait Cloé à ne pas sombrer dans la solitude. Il n'y avait pour moi, aucun amour.

Niveau histoire, la première partie du roman est plutôt lente mais tout s'accélère dans la deuxième. Giebel joue avec l'esprit humain, nous fait tourner en rond et on se retrouve dans le même état d'esprit que Cloé. Nous avons envie de la croire, nous voulons que ses proches la croient et en sommes tout aussi dépité qu'elle lorsque ce n'est pas le cas. Bien que détestable nous voulons qu'elle s'en sorte. Puis on se met à douter. Serait-ce de la paranoïa en fin de compte ?

L'enquête de Gomez est palpitante mais frustrante. Je ne suis qu'une lectrice banale, et pourtant lorsque l'on sait que cet individu mystérieux connaît chaque fait et geste du personnage principal, qu'il se trouve toujours là où elle devrait être et qui arrive à miraculeusement à rentrer sans trace d'effraction, ne faut-il pas deviner dans ce cas que cette chère Cloé est stalkée ? Donc vérifier si caméra ou micro ne serait par hasard quelque part chez elle ? Malheureusement mes doutes se sont avérés vrais et je dois dire que je suis bien déçue qu'un flic aussi malin que Gomez n'ai pas exploré cette option qui me paraissait tellement évidente !

La révélation de fin était assez prévisible. Giebel laisse de gros indices puis tente de nous faire douter une fois encore. Ça n'a pas fonctionné de mon côté, et là encore, je trouve que Gomez se fait manipuler trop facilement. Certains sujets abordés arrivent pile poil suite à une révélation, le timing est bien trop parfait, comment ne rien soupçonner ? Pourtant, tout le long du bouquin Giebel a réussi à jouer avec nos nerfs, à nous faire tourner en rond sans voir une explication possible, et toute cette partie là, je l'ai adorée. Malheureusement, avec les défauts que j'ai cité plus haut, il en résulte tout de même une déception.

Loin d'être parfait, Juste une ombre est un polar intéressant à découvrir. Ce n'est sûrement pas un coup de cœur pour moi mais la manière dont l'auteur arrive à immiscer la paranoïa et le doute est étonnante. C'est donc avec plaisir que je recroiserai le chemin de Karine Giebel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par -Asuna- 2021-05-09T20:03:36+02:00
Diamant

Très captif tout le long du récit.

Un peu déçue par la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luciole40 2021-04-28T12:41:05+02:00
Or

Encore un roman de Karine Giebel que j'adore !

Tout au long du récit, nous sommes plongés dans le doute, la tension est palpable et on a envie de connaître le fin mot de l'histoire.

Dans tous les cas, l'autrice n'epargne pas ses personnages... Celui d'Alexandre Gomez m'a particulièrement touchée

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JulietteAlcyone 2021-03-31T11:44:42+02:00
Or

L'idée est originale, ce roman se laisse lire et nous plonge dans une atmosphère démoniaque. On s'attache au personnage principal, mais on se pose des questions à son sujet... Folle, névrosée, atteinte de maux les plus divers...Qui est l'ombre ? est ce le fruit de son imagination ? ou existe t'elle vraiment ?...Lisez vite ce roman, mais regardez toujours si l'ombre n'est pas venue vous suivre vous aussi, sait on jamais....

Un super thriller noir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dguidat 2021-02-18T22:51:03+01:00
Argent

David67700 14 avril 2020

Wouah! Quelle claque... Une intrigue stressante, angoissante... Les superlatifs ne manquent pas pour décrire le ressenti après lecture. On s'inquiète même de savoir si nos portes sont bien fermées, c'est pour dire... :)

Karine GIEBEL signe une véritable pépite et je ne peux que vous le conseiller...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Entournantlespages 2021-02-10T09:44:13+01:00
Or

https://entournantlespages.wordpress.com/2016/01/12/juste-une-ombre-karine-giebel/

Juste une ombre se révèle être un incroyable thriller psychologique qu’on ne peut pas lâcher. La force de Karine Giebel, comme d’autres auteurs de thriller, est de réussir à captiver son lecteur dès les premières pages. Et jusqu’à la dernière page, on va se retrouver aspiré dans l’enfer que vit cette jeune femme. Comme celui d’Alexandre, commandant de police qui a du mal à se raccrocher à la vie dû à sa vie personnelle.

Deux personnages pas forcément attachants au départ mais qui ensemble, et même dans leur propre solitude, se révèlent profondément humains.

Et la fin m’a littéralement glacée le sang. L’auteur n’hésite pas à plonger son lecteur dans l’eau glacée sans moyens de se cramponner à quelque objet. Je suis restée sans voix, attendant la sentence finale, la résolution de toute cette histoire qui ne m’a pas du tout déçue, et qui m’a même beaucoup plu. Ce thriller a réussi à m’effrayer, à me captiver, à m’émouvoir et à me faire même quelque fois rire par le caractère d’Alexandre surtout.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Canetto 2021-02-07T09:43:04+01:00
Diamant

Si vous attendez une fin héroïque, à l’américaine, où le héros du film survivra quoi qui l’arrive, ne lisez pas ce livre, l’auteur est français.

Ce livre vous surprendra, car rien ne se déroulera comme vous le souhaiterez où comme vous l’avez imaginé. « Le héros finissant dans les bras de la belle qu’il a sauvé, ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants. » Sauf que, ce n’est pas un conte de fée, c’est un thriller psychologique redoutablement bien écrit. Comme l’assassin, l’auteur vous manipulera de l’intérieur. Vous donnera des sueurs froides, vous empêchera de dormir.

Pourriez-vous en lisant ce livre, devenir comme Cloé : Paranoïaque ?

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode