Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Kaila : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Étranges Soeurs Wilcox, Tome 4 : Le Dernier Sacrifice Les Étranges Soeurs Wilcox, Tome 4 : Le Dernier Sacrifice
Fabrice Colin   
J'ai adorée ce livre qui est plein d'aventure!!


par Tesse
Annex, Tome 1 : Version Beta Annex, Tome 1 : Version Beta
Rachel Cohn   
J'ai vraiment adoré ce livre ! C'est une tuerie ! Le début semble un peu long mais à partir de quelques chapitres (Sur une quarantaine), on est plongé dans l'histoire ! Il y a énormément de rebondissements & la fin du livre nous donne vraiment envie de lire la suite. On se pose tellement de question pour la suite, que c'est limite flippant ! Ca ne peut pas se terminer comme ça ! Je pensais être deçus par le livre mais c'est carrément tous le contraire.
L'histoire d'amour est présente comme il faut, ni trop, ni pas assez, l'action, le futur ! Bref, c'était un orgasm book.
La Vérité sur l'affaire Harry Quebert La Vérité sur l'affaire Harry Quebert
Joël Dicker   
Une claque monumentale. Un coup de maître. Voilà ce qu'est ce livre. Comment peut-on écrire quelque chose d'aussi bien ? D'aussi abouti ? L'enquête est parfaitement menée, l'écriture est merveilleuse et on ne s'ennuie pas un seul instant ! Grâce aux flash-back on s'attache à la victime et aux personnages secondaires. On est triste que cette histoire d'amour n'ait pas pu durer, et on se surprend à espérer qu'elle s'en sorte quand même, même si nous savons pertinemment que c'est impossible. J'ai été extrêmement émue par cette fille qui a tout fait pour Harry. C'est si dur de commenter sans en dire trop ! J'ai dû faire des pauses pour reprendre mon souffle, je m'apercevais souvent que je ne respirais plus pendant ma lecture. Impossible de lâcher ce livre avant la fameuse révélation qui allait régler cette affaire. Et une fois le livre fini, on est pris de nostalgie, on en veut encore.
Ce livre est un petit bijou que je conseille vraiment à tous ceux qui hésitent encore.
Les Chroniques lunaires, Tome 4.5 : Stars Above Les Chroniques lunaires, Tome 4.5 : Stars Above
Marissa Meyer   
Stars.

Mon dieu. Mon dieu. Mon dieu.

Je suis en surchauffe.

Il faut que je respire. *inspire* *expire* *inspire encore* *expire à nouveau*

Waouh, j'ai tellement de choses à dire mais ça semble impossible à dire. Je n'aurais jamais assez de mot pour vous dire ce que je ressens après cette lecture. Et ils ne seront jamais assez forts. Et j'ai l'impression que ça ne sera jamais assez mais il faut vraiment que je vous fasse part d'une manière ou d'une autre de cette sensation qui s'est logée dans mon cœur et propagée dans mon corps tout entier.

Déjà, c'est un gros énorme coup de cœur. Mais suppose que vous vous en doutiez ? Et je n'arrive pas à croire que c'est... oh non, je ne veux pas le dire ! Les Chroniques Lunaires ne seront jamais terminées. JAMAIS !

Je veux plus d'eux, d'eux tous. Qui aurait cru que ça serait aussi difficile d'arriver à la fin ? Pas moi. Pas quand je me persuade la moitié du temps que je ne suis pas émotive, que je ne suis pas le genre à m'attacher aux autres comme s'ils étaient les seuls à pouvoir me maintenir en vie. Pas quand je passe le plus clair de mon temps à faire croire au monde que mon cœur est un trou noir.

Mais je n'y peux rien. Les Chroniques Lunaires ont conquis mon cœur. Elles me l'ont volé et jamais elles ne me le rendront.

Bah, ce commentaire ne va pas DU TOUT être objectif, soyons clairs. J'aime beaucoup trop cette saga, cet univers, ces personnages pour être objective.

Marissa Meyer ne cessera jamais de me donner l'impression de pouvoir voler sans avoir peur de perdre de l'altitude, que rien n'est impossible. Cette auteure ne cessera jamais de me faire rêver.

Et Stars Above contient tout ce que j'espérais qu'il contienne. Je ne suis pas déçue du tout. En vérité, je n'ai jamais été déçue par Les Chroniques Lunaires en toute globalité.

Bon, je commence par quoi moi ?

Que d'émotions !

Les histoires que nous offre Marissa Meyer dans ce merveilleux livre sont superbes, les unes autant que les autres.

J'avais déjà eu l'occasion de découvrir The Queen's Army, Glitches, The Little Android et Carswell's guide to being lucky avant la sortie de Stars Above grâce aux ebooks. Mais ça a été un pur plaisir de les redécouvrir. Et découvrir The Keeper, After Sunshine passes by, The Princess and the guard, The Mechanic et Something Old, Something New l'a été tout autant !

Je crois sincèrement que je ne m'en remettrais jamais.

Dans Stars Above, on découvre nos personnages avant qu'ils se rencontrent. On découvre ainsi, entre autre, comment leurs vies se sont liées et certains des moments qui ont fait d'eux ce qu'ils sont dans Les Chroniques Lunaires.

Je vais parler des histoires une par une, sinon je crois que je vais partir dans tous les sens. ^^

The Keeper.
The Keeper c'est -si on oublie Fairest- le commencement de tout.
On entre dans la vie de Michelle Benoît lorsque son ancien amour, le Dr. Logan Tanner, vient la trouver des années et des années après la dernière fois qu'ils se sont vus pour lui demander son aide. Il lui confie alors une petite princesse à moitié morte : Selene, la véritable héritière du trône Lunaire que Levana a tenté de tuer. [spoiler]The Keeper se termine lorsque, plusieurs années plus tard, Selene ou Cinder ouvre enfin les yeux, à nouveau consciente et sauvée. Et Cyborg.[/spoiler]

Rapidement, on découvre comment Michelle et Logan se sont rencontrés -dans quelles conditions- et on survole leur histoire, pour en savoir un peu plus sur eux et sur la relation qu'ils ont entretenu pendant un court moment.
Et mine de rien, j'ai trouvé que ça les rendait plus attachants de connaître leur passé ensemble.

Découvrir ainsi comment, dans un secret total, Michelle a pris soin de Selene pendant de longues années a été très intéressant. J'ai beaucoup aimé.

Aussi, on fait la rencontre d'une jeune Scarlet, ce qui a été très plaisant. Scarlet qui semblait déjà être sur le chemin de la jeune femme qu'elle est devenue dans Les Chroniques Lunaires. Elle avait déjà ce petit côté sauvage et badass que j'aime tant chez elle.[spoiler]C'est drôle de découvrir que Scarlet a reçu son premier pistolet à son onzième anniversaire par sa propre grand-mère ! ^^[/spoiler]

[spoiler]On découvre aussi que c'est Michelle qui a nommé Selene Cinder et qu'au départ, ils n'étaient pas sensés réveiller Selene/Cinder avant qu'elle ait quinze ans mais Logan -n'utilisant plus ses pouvoirs de Lunaire- commençait à devenir fou et donc ils n'ont pas eu d'autre choix que de la réveiller à onze ans...

J'ai eu un pincement au cœur en sachant que Michelle a choisi de ne pas dire à Logan qu'il avait un fils -Luc- et que Scarlet était donc sa petite fille.[/spoiler]

Conclusion : une nouvelle superbe.

Glitches.
Glitches c'est l'histoire de Cinder qui se déroule peu après son réveille lorsque Linh Garan l'a adopté et l'emmène avec lui rencontrer sa nouvelle famille dans la Communauté Orientale lorsqu'elle a onze ans. On découvre ainsi comment Cinder est accueilli et comment elle vit sa nouvelle vie...

Aussi, on s’aperçoit que dès le départ Adri ne portait pas Cinder dans son cœur et qu'Iko a toujours été très attachante.

[spoiler]Le moment où Garan attrape la létumose et fait ses adieux à sa famille -et demande au passage à Adri de prendre soin de Cinder- est assez émouvant et triste. [/spoiler]

Conclusion : très intéressant et (re)découvrir une Cinder un peu perdue dans sa nouvelle vie en plus en étant cyborg a été assez... mignon ? Honnêtement, je n'ai pas de mot mais j'ai beaucoup aimé !

The Queen's Army.
Là, on est sur la lune où l'on fait la rencontre d'un Ze'ev Kesley -aka Z ou Wolf- âgé de douze ans et quelques mois le jour de son enrôlement dans l'armée de la reine Levana.

On suit Ze'ev pendant les années que dure sa formation pour devenir l'un des parfaits petits soldats d'élite de Levana (un hybride, mi-loup-garou mi-lunaire).

On suit son évolution. [spoiler]La perte de son pouvoir de lunaire suite aux modifications apportées par les médecins pour le transformer en hybride, l'arrivée de son petit frère -Ran- dans la même meute que lui plus tard, ainsi que son combat contre l'alpha Brock devant Levana qui l'a mené à devenir l'alpha de sa meute après qu'il ait mis fin à la misérable existence de Brock.[/spoiler]

Conclusion : mortel et plutôt addictif. J'ai adoré (re)découvrir le passé de mon cher Wolf !

Carswell's guide to being lucky.
À treize ans, Carswell Thorne sait déjà ce qu'il veut dans la vie : être un Captain et un 214 Rampion. Et pour ça, il est prêt à tout !

Mais jusque-là la seule personne qui l'appelle Captain c'est Janette -la domestique- et le seul 214 Rampion qu'il possède est sur la cravate qu'il porte pour aller à l'école et qui se révèle être son porte-bonheur.

J'adore Thorne. Et dans cette nouvelle, je l'ai adoré tout autant. Tout comme Scarlet, à cet âge Thorne était déjà sur le bon chemin pour devenir l'homme qu'il est ensuite dans Les Chroniques Lunaires : mâlin, drôle, beau parleur, débrouillard... les filles l'aimaient déjà !

Aussi, dans cette nouvelle, on fait la rencontre de la fameuse Kate Fallow ! Et ç'a été un grand plaisir de la découvrir après qu'on en ait entendu parler dans Cress. C'est un personnage plutôt attachant : elle aime lire, elle est intelligente, gentille...

Conclusion : On ne peut qu'adorer Thorne et son histoire !

After Sunshine passes by.
Comment Cress, notre petite aventurière âgée de neuf ans, se retrouve seule dans un satellite ?
Tout commence le jour où Sybil vient chercher Cress (déjà grande rêveuse) pour l'emmener quelque part. Et notre très chère Crescent Moon croit tout d'abord que sa maîtresse Sybil Mira l'emmène sur la Terre. Mais à mi-chemin Sybil fait monter Cress dans un satellite et lui explique que c'est ici qu'elle vivra et servira la reine Levana à présent.

Cress a toujours rêvé d'être plus qu'une coquille, a toujours aimé se plonger dans ses rêves pour échapper à la réalité ou se donner du courage. Elle a toujours été si attachante et mignonne.

Conclusion : j'ai adoré découvrir la petite Cress qui était menée par l'espoir qu'un jour elle serait plus qu'une coquille et que personne ne croirait plus qu'elle était dangereuse alors qu'elle n'aurait fait de mal à personne. C'était super !

The Princess and the guard.
Lorsqu'ils étaient enfants, Winter et Jacin avaient un jeu favoris : Winter était la princesse en détresse que le grand et beau garde royal Jacin Clay venait sauver des griffes d'une vilaine pirate de l'espace.

L'histoire se déroule sur plusieurs longues années. On découvre l'évolution des personnages et les grands moments de la vie de Winter : le jour où elle a décidé de ne plus user de son pouvoir -qui était d'une puissance sans égal- et pourquoi, comment a-t-elle eu les cicatrices sur son visage, on vit avec elle et Jacin sa première hallucination, le moment où Winter se rend compte qu'elle est amoureuse de son meilleur ami... On survole aussi la nuit de la mort de son père -comme on peut la découvrir dans Fairest- car au début de l'histoire Evret est toujours vivant.
Aussi, on voit comment la relation entre Winter et Jacin évolue au fil des années.
Plus, on découvre la raison pour laquelle Jacin décide de ne pas devenir médecin mais garde royal. [spoiler]Pour rester avec Winter -principalement à cause de ses hallucinations dû au fait qu'elle n'utilise plus son pouvoir de Lunaire. Et surtout après ce que Levana a fait à Winter.[/spoiler]
[spoiler]Pour Finir, on découvre le moment où Jacin devient donc garde royal et où il cesse d'appeler Winter par son prénom pour commencer à l’appeler Princesse.
Et ils se mettent alors tous les deux à agir comme tels : princesse et garde. Comme quand ils jouaient lorsqu'ils étaient enfants.[/spoiler]

Conclusion : absolument fabuleux !

The Little Android.
Mech6.0 a un bug. Elle agi comme un humain. Alors quand le beau Dataran -jeune ingénieur sur le chantier naval où elle travaille- tombe dans une cuve de pétrole, elle le sauve. Comme Ariel sauve Eric de la noyade. Car oui, c'est une réécriture plutôt originale de La Petite Sirène.
Après cela, le corps de Mech6.0 est pour le moins fichu. Et ses employeurs décident donc qu'ils vont la démanteler et se débarrasser de ce qu'ils jugeront "irrécupérable". [spoiler]Du coup Mech6.0 décide de partir. Et se met à la recherche de... Linh Cinder. Lorsqu'elle trouve celle-ci, elle lui demande de l'aide car son corps ainsi que tout chez elle d'ailleurs doit être remplacé. Finalement, Cinder lui vend un escorte-droid (droid de compagnie) qui est devenue muette (nouveau clin d’œil à la petite sirène, en référence au moment où Ariel donne sa voix à Ursula pour devenir humaine et pouvoir revoir Eric) car si Mech6.0 veut un nouveau corps c'est pour retourner voir Dataran et lui rendre le collier d'un olographe antique et aussi parce qu'elle est un petit peu amoureuse de lui (même si ça ne semble pas possible dans la mesure où elle n'est pas humaine).
Dans son corps humanoïde, Mech6.0 qui s'appelle à présent Hoshi Star retourne au chantier naval.
Mais il se trouve que Dataran n'est pas amoureux d'elle. C'est une amie, tout au plus. Car en vérité, le jeune homme est amoureux d'une jeune femme d'un nom de Miko (qui est en vérité une cyborg). Et Dataran ne sait pas que (Hoshi) Star est Mech6.0 qui lui a sauvé la vie.
À la fin, Miko qui quitte la Communauté Orientale pour ne pas être sélectionnée pour l'enrôlement des cyborgs pour la recherche du remède à la létumose. Et Dataran part avec elle après avoir récupéré son collier.
Ils laissent derrière eux Star qui "meurt". Le corps qu'elle a acheté à Cinder n'étant que temporaire...[/spoiler]

Conclusion : une nouvelle qui m'a brisé le cœur, surtout à la fin mais que j'ai adoré !

The Mechanic.
C'est tout simplement la première rencontre entre Cinder et Kai du point de vue de notre bel empereur.

On découvre ainsi un Kai qui ne se sent pas spécialement prêt à devenir empereur et qui n'a, bien-sûr, aucune envie de perdre son père de la même façon qu'il a perdu sa mère des années auparavant - de la létumose.

Dès leur rencontre, Kai cherche à impressionner Cinder - au moins un peu.
Et après leur première rencontre, avant même qu'il l'ait quitté, Kai a envie de revoir Cinder et de la faire sourire, d'en apprendre plus sur elle...
Il a déjà la certitude que Cinder va réparer Nainsi et tout.
Et elle lui a redonné un peu d'espoir. C'est lui qui le dit, pas moi ! :D

Conclusion : je l'attendais depuis longtemps et c'était parfait !

Something Old, Something New.
On retrouve nos personnages préférés deux ans après la fin de Winter. Et en deux ans, je peux dire qu'il s'est passé pas mal de choses !
Et là c'est le plus long spoiler de l'univers mais c'est aussi un spoiler en vrac : The Spoilers' bazar.
[spoiler]- Cinder n'est plus reine puisqu'elle a abdiqué comme elle avait prévu de le faire à la fin de Winter.
- Kai et Cinder sortent ensemble et ils sont même allés au bal de la paix annuel ensemble comme lui avait demandé Kai à la fin de Winter.
- On retrouve KINNEY & IKO ! Et même si c'est très rapide, puisqu'on ne voit Liam Kinney qu'au début avant que Iko et Cinder partent pour la France, ce fût un moment à marquer d'une pierre blanche (c'est ce qu'on dit, non ?).
- Cinder et Winter sont toutes deux ambassadrices.
- Scarlet et Wolf vivent dans la ferme de Michelle Benoît en France et s'apprêtent à se marier ! Yeah ! Et le reste du crew les rejoint pour le mariage (qui est d'ailleurs le premier mariage entre un Terrien et un Lunaire).
- Thorne et Cress parcourent le monde à bord du Rampion (et ils ont distribué le remède à la létumose).
- Jacin et Winter étaient au Canada. Je me suis vaguement demandée ce qu'ils foutaient là-bas mais bon. ^^
- Les retrouvailles entre Cinder et Kai m'ont fait fondre.
- Sur sa robe de mariée Scarlet porte la broche que lui a offert sa grand-mère dans The Keeper pour son onzième anniversaire.
- Après le mariage de Wolf et Scarlet (qui sont mariés par Kai), Cinder montre à Kai l'endroit où Michelle Benoît l'a caché pendant près de huit ans.
- Et Kai fait sa demande en mariage à Cinder et... *roulement de tambours* elle dit OUI, of course ![/spoiler]

Retrouver les personnages ainsi a été tout bonnement génial ! Et après tout ce qu'ils ont vécu ensemble, on sent une réelle complicité entre eux et c'est juste magique. Même s'ils se sont dispersés dans le monde, ils sont toujours amis et rien ne pourra vraiment les séparer, ça se sent ! Amis pour la vie ! Yeah ! ^^ Ils sont heureux d'être ensemble, ils sont détendus, comme un véritable groupe d'amis et je n'ai pas de mot pour dire à quel point c'est parfait. Ça m'a fait pleuré de joie comme un bébé ! Quel déluge d'émotions !

Conclusion : l'épilogue tant attendu de Winter. J'ai jamais été aussi nerveuse qu'avant de le lire. Et stars, je n'ai aucun mot pour vous dire à quel point c'était magnifique, magique et tout un tas d'autres adjectifs dans le genre ! C'était un rêve et je n'avais aucune envie de me réveiller.

On connaît déjà les grandes lignes de la plupart des histoires que contient Stars Above (l'histoire de Thorne avec Kate Fallow, Michelle Benoît qui cache Selene, Wolf qui est recruté par l'armée de la reine, comment Cress attéri dans son satellite...) sauf que là on le vit et c'est encore mieux !

Un déluge d'émotions diverses (je sais que je l'ai déjà dit), des étoiles dans les yeux et de l'amour plein le cœur ! À couper le souffle.

Je vais m'arrêter là, je crois que vous avez compris que Les Chroniques Lunaires et moi c'est une grande histoire d'amour qui durera tout au long de ma vie littéraire. Nous vivrons heureux jusqu'à la fin de nos jours. ;)

par Sheo
Kuro Hakushaku wa Hoshi o Mederu, tome 1 Kuro Hakushaku wa Hoshi o Mederu, tome 1
Hisamu Oto   
A Cinderella story with a twist!

Esther Mayfield is a normal sixteen year old girl in 19th Century London. Except, ever since she was a little girl, she could see 'ghosts'. She lives in a small part of town and sells flowers to earn a living. She thought that she would continue to live like this forever. Until, one day, a handsome young Count appears in front of her. And he wants Esther to be his bride? Is he really the Prince Charming she has been waiting for?

par Laure17
La Machine à explorer le temps La Machine à explorer le temps
Herbert George Wells   
J'ai découvert la SF grâce à ce livre. Il m'a suivi durant mon adolescence et depuis j'en garde un souvenir impérissable.
Je ne peux que le conseiller !

par stefy
La Guerre des mondes La Guerre des mondes
Herbert George Wells   
Récemment j'ai revu à la télévision la version du film avec Tom Cruise et ça m'a donné envie de relire le magnifique roman de H. G. Wells.
"La guerre des mondes" parue en 1898 à l'époque victorienne n'a absolument rien perdue de son efficacité et reste l'un des plus importants livres de science fiction plus de 100 ans après sa parution.
En 1938, Orson Welles en fit d'ailleurs une adaptation radiophonique qui paniqua réellement les auditeurs de l'époque.
Le roman se découpe en deux livres.
Le premier est consacré à l'arrivée des Martiens et à la panique que cela entraîna dans la population Anglaise.
Le deuxième se penche sur l'occupation Martienne proprement dite.
En 1953 Byron Haskin en réalisa la première adaptation cinématographique qui cette fois se déroulait aux Etats-Unis.
Une vraie réussite !!!
Puis en 2005, Steven Spielberg s'y colle et sort un long-métrage tout à fait correcte.
Les extra-terrestres de Wells n'ont rien à voir avec "les gris" qui somme toute ne sont pas réellement monstrueux mais imagine des créatures hideuses et répugnantes.
Ces martiens qui ont des problèmes avec la gravité terrestre, construisent des sortes de chars d'assaut à pattes pour se mouvoir plus facilement.
De plus ces engins possèdent des armes de destruction massive comme leurs rayons tueurs.
Dans cette Angleterre de 1898, le désarroi est total car aucune arme ne peut rivaliser.
C'est un peu le rapport de force qu'il peut y avoir entre une tribu d'Indonésie armée d'arcs et de flèches avec nos armées modernes.
Bien que se déroulant à l'époque Victorienne, ce roman de Wells, traverse bien le temps car comme on le voit dans les films, il est transposable à n'importe quelle époque.
Il en est d'ailleurs de même pour "L'homme invisible", "L'île du docteur Moreau" ou de "La Machine à explorer le temps".
C'est cela qui fait qu'un écrivain devient intemporel.
Un chef-d'œuvre que je conseille bien évidemment !!!
Adanson Marco.

par Adanson
Johan et Pirlouit, Tome 8 : Le Sire de Montrésor Johan et Pirlouit, Tome 8 : Le Sire de Montrésor
Peyo   
Une BD drôle et très facile à lire. On la lit avec plaisir . Bref une BD sympa à lire.

par Cril87
La Fille de Cléopâtre La Fille de Cléopâtre
Vicky Alvear Shecter   
On connait tous Cléopâtre et trois évènements qui sont liés à sa vie et qui se sont transformés en mythe : son nez, sa ruse avec les tapis pour rencontrer César et sa mort tragique avec Marc-Antoine. Que s’est-il passé ensuite ? Les gens ont du mal à y répondre parce que sa figure, à l’instar de son caractère, était tellement forte qu’elle en a effacé même effacé ses descendants. Qui imagine Cléopâtre mère ? Pas moi en tout cas. Alvear Shecter, a pris le contre-pied de la plupart des écrivains historiques et bien qu’elle ait parlé d’une Cléopâtre, elle a donné la parole à la fille de LA Cléopâtre. Oui, on parle de bien de Cléopâtre VIII Séléné et j’en remercie l’auteure. Cléopâtre VII il y a des livres dessus. Sur sa fille moins. Et pourtant elle mérite d’être célèbre. Un véritable petit trésor que ce livre ! Son parfait mélange d’histoire et de romance donne l’impression de lire une biographie. Mais attention, pas une biographie chiante, bien au contraire, à travers Séléné on découvre un univers antique (d’abord celui d’Alexandrie puis celui de Rome), la guerre mais aussi des préoccupations typiques d’un livre destiné à des lecteurs de livres jeunesse.


Je récapitule pour ceux qui ne connaissent pas bien cette partie de l’Histoire : César est mort en -44 et il n’y a pas d’héritiers. Octave est désigné comme l’héritier légitime testamentaire de César mais le peuple romain, peuple guerrier par essence, l’entend d’une autre façon : il préfère le grand général Marc-Antoine qui n’a jamais perdu une seule bataille (d’ailleurs, la seule qu’il perdra sera sa dernière) à ce jeune petit-neveu qui sort de nulle part. Pourtant, si Octave n’est pas un grand soldat, il est intelligent et a compris qu’il n’aurait le pouvoir qu’une fois que Marc-Antoine serait mort et enterré. Il va donc précipiter sa mort… Marc, de son côté, n’est pas en reste et provoque Octave pour affirmer son autorité. Mais le problème est qu’il a réussit à divorcer de son épouse romaine, Octavia (la sœur d’Octave) pour épouser la reine d’Egypte. Cette province, du fait de la grandeur de son héritage et du faste de ses dirigeants (les Ptolémées sont des descendants du frère d’Alexandre Le Grand) et de sa richesse, est détestée mais aussi crainte par les romains. Aussi, il n’est pas difficile à Octave de convaincre le peuple de Rome de la nécessité d’attaquer l’Egypte, province que Marc gouverne avec l’aide de sa nouvelle femme, la célébrissime Cléopâtre. En – 31, lors de la bataille à Axium, Cléopâtre et Marc-Antoine sont défaits. Et c’est là que le mythe se crée : Marc se suicide, tout comme Cléopâtre quelques jours plus tard, ne supportant plus l’absence de son mari. La plupart des gens, moi compris, arrêtent l’’histoire ici et je remercie ce livre de m’avoir fait connaitre la fin de l’histoire (je ne le dirai jamais assez mais Séléné mérite d’être connue. Au moins autant que sa mère !)


OK, elle meurt mais le monde ne s’arrête pas de tourner pour autant. Ses enfants, sont envoyés à Rome en tant que prisonniers de guerre dans la maison d’Octavia (oui, l’ironie du sort est parfois cruelle). Quand je dis prisonniers, il ne faut pas imaginer les cachots et les autres clichés. C’étaient les rois d’Egypte, et on ne traite pas ainsi une lignée royale. Les jumeaux Alexandre Helios et Cléopâtre Séléné ainsi que leur cadet Ptolémée XVI Philadelphe sont envoyés à Rome et doivent se conduire en citoyens romains. Et si les garçons se plient aux règles du jeu, ce n’est pas le cas de Séléné. En effet, celle-ci est le sosie de sa mère : elle est têtue et ne veut pas renoncer à son peuple, ni à sa couronne. S’ensuit alors une lutte entre Octave et elle.





Je me doute que cela ne doit pas vous paraître très appétissant mais je peux vous assurer qu’il s’agit bien d’un roman jeunesse. Un merveilleux roman jeunesse, cela dit. Pourquoi je suis autant admirative ? Tout simplement parce que je sais le travail de documentation énorme qu’a fait Vicky Alvear Shecter : tout est exact et tellement naturel ! Si bien écrit que j’aurais pu jurer me trouver dans les rues de Rome ou chez Octave. Mais quand une écriture réussit à créer un monde et à nous y faire entrer, sachez que c’est un travail énorme. Rien que la documentation a du lui demander des années de recherche sans compter qu’elle a inventé une intrigue amoureuse qui n’est pas avérée historiquement mais tellement bien intégrée dans le cadre de l’œuvre qu’elle semblait naturelle. Et c’est là que je dis « chapeau bas » car le transport du lecteur vers le monde créé est tel que je ne remettais pas en question une seule seconde cette histoire d’amour. Et c’est là qu’on voit le travail du vrai auteur historique : son intrigue est insérée dans l’Histoire. Je sais que ça parait bête comme ça mais si vous lisez un Milady historique, l’Histoire n’est qu’un moyen pour l’auteur de mettre en scène le puissant guerrier écossais qui prend sauvagement la douce et frêle irlandaise. L’Histoire ? On s’en fout comme de l’an 40, ce n’est qu’un décor. Ici, c’est vraiment le contraire : la lutte pour le pouvoir prédomine dans l’œuvre. Je vous l’ai dit, j’ai l’impression de connaitre Octave maintenant (ce qui va m’aider pour mon contrôle de latin ^^).


De plus, les personnages secondaires sont tous aussi bien travaillés les uns que les autres et on s’identifie immédiatement à l’héroïne. Sans compter que dès les premières pages du roman on est accro : les pages se tournent, les chapitres défilent et le livre se finit bien trop vite. Je vous l’ai déjà dit : Séléné est un personnage complexe et réellement travaillé qui acquiert une véritable consistance. Ce n’est qu’une enfant lors de son exil mais on la voit grandir dans tous les sens du terme sous nos yeux : le livre nous la présente de 9 à 16 ans et elle grandi donc physiquement mais aussi émotionnellement. Elle veut son trône d’Egypte et elle veut être comme sa mère : une grande dirigeante. Mais là où repose la force de Séléné c’est qu’elle n’accepte pas son destin et qu’elle se débat pour réaliser son rêve qui prendrait des allures de caprice puérile chez n’importe quel autre personnage mais celui-ci est si bien réalisé qu’on lui donne une psychologie lui conférant ainsi une consistance. Elle se bat donc contre son destin tout au long du livre et ne se lamente jamais : les romains la méprisent, tant mieux le sentiment est réciproque ! C’est elle qui s’occupe de tous les personnages, elle ne reçoit que peu d’aide mais elle assume son choix : l’Empereur Octave fait peur et est cruel donc l’aide est limité mais qu’importe, elle tentera le tout pour le tout !

http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2014/10/la-fille-de-cleopatre.html