Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Kaleana : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Gardiens des cités perdues, Tome 1 Gardiens des cités perdues, Tome 1
Shannon Messenger   
OK, je rends les armes, je n'arrive même pas à exprimer une pensée cohérente sur ce livre. Oui, le côté école spéciale pour elfes fait penser à Harry Potter mais les ressemblances s'arrêtent là et c'est génial !
L'histoire est passionnante, complexe (mais pas trop, pour ne pas nous paumer au passage) et surtout très drôle. J'ai pas mal rigoler toute seule (oui, oui, ça fait très débile, je l'admets) tellement je trouvais les répliques ou les situations hilarantes.
J'adore les personnages, bien travaillés avec chacun leur personnalité bien à eux et leur manière d'être drôles. Même si c'est vrai que je n'aime pas les méchants (nooooon ? Vraiment ?)
Bref, cette série est super et... bah c'est tout en fait !

par LilaJune
Henderson's Boys, Tome 3 : L'armée secrète Henderson's Boys, Tome 3 : L'armée secrète
Robert Muchamore   
Ha!! Magnifique!! Je l'ai adoré, meme si au début, en lisant le résumé, je me disait qu'il allait etre moins bien que les tomes précédents, j'ai vraiment été surpris. L'entrainement été très bien et la "mise en pratique" encore mieux! Franchement cette série monte en puissance.

par cyprien
La Faucheuse, Tome 1 : Futur parfait La Faucheuse, Tome 1 : Futur parfait
Neal Shusterman   
5/5

La Faucheuse conte l'histoire d'un monde où plus rien n'est impossible. Vieillir n'est plus un problème puisque la mort n'existe plus. Mais pour réguler le nombre de personnes sur terre, Les Faucheurs sont obligés de glaner tous les jours, sans quoi La Terre serait surpeuplée.

On suit l'aventure de deux adolescents, Citra et Rowan, qui ont été choisis pour être des apprentis faucheurs.
Tout dans cette histoire m'a plu et a fait de ce livre un vrai coUp de cœur pour moi. L'histoire est vraiment super originale et bien menée: On ne s'ennuie pas un seul instant! Ce qui m'a fAit adorer ce livre c'est le fait que l'auteur ne se perd pas dans des descriptions longues et énervantes: il y a beaucoup d'ellipses qui permettent d'avoir un Livre fluide et dynamique, ça m'a permis de rentrer dans l'histoire vraiment rapidement et de ne pas m'ennuyer un seul instant!
Pour ce qui est des personnages ALORS LÀ, j'ai eu envie de Les frapper un nombre incalculable de fois: pourquoi ils choisissaient de faire ca? De dire çA? De vrais anti-heros au possible qui, justement, m'ont fAit les ADORER! Leurs défauts ne Les rendaient que plUs vivants et humains (pAs facile d'ailleurs de Le rester quand on est Faucheur et que son travail est de mette fin à la vie des Hommes).
L'intrigue m'a tenue en haleine tOut Le long dU récit et je ne peux clairement plus attendre pour lire la suite de ce livre grandiose!

À lire absolument !!
Gris secret Gris secret
Laurie Faria Stolarz   
Commentaire d'avril 2010 :
J'étais plongée dans les pavés fantastiques, et j'ai essayé de changer un peu... J'ai bien fait d'acheter cette série et je la conseille vivement ! Lucy a encore une fois des rêves prémonitoires qu'elle essaye de comprendre. Un peu moins de sorcellerie et de bougies, ce n'est pas que je n'aimais pas mais les descriptions étaient parfois un peu longues...
L'auteur joue avec les émotions des personnages aux caractères très différents, avec des personnalités géniales, et fait ressentir du début à la fin la pression de Lucy, ses doutes et ses angoisses.
Bon suspens et fin inattendue...

par _Ambre_
Angelfall, Tome 1 : Penryn et la fin du monde Angelfall, Tome 1 : Penryn et la fin du monde
Susan Ee   
Attention, ce livre prendra sans doute une place dans votre coeur aux côtés de vos favoris !
Pour ma part cela faisait bien longtemps que je n'avais été aussi envoûtée à la lecture d'un livre, enchaînant la turbo-lecture et me lamentant de ne pouvoir lire la suite dans la foulée.

Les ingrédients de départ vous rappelleront certainement bon nombre de vos lectures : un monde post-apocalyptique, une jeune fille responsable, une mère "incapable", une petite sœur fragile, handicapée, une rencontre improbable avec un être masculin dangereux...

Et pourtant il n'y a rien de cliché dans le développement de cette histoire. Susan Ee, avec un talent incroyable, a su rendre touchants et crédibles ses personnages, saupoudrant le tout d'une touche d'humour bienvenue dans cette aventure pleine d'action dramatique, et de surprises à la fois horribles et réjouissantes.

Le contexte est classique mais assez étonnant : l'apocalypse est venue, avec son lot de cataclysmes et d'anges vengeurs. Ces derniers terrorisent la population survivante, alors que le monde sombre dans le chaos. Les anges sont beaux mais effrayants et chacun craint de les croiser.

Penryn fera bien entendu connaissance d'un de ces anges pour une aventure mouvementée, teintée de romance très débutante et très émouvante, alors qu'elle part à la recherche de sa petite sœur disparue. Ce moteur classique est ici pleinement justifié par le déroulement de l'histoire, tout comme l'évolution des sentiments des deux personnes.

L'ambiance est très réussie, très évocatrice, avec un traitement sans longueurs et sans stéréotypes (je me répète mais arriver à faire du neuf avec du vieux, c'est admirable !).

J'ai particulièrement apprécié comment était justifié le profil psychologique de l'héroïne, ainsi que ses aptitudes physiques inhabituelles. Sa personnalité a été façonnée par celle de sa mère, une mère aimante mais aussi... dangereuse.
Cet abord intelligent et subtil est rare en littérature young adult, où les clichés sont souvent brassés sans complexes (et à mon âge, hélas, cela m'empêche souvent d'apprécier pleinement ma lecture).

Le déroulement de l'intrigue est très riche, nous permettant de découvrir plusieurs aspects des nouvelles organisations sociales (résistance et collaboration pour simplifier) tandis qu'une sinistre opération mystérieuse se dévoile peu à peu en arrière plan...

Le rythme est très soutenu, laissant pourtant la part belle à la psychologie. Plusieurs registres sont utilisés (fantastique, thriller, romance, road-movie) pour un style mi romantique, mi pragmatique, mâtiné d'horreur. Ce mélange étonnant est très réussi.

L'évolution finale du récit a de quoi surprendre, l'auteur sait mélanger les genres avec brio, n'hésitant pas à travailler sur plusieurs registres.
Ce livre se clôture ainsi sur un point d'orgue, promettant une suite qui s'annonce passionnante.

Ce roman américain est initialement un livre auto-édité, qui a été accueilli avec enthousiaste par les lecteurs, et dont les droits ont été rachetés au cinéma, ce qui peut nous faire espérer une traduction très très vite !


par milabette
Cœur d'encre, Tome 2 : Sang d'encre Cœur d'encre, Tome 2 : Sang d'encre
Cornelia Funke   
J'ai encore plus aimé que le premier, je pense ! Le monde d'Encre est plus exotique que le nôtre, on découvre tout un nouveau mode de vie, de nouvelles villes, de nouveaux personnages, tout en gardant nos favoris qui vivent de dangereuses aventures pleines de rebondissements. La fin laisse présager un tome 3 fascinant, et j'ai hâte de le lire !
Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur
Veronica Roth   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/11/divergent-tome-3-allegiant.html

Je ne sais pas vraiment par où commencer pour parler de Allegiant. Tout simplement car ce tome m'a bouleversée comme Divergent et Insurgent ne l'ont jamais fait. J'ai été émue durant ces deux premiers tomes, plusieurs fois, mais ce n'est certainement rien à côté du torrent d'émotions qu'à provoqué en moi ce roman. Je pense sincèrement que longtemps encore j'y repenserais et serait encore tourmentée par ces événements.

Dans Allegiant nos héros découvrent finalement ce qui se trouve hors de Chicago. Depuis le tome 1 on nous a laissé quelques indices sur l'extérieur de cet univers dans lequel évoluent les personnages, des indices si intelligemment et délicatement distillés que certains lecteurs n'avaient pas forcément bien compris qu'il y avait autre chose que Chicago dans ce monde dystopique et que cet autre chose était appelé à jouer un rôle important dans l'histoire. C'est donc dans ce tome-ci que nos théories se retrouvent confirmées (pour ma part) ou infirmés. Ce changement de décor a un réel impact sur nos héros qui sortent encore un peu plus de la boîte dans laquelle ils ont été élevés, et avec ces découvertes viennent des révélations sur eux-même. Particulièrement chez Tris et Four. En tant que personnages individuels mais également en tant que couple.

Tris se révèle complètement dans cet ultime tome. Quel chemin parcouru depuis le début de la saga ! Elle atteint dans Allegiant un vrai point d'arrivé. Forte et déterminée, elle est beaucoup plus confiante sur ses capacités et ses choix. Elle est également plus réfléchie, bien que toujours un peu impulsive, et on a le réel sentiment qu'elle s'est enfin trouvée au fil de ses aventures. Sa relation avec Four est également touchée par ces changements sur son personnage, principalement car alors que Tris s'épanouit, Four vacille. C'est d'ailleurs déstabilisant pour le lecteur, voir même parfois gênant puisque la narration de son point de vue tâtonne, de voir Tobias perdre pied alors qu'il fut un roc infaillible et implacable tout au long de la trilogie. Four doute, il a du mal à trouver son identité face aux révélations qui lui sont faites alors même que le spectre de son éducation plane encore et toujours au dessus de sa tête. Nos deux héros s'opposent, se défient, se fuient, et finalement se trouvent entièrement et absolument. La dynamique entre Four et Tris n'échappe donc pas aux changements et révélations de cet ultime volet et s'en retrouvera totalement bouleversée.

Parmi toutes ces révélations, les plus importantes concernent bien sur la ville de Chicago en elle-même mais également ce que veux réellement dire être Divergent. Veronica Roth ne se défile par sur ce point qui a rythmé la trilogie par son importance cruciale. Personnellement les explications sur la Divergence et sa valeur ne m'ont pas surprise car elles furent proches des théories que je m'étais échafaudé. J'ai donc trouvé tout l'aspect dystopique et technique de ce dernier tome tangible et satisfaisant. Si l'auteure voulait répondre aux interrogations amenés tout au long de la trilogie, je vois mal quelles autres possibilités lui restaient. Je reste convaincue que beaucoup de lecteurs, si ce n'est la majorité, y retrouveront leur compte et seront satisfaits par les découvertes et développements proposés par Allegiant.

Et si c'est dur de parler de la fin d'Allegiant sans spoiler quoique ce soit, je tirerais tout de même mon chapeau à Veronica Roth. Elle a eu le culot et la force de caractère d'aller au bout de ses idées et de prendre des risques. Là où beaucoup d'auteurs sont tentés de choisir la voie de la facilité, Mrs Roth ne s'est pas défilée et a fait un des choix les plus badass et Dauntless que j'ai pu voir dans la littérature Young Adult. Au final c'est certainement cela qui a tant déplu et déchaînés les passions à la sortie du roman. Tout simplement le fait que Veronica Roth soit allée au bout de SES attentes et non pas de celles que pouvaient avoir les lecteurs. Les réactions négatives sur cette fin en deviennent presque pour la plupart des caprices... un comble après que Tris elle-même ait été tant de fois cataloguée de capricieuse dans les deux premiers tomes !

La trilogie Divergent se conclue dont de la manière la plus percutante qui soit et Veronica Roth fait une entrée fracassante dans la cour des auteurs qui comptent ! Une fois ce roman terminé, tout fait mal et on y laisse une petite part de nous (à se demander si c'est pas un horcruxe). Alors peut-être que ça fait de moi une masochiste mais, malgré toutes ces émotions fortes et ces larmes, Tris, Four, Uriah, Christina et les autres, je suis ravie d'avoir fait ce voyage avec vous. Merci Mrs Roth !

par Althea
Nightshade, Tome 2 : L'Enfer des loups Nightshade, Tome 2 : L'Enfer des loups
Andrea Cremer   
Intense. Explosif. Excitant. Voilà ce que je retiendrai de Wolfsbane. Ce livre, c'est de l'adrénaline à l'état pur. J'ai adoré, ce n'est pas plus compliqué que ça ! On est absorbé par l'histoire ! L'intrigue est violente, explosive et poignante ! Tout ce que j'aime.
Pour commencer, je dois vous avouer que je n'en attendais pas énormément de ce roman. J'avais aimé Nightshade, mais sans l'avoir adoré. Ce tome 2 a donc été une vraie révélation, car il a surpassé mes attentes ! Si vous me posez la question "Est-il mieux que le tome 1 ?" je vous répondrai sans hésiter un grand "oui". Mais d'où vient cet énorme potentiel ? J'ai ma petite idée là-dessus...
Voyez-vous, le premier opus posait l'histoire. On découvrait Calla et Ren, deux alphas, deux chefs de meute, ainsi que Shay, humain lié à leur histoire. Ce tome mettait en place le décor, avec la suite, on entre au coeur de l'action, vraiment. Le roman prend place directement là où la fin du premier nous avait laissés. Calla est enfermée dans le repère des Explorateurs, prise au piège. Mais très vite, elle va se rendre-compte que ces derniers, qu'elle pensait être ses pires ennemis, veulent l'aider et devenir ses alliés. Mais pourquoi ?
La réponse est simple, le moment de "la guerre de tous contre tous" est arrivé. Calla va très vite apprendre que les Explorateurs sont en fait les gentils dans l'histoire, et qu'elle va leur servir d'élément principal pour les sauver. Elle est la pièce maitresse de cette future bataille. Le fait qu'on en apprenne plus sur ses "ennemis" m'a vraiment beaucoup plu ! On découvre une multitude de nouveaux personnages qui permettent à l'histoire de s'approprier plus de profondeur, de suspense et... d'humanité. Car oui, ses nouveaux protagonistes sont plus humains, plus touchants, plus vrais et ça, c'est une énorme qualité pour un roman d'où émane sans cesse une vraie bestialité.
D'ailleurs, on comprend grâce à ce livre le sens de ce mot, "bestialité". Calla va tout faire pour retrouver sa meute, sauver Shay et son frère, Ansel, et pouvoir battre ses vrais ennemis. La pression monte sans cesse, elle nous happe, nous étreint. Entre découvertes de nouveaux lieux, rage, haine et révélations, nous n'avons réellement pas le temps de respirer ! Calla va avoir des choix cornéliens à faire.
On entre vraiment dans un nouvel univers avec ce roman. Les Explorateurs se dévoilent, et j'ai vraiment été transporté dans cette atmosphère enivrante. On suit Calla dans son exploration des lieux, et cela nous fascine ! Entre magie, armes, nouvelles amitiés et tensions, Calla va apprendre à faire confiance aux personnes qu'elle pensait devoir détester. Cet aspect de l'histoire, toutes ces découvertes, m'a juste... Captivé ! Je n'avais rien vu arriver ! Franchement, ce tome est génial !
Derrière tout ce côté "guerre" et formation d'alliés pour se battre, l'histoire m'a fait réalisé quelque chose... Calla m'a manqué. Wolfsbane permet de nous montrer de nouvelles facette de cette dernière. Elle est touchante, émouvante et vraiment unique. Elle apprend que son rôle de chef de meute est dangereux et qu'elle seule peut décider de son destin. Mais ce n'est pas tout. On découvre une Calla hésitante, passionnée et qui doute, qui s'inquiète. Elle m'a vraiment ému et est devenue une héroïne que j'adore.
Mais Andrea Cremer n'a pas fini de jouer avec nos sentiments. Alors que le suspense et la tension grimpe, l'auteure n'a pas oublié son triangle amoureux. Avant toute chose, j'aimerai vous dire que ce triangle là a de vraies raisons d'exister. On sent bien qu'il n'est pas présent pour nous faire plaisir ou parce que c'est la tendance actuelle, non. Là, Andrea Cremer nous plonge vraiment dans une histoire de déchirement entre deux êtres. Rien que d'y repenser, j'ai envie de replonger dans le livre. J'ai eu des frissons en voyant Calla souffrir à cause de ses sentiments. Wolfsbane est aussi un livre poignant à cause de cela. Calla est perdue, totalement. En retrouvant Shay dans le repère de Explorateurs, elle sait qu'il est fait pour elle. On lit des scène entre eux qui sont juste exaltantes et assez hot. Mais au fond d'elle-même, elle ne peut pas oublier Ren, le loup auquel elle était initialement liée. Ses souvenirs de lui la hante sans arrêt, même lorsqu'elle est avec Shay. J'ai ressenti de la peine pour Calla. Éprouver autant de mal pour aimer ne devrait pas être permis. Ce triangle amoureux est un des plus intenses que j'ai jamais connu.
Comme vous l'aurez compris, Wolfsbane est un roman qui vous consume. Il nous permet d'en apprendre beaucoup plus sur l'univers des loups et sur son histoire. On découvre de nouveaux personnages qui sont géniaux, et qui plairont à tout le monde, j'en suis sûr. Trahisons, mensonges, mystères, haine, passion et révélations sont au rendez-vous, le tout mélangés à merveille pour nous servir un cocktail explosif. Ce roman balaye tout sur son passage. Nous sommes plongés au coeur d'une tornade de sensations à couper le souffle. Wolfsbane est saisissant et vraiment extraordinaire, une bataille pour la vie, l'espoir et l'amour, voilà ce qui résume tout.


http://wandering-world.skyrock.com/3025701206-Nightshade-Tome-2-Wolfsbane.html

par Jordan
Cœur d'encre, Tome 1 : Cœur d'encre Cœur d'encre, Tome 1 : Cœur d'encre
Cornelia Funke   
J'ai découvert cette histoire il y a cinq ans, grâce à la fabuleuse couverture d'Hachette, qui m'a donné envie de plonger dans l'univers. Et malgré un gros morceau (plus de 600 pages), je n'ai jamais regretté... Il y a une telle poésie et une telle tendresse dans ce texte, qui pourtant comporte beaucoup d'action... J'ai voyagé vraiment pour la première fois avec ce livre, sentant la brise italienne sur ma peau et l'odeur des olives dans le vent...
Une très très belle expérience, même pour les jeunes qui n'aiment pas trop lire, très facile d'accès !
Arf j'suis quand même teeellement déçue de cette couverture pourrie que Gallimard nous a fichu... -_-"

par flo0wer
Henderson's Boys, Tome 2 : Le jour de l'aigle Henderson's Boys, Tome 2 : Le jour de l'aigle
Robert Muchamore   
C'est mon préféré des Henderson's boys. il est tout simplement... whoa ! Désolée, mais j'en perds mes mots... Il est interressant, les personnages sont très agréable, et on ne peut concevoir une suite si il manque l'un d'eux. L'histoire est à la fois un cours d'histoire et de l'adrénalines. Vraiment, je l'adore!

par Lucy-san