Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Kaleryane : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Psi-Changeling, Tome 14 : L'Espoir brisé Psi-Changeling, Tome 14 : L'Espoir brisé
Nalini Singh   
La fin d'un Âge et le début d'un autre.

Ce livre est, à mes yeux, le plus beau de la série à ce jour avec le tome 12, Heart of Obsidian, avec lequel il partage plusieurs traits communs - j'y reviendrai. Attention, commentaire long ! mais le livre le mérite :) Quelques spoilers narratifs majeurs pour les tomes 12 et 13 non parus en VF à ce jour.

Shards of Hope suit l'histoire d'Aden et Zaira, deux Arrows (Flèches) mortels, puissants, entraînés pour être les assassins les plus redoutés du PsyNet. Mais l'ère des Arrows au service des Conseillers est révolue depuis la chute de Silence, et l'escouade des Arrows est devenue irrémédiablement un acteur majeur de la Coalition Dirigeante (Ruling Coalition). Aden et Zaira sont ciblés, poursuivis et chassés, et s'engagent dans les premiers chapitres du roman dans une course contre la montre pour fuir leurs assaillants.
Leurs capacités létales sont évidentes dès les premières lignes. Blessés et perdus dans l'inconnu, ils parviennent à s'échapper et nous permettent de rencontrer un nouveau groupe de Changelings léopards, les RainFire dirigés par Remi.
Leur guérison chez les RainFire et le bref répit offert par la tempête qui rage dehors nous laissent apercevoir la puissance du lien déjà existant entre Aden et Zaira. Il est celui qui est toujours revenu pour elle, et elle est celle qui tuerait pour lui en un battement de coeur. Leur loyauté dépasse Silence, leur instinct protecteur presque violent dans son intensité.. et leurs âmes marquées, chacune à leur manière, par leur passé.
Une fois de retour dans leur fidèle escouade d'Arrows, ils doivent faire face à de nouvelles menaces, internes et externes. Les Psys ne sont pas tous contents avec la chute de Silence. Les Arrows n'ont pas tous trouvé le calme offert par les E-Psys. Les Changelings et les Humains ne sont pas tous satisfaits du status quo. Et si le pouvoir de Kaleb n'est pas attaqué directement, tous les autres membres de la Ruling Coalition doivent lutter pour maintenir leur pouvoir. Nikita Duncan, Anthony Kyriakus, les E-Psys, et les Arrows. Tous sont menacés, et pour la première fois de la série, Aden prend sa place légitime dans le monde qu'il a protégé et aidé à créer. Il se révèle être un pouvoir mortel et puissant, quelque chose qu'il a toujours dissimulé... mais plus maintenant. Aden Kai est prêt à s'imposer pour défendre ses Arrows et sa Zaira, et il est prêt à exposer la nature de ses dons Psys s'il le faut.

Aden est un personnage présent depuis quasiment le début, tandis que Zaira n'est apparue que très récemment, mais les deux personnages sont immédiatement attachants.
Aden veut bâtir un meilleur futur pour l'escouade, veut voir les Arrows devenir une famille et un sanctuaire pour ces Psys aux capacités mortelles. Il est un bâtisseur, un visionnaire, qui endosse responsabilité sur responsabilité avec une force et un honneur irréprochables. Bien qu'il se dise Silencieux, il est très vite évident qu'il ne l'a jamais vraiment été... et malgré ses dires, Zaira n'a jamais été qu'un simple soldat pour lui.
Zaira est une Arrow accomplie, une Tp de grade 9.8 spécialisée en combat mental et en arts martiaux. Petite et létale, elle a traversé l'enfer avant de trouver Aden et les Arrows, et en porte les dures cicatrices. Elle n'a pas non plus atteint Silence. Elle a brutalement enfermé ses émotions pour survivre, et fuir les ténèbres qui menacent de la consumer.
Elle est l'épée noire dans son dos, pendant qu'il protège les plus innocents d'entre eux. Elle est son soutien infaillible, son commandant le plus fiable, et plus que tout, elle est le feu qui le guide chaque jour.
Leur relation m'a fait penser à celle de Kaleb et Sahara (et je ne suis sans doute pas la seule à penser que ce couple-là avait mis la barre très, très haut). À l'instar de Kaleb, Aden est un leader né, qui a su patienter avant de prendre le pouvoir et de se révéler un pouvoir en lui-même. Zaira est son roc et son ancre dans la tempête de changements qui ont lieu sur le Net et en dehors. Comme pour Kaleb et Sahara, le lien entre eux existe depuis longtemps, depuis qu'Aden a sorti Zaira de ses ténèbres. et comme pour Heart of Obsidian, la trame narrative est marquée d'événements chaotiques partout dans le monde, révélant à quel point Aden et Zaira sont au coeur des Arrows ... et du nouvel ordre politique mondial. Leur romance est tendre, accompagnée de ce fameux "manuel" que semblent se transmettre les Arrows depuis Judd jusqu'à Vasic, avec des moments intenses, d'autres sexys, d'autres encore amusants.

Heart of Obsidian marquait la chute de Silence.
Shield of Winter, le début du Honeycomb Protocol et l'éveil des E-Psys dans le rôle qui leur est destiné.
Shards of Hope est un tome de transition. Transition entre l'âge de Silence et l'âge de l'émotion. Les Psys ne sont plus forcés d'enterrer leurs sentiments, et de multiples signes à travers le livre laissent espérer un avenir plus doux, plus joyeux.


Shards of Hope est la fin d'un arc narratif - l'arc Silence, et il en est l'apothéose. Là où le tome 12 révélait la beauté qui pouvait naître sous l'horreur de Silence, ce tome 14 révèle ce qu'il peut arriver au-delà de Silence.
Après presque quatre heures de lecture avide (ce tome est massif, 484 pages en grand format, 82 chapitres), on se sent fiers des personnages.
Fiers de ces Psys, Changelings et Humains qui ont changé le monde, depuis la cardinale E-Psy qui avait un défaut trop dangereux jusqu'aux Arrows prêts à donner leurs vies pour le PsyNet; en passant par l'ex-Arrow prêt à tout pour sauver sa famille, la J-Psy et son mari Humain qui deviennent les conseillers personnels de l'une des femmes les plus dangereuses au monde, la cardinale X-Psy et son Alpha qui défient les lois de la logique, et bien entendu le dual cardinal mortel qui a donné le PsyNet à sa chère Sahara. Tous ces individus ont formé le monde tel qu'il est à la fin de Shards of Hope. Chacun d'entre eux a contribué à une brique enlevée du mur de Silence et des préjugés; chacun d'entre eux a donné son amour et sa loyauté à ce nouvel ordre mondial de paix et de coopération.

Aden incarne le changement, et le début d'un nouvel arc narratif - celui des accords de la Trinité et de la Fédération de la Terre Unie (Trinity Accords, United Earth Federation). Ils font face à un nouvel adversaire, mais après Shards of Hope, j'ai foi en eux. Le Consortium peut venir. Entre la gouvernance de la Ruling Coalition sur le PsyNet, le pouvoir détenu par les Changelings, et la coopération égale des Humains, le monde de Psy-Changeling est bien gardé et prêt à affronter cette nouvelle menace.

"We can decide to reach for the stars."
Aden.
Bad, Tome 4 : Amour immortel Bad, Tome 4 : Amour immortel
Jay Crownover   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2017/09/13/bad-tome-4-amour-immortel-jay-crownover/

Welcome to the Point, petite ville des États-Unis tout droit sortie de l’imaginaire de Jay Crownover où la peur et la pègre règne en maître. À sa tête ? Le plus diabolique de ses habitants : Nassir Gates dont le passé est aussi noir que l’avenir qui lui est réservé. De quoi promettre une lecture intense imprégnée de violence, de douleur, mais plus exceptionnel encore d’amour.

Lorsque j’ai découvert la saga Bad, ce qui m’a tout de suite marquée c’est la personnalité profonde de ses antihéros auxquels il est bien difficile de résister. Ici aucun prince charmant sur son cheval blanc. The point est un vivier de véritable bad boy qui ne s’assagissent pas avec le temps et ne change en rien leur comportement malgré l’arrivée de puissants sentiments. La vie est dure, les rues regorgent de malfaiteurs pour qui l’argent est au centre de tout et c’est quotidiennement qu’il faut sauver sa peau. c’est aussi simple que cela.

Sachez que ce quatrième tome peut être lu indépendamment des précédents, car Jay Crownover prend le temps d’expliquer la situation particulière dans laquelle évoluent ses protagonistes et les liens forts qui les unissent. Keelyn et Nassir ont une histoire peuplée de sombres moments, de combats, mais également d’une attirance foudroyante à laquelle ils ont énormément de mal à ne pas succomber. Pourtant, malgré l’horreur, malgré les doutes, malgré une relation courut d’avance le cœur à ses raisons que la raison ignore.

Ce qui est fascinant avec ce couple c’est la manière dont ils se tournent autour. C’est une réelle bataille sensuelle qui se joue sous nos yeux. Keelyn réveille en lui une partie d’humanité dont il n’a plus conscience depuis longtemps. Elle est son tout, sa raison de vivre et l’air qu’il respire. Nassir quant à lui a beau être un démon aux allures d’ange, il attire la jeune femme autant qu’il la terrifie. Au fil des années, il est devenu sa drogue dure, la seule personne capable de la briser au risque d’y laisser son cœur et son âme. Néanmoins, j’ai vraiment apprécié les voir se confronter, se défier et repousser leur limite avant de céder. Il aurait été bien trop facile de les laisser s’embraser dès les premières minutes, mais cela ne leur aurait pas rendu hommage.

Amour immortel est un livre qui fait écho à la triste réalité de notre monde. Après un prologue dur qui donne le ton de l’histoire, Jay a pris beaucoup de soin à retranscrire les pensées de chacun, à faire monter lentement la pression pour laisser le temps au lecteur de s’attacher à ce couple hors norme. Ce livre est une ode à la force de l’amour et à l’importance de vivre pleinement le moment présent.

Il me tarde, maintenant, de découvrir ce que cache Stark. Le geek tatoué nous réserve, j’en suis sure, quelques surprises de taille et il va être bien difficile d’attendre la sortie Vo et la traduction française. Croisons les doigts, cependant, pour l’avoir aussi rapidement que possible.
Psi-Changeling, Tome 16 : Silence éternel Psi-Changeling, Tome 16 : Silence éternel
Nalini Singh   
D'habitude j'attends toujours la sortie en français avant de lire psi changeling mais cette fois je n'ai pas pu résister... Il fallait que je lise ce tome... Il me fallait ma dose et je peux dire que j'ai presque eu une overdose... J'ai vraiment adoré ce tome qui m'a fait rire, qui m'a fait pleurer surtout et qui m'a fait fondre devant cette meute d'ours... Ils sont vraiment trop choux... J'ai falli avoir le cœur brisé [spoiler]apres la chirurgie de silver et devant sa froideur devant valentine [/spoiler] mais sinon j'attends avec impatience le prochain tome...

par zoubaayed
La Saga des enfants des dieux, Tome 4 : Diane La Saga des enfants des dieux, Tome 4 : Diane
Linda Saint Jalmes   
MAGNIFIQUE, comme les autres, impossible de lâcher le livre avant la fin.
On ressent, ce que les personnages ressente tout au long l'histoire, la peur, la joie, la criante, l'amour,.....
Linda Saint Jalmes, c'est vraiment comment nous transporter dans ce monde magique. A croire qu'elle aussi possède certain pouvoir. (^-^)

par oyumi
Les aventures de Skye Snow, Tome 2 : Toutes griffes dehors! Les aventures de Skye Snow, Tome 2 : Toutes griffes dehors!
Laurence Gilson   
Bon. Je suis moins enthousiaste que pour le premier tome c'est clair.
Déja, l'écriture ne s'est pas améliorée et les bémols qui ternissaient le recit n'ont pas disparus.
Exemple, il y a beaucoup de répétitions, et des passages qui sont pratiquement copiés-collés du premier tome.
Le fait le plus marquand et génant [spoiler]C'est le brusque changement de relation entre Calum et Skye.Pendant pratiquement les deux tomes, il ne se passe absolument rien entre eux et la, pouf elle le revendique et ils deviennent tout mielleux. De plus, meme si c'est a Skye de le revendiquer, rien ne l'empeche de la séduire ou de la mettre sur la voie or il ne fait rien.Aussi ce qui passe ensuite est assez flou puisqu'on passe de rien à prendre un bain ensemble.En ce qui concerne Jonathan, j'etais dans le vrai et ma deuxième théorie se confirme, bien qu'un peu différente de ce que j'imaginais[/spoiler]
Bref, un récit plein d'incohérences et de fautes d'écritures qui me font penser que l'auteur doit etre jeune et ne pas avoir beaucoup d'experience dans l'ecriture de romans.
Pour ma part, je m'arreterais ici et ne suivrait plus cette série.

par Erza1600
2nd Love : Once Upon A Lie, Tome 5 2nd Love : Once Upon A Lie, Tome 5
Akimi Hata   
Une bonne petite série même si je suis resté sur ma fin.
Pour moi, il manquait un petit quelque chose a la fin pour qu'elle soit parfaite

par Elvyra
Off-Campus, Tome 4 : The Goal Off-Campus, Tome 4 : The Goal
Elle Kennedy   
J'ai commencé ce livre avec plusieurs à priori, 3 pour être précises :
- Je n'ai jamais réussi à m'attacher au personnage de Tucker dans les autres romans, il était totalement absent et insipide lors des rares fois où on le croisait
- Je n'appréciais pas non plus le personnage de Sabrina
- L'idée qu'elle tombe enceinte me paraissait totalement idiote, mais soit, à voir
Et mes à priori étaient fondés au final. Je n'ai pas aimé ce livre. Je ne peux pas dire que je l'ai détesté mais tout de même. Il y a trop de choses qui ne cadrent pas.
Enfin bon parlons des personnages. Le personnage de Tucker est le pire de celui des garçons. Il est mielleux à souhait et honnêtement, c'est un boulet qui se laisse absolument faire. Alors oui la patience, la douceur, le romantisme c'est bien beau tout ça mais à un moment donné il faut arrêter d'abuser. Elle l'empêche de la soutenir, de voir sa fille quand il veut et lui il dit "amen très bien mon amour on fera ce que tu voudras". C'est ni romantique, ni attentionné c'est tout simplement lâche.
Maintenant parlons de Sabrina, ou le personnage le plus incohérent auquel on puisse penser. Sabrina change d'avis comme de chemise. Elle se prétend être une fille hyper intelligente pourtant elle ne sait réagir à rien. Elle dit oui puis non, blanc puis noir. C'est très agaçant. Pour moi ce personnage est raté.
Dernier à priori, la grossesse. Je trouvais ça idiot et ça n'a pas loupé. Il n'y a aucune raison que Sabrina tombe enceinte. Lynchez moi si vous le voulez mais non ce n'est pas crédible pour un sous. Alors, on compte 99.7% d'efficacité pour la pilule contraceptive si elle est bien prise, ce qui veut dire que sur 1000 relations sexuelles il y aurait 3 risques de tomber enceinte. Alors oui si elle est bien prise, mais Sabrina a des relations sexuelles plus ou moins régulières et elle rêve plus que tout à son avenir, donc elle doit faire attention, autrement ça ne cadre absolument pas avec ce personnage déjà très bancal. Deuxième point, je suis désolée mais une phrase du livre est totalement absurde à savoir "il y a autant de risque de tomber enceinte avec juste le bout qu'avec une éjaculation". C'est une ineptie. Il y a un risque de tomber enceinte avec juste le bout oui, mais jamais aussi fort qu'avec une éjaculation complète. En d'autre terme : juste le bout + pilule = une chance tellement infime d'une grossesse que s'en est ridicule.
Pour ce qui est du reste de l'histoire, déjà il faut croire que l'auteur aime les personnages brisés, on a eu le droit à tout, violence, alcool, viol, famille monoparental, pauvreté et maltraitance.
Je saluais sur le dernier livre la chute plus plausible avec la mort de Beau qui prend au final son importance vraiment dans ce tome mais alors là je ne salue pas du tout la fin. Non mais honnêtement, elle devient limite major de promo avec un bébé de quelques mois, publie dans une super revue, Tucker achète une affaire super florissante et songe à s'étendre. Cui-cui les petits oiseaux quoi.
Fin bref, ce roman n'avait pour moi aucune construction et une logique bancale. De plus je ne sais pas si c'est ma version ou la traduction mais mon roman était bourré de fautes. J'avais déjà noté ce détail dans un chapitre du livre précédent et c'est franchement agaçant.
Autrement dit je suis très déçu de la manière dont se clos cette série. Très emballée par le début mais très déçue par cette fin trop peu travaillée et qui manque de cohérence.

par Lovea
Harry Potter, Tome 3 : Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban (Illustré) Harry Potter, Tome 3 : Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban (Illustré)
Jim Kay    Joanne Kathleen Rowling   
Encore un merveilleux tome illustré. Les planches sont magnifiques et accompagnent parfaitement cette sublime histoire de JK Rowling. Un must-have pour tous les fans inconditionnels de Harry Potter.
Pour ce qui est du tome 3, j'avais pour souvenir que ce n'était pas mon préféré du tout (malgré un coup de cœur quand même pour chacun des 7 tomes d'HP) et durant cette relecture mon avis à vraiment changé. J'aime ce tome car on découvre de nouveaux personnages (Rémus et Sirius) qui deviennent des gens super importants pour la suite. On se plonge beaucoup plus dans le passé d'Harry et cette fin ! Il y a énormément d'action et de rebondissements. Génialissime !
Dommage que le tome 4 n'est pas été illustré et j'espère vraiment qu'il le sera pour le rajouter dans ma collection. Du coup je pars commencer la relecture du tome 4 en version "normale". J'ai hâte. Vive Harry Potter et JK Rowling !

par hanna86
2nd Love : Once Upon A Lie, Tome 3 2nd Love : Once Upon A Lie, Tome 3
Akimi Hata   
Bon, ce manga est pas mal, mais sans grand grand intérêt toutefois. C'est de la romance et une histoire un peu à l'eau de rose comme dans beaucoup de manga. Bien pour passer le temps mais sans plus...

par danoline
Psi-Changeling, Tome 15.5 : Étreintes sauvages Psi-Changeling, Tome 15.5 : Étreintes sauvages
Nalini Singh   
Ce recueil de nouvelles permet de découvrir de nouveaux personnages (notamment Stefan et Tazia, dont on entend rapidement parler dans le quinzième tome) très attachants mais aussi d'en apprendre plus sur Dorian via la nouvelle éponyme qui lui est dédiée ; elle raconte ainsi brièvement son enfance et ses difficultés à concevoir sa latence ainsi que les réactions de sa meute suite aux événements se déroulant à la fin du tome cinq. Nous rencontrons également Désirée, une léoparde dominante, et Félix, un loup soumis, qui, bien que formant un couple atypique, sont très bien assortis - je regrette presque qu'ils n'aient pas eu un tome à eux seuls.

Finalement, nous avons une nouvelle sur Garnet et Kenji (enfin, devrais-je dire!) et ouh là là, ils vont vraiment bien ensemble. Leur histoire est un peu courte et nous laisse sur notre fin. Je pense que l'atout - et le défaut - de ce livre, c'est que, présentant des couples intéressants, il aurait peut-être fallu consacrer plus de temps à ces romances (même si je comprend que leurs relations n'auraient peut-être pas servi le côté politique du monde Psi-Changeling).

En bref, un recueil agréable bien que trop peut-être trop court pour moi (mais à la hauteur des autres tomes, la plume de Nalini Singh est un vrai cadeau du ciel.)