Livres
572 724
Membres
632 375

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Argent

Un premier tome que j'ai bien apprécié et que j'ai rapidement lu.

L'histoire est prenante, l'autrice nous invite à nous interroger sur divers sujets : la place de la femme dans la société, le patriarcat etc. ; mais il me manque clairement un univers plus développé pour réussir à m'immerger.

J'espère apprécier encore davantage le tome 2.

Afficher en entier
Diamant

https://www.ddchroniques.fr/2021/11/kalliopee-1-le-sacrifice-dune-princesse-koko-nhan/

Kalliopée est le genre de livre que j’ai peu l’habitude de lire, mais qui m’intrigue. D’autant que la couverture de la réédition chez Black Ink Éditions est à tomber par terre et qu’elle dégage à mon sens une sorte de puissance qui m’a poussé à me le procurer.

Ce roman est une dystopie dure, se déroulant dans un univers patriarcal qui m’a donné envie de me rebeller du plus profond de mon cœur. Mon Dieu que j’ai pu pester durant les premières pages, en en voulant à l’autrice de provoquer tout cela chez moi, tout en la remerciant de me percuter avec autant d’émotions en si peu de pages.

Car oui dès les premiers instants, le ton est donné pour la suite. Bien que tout ne soit pas exposé, on connaît immédiatement le sort qui sera réservé à Kalliopée. C’est bien d’un sacrifice que l’on parle ici, mais également d’un espoir peut-être utopiste aux yeux de leur monde, mais auquel j’ai eu moi aussi envie de croire. Comment aurait-il pu être autrement au vu de ce qu’il se passe ? Il faut comprendre que les pays sont en guerre, que la vie est rythmée d’assauts et d’alliances, que les peuples sont menacés et qu’il suffit d’un rien pour tout enflammer.

« Ce n’est pas le désespoir qui nous tue, c’est l’espoir. Il se nourrit de nous, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus rien. »

J’ai vraiment été touchée par ce récit, par le courage et la détermination de Kalliopée. Je dois dire qu’elle m’a fait penser à Marie d’Écosse interprétée par Adelaide Kain dans la série Reign : Le destin d’une Reine. Elle ne vit que pour la paix, n’agit que dans le but de rassembler les personnes et faire changer les mentalités. C’est une femme forte qui a toute mon admiration.

« Personne n’échappe à ce destin, pas même les princesses. »

Toutefois, comme vous vous en doutez, en terrain hostile, rien ne peut être facile. Ce que j’ai pu souffrir à ses côtés ! J’ai eu l’impression de ressentir toute sa douleur, tout le poids qui pèse sur ses épaules, mais aussi toute la haine dont elle fait les frais dès son arrivée à Lapisia. Dans cette situation tout est décuplé. Le bon comme le mauvais, y compris lorsque cela concerne les sentiments qu’elle éprouve pour Karel.

« Je me moque d’absolument tout, sauf d’elle, et j’ai le sentiment qu’en la sauvant, elle, je pourrais sauver mon cœur. »

Les enjeux de leur union sont colossaux, mais ce que je retiens avant tout c’est la puissance avec laquelle ils s’aiment. J’ai pourtant bien pensé qu’ils ne pourraient jamais laisser exprimer cet amour, mais les mots ne sont pas nécessaires lorsque l’on évolue dans ce contexte et j’ai pu constater à quel point les actes sont infiniment plus criants.

Le sacrifice d’une princesse est une lecture difficile, car elle m’a mise face à des choix qui le sont tout autant. C’est un livre désarmant qui m’a transpercé le cœur, qui en a recollé les morceaux et qui le fait trembler à présent. Kalliopée et Karel évoluent dans un milieu tendu à l’extrême ou la rébellion, le mépris, l’hostilité ou encore l’amertume font rage. Dans ces conditions, la naissance d’une relation est compliquée, mais ils nous prouvent ensemble qu’elle n’est pourtant pas impossible.

Il me tarde, en tout cas, de savoir ce qui les attend dans le prochain opus puisque tout n’est bien évidemment pas terminé.

Afficher en entier
Or

Il s'agit d'une trilogie que j'ai lu avec beaucoup de plaisir. Pourtant ce n'était pas gagné au vu du travail éditorial de correction. Il y a un passage qui est complètement incompréhensible. Au début, ne connaissant pas cette auteure, je pensais qu'il s'agissait d'une auteur anglophone dont la traduction avait été approximative.

Je me suis rendue compte avec effarement que Koko Nham était une frenchie dont le 1er tome avait des morceaux de son livre massacré par sa maison d'édition. Honnêtement, ça ne fait pas très sérieux...

Si je ne tiens pas compte de ça, Kalliopée est une très belle romance. Elle se situe dans un genre fantasy. On est dans un monde imaginaire où le statut des femmes n'est toujours pas enviable. Elles sont des objets à la merci des hommes qui peuvent en disposer à leur guise...J'ai bien aimé ça et je dois avouer que j'ai bien vu les références à notre société actuelle qui doit aussi se regarder dans un miroir et admettre que le statut des femmes n'est pas encore égal face à celui des hommes.

C'est important car la plupart des ennuis que connaîtra notre héroïne viendront de cette possibilité qu'offre cette société de maltraiter les femmes.

Après, c'est un élément annexe. Il s'agit avant tout d'une histoire d'amour entre deux personnes qui sont tombés amoureux l'un de l'autre il y a de nombreuses années et qui vont devoir se marier. Si Kalliopée sait qui elle épouse, ce n'est pas la même chose pour Karel qui ignore que le jeune fille qui lui a volé son cœur, il y a de nombreuses années est la même femme qu'il va épouser. Il faut dire que ce mariage est avant tout politique car il est le gage de réconciliation de deux peuples qui s'affrontent dans une guerre sanglante depuis plusieurs années.

Karel déteste le peuple de Kalliopée. Il sera déchirée entre cette haine et le désir que lui inspire sa promise. Il devra faire des choix qui seront souvent dramatiques.

J'ai beaucoup aimé. Le rythme est haletant et les personnages sont extrêmement bien dépeints et je me suis vraiment plongée dans cette lecture. C'est bien parce que j'étais embarquée que j'ai enchaîné sur ce deuxième et troisième tome. Je dois dire que le premier est le meilleur. Les autres ont un côté survolté pour ne pas dire hystérique qui m'a fait un peu décrocher. C'est à dire que ce ne sont pas les montagnes russes. On est toujours au sommet. Un nouveau drame chasse l'ancien sans qu'on puisse reprendre son souffle. D'ailleurs la fin du deuxième opus est sur ce niveau là.

Je vous conseille cette belle romance originale et cela malgré un travail éditorial qui n'est as à la hauteur du roman https://www.lachroniquedespassions.com/

Afficher en entier

Merci Black Ink pour ce service presse.

Je ne suis guère habituée à ce genre de romance. Ici nous ne sommes pas dans du contemporain, encore moins dans de la comédie. L’action prend place dans l’avenir, une fois que la population mondiale ait été grandement exterminée par les guerres ou les pandémies.

Pourquoi avoir voulu découvrir cette histoire ? Le statut de la femme a titillé ma curiosité. Je me suis donc attaquée à ma lecture avec une certaine retenue, mais elle n’a pas duré longtemps !

Kalliopée est une jeune femme au caractère affirmé qui est une rêveuse et une éternelle optimiste. Un mariage arrangé ? Pourquoi pas ? Après tout, la paix est en jeu et Karel est son premier amour. Il pourrait être un partenaire de choix pour faire évoluer les mentalités. Enfin, ça c’est ce qu’elle espère de tout son être.

Loin de plier devant le roi, elle rencontre des gens manipulateurs, des personnes prêtes à lui faire confiance malgré ses origines. Des montagnes russes émotionnelles qui m’ont permis d’oublier que je n’étais pas dans une catégorie de romance dont je suis coutumière.

Si l’histoire est surtout du point de vue de Kalliopée, il est intéressant d’avoir ponctuellement celui de Karel pour comprendre ses réactions, mais aussi tous les enjeux. Il est froid, piquant, mordant et totalement sous la coupe de son père. Chacun de ses tête-à-tête avec Kalliopée finit mal, mais l’auteure réussit à le rendre attachant au fil des pages.

Les rebondissements rythment merveilleusement le texte et il me tarde de découvrir le tome suivant pour savoir comment cette histoire va évoluer, d’autant que certains points restent non-résolus.

https://wordsoflovebooks.jimdofree.com/2021/11/15/kalliop%C3%A9e-tome-1-le-sacrifice-d-une-princesse-koko-nhan/

Afficher en entier
Bronze

J'ai bien aimé ma lecture. L'histoire est originale, sur un fond dramatique concernant la condition des femmes. L'héroïne est forte et défend ses opinions, j'apprécie qu'elle se batte pour ses idées et pour son amour. Le héros aussi est intéressant avec une dualité qui m'a émue. J'ai hâte de lire la suite de leurs aventures.

Afficher en entier
Diamant

Wouahh c’est un vrai coup de cœur j’ai adoré l’histoire, les personnages sont profonds l’histoire est superbement bien écrite.

Afficher en entier
Diamant

J'ai bien apprécié ce premier tome. Histoire originale, écriture agréable à lire,

Afficher en entier
Pas apprécié

J'ai été particulièrement déçue par ce livre.

Au vu des commentaires élogieux je m'attendais à un livre vraiment prenant.

À la place il m'a semblé long... Les jérémiades de Kalliopé ainsi que les réactions peu crédibles des personnages principaux ont eu raison de moi.

Afficher en entier
Diamant

Alors là très bonne surprise ! Je m'attendais à une histoire vue et revue mais en fait pas du tout. Les personnages sont recherchés, l'autrice décrit beaucoup leurs émotions qui ne font pas caricaturés (contrairement à certains romans) les rendant que plus réalistes. De plus, les interrogations de Kalliopée quant aux conditions de la femmes sont intéressantes dans la société patriarcal dépeinte. Les dialogues sont bien écrit et haletant. Quand on commence à le lire on ne peut plus s'arrêter !

Hâte de lire le deuxième tome tant le premier m'a convaincu !

Afficher en entier
Diamant

Séduite par ce premier tome !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode