Livres
546 741
Membres
583 280

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Ces mots me poignardent si violemment le coeur que je voudrais lui rendre la pareille et taillader le sien.

Afficher en entier

Au moment où il s’apprête à sortir, je ne peux plus me contenir. Ma langue est devenue douloureuse tant mes dents s’y sont enfoncées.

— Monsieur, l’interpellé-je avec autorité.

Il se retourne, surpris que je m’adresse à lui.

— N’oubliez pas à qui vous parlez, l’informé-je. Un jour, je serai votre reine, que vous le vouliez ou non.

— Et ? Vous serez toujours une femme. Vous n’aurez aucun droit.

— Priez pour qu’il en reste toujours ainsi.

Afficher en entier

Voilà ce que c'est que d'être aimée par un monstre ! Tu voulais des mots, je t'offre des actes !

Afficher en entier

J’aime celle que je suis, j’aime être passionnée, romantique, rêveuse, mais à cause de ce monde, j’ai peur de devoir étouffer tout ce qui fait de moi, une femme. Tout ce qui fait de moi, celle que je suis.

Afficher en entier

-Le garçon que j’ai été n’est plus, et l’homme que j’aurais pu être ne sera jamais. Ne vous accrochez pas à un passé stupide. Sinon, vous regretterez encore plus amèrement votre venue ici.

Je ravale la douleur qu’il m’inflige en lui adressant un sourire crispé. Ce passé stupide, comme il le dit, représente le seul été où j’ai été vraiment libre.

— Ne vous inquiétez pas, Votre Altesse, il n’y a rien à quoi s’accrocher. Je suis une rêveuse, pas une utopiste.

Afficher en entier

Ses yeux s'ancrent aux miens, et je prends réellement conscience d'à quel point je l'ai blessée.

- J'honorerai ce mariage, Votre Altesse.

Mes poings se serrent à cette distance qu'elle instaure entre nous.

- Je subirai votre couche et vous offrirai un héritier digne du trône, mais c'est tout ce que vous obtiendrez de moi.

Ses sourcils se froncent, puis elle disparaît. La porte claque devant mon nez alors que ses mots me lacèrent la peau. Je comprends, à la fureur que je ressens, que j'avais visé juste.

Afficher en entier

- Je serais capable de le sacrifier pour que vous viviez. Peu importe ce que vous complote contre moi, je serais capable de mettre mon royaume à sang pour vous protéger.

Afficher en entier

La vérité c'est qu'à l'instant, je me moque de la paix, de la guerre, du plan que nous avons fomenté depuis des mois. Je me moque de la possible trahison de Kalliopée, de ce qu'elle projette contre moi. Je me moque d'absolment tout, sauf d'elle, et j'ai le sentiment qu'en la sauvant, elle, je pourrais sauver mon coeur.

Afficher en entier

Ce n’est pas le désespoir qui tue, c’est l’espoir. Il se nourrit de nous, jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien.

Afficher en entier

Désormais, la protéger elle, c’est me sauver moi.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode