Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
705 532
Membres
967 669

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Kalliopée, Tome 1 : Le Sacrifice d'une princesse



Description ajoutée par BooksUniverses 2021-10-29T19:56:34+02:00

Résumé

Après des années de combats sanglants, Kalliopée accepte de renoncer à sa liberté en épousant le prince du royaume ennemi afin de ramener la paix.

Dans un monde où les femmes sont plus des esclaves que des épouses, elle est toutefois heureuse de se retrouver unie à son premier amour, Karel.

Mais la vie est cruelle et la guerre change les hommes.

Karel est devenu un héritier au trône, dur et impitoyable, qui hait viscéralement les viridiens. S’il n’hésite pas à malmener Kalliopée, sa détermination s’effrite face à ses yeux vairons.

Entre désir et haine, complots et machinations, espoirs et désillusions, le coeur de la princesse résistera-t-il au sacrifice de sa liberté ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 511 lecteurs

extrait

Ces mots me poignardent si violemment le coeur que je voudrais lui rendre la pareille et taillader le sien.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Oui j'ai ADORÉ cette histoire et je trépigne car je veux la suite tout de suite !

Alors d'abord c'est un regal de se laisser porter par les mots de l'auteur, c'est terrible de ne pas oser poursuivre la lecture car il n'y a pas encore de tome 2 et en même temps de ne pas pouvoir s'arrêter de lire parce que c'est TROP ADICTIF.

Ressentir autant d'émotions, une romance magnifique, des personnages attachants....

J'étais en apnée quasiment tout le livre car on est chamboulée, malmenée en même temps que kalie.

Aucune femme ne peut être indifférente.

Je l'aime cette histoire et en même temps j'ai peur de la suite, car tout est possible.

Mais pour moi ça matche, car j'aime que mes émotions soient malmenées dans mes lectures.

J'espère que la suite sera de même facture car c'est du Caviar ce tome 1

Merci à l'auteur

Afficher en entier
Lu aussi

Je suis vraiment très mitigée sur ce livre, il y a des bons points, des idées intéressantes, mais pour moi c'est encore extrêmement maladroit. Ce livre manque de profondeur.

Ce roman nous raconte l'histoire de Kallioppée une jeune princesse qui va devoir épouser le prince du royaume ennemi pour maintenir la paix. Elle est heureuse, car c'est l'homme dont elle est tombée amoureuse bien des années avant, un prince qui est pour l'égalité entre les hommes et les femmes, alors qu'ils vivent dans des royaumes misogynes. Mais Karel a bien changé et il est devenu froid. De plus, Kallioppée comprend bien vite qu'on ne veut pas d'elle dans le royaume de son fiancé.

***

La première chose qui me vient directement en lisant le livre, c'est qu'on prend les lecteurs pour des enfants, ils ne peuvent pas comprendre la moindre subtilité du texte... J'ai l'impression qu'on me hurle dessus pour me dire à quel point c'est un univers patriarcal, rempli de sexisme et de misogynie. Je pense que nous le montrer aurait été plus pertinent est plus fort que nous faire un gros pavé pour nous le dire, car le livre commence avec un long monologue intérieur de l'héroïne pour nous dire à quel point la vie est compliquée pour les femmes. L'autrice insiste tellement que cela devient trop. Mais surtout, on nous le dit, mais on ne nous le montre pas vraiment, même si les femmes sont les inférieurs des hommes, à aucun moment je ne ressens la violence du monde qu'on nous dépeint. En tout cas, je n'ai pas l'impression que ce monde soit plus violent envers les femmes que d'autres livres, on retrouve les violences habituelles. Franchement, il n'a qu'un seul passage de violence gratuite envers une femme, malheureusement je n'ai pas trouvé qu'il avait un impact très fort, surtout quand on prend le contexte : la place de la femme dans cet univers et ce qu'on peut reprocher à la femme en question. Après c'est très difficile, car c'est compliqué de faire un livre sur les violences faites aux femmes sans heurter le lecteur, c'est complexe et ça repose vraiment sur la part de violence que le lecteur peut supporter, il n'y a pas vraiment de bon ou de mauvais choix. Mais personnellement j'aurais voulu plus pour qu'il y ait un véritable impact émotionnel, ici ça ne m'a pas du tout heurté, je n'ai pas été atteinte. Car on nous parle d'acts cruels, de viol, de mutilation à la place de leur mari. On nous dit que la princesse bien que protégée reste une marchandise. Mais j'ai pas ressenti de peur légitime, l'héroïne a peur, mais on la traite relativement bien pendant une bonne partie du livre donc j'ai eu du mal à associer la violence au monde qui nous est dépeint.

***

J'ai eu énormément de mal à accrocher à l'héroïne je la trouve très contradictoire, d'un côté elle désobéit pour apprendre à se battre, d'un autre si on lui dit de ne pas apprendre la politique actuelle, elle ne va rien apprendre. C'est très étrange vu que son rêve est de devenir reine et de diriger un pays. Tout son programme de dirigeante ne repose que sur la place des femmes c'est dommage et surtout pas suffisant. Mais en même temps, c'est une incollable sur la condition féminine actuelle et ancienne, vu le monologue intérieur qu'on a eu en début du livre : Tout ce qu'elle pense est légitime, mais il faut avoir des connaissances sur le féminisme. Elle parle de « viol conjugal », il faut une reconnaissance que ce soit mal. Elle a dû faire des recherches pour avoir les bons mots... J'ai l'impression qu'on associe notre niveau d'avancer féministe sur un univers qui est retourné en arrière sur les questions de droits des femmes. Pour que ce retour en arrière fonctionne véritablement, sa passe par une disparition de la mémoire collective féministe. Donc, pas de sources, donc comment l'héroïne se retrouve avec ce savoir ? De plus, je la trouve extrêmement naïve en pensant que juste avec un mari qui va avoir les mêmes opinions que lui, ils vont faire changer la place des femmes, ça ne se fait pas en un claquement de doigt sinon aujourd'hui il n'y aurait pas besoin de féminismes. Au début du livre Kalliopée est légèrement bousculée, mais elle va dramatiser et elle va jusqu'à se comparer à une esclave, sa situation n'est pas enviable, mais vu la description du monde, elle est choyée, gâtée, protégée... Donc, pour moi c'est très dur de compatir à son sort vu que le sort des autres femmes de ce monde est pire (même si on ne le voit pas). Ce n'est pas un problème constant dans le livre, mais il est là pendant une grosse partie alors je le souligne.

De plus, je déplore le fait que Kalliopée ne pense pas à comprendre le changement de personnalité de son fiancé. Elle se focalise sur elle, sur ses problèmes personnels, mais ne vois pas plus grand, pourquoi une haine entre les pays, Encore une fois, ça se comprend, elle change de pays et elle est déboussolée, mais en même temps je ne peux pas m'empêcher de penser qu'elle manque de réactivité. Je pense que vous devinez que je n'ai pas accroché à l'héroïne. Pour moi, elle se concentre sur ses problèmes et sur ce qu'elle voit et n'essaye pas de se faire une image plus vaste de la situation, elle ne se comporte pas du tout en reine réfléchit, elle n'essaye pas de se comporter à la grandeur de ses projets, elle est immature et au lieu de mûrir pour devenir une bonne reine, elle boude ou pique des colères.

Mais malgré ces défauts le livre m'a quand même intrigué alors j'ai continué ma lecture.

***

J'ai vraiment un double regard sur cette œuvre, d'un côté je vois un roman avec un univers très bancal qui manque totalement de profondeur, d'explication. On a une héroïne pas toujours très constante. Mais en même temps le personnage masculin me donne vraiment envie de lire pour savoir comment la suite va se mettre en place.

Karel est cliché, mais je le préfère largement à Kalliopée, j'ai apprécié les chapitres ou c'était lui le narrateur, c'était beaucoup plus intéressant de voir son dilemme amour contre devoir. Tellement mieux que lire les chapitres sur Kalliopée qui fait que pleurer sur son sort. Par contre, il fait preuve d'énormément de violence c'est dommage que ce ne soit pas associé à un élément du passé. Je pense que nous parler de son expérience de la guerre aurait été extrêmement pertinent. Car son état émotionnel et les raisons de ses agissements manquent de contexte.

Remarque tous les personnages manquent de contexte, on a très peu leur passé, leur vie, leur relation avec les autres, j'aurais voulu savoir comment Karel a vécu la guerre. Comment est sa relation avec son père ? Mieux connaître ses amis / gardes. On est vraiment dans le vague et sa personnalité repose sur des stéréotypes. C'est dommage qu'il n'est pas plus de profondeur et de complexité.

***

J'ai également un peu de mal avec la romance, les deux personnages sont tombés amoureux adolescents. Kalliopée a de grand espoir dans leur retrouvailles et en cinq minutes après l'avoir revu elle abandonne l'idée de retrouver la personne qu'elle aime. Directement les personnages se retranchent sans essayer de se parler, ils vont tout de suite garder leur secret... Je trouve que nous les avoir présentés comme un ancien couple ne fonctionne pas, car je n'ai pas ressenti leur passif. On nous parle de leur complicité du passé, mais elle n'est jamais visible. A la place on a le droit à des je la reconnais plus et je le reconnais plus... En gros ça repose sur une espèce de quiproquos / idée préconçu de l'autre en sommes tout ce que je n'aime pas. Ils ne se parlent pas et se mentent ce qui va à l'encontre de mes goûts personnels : je suis une grande fan des discussions à cœur ouvert et je déteste le mensonge (c'est un concept social qui m'échappe complètement). Mais un peu avant le milieu du livre un événement va permettre plus de cohérence dans leur dynamique. Ce passage fut un vrai déclic après ça ma lecture fut beaucoup plus agréable.

De plus, avec l'avancé de la romance Kalliopée me semble moins détestable pour la simple et bonne raison qu'elle arrête de pleurer sur son sort, car son fiancé s'est rapproché. Elle commence à comprendre la situation qui fait qu'il l'a repoussé. Son comportement ne change pas, mais c'est la situation qui permet qu'elle s'apitoie moins sur son sort et commence à prendre plus part à ce qui la rend attachante son envie de paix et d'égalité.

Par contre, ça m'énerve que les deux personnages soit incapable de communiquer, que ce soit au début, à la fin ou au milieu, j'ai eu envie de leur dire PARLER !!!!

***

Je l'ai dit : l'univers n'est pas le point fort de ce livre, on est complètement dans le flou, d'un côté l'héroïne n'a aucune connaissance du monde qui l'entoure et de l'autre le personnage masculin qui ne nous aide pas à y voir plus clair. Donc, forcément j'ai énormément de questions qui me viennent en tête : Pourquoi cette déchéance de la femme ? Comment c'est arrivé ? On sait juste qu'avant la femme avait plus de droit. C'est dommage qu'on n'est pas un petit peu plus.

Pour moi l'histoire se focalise un peu trop sur la romance ça serait intéressant dans la suite que l'histoire s'élargisse pour découvrir les pays, le mode de vie, les coutumes des divers royaumes, connaître les différences culturelles... Je pense notamment aux yeux vairons de l'héroïne qui sont le signe du diable, mais on n'en sait pas plus.

Je pense que l'univers manque d'un background, c'est-à-dire qu'on un contexte dans ce livre, mais sans explication, cela manque d'un côté historique à l'univers, un petit côté histoire-géo.

De plus, j'ai du mal à comprendre dans qu'elle genre littéraire on est, on a tellement un manque d'information que je ne serais incapable de dire si nous sommes dans de la fantasy ou de la dystopie.

***

Je dirais que ce livre est fait pour les lecteurs qui lisent sans trop se poser de question, qui n'essayent pas de comprendre tous les tenants et aboutissant. Donc, si vous êtes un lecteur non prise de tête ça va le faire sans problème, moi qui me questionne sur tout qui cherche la cohérence à tout prix ça coince. Ça se lit sans problème, mais je pense que sur les réseaux sociaux ont le sur estime grandement, alors c'est sympathique mais c'est très loin d'être parfait.

Pour moi, le gros problème c'est les décalages entre ce qu'on nous dit et ce qu'on nous montre et le fait que l'univers et les personnages manquent de profondeur ce qui ne permet pas de rendre ça très réel.

J'admire l'autrice d'avoir fait un livre engagé sur la cause féminine, mais pour moi ça reste beaucoup trop simpliste mais c'est un départ, je préfère mille fois ce livre maladroit aux centaines de livres publiés avec de la culture du viol qui passe pour de nombre lecteurs comme normal. Donc, franchement ce livre n'est pas parfait, il va directement dans le cliché mais au moins l'autrice essaye et je salue l'effort !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

J’ai bien aimé, mais je ne continuerai pas. Je n’ai vraiment pas accroché avec le personnage de Karel et con comportement envers Kalliopée!

Afficher en entier
Or

Ayant vraiment aimé Le Peuple de l’air, je me suis laissé tenter par cette autre trilogie de romantasy dont tout le monde parle.

L’histoire est intéressante. Kalliopée est une jeune princesse prête à risquer beaucoup pour restaurer la paix au sein des royaumes. Elle va accepter de laisser sa vie entière derrière elle pour rejoindre un pays ennemi et épouser leur prince pour forger une alliance et faire cesser les conflits. Ayant déjà rencontrer Karel avant la guerre elle prie pour retrouver ce jeune homme qu’elle avait aimé auparavant, car chez eux les femmes une fois mariées sont réduites en esclavage par leur époux, et elle espère que ses idéaux pour changer cela seront toujours intacts et que grâce à lui son avenir et celui de centaines d’autres pourrait changer.

Malheureusement la guerre transforme les hommes et l’amour de jadis peut ne pas survivre à la haine…

J’ai aimé le concept et la façon dont l’auteur à su faire le lien entre la réalité et ce futur post-apocalyptique malheureusement plausible.

J’ai aimé les personnages qui sont bien travaillés et très approfondis, que l’on découvre petit à petit au fil des pages.

L’histoire en elle-même est bien travaillée aussi, même si selon moi elle manque un peu de rythme pour la rendre plus addictive. On découvre tous ces royaumes avec les us et coutumes, souvent dans la douleur et la cruauté.

Je suis curieuse de voir comment Kalliopée va s’en sortir entre les nombreuses machinations des gens qui l’entourent et ce pays qui lui est hostile.

Afficher en entier
Bronze

Je dois avouer que cette lecture a été plus que surprenante. L’histoire étant très prenante, j’ai été surtout happée par le combat que Kalliopée mène concernant la condition des femmes. Je ne pensais pas plonger aussi facilement dans cet univers et pourtant, j’ai vite été détrompée. Le seul bémol à pour moi été Karel. Notre héros est trop contradictoire pour moi, souffle le chaud et le froid puis ose adopter un comportement pas du tout légitime envers notre héroïne. J’attends donc son évolution avec impatience dans les prochains tomes!!

Afficher en entier
Bronze

Voilà un roman qui est dans ma PAL/PAE depuis une éternité (ouais, j'abuse un peu mais ça fait un bon moment). Et je ne sais pour quelle raison, je n'ai fait que repousser sa lecture.

C'est un roman, coup de cœur couverture (avouez qu'elle est très très belle), elle représente tellement bien l'histoire.

J'aime beaucoup l'univers créé par l'auteure, et bizarrement je n'ai pas eu de mal à m'immerger dans cette dystopie avec l'audio car bien que riche, il s'adapte parfaitement à une écoute audio.

Je ne suis, cependant, pas fan des audio à un seul narrateur et bien que l'interprétation soit très bonne, j'ai trouvé la narratrice plus à l'aise dans l'interprétation de Karel que dans celle de Kalliopee. Mais c'est souvent selon moi, le cas dans les narrations solo.

Les choses se mettent en place dans ce 1er tome, on apprends à découvrir les personnages, les intrigues se mettent en place, les secrets sont bien gardés.

Hâte que tout ceci se dévoile dans les 2 autres tomes.

Afficher en entier
Diamant

Il y a des histoires tellement bien écrites, tellement parfaites, qu'on se demande parfois si l'auteure n'est pas entrée dans notre tête pour connaître TOUT ce que l'on aime et le mettre dans son roman.

.

Après des années de violents conflits, Kalliopée consent à épouser le prince du royaume ennemi pour restaurer la paix, au prix de sa liberté. Dans un monde où les femmes sont traitées davantage comme des esclaves que des compagnes par leurs maris, Kalliopée s'estime heureuse de devoir se marier avec son premier amour, Karel. Cependant, ce dernier n'a plus rien à voir avec les souvenirs qu'elle en a. La cruauté de la vie et les ravages de la guerre l'ont transformé en un homme froid, animé par une haine profonde envers les Viridiens, le peuple de Kalliopée.

.

Ces livres font partie de mes plus gros coups de coeur TOUTES lectures confondues et je ne comprends toujours pas pourquoi on en parle pas plus ...

.

La plume de Koko Nhan est extrêmement qualitative, l'intrigue parfaitement ficelée entre rebondissements, manipulations et plot-twist boulversants. Et je ne vous parle même pas de la romance ... Cet ennemies to lovers où la tension est à son paroxysme puisqu'il s'agit d'un mariage arrangé qui impose aux personnages une certaine proximité va littéralement vous donner des papillons dans le ventre.

.

L'univers dystopique construit par l'auteure est si bien amené qu'il est très accessible à comprendre. Il y a un parfait équilibre entre l'action du livre et la romance. Je ne peux que vous recommander cette trilogie. Vous ne serez pas déçus. ||

Afficher en entier
Bronze

Kalliopé une princesse prête à se sacrifié pour le bien de son peuple. Dans un monde où la condition de la femme est totalement bafoué elle rêve de faire évoluer les mentalité mais difficile pour elle quand elle se retrouve dans un château ou tout le.monde la déteste

Afficher en entier

Alors là, vous n’êtes pas prêt.e.s… Courant janvier, j’ai pu découvrir une superbe trilogie qui mérite tellement plus qu’on parle d’elle !

👑 Kalliopée de @koko_nhan.

Je dois dire que Kalliopée n’est pas une princesse comme toutes les autres. Elle accepte de se marier avec le prince du royaume voisin pour essayer d’amener la paix entre les 2 royaumes. Honnêtement, au début, Kalliopée ressemble à une princesse Disney : elle est belle, elle est douce, elle est dévouée à sa famille et à son royaume. Et pourtant, elle est une vraie princesse bad-ass ! Elle espère tomber sur le prince qu’elle avait rencontré plus jeune et pour lequel, elle a des sentiments. Et surtout, elle espère pouvoir faire avancer la cause des femmes dans les différents royaumes.

Dans le monde de Kalliopée, la femme est surtout un objet appartenant à son mari et surtout un moyen pour les hommes de ne pas payer leurs erreurs : si un homme tue un individu, c’est sa femme qui doit en payer le tribut. (Pas spécialement besoin d’être dans un monde imaginaire pour ça malheureusement).

En revanche, j’ai eu beaucoup de mal avec Karel. Comme la plupart des mâââles, il a des difficultés avec ses sentiments et surtout à les exprimer. Je ne remets pas en cause l’amour qu’il porte à Kalliopée, mais j’ai eu du mal avec ses coups de sang, ses excès de possession et surtout le rejet systématique de Kalliopé alors qu’elle a besoin de lui. Mais c’est aussi ce qui fait que les personnages sont bien construits, ils ne sont pas lisses et attendus.

En tout cas, pour moi, ça a été une très chouette lecture, sans prise de tête, tout en étant happée par l’univers.

Afficher en entier
Diamant

Pfiou ! Un roman dystopique post-effondrement de notre société. 2000 ans après notre ère, le monde est revenu à une société aux codes moyenâgeux, archaïques et patriarcal as f****. Il fallait un coupable du déclin de l’humanité, ils ont choisi – oh surprise ! (Non) – les Femmes.

Vous pensiez que The Handmaid’s tale avait la palme d’or ? Vous découvrirez bien pire ici.

Ce premier tome lance les prémices d’une saga féministe et révoltante.

Des retrouvailles, des trahisons, une guerre, un combat pour la liberté, des sacrifices et de l’amour. Voilà ce que j’ai trouvé durant ma lecture.

Certains passages peuvent être durs, d’autres un peu longs, mais je n’ai pas pu m’arrêter de lire. Comme tout 1er tome, l’univers et les enjeux se mettent en place. Quelques réponses et pistes, mais encore beaucoup d’interrogations.

Les deux personnages principaux – Kalli et Karel – ont des caractères bien trempés. On ne pourrait faire plus opposés. Là où elle est pleine d’espoirs et d’empathie, lui est emplie de rancœur et de rage. Pourtant l’un comme l’autre possède une force de conviction que ne peuvent que se percuter.

J’apprécie énormément que Kalliopé soit loin de la princesse en détresse qui subit la situation.

J’attends donc énormément du 2ème tome. Plus particulièrement s’agissant des projets. Du roi et d’un de ses gardes, l’intrigant Darkos. Ce prochain opus pourrait être un coup de cœur.

PS : Celleux qui l’ont lu, bordel, Kalli a les cheveux châtains ou blancs ?

Gros merci à @Celiine de m’avoir poussée vers cette lecture.

Afficher en entier
Argent

Lecture difficile par moment. Spoiler(cliquez pour révéler)j'ai eu beaucoup de mal à supporter son agression par exemple . Je ne le recommande pas aux personnes sensibles.

Afficher en entier
Diamant

J'ai été conquise dès les premières lignes de l'avant-propos, c'est vous dire.

J'ai absolument tout aimé dans cette histoire ; la tension entre Kalliopée et Karel, le monde, les enjeux politiques, les valeurs féministes (LES VALEURS FEMINISTES !), les personnages secondaires, la plume...

Après, pour être honnête, j'ai toujours du mal à me dire que c'est une dystopie, pour moi l'univers est plus celui d'une fantasy, mais c'est un détail. J'aurais aussi aimé avoir plus d'infos sur les autres royaumes (au final, on en voit que 3 sur 5), mais là aussi, c'est secondaire (peut-être l'occasion de faire un spin-off ? :p).

J'ai été embarquée par l'histoire dès les premières lignes. Kalliopée est une héroïne vraiment badass, avec des valeurs qui me parlent et qui est prête à tout pour les défendre. Karel est un personnage beaucoup plus sombre, avec ses démons, ses failles, mais il est aussi celui qui a la plus belle évolution. Leur relation n'est sans doute pas toujours très saine (ils ont un gros souci de communication), mais ils essaient de s'améliorer, tant individuellement que l'un envers l'autre.

J'ai adoré chaque mot, chaque tournure de phrase. J'ai trouvé qu'il y avait un très bon équilibre entre les descriptions, les introspections et les dialogues.

Bref, vous l'aurez compris, j'ai adoré et j'en conseille la lecture sans hésitation.

Afficher en entier

Date de sortie

Kalliopée, Tome 1 : Le Sacrifice d'une princesse

  • France : 2020-08-21 (Français)

Activité récente

leaver le place en liste or
2024-02-20T00:00:04+01:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 1511
Commentaires 208
extraits 54
Evaluations 590
Note globale 8.41 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode