Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Kallyx : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Loup Loup
Nicolas Vanier   
Un peu déçue, je m'attendais à ce qu'il se passe plus de choses. Je demande pas du Michael Bay non plus mais bon, du coup ça le rend assez plat, sans saveur et sans réel intérêt. A lire quand on s'ennuie.

par Kallyx
Capitale de la douleur Capitale de la douleur
Paul Éluard   
Voici un recueil de poèmes des plus révélateurs du talent de ce poète engagé. Cet ouvrage a d'ailleurs été réalisé au cours d'un voyage singulier où Paul Eluard combattait ses démons. C'est un triptyque poétique dans lequel sont successivement évoquées les trois phases d'une crise: genèse, paroxysme et résolution. Le livre est complété d'un dossier commenté par Emilie Frémond et une analyse du tableau de Picasso 'Jeune femme au miroir' par Alain Jaubert.

par gaya
L'Étranger L'Étranger
Albert Camus   
Un livre dérangeant, qu'on aime ou qu'on déteste mais à lire au moins une fois !
Noces, suivi de L'Été Noces, suivi de L'Été
Albert Camus   
Alger, Florence, l'Europe, l'Italie... On est emmenés dans une grande réflexion sur la mort et le bonheur à travers des paysages qui ont l'air hauts en couleur. Camus nous livre son expérience à travers des textes qui ont une connotations très poétiques, il parle beaucoup de son bonheur, comment l'obtenir etc..
Pendant ce temps où j'ai lu ces 70 pages, j'imaginais très bien Camus, assis sur cette colline à Florence dont il parle, un carnet en main, en train d'écrire ces lignes, celles que je lit. J'ai trouvé ce recueil très personnel.

par Owenna
L'Été L'Été
Albert Camus   
J'ai plus pris de plaisir à lire ses description et ressentis envers les lieux dans lesquels il a séjourné que dans ses divagations philosophiques qui entrecoupaient justement ces passages. Quoique, j'ai plutôt apprécié "L'énigme" dans laquelle on retrouve le fameux existentialisme de Camus.

par Kallyx
Voyage au bout de la nuit Voyage au bout de la nuit
Louis-Ferdinand Céline   
Hommage à un prof d'éco qui m'disait: "J'aimerai renaître pour lire à nouveau ce livre comme si c'était la première fois!"
Un des ces bouquins qui marquent des vies.

par Joyce
Rhinocéros Rhinocéros
Eugène Ionesco   
Cette pièce est difficile à suivre et semble folle car elle appartient au genre de l'absurde. Mais je pense qu'il y a une interprétation à donner à cela, beaucoup y voit une dénonciation du nazisme sous l'occupation, je pense que c'est possible mais qu'on peut aller plus loin encore, et c'est cela qui est vraiment génial avec les œuvres de Ionesco, nous sommes libre de comprendre (ou pas) ce que nous voulons.
Le Roi en jaune Le Roi en jaune
Robert W. Chambers   
Recueil génial ! Quelques bémols cependant : plus on approche de la fin et plus on s'éloigne de cette atmosphère fantastique et inquiétante pour virer vers un genre plus "à l'eau de rose" (ce qui est d'ailleurs étonnant).

J'aurai aussi aimé que nous retrouvions le fameux livre maudit à la toute fin, comme en conclusion du recueil. Je trouve que cela aurait été très intéressant et, le lecteur ayant baissé sa garde sur les dernières nouvelles plus "classiques" et plus molles, la réapparition du Roi en Jaune aurait d'autant plus créé un effet de surprise ! Dommage !

Malgré tout, ce livre est vraiment très bien, je le conseille (personnellement, j'ai particulièrement aimé La Demoiselle d'Ys).

par Kallyx
Poèmes, 1961-1987 Poèmes, 1961-1987
Joseph Brodsky   
Poète russe et citoyen américain, Joseph Brodsky, né en 1940, Prix Nobel à quarante-sept ans, est entré dans l'histoire littéraire, il y a vingt-quatre ans, par un procès qui était celui du non-conformisme dans une société close aux normes esthétiques rigides. Condamné en mars 1964 par un tribunal de Leningrad à cinq ans de déportation pour «parasitisme», il émigre en 1972, peu après son retour d'exil. Il se fixe aux États-Unis où il enseigne dans différentes universités, et adopte parfois l'anglais dans ses essais critiques et autobiographiques en prose. L'essentiel de son œuvre - Une halte dans le désert (1970), La fin d'une belle époque et Partie du discours (1977), Nouvelles stances à Augusta (1983) et Uranie (1987) - reste profondément enraciné, malgré son caractère novateur, dans la langue et la tradition poétique russes. Son lyrisme, nourri par une vaste culture classique et de plus en plus ouvert sur l'horizon planétaire de l'homme d'aujourd'hui, reste dominé par les thèmes de l'exil, de la séparation, de la solitude. Mais cette poésie de la lucidité parfois sarcastique et du refus des illusions consolatrices est, comme toute grande poésie contemporaine, une quête obstinée du sens portée par un acte de foi toujours renouvelé dans les pouvoirs du langage.

par Kallyx
Sol Absolu et autres textes Sol Absolu et autres textes
Lorand Gaspar   
Le désert de Judée a inspiré à Lorand Gaspar une passion dont il communique la fascination au lecteur avec un lyrisme intense, un accent noble et une plénitude altière. Il obtient une rare ampleur en mariant les images, les espaces et le silence à une inspiration presque romantique.

par Kallyx