Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Kalypsow : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Au cœur du Yamato, Tome 1 : Mitsuba Au cœur du Yamato, Tome 1 : Mitsuba
Aki Shimazaki   
Lorsque j'ai besoin de faire le vide dans ma tête ou d'apaiser mon coeur, rien de tel qu'un livre d'un auteur japonais. Cette saga est depuis très très longtemps dans ma bibliothèque, puisqu'il me fallait un "S" pour le challenge, j'ai profité de l'occasion pour enfin lire ce premier tome.

J'aime cette pudeur et ce respect des "règles" qui sont reprises dans cette très très belle histoire. On reste dans le respect, la douceur malgré la douleur et la peine lorsqu'on perd un être cher. La discrétion est telle que notre personnage principal, Takashi apprendra par hasard la réelle raison du décès de son père. De nombreux silences mais les mots ne sont pas nécessaires pour faire parler son coeur.

L'honneur est au coeur de ce livre, Yuko, la belle, celle dont Takashi est fou amoureux, en fera les frais. Mais la douceur va venir couvrir la douleur de Takashi, telle une pétale de cerisier du Japon. C'est beau, c'est humble, c'est magique, c'est géant tout simplement. Et bon sang que ça fait du bien!

par cookies72
Ecstasy Ecstasy
Ryû Murakami   
Aprés avoir lu american psycho plus rien ne me choque

par Etcetera
Love and Pop Love and Pop
Ryû Murakami   
Un roman curieux, dans tous les sens du terme. L'alternance entre le récit d'Hiromi, les flash-back et les différents médias qui parasitent le récit est un peu perturbant au début. On cherche à faire un lien entre tout ça. Il n'y en a pas sinon mettre en scène une tranche de vie, rendre en quelque sorte une littérature en 3D. L'histoire d'Hiromi en elle-même fait froid dans le dos. C'est un aperçu de tout un pan de la culture japonaise qu'on connait peu, mais l'interprétation qui est donnée par l'auteur de cette pratique de rendez-vous arrangé, qui est un terme correct pour prostitution, est étrangement très poétique. Love and Pop est non seulement le récit d'une pratique culturelle, mais aussi celui du désir, de l'inconscience de la jeunesse et d'un acte manqué. L'image de fin nous laisse cependant bon espoir quand à l'évolution d'Hiromi, la mise en garde semble porter lentement ses fruits.

par Anarore
Thanatos Thanatos
Ryû Murakami   
Présentation de l'éditeur :
Un photographe installé à Cuba est convoqué pour servir d'interprète auprès d'une compatriote japonaise suspectée par les services de l'immigration. Cette femme, Reiko, extrêmement belle, jadis actrice à Paris, lui raconte son histoire, sa rencontre avec Keiko Kataoka et celui qu'elle appelle " le maître ", et les relations intenses, fondées sur le plaisir et la soumission, qui se noueront entre eux. Elle ne parlait pas particulièrement fort, mais ses paroles étaient parfaitement distinctes. Casse-toi vite d'ici et rentre chez toi, me disais-je, mais je ne pouvais pas m'éloigner. J'étais comme enchaîné. Quelque part mon corps désirait sa voix. C'était une sorte de sentiment masochiste, comme d'être violé mais de jouir quand même. Réflexion sur l'identité, la sexualité, les métaphores du désir, de la jouissance et de la souffrance, Thanatos forme le dernier volet, après Ecstasy et Melancholia, de la trilogie regroupée par Murakami sous le titre de " Monologues sur le plaisir, la lassitude et la mort " - et en fournit en quelque sorte la clé. A l'opposé d'une lecture voyeuriste, les relations sadomasochistes y apparaissent comme le miroir grossissant de tensions sociales poussées à leur paroxysme.

par joe
Lignes Lignes
Ryû Murakami   
Je reste perplexe quant à cette lecture pour le moins originale.
Il me reste cependant en tête un sentiment confus de tristesse et de désespoir après avoir fermé le livre.
Du Murakami Ryû, dans la lignée de la déchéance humaine.

par Iliane
Je reviendrai avec la pluie Je reviendrai avec la pluie
Takuji Ichikawa   
J'ai eu un peu de mal à accrocher au départ, mais finalement, je ne suis pas déçue d'être aller jusqu'au bout. Ce livre est très poétique et simple. Il ne verse ni dans les bons sentiments ni dans le pathos. J'ai apprécié la justesse du ton.
Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil
Haruki Murakami   
C'est l'histoire d'un amour fou, une dérive dans les profondeurs des sentiments, un adultère mystérieux qui terrasse la vie ordinaire, qui dévaste toute une vie construite autour du quotidien. Sans cet amour, Hajime devient « vide ».
C'est une histoire classique me direz-vous ? Et bien non, c'est une histoire conté par MURAKAMI. Elle ne peut être « classique » ; le charnel rejoint les sentiments puis s'évapore complètement pour ne devenir qu'illusoire et « file comme la cendre, le long de la rivière pour rejoindre la mer... »
L'écriture est « pure », limpide, pleine de simplicité, rythmée de références jazz, mélancolique. On pourrait dire qu'elle est d'une sensibilité masculine (doute, peur, envie). Hajime n'est ni lâche, ni héros, mais bien un être humain avec ses faiblesses et sa force. L'ouvrage est magnifique.
Les Pornographes Les Pornographes
Akiyuki Nosaka   
"- Le « spécial » ?
- Le « spécial », j’ai rien contre. Non, c’est le fait qu’on peut toucher qui me plaît pas. Y a pas, un bain turc, cela doit être un bain turc et pas autre chose.
Ce que je veux dire, c’est que les filles qui bossent dans un sauna c’est des techniciennes, quoi. Leurs dix doigts, ils doivent leur servir à exciter les zones sensibles des mecs pour leur procurer du plaisir, c’est comme ça que ça devrait se passer, normalement. Seulement voilà, elles se font titiller, hein, et ça je dis que c’est une façon de camoufler leur manque de savoir-faire, tiens, c’est comme qui dirait un cuisinier qui non seulement n’utiliserait pas de bonite séchée ni de laminaires pour son bouillon mais qui te ferait passer tout ça à coups d’assaisonnements chimiques. Une fois qu’elles se sont laissées mettre le doigt, c’est au tour du gars à réclamer plus et d’une chose l’autre, on en arrive à quoi, dis-moi ? Eh oui, à la baise, ni plus ni moins. Non, ça va pas, alors pas du tout, j’admets pas que le « spécial » devienne un machin dans ce genre, sinon qu’est-ce que ça voudra dire « un bain turc », je te demande un peu ? Y’a des putes pour ça ! Non, voilà, tu t’allonges sur la table de massage, là, u peu comme un bébé si tu veux, et tu laisses faire l’autre sans jamais intervenir, les yeux fermés, sans penser à rien : la tête qu’a la fille ? A quoi elle pense ? rien à chiquer. Sentir ses doigts qui se promènent à la découverte d’un point vital viril que tu te connaissais pas – que même ta bobonne ou une autre n’a peut-être jamais remarqué-, les sentir qui te câlinent… Voilà ce que j’appelle le vrai plaisir du « spécial ». Pour tout te dire, tiens, dans le « spécial », c’est l’homme seul qui doit prendre son pied, la femme, elle doit rien éprouver".

par Caroline
Au coeur du Yamato, Tome 2 : Zakuro Au coeur du Yamato, Tome 2 : Zakuro
Aki Shimazaki   
Ce deuxième tome nous plonge dans l'univers de monsieur Toda. Un personnage secondaire du premier tome. C'est un homme d'honneur qui n'a pas eu la chance d'avoir des enfants, mais cela ne l'empêche pas de prendre soin de sa famille.

Au fil des ans, sa mère perd graduellement contact avec la réalité, mais elle attend toujours que son mari revienne de la guerre. Au fond de son cœur, elle sait que son mari est toujours vivant... et si elle avait raison?

Encore une fois, Aki Shimazaki m'a fait voyager au cœur de son pays natal. J'avais un peu l'impression de me promener dans les rues du Japon et de voir ces fameux zakuro dans les arbres.

Tout comme avec Mitsuba, j'ai senti beaucoup de poésie dans les phrases de ce court récit. Aucune auteure n'a une plume aussi singulière et aussi agréable à lire. J'ai défilé les pages sans m'en rendre compte et quelle déception d'arriver déjà à la dernière page.

J'aime bien la petite touche de suspense qui entoure les personnages. Il est également intéressant de découvrir les éléments historiques qu'a vécus ce pays. À chaque récit de cette auteure, j'en apprends un peu plus et j'adore!

Maintenant, il ne me reste plus qu'à retourner chez mon libraire pour me procurer la suite de cette formidable saga...

http://alapagedesuzie.blogspot.com

par alapage
La danseuse d'Izu La danseuse d'Izu
Yasunari Kawabata   
Lu ! intéressant, très exotique, un peu ésotérique, le Japon traditionnel tellement différent de l'Occident. Bien écrit et sous forme de nouvelles assez courtes. Se lit bien.

par isa