Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Kalypsow : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Kafka sur le rivage Kafka sur le rivage
Haruki Murakami   
Cet ouvrage est original pour bien des aspects. C'est une œuvre poétique avec des oppositions très « brutales » (scènes érotiques et meurtrières). C'est une œuvre philosophique (voire initiatique) remplie de métaphores propagées dans ces deux parcours (géographique et intérieur).
L'auteur joue très bien avec les genres littéraires (historique, polar, conte, fantastique, tragique, mythologique, initiatique...) comme des vagues sur le rivage. Il parsème dans cette atmosphère apaisante et mystérieuse, des références philosophiques, historiques, littéraires et musicales qui donnent à ces deux histoires parallèles (Nakata et Kafka Tamura), un caractère quasi-mystique comme si une porte sur le surnaturel s'ouvrait au cours de notre lecture. Une porte où les deux mondes (le rêve et la réalité) s'entremêlent.
Cela paraît assez étrange, mais il semble que mon avis reste confus... J'ai dû passer de l'autre côté, moi aussi.
De toute façon, les mots sont trop réducteurs pour cet œuvre d'Art.
Bleu presque transparent Bleu presque transparent
Ryû Murakami   
"Imaginer dans une mer close comme la Méditerranée qu'il y ait encore de nombreux géants des mers, à l'aube du XXIème siècle, semble presque inconcevable.
Et pourtant Jean-Michel Bompar nous révèle des trésors inestimables à portée de nos yeux.
Il nous ouvre son jardin, et dans le sillage d'expériences, on découvre que dauphins, baleines et cachalots s'ébattent encore au large de nos rivages... cet ouvrage, guide précieux, complet et accessible, doit, par les connaissances qu'il nous apporte, permettre de franchir le pas le plus important vers le respect: l'émerveillement."
Extrait de la préface de Nicolas HULOT
Les cétacés de Méditerranée présentent de nombreuses particularités. Ils diffèrent de leurs homologues de l'Atlantique Nord par leur taille, leur coloration, leur comportement, etc. D'où m'intérêt d'un livre qui leur soit consacré. Celui ci répond non seulement à la demande des naturalistes, enseignants, étudiants et simples curieux qui trouveront, réunie ici sous une forme attrayante et simple, une documentation fiable et précise habituellement dispersée dans d'innombrables communications scientifiques, mais aussi à celle de nombreux plaisanciers qui les rencontrent en Méditerranée, désireux de les identifier.

Un ouvrage très complet, abondamment illustré de photographies, aquarelles, dessins et cartes de répartition des espèces.


par MiLn
Tokyo electrique Tokyo electrique
Tomomi Muramatsu   
Il ne faisait pas vraiment sombre mais, sans doute à cause du panneau de bois noirci par la fumée qui recouvrait le mur derrière le comptoir, la silhouette de Genji semblait se fondre dans une couleur indigo. Il ne manquait plus qu'une personne pour que le groupe soit au complet. De toute façon, il restait encore du temps jusqu'à l'heure du rendez-vous et ils avaient décidé de ne commencer que lorsque tout le monde serait là. Les trois premier arrivés attendaient sans rien faire, laissant leur regard se perdre dans vague. Le patron du Fukagawa proposa de servir de la bière mais Yamaguchi, d'un signe de la main, lui fit signe que ce serait mieux d'attendre. Au même moment, Genji craqua une allumette. La flemme s'éleva dans la pénombre, et ils la fixèrent tous du regard.
La danseuse d'Izu La danseuse d'Izu
Yasunari Kawabata   
Lu ! intéressant, très exotique, un peu ésotérique, le Japon traditionnel tellement différent de l'Occident. Bien écrit et sous forme de nouvelles assez courtes. Se lit bien.

par isa
Dojoji : et autres nouvelles Dojoji : et autres nouvelles
Yukio Mishima   
Un recueil de nouvelles un peu morbides que j’avais acheté lors d’une exposition sur l’art japonais, parce qu’il ne coûtait pas cher. J’ai assez peu de souvenirs des nouvelles en elles-mêmes, seule demeure l’impression que j’ai eue en lisant. L’atmosphère est sordide et les nouvelles ont toutes ce petit côté glauque. Mais il demeure une certaine poésie dans la plume de l’auteur qui fait qu’on ne s’arrête pas de lire. Des sentiments contradictoires face à une atmosphère à la fois étrange, morbide, mais belle.
Soie Soie
Alessandro Baricco   
Une véritable merveille, c'est un classique. C'est la première fois que je lis cette auteur je ne le regrette pas du tous. Alessandro Barico ne s'attarde pas du les détails il vient directement aux faits. Ceux qui donne une lecture facile et très fluide. On pourrait presque regretter qu'il ne fasse seulement une centaine de pages ...
En même temps, toute la terre et tout le ciel En même temps, toute la terre et tout le ciel
Ruth Ozeki   
Ce roman qui aux premiers abords semble sombre, est un véritable rayon de lumière. C'est un voyage dans plusieurs récits, plusieurs paysages, plusieurs temporalités... Nao est très attachante, sa façon d'écrire m'a captivée! J'ai été fascinée par la grande sagesse de l'arrière grand-mère Jinko et par sa manière de vivre dans le temple où le temps semble se figer. Ce roman répond à des questions existentielles et philosophiques et m'a fait découvrir l'art du zazen et de l'instant présent. Je pense le relire un jour car il m'a beaucoup touchée et est très riche en enseignements.

par Kiriu
Azami Azami
Aki Shimazaki   
https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2014/12/09/azami-aki-shimazaki/

Azami est le premier roman d’Aki Shimazaki que je lis. Il s’agit du premier titre d’un troisième cycle de l’auteur japonaise installée au Canada. Après deux premières pentalogies Le poids des secrets et Au coeur de Yamato, Aki Shimazaki démarre donc un nouveau cycle avec ce court roman (130 pages).

Je n’ai pas d’éléments de comparaison avec les autres romans de l’auteure, mais j’ai bien aimé Azami. Azami veut dire chardon. C’est le nom d’une comptine qui revient souvent en tête de Mitsuo, c’est aussi le surnom de Mitsuko, le premier amour de Mitsuo, qu’il retrouve 24 ans après l’avoir perdue de vue.

L’écriture est fluide, poétique. Le roman, lu en une paire d’heures, permet d’évoquer les souvenirs d’enfance, les amours perdus, les rêves d’avenir et s’interroge sur les trajectoires de vie. Faut-il courir après ses rêves ou se satisfaire du bonheur que l’on tient déjà dans ses mains?

Une agréable lecture.
Hôzuki Hôzuki
Aki Shimazaki   
Une histoire japonaise, l'importance de la famille et de l'amour maternel malgré l’handicape. Un livre où se mélange sagesse, doute et philosophie de la vie.
Un récit de corrélation entre passé et présent, où le poids des secrets et les mensonges peuvent changer la vie.

par Ajcerise
Ecstasy Ecstasy
Ryû Murakami   
Aprés avoir lu american psycho plus rien ne me choque

par Etcetera