Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Kalypsow : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Geisha Geisha
Arthur Golden   
Le film m'ayant plus j'ai voulu lire le livre dont avait été tiré le film. Les décors, les coutumes, tout un univers de femme à la fois magique et complexe. Magnifique livre ...

par Ella
Azami Azami
Aki Shimazaki   
https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2014/12/09/azami-aki-shimazaki/

Azami est le premier roman d’Aki Shimazaki que je lis. Il s’agit du premier titre d’un troisième cycle de l’auteur japonaise installée au Canada. Après deux premières pentalogies Le poids des secrets et Au coeur de Yamato, Aki Shimazaki démarre donc un nouveau cycle avec ce court roman (130 pages).

Je n’ai pas d’éléments de comparaison avec les autres romans de l’auteure, mais j’ai bien aimé Azami. Azami veut dire chardon. C’est le nom d’une comptine qui revient souvent en tête de Mitsuo, c’est aussi le surnom de Mitsuko, le premier amour de Mitsuo, qu’il retrouve 24 ans après l’avoir perdue de vue.

L’écriture est fluide, poétique. Le roman, lu en une paire d’heures, permet d’évoquer les souvenirs d’enfance, les amours perdus, les rêves d’avenir et s’interroge sur les trajectoires de vie. Faut-il courir après ses rêves ou se satisfaire du bonheur que l’on tient déjà dans ses mains?

Une agréable lecture.
Hôzuki Hôzuki
Aki Shimazaki   
Voici le 2° opus de la dernière pentalogie d'Aki Shimazaki .

Nous retrouvons Mitsuko, rencontrée dans le 1° opus.
Elle tient une librairie de livres anciens et vit avec son fils Tarô qui est sourd et muet.
Mitsuko va faire une étrange rencontre qui va dévoiler bien des secrets..

Comme toujours, dans les livres de cette auteurs, les évènements s'imbriquent les uns dans les autres à la manière des poupées russes.
Le rythme est lent, l'histoire bien construite. Chaque mot choisi avec beaucoup de justesse.
On y évoque l'amour maternel, les fragilités, les rencontres dues au hasard, le tout avec tendresse et douceur.

Bref , encore une fois un enchantement.

par Granny-1
Le chat qui venait du ciel Le chat qui venait du ciel
Takashi Hiraide   
Bizarrement, je n'ai pas accroché du tout...je m'attendais à un récit poétique, raffiné, à de la littérature japonaise en somme. Et là, rien...les premiers chapitres sont d'un ennui mortel, le milieu est intéressant (enfin le chat apparaît) et la fin est toute aussi longue que le début, en se perdant dans des descriptions relativement inutiles. Je n'ai pas retrouvé la magie évocatrice de la littérature japonaise, simplement un récit mal façonné qui met en scène un chat. Les deux dernières pages livrent pourtant une vérité bouleversante, qui aurait pu être développée largement. On reste sur sa faim. Cruelle déception et un livre archivé que je ne relirai sans doute pas avant 10 ans.

par Anarore
Au cœur du Yamato, Tome 1 : Mitsuba Au cœur du Yamato, Tome 1 : Mitsuba
Aki Shimazaki   
Lorsque j'ai besoin de faire le vide dans ma tête ou d'apaiser mon coeur, rien de tel qu'un livre d'un auteur japonais. Cette saga est depuis très très longtemps dans ma bibliothèque, puisqu'il me fallait un "S" pour le challenge, j'ai profité de l'occasion pour enfin lire ce premier tome.

J'aime cette pudeur et ce respect des "règles" qui sont reprises dans cette très très belle histoire. On reste dans le respect, la douceur malgré la douleur et la peine lorsqu'on perd un être cher. La discrétion est telle que notre personnage principal, Takashi apprendra par hasard la réelle raison du décès de son père. De nombreux silences mais les mots ne sont pas nécessaires pour faire parler son coeur.

L'honneur est au coeur de ce livre, Yuko, la belle, celle dont Takashi est fou amoureux, en fera les frais. Mais la douceur va venir couvrir la douleur de Takashi, telle une pétale de cerisier du Japon. C'est beau, c'est humble, c'est magique, c'est géant tout simplement. Et bon sang que ça fait du bien!

par cookies72
Au coeur du Yamato, Tome 2 : Zakuro Au coeur du Yamato, Tome 2 : Zakuro
Aki Shimazaki   
Ce deuxième tome nous plonge dans l'univers de monsieur Toda. Un personnage secondaire du premier tome. C'est un homme d'honneur qui n'a pas eu la chance d'avoir des enfants, mais cela ne l'empêche pas de prendre soin de sa famille.

Au fil des ans, sa mère perd graduellement contact avec la réalité, mais elle attend toujours que son mari revienne de la guerre. Au fond de son cœur, elle sait que son mari est toujours vivant... et si elle avait raison?

Encore une fois, Aki Shimazaki m'a fait voyager au cœur de son pays natal. J'avais un peu l'impression de me promener dans les rues du Japon et de voir ces fameux zakuro dans les arbres.

Tout comme avec Mitsuba, j'ai senti beaucoup de poésie dans les phrases de ce court récit. Aucune auteure n'a une plume aussi singulière et aussi agréable à lire. J'ai défilé les pages sans m'en rendre compte et quelle déception d'arriver déjà à la dernière page.

J'aime bien la petite touche de suspense qui entoure les personnages. Il est également intéressant de découvrir les éléments historiques qu'a vécus ce pays. À chaque récit de cette auteure, j'en apprends un peu plus et j'adore!

Maintenant, il ne me reste plus qu'à retourner chez mon libraire pour me procurer la suite de cette formidable saga...

http://alapagedesuzie.blogspot.com

par alapage
Love and Pop Love and Pop
Ryû Murakami   
Un roman curieux, dans tous les sens du terme. L'alternance entre le récit d'Hiromi, les flash-back et les différents médias qui parasitent le récit est un peu perturbant au début. On cherche à faire un lien entre tout ça. Il n'y en a pas sinon mettre en scène une tranche de vie, rendre en quelque sorte une littérature en 3D. L'histoire d'Hiromi en elle-même fait froid dans le dos. C'est un aperçu de tout un pan de la culture japonaise qu'on connait peu, mais l'interprétation qui est donnée par l'auteur de cette pratique de rendez-vous arrangé, qui est un terme correct pour prostitution, est étrangement très poétique. Love and Pop est non seulement le récit d'une pratique culturelle, mais aussi celui du désir, de l'inconscience de la jeunesse et d'un acte manqué. L'image de fin nous laisse cependant bon espoir quand à l'évolution d'Hiromi, la mise en garde semble porter lentement ses fruits.

par Anarore
Out Out
Natsuo Kirino   
Un roman noir, ou le besoin d'argent, va mener un groupe de femme , jusqu'au porte le l'enfer. Très bien écrit, et on reste pas sur sa fin.

par woopyhs
Miso soup Miso soup
Ryû Murakami   
Murakami est un auteur doué et dérangeant à la fois.. on ne peut s'empêcher de continuer à lire, malgré des scènes d'une violence et perversion inouïes.. un auteur que je recommande vivement!
Soundtrack Soundtrack
Hideo Furukawa   
WOW, wow wow wow....

Alors qu'on se le dise, ce livre n'est pas simplement un livre, c'est un monde.

C'est assez impressionnant toutes les émotions qu'on peut ressentir simplement en lisant ce livre. Mais ce qui me reste le plus, c'est la vitesse. Dès le départ, on est dans l'action. Pas de préparation, on est jeté dans l'histoire. Et sur 600 pages, on pourrait se dire que ça va se calmer, et bien non, c'est très rapide, du début jusqu'à la fin. Furukawa Hideo a lui même qualifié son roman de "roman qui court" et c'est vraiment bien dit.

Précédemment, je disais que ce livre était un "monde". En effet, on a à la fois une histoire (réaliste à certains moments, fantastiques à d'autres), mais c'est aussi un spectacle, de danse et de théâtre, un reportage, un discours, etc... On est vraiment pris, emporté par "cette tornade" dont on parle dans la 4e de couverture.

Mais surtout, on voit que c'est un roman complet, autant sur l'histoire que sur l'écriture, mais aussi sur le rapport avec l'auteur. La Post face l'explique vraiment bien. La première partie est plutôt dédiée à l'histoire, la deuxième à l'écriture et ça se sent bien.

L'écriture est pour moi géniale. On y retrouve un grand ensemble de styles et de figures. C'est une écriture très riche, et je regrette de n'avoir pu lire que la version française car on passe à côté de nombreuses subtilités de langues, notamment pour les deux personnes de Leni, mais pour les importances de la danse, de la musique, de la guerre etc... Heureusement, certaines sont très bien retranscrites par le traducteur.

Concernant l'histoire, là c'est plutôt subjectif. J'ai beaucoup aimé la première partie, mais j'ai plutôt été déçue par la suite. On voyait moins Hitsujiko (même carrément plus pendant un long moment), et on voyait trop Leni à mon goût. Je n'ai commencé à apprécié Leni qu'à la fin de l'histoire. Les trois personnes sont très complexes, en perpétuelle évolution, escalade dans leurs "domaines". J'ai quelque peu été mitigée sur mon ressenti à la fin de l'histoire. Je trouve par exemple que cela manquait de profondeur : Touta peut avoir des lance-flammes, grenades, ordonner aux chiens d'arracher des bras et ça ne choque personnes ? Même pas les victimes ? Tout semble trop facile. Cependant, ça va plutôt bien au manque de visibilité, de différence entre le bien et le mal que peut avoir Touta. Mais tout de même... C'est peut-être pour cela que je ne mets ce livre en Diamant.

Il y aurait beaucoup plus à dire sur ce livre, et j'invite vraiment tous ceux qui ne l'ont pas déjà fait à lire la note du traducteur qui est vraiment intéressante.

Ce livre n'est pas qu'une simple lecture, c'est une expérience.

par Saikuu