Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Kamije : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Risa Jones, Tome 1 : Les Anges des Ténèbres Risa Jones, Tome 1 : Les Anges des Ténèbres
Keri Arthur   
Un bon premier tome bourré d'action comme l'auteure nous a toujours régalé. L'intrigue est bien ficelée et les personnages principaux attachants. J'ai quand même super du mal quand je vois Risa parler d'oncle Quinn! Le sex symbole transformé en tonton ça m'a foutu un coup!

par Delissia
La grande histoire de la Belgique La grande histoire de la Belgique
Patrick Weber   
Quatrième de couverture - Pourquoi Jules César a-t-il dit que de tous les peuples de la Gaule, les Belges étaient les plus braves ? Qui se souvient que le Duché de Bourgogne a fait trembler le royaume de France ? Pour quelles raisons Charles-Quint préférait-il Bruxelles à Madrid ? Dans quelles circonstances Louis XIV a-t-il fait bombarder le coeur de Bruxelles ? Comment un prince allemand, veuf d'une princesse anglaise et ancien souverain pressenti de la Grèce, est-il devenu le premier roi des Belges ?
Bourguignonne, espagnole, autrichienne, française, hollandaise... la Belgique possède la plus singulière des histoires, aussi passionnante qu'un roman d'aventures. Des siècles de guerres, de mariages diplomatiques et de luttes religieuses qui ont semé la graine d'un royaume né d'une révolution romantique en 1830.
Pourtant, près de deux siècles après sa création, l'existence même du pays est aujourd'hui remise en question. Contrairement aux idées reçues, nombreux sont les points communs qui ont façonné l'identité belge au fil des siècles. Une relecture de son histoire révèle une Belgique inattendue aux racines très anciennes. Un pays à la fois frondeur et modeste, qui a toujours défendu ses particularismes et lutté contre les pouvoirs centralisateurs successifs. La Belgique souffre de troubles d'identité, mais peut-être connaît-elle tout simplement mal son histoire. Sans préjuger de son avenir, nul ne pourra lui enlever son passé.


par LucieP
Drakons, Tome 3 : La reine des dragons Drakons, Tome 3 : La reine des dragons
Shana Abé   
Tome trois de la série (pouvant tous trois être lus séparément). Roman original avec de vraies bonnes idées (notamment sur l'histoire des Dragons) mais le scénario est un peu plat à mon goût.

par Lilwen
Birmingham, Tome 2 : Les Flammes de la Passion Birmingham, Tome 2 : Les Flammes de la Passion
Kathleen E. Woodiwiss   
Non mais c'est bien simple : ne JAMAIS forcer un auteur à faire un livre !!! Ça devrait couler de source ce genre de choses ! (mais non bien sûr à cause d'histoire de marketing, de vente, d'offre et de demande, etc.). Je ne vois pas comment Woodiwiss aurait pu écrire une telle daube sans avoir été forcée ou atteinte d’une pneumonie qui la rendait délirante ! Bref... j'ai DETESTE !!! J'adore Kathleen Woodiwiss ! Elle a fait des livres superbes (cf. Cendres dans le vent, Le loup et la colombe) ! Mais alors lui… une horreur (à mon humble avis qui n’engage que moi !). Déjà, l’héroïne est d’une stupidité terrible ! Qu’elle prenne peur parce qu’elle voit son mari au-dessus d’un corps visiblement assassiné avec le couteau qu’il tient dans sa main, jusque-là c’est tout à fait normal, c’est une réaction humaine ! Mais le fait qu’elle ne cherche même pas à entendre ses explications, qu’elle se sauve dans les bayous en robe de chambre et escarpins, sans habits de rechanges, ni nourriture alors qu’elle est enceinte ! Pour moi c’est, non seulement de la stupidité dangereuse, mais aussi un grand manque de confiance et d’amour envers son époux, or, elle nous dit bien qu’elle l’a épousé par amour ! Cette fille me sidère par son manque d’intelligence du début à la fin !!! Pauvre Jeff… franchement, il mérite la médaille d’utilité publique et une récompense pour sa patience à toute épreuve ! Cet homme est parfait et je le veux bien pour moi. Lui, au moins, sait ce que c’est que l’amour et fait preuve d’intelligence. Malgré tout, pour moi, il n’a pas pu sauver le livre car il n’y a que lui que j’ai aimé. Autre bémol… on arrive en plein milieu d’une histoire déjà commencée par deux nouvelles qui n’ont pas été traduites en français, ce qui fait qu’on arrive un peu comme un cheveu sur la soupe vu qu’on n’a pas pu assister à la rencontre entre les héros (et avec les méchants), ni leur mariage. Les aléas des traductions françaises quoi !

par Jazzmen
Gilles de Rais Gilles de Rais
Jacques Heers   
Jacques Heers est un éminent historien médiéviste et dans cet ouvrage il revisite le destin tragique et la personnalité trouble de Gilles de Rais, riche baron de Bretagne et maréchal de France.
Présenté face à l'histoire comme un prestigieux chef de guerre, un lieutenant des plus fidèles de Jeanne d'Arc et un très puissant seigneur, ce personnage historique, quasi incontournable, serait tombé dans l'oubli s'il avait terminé sa vie comme un châtelain "ordinaire". Mais son procès lui assure une postérité morbide.
Dans cet ouvrage, l'historien nous prévient que "lardée de fiction, l'Histoire n'est plus l'Histoire" et grâce à une documentation qu'il définit comme rare et partisane, il tente d'examiner le bien-fondé de la définition du personnage, de la véracité des accusations portées contre lui et de sa réhabilitation faite en 1902 dans un climat anticlérical.
Les sources disponibles, par exemple, ne permettent pas de savoir s'il était "un homme d'allure avantageuse ou chétive, combattant impétueux ou sage guerrier". Gilles de Rais était un seigneur qui jusqu'à son procès n'avait pas attiré l'attention.
Ce livre passionnant, est un vrai ouvrage d'Histoire et son auteur sait nous plonger dans les méandres de ce destin tragique sans user de facilités et d'artifices. Il se livre à une étude exigeante qu'il maintient accessible grâce à un grand talent d'écrivain et de vulgarisateur.

par Giles
La cité sanglante, Tome 5 : Ombres et démons La cité sanglante, Tome 5 : Ombres et démons
Jade Lee   
Ce tome est celui que j'ai le moins aimé,j'ai eu beaucoup de mal à le finir.A oublier très vite!

par electra
Passagers de la passion Passagers de la passion
Kate Welsh   
Passgers de la passion:

New-york et San Francisco, 1876
Quelle folie d'avoir voulu secourir cet inconnu! Amber ne peut croire à sa malchance: elle qui espèrait vivre l'aventure à bord du Young America, la voilà confinée, en quarantaine, dans la cabine de celui qu'elle a sauvé! Pis encore, on l'a désignée malgré elle pour prendre soin de cet étranger. Un étranger dont la proximité, elle doit bien l'admettre, éveille en elle d'embarrassants émois, tant il est viril et magnifique. Pourtant, et malgré son trouble, elle s'efforce de jouer son rôle sans ciller. Jusqu'à cette nuit où, en proie à une terrible fièvre, l'inconnu la réveille d'un baiser brûlant. Emportée par son désir, Amber s'abandonne. San imaginer un seul instant que cet homme n'est pas un passager ordinaire...



Le trésor du Nabab:

Chaque fois qu'Emme croise lord Dominique Besthorp, son coeur se met à battre la chamade et ses yeux s'emplissent de larmes. Car Dominique, promis à une autre, n'est pas près de lui rendre son amour. Pis: il ne manquera pas de lui retirer son amitié quand il saura qu'elle lui à menti!
La Trilogie de Bartiméus, Tome 2 : L'Œil du Golem La Trilogie de Bartiméus, Tome 2 : L'Œil du Golem
Jonathan Stroud   
Contrairement à tout le monde ici j'ai adoré Nathaniel! C'est un antihéros digne de ce nom... et Bartiméus est bien sur la cerise sur le gâteau!
Bon l'histoire est pas géniale mais enfin des héros qui ne veulent pas faire le bien, des héros qui agissent pour eux-même et qui sont égoïstes, lâches... Kitty est bien gentille mais elle n'a pas autant de caractère...
Cela dit, le premier est quand même le meilleur.

par Nanis
Nikki Heat, Tome 4 : Cœur de glace Nikki Heat, Tome 4 : Cœur de glace
Richard Castle   
finie la lecture, en quelques soirs seulement, mais bon comme à chaque fois,
oui je sais les histoires ressemblent à la série, mais c'est comme un pull qu'on traine depuis des années, on le connait par coeur, mais en même temps, on est tellement bien dedans! eh ben Castle c'est pareil! na!
La princesse et le Viking La princesse et le Viking
Michelle Styles   
J'ai eu beaucoup de peine à le finir ce bouquin, je m'ennuyais.

J'ai bien aimé le caractère de Thyre, du moins au début... Mais par rapport à son fort caractère justement, je ne comprenais pas comment elle pouvait être tout à coup aussi désarmée dès qu'elle se trouve avec Ivar... Non mais sérieusement, dès qu'il apparaît, elle en perd toute combativité et caractère et ne pense qu'à le toucher... y compris après qu'il l'ait enlevée d'ailleurs ! hum hum... j'en connais pas beaucoup de femmes indépendantes et au caractère soi-disant fort qui, du jour au lendemain, accepterait aussi facilement d'être réduite à un rang de concubine, qui plus est sans qu'on leur ait demandé leur avis !

Concernant Ivar, je l'ai détesté ! Il est arrogant, borné et puéril !
Il passe son temps à reprocher à Thyre tout ce qu'elle fait, à lui reprocher de ne pas assumer les conséquences de ses actes, à lui reprocher que tout ce qui arrive est à sa faute alors que non, c'est sa faute à lui !

[spoiler]- lui qui fait toute une histoire parce que ce n'est pas la bonne soeur dans son lit (alors qu'il voulait Thyre et qu'en plus, il aurait très bien pu laisser passer, mais non, son petit égo a été malmené alors il en fait tout une histoire)

- lui encore qui, au lieu de laisser passer et simplement s'en aller, décide de faire de Thyre sa concubine et donc de l'emmener de force (sympa ça !)

- lui encore qui lui interdit de voir le roi et de parler, tout en lui reprochant de ne pas lui avoir dit qui elle était (j'aurais pas eu confiance en lui moi non plus personnellement, Thyre le connaît pas après tout, en plus, il ne fait vraiment rien pour attirer sa confiance !)

- encore et toujours lui qui refuse de retourner en arrière tout de suite pour sauver les proches de Thyre, mis en danger par sa faute qui plus est !

- et pour finir, encore lui qui ne veut pas "lâcher" sa concubine et qui doit donc se marier avec, alors qu'il ne veut pas et n'arrête pas de le reprocher à Thyre (alors que s'il l'avait simplement laisser partir, il n'aurait pas eu besoin de l'épouser)[/spoiler]

En définitive, je n'ai vraiment pas compris comment Thyre pouvait aimer Ivar. Et tout reste tellement en surface au niveau de leurs sentiments à tous les deux, mis à part le désir physique, que j'ai vraiment rien ressenti pour ce couple...

Ca m'avait déjà fait ça (un peu moins fort) concernant le couple du précédent bouquin de Michelle Styles, Captive du viking (le couple Annis/Haakon qu'on retrouve brièvement dans ce tome d'ailleurs). J'avais trouvé que tout restait superficiel au niveau des sentiments des personnages et j'avais du coup eu du mal à m'attacher à eux.

par Vitany