Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Kanade : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Fille seule dans le vestiaire des garçons La Fille seule dans le vestiaire des garçons
Hubert Ben Kemoun   
J'ai adoré!!! Je l'ai lu en une journée. Je me suis bien identifiée à Marion, étant également étiquetée "intelo".
Ce livre est génial, on ne sait jamais ce qui va encore tomber sur Marion, avec toutes ces humiliations et ces vengeances... Des sujets graves sont intégrés dans l'histoire, mais tout est abordé avec humour, et c'est très plaisant.
A ne pas manquer.

par Yubia
New Victoria, Tome 1 : New Victoria New Victoria, Tome 1 : New Victoria
Lia Habel   
Et bien, et bien que dire de ce livre, je veux dire autre chose que whaouuu et pourtant ça le résume si bien. Au début la couverture m'a littéralement prise dans ses filets avant que le résumé ne me charme. Sauf que ce fut loin d’être gagné, en effet pour ma part, je suis tout sauf une fan de zombies. Et pourtant ce roman s'en tire haut la main tant sur ce thème que sur ses personnages approfondis et bien traités et son univers riche, complexe et haut en couleur. Preuve en est que malgré ce thème aux créatures repoussantes qui me met en horreur, j'ai lue ce livre en moins de 24 heures et pourtant en me forçant a m'en éloigné avec des pauses régulières et les contraintes de la vie de tout jours. J'ai aimée ? Non, vous croyez. lol Un petit bijoux, bien écrit, aux émotions a fleurs de peau qui vous emmène dans un monde parsemés d'embuches, de danger, de violence mais aussi d'acceptation, d'amour et de compréhension. Je ne saurais en dire plus, c'est un livre qui se doit d’être découvert et lu, alors n'hésitez pas, lisez le, vous en ressortirez l'esprit en ébullition, la tête et le cœur pleins d'émotions . Et avec une question urgent sur le bout des lèvres .. A quand la suite ?
Phobos, Tome 1 : Les Éphémères Phobos, Tome 1 : Les Éphémères
Victor Dixen   
PHOBOS fait parti de ces livres que vous commencez doucement en vous disant "ouais pas mal ...", et puis au fil des pages vous ne pouvez plus le poser, ça devient addictif, vous tournez les pages plus vite, votre impatience grandit pour arriver à la dernière ligne en vous disant "c'est déjà fini !".
Nous avons là une lecture qui vous renvoie dans l'univers de la télé-réalité et de la fiction. Mais pas que ! Ce n'est pas aussi simple qu'il n'y parait car derrière la recherche du grand amour et d'une nouvelle vie sur Mars, se cache des enjeux politiques et financiers.

En ce qui me concerne, avec PHOBOS je découvre la plume de Victor Dixen et c'est une belle découverte ! C'est clair, c'est précis, c'est riche, c'est détaillé mais sans être redondant, c'est recherché et c'est instructif.
C'est tellement juste et bien écrit que lorsque l'action se déroule dans le Cupido, on s'imagine parfaitement avec les candidats. Tout comme on se voit posé devant notre poste de télé en train de regarder la chaîne Genesis, comme on le ferait pour n'importe quelle émission de télé-réalité ! C'est totalement prenant et déroutant.
Très vite on découvre les dessous et le but de ce programme, mais notre impuissance à venir en aide aux douze candidats nous oppresse, nous stresse, et peu importe qu'on nous dévoile tout, on a quand même la curiosité de voir comment les candidats vont le découvrir et comment ils vont gérer cette nouvelle et cette situation.

La narration peut être déconcertante car nous suivons plusieurs personnages et/ où situations. Mais tout ceci est bien amené et à chaque fois on attend avec impatience de découvrir l'évolution de chacun. Que ce soit le point de vue de Léonor quand nous sommes dans Cupido, qui nous permet de suivre l'évolution des filles. Où que ce soit l'émission H24, qui nous permet de suivre les speed-dating et les aventures des candidats. Où encore Serena, la Directrice de production, et William, le fils de l'un des instructeurs. Tous ont de l'importance !
En résumé, ce Young Adult français fait parti des surprises et des belles découvertes. On peut dire sans risque qu'il n'a rien à envier à ses homologues étrangers.

par coco69
Les Âmes rouges, Tome 1 : L'éveil Les Âmes rouges, Tome 1 : L'éveil
Sarah Kroze    Alicia Kroze   
J'avais pu découvrir la version auto-éditée il y a deux ans de cela, et j'avais déjà beaucoup aimé ma lecture. Ce fut donc avec plaisir que j'ai pu lire le roman sous sa version éditée par Pocket Jeunesse grâce à l'opération Explobook de Lecteurs.com.

Tout d'abord, tout comme lors de ma première lecture, j'aime particulièrement comment les autrices se sont appropriées le thème des zombies à leur manière. Car en effet, ce ne sont pas les créatures mort-vivantes assoiffées de cerveaux que l'on peut voir dans de nombreuses intrigues, ce sont ici des êtres bien plus complexes.

On commence l'intrigue du roman avec Ellie qui se réveille dans une chambre d'hôtel avec une morsure au bras, comme nous l'indique le résumé. A partir de là, elle se rappellera comment cela est arrivé, et débute alors la découverte d'un monde nouveau pour nos personnages.

L'histoire est entraînante, alternant entre présent, mais aussi passé au moment de la période de la Seconde guerre mondiale, qui nous permet de mieux comprendre les créatures que nous côtoyons. Ce côté historique nous permettant de comprendre les origines de nos personnages sont vraiment intéressants, et montre que les autrices ont pensé le roman dans bien des aspects. Dans le présent, on suit Ellie et son petit frère Samy, dans leur quête. Avec eux, on lève le voile sur un monde surnaturel pour en connaître les différentes facettes. Car il y en a en effet plusieurs, car plusieurs types de créatures coexistent dans la petite ville où se déroule le récit, chacune avec ses particularités, bien qu'elles aient parfois des ressemblances du fait de leur origine commune.

Nous voulons savoir ce qu'il advient des personnages, et tout comme eux, nous voulons des réponses à nos questions, ou tout du moins en savoir plus sur les créatures du roman. Ces dernières sont d'ailleurs bien travaillés, car toute leur psychologie, leur origine, leurs forces et faiblesses, leur façon de fonctionner ..., sont pensés pour nous offrir des êtres dignes de ce nom.
L'intrigue nous emmène au cœur de ce nouvel univers, en nous distillant petit à petit les éléments, pour une histoire qui ne va pas trop rapidement et qui nous entraîne aux côtés des personnages.

Dans ces derniers, on va suivre le récit du point de vue de Ellie, l'aînée des deux enfants. Cette fois-ci, nous n'avons pas un personnage qui sait toujours prendre les bonnes décisions, loin de là. Ellie est impulsive, et c'est ce qui plus d'une fois pourra la perdre, tandis que son frère Samy semble être l'ancre à laquelle se raccrocher. Il est plus réfléchi, et c'est souvent grâce à lui que nos personnages ne finissant pas morts. Plus d'une fois, on aura d'ailleurs envie de frapper ou secouer Ellie afin de lui remettre les idées en plus, ou tout du moins, soupirer ou lever les yeux au ciel. Tout deux restent néanmoins des personnages attachants qu'on prend plaisir à suivre dans leurs péripéties.
Les autres personnages ont aussi chacun leur place, que ce soit l'antipathique famille Bouchard, Maxime, Divna ou Aiden, chacun a son rôle à jouer dans l'histoire, même ceux de moindre importance et qu'on aurait presque oublié. Certains nous donneront envie de les détester, tandis que d'autres nous donneront envie de les apprécier, avec pour chacun leur personnalité propre. Il est vrai que certains peuvent paraître un peu cliché, comme les Bouchard, qui sont tous horripilants ou méchants ou encore la fille jalouse, mais ils correspondent assez bien à leur place dans l'histoire.

L'ambiance reste toujours tendue pour le personnage principal, bien qu'il y ait quelques moments un peu plus calmes. Tout est tout le temps sur le qui-vive, on sent les tensions, la mort souvent présente, mais aussi les complots et les intérêts de chacun, qui se mêlent les uns aux autres pour ajouter leur grain de sel au récit.

Pour ce qui est de la fin, ce fut ici une découverte pour moi, car elle a sensiblement changé par rapport à l'ancienne version du roman. Certains détails changent, particulièrement dans les toutes dernières pages, mais la scène d'action est toujours bien présente pour nous emporter dans les dernières pages du livre. Elle clôt la quête des personnages, tout en laissant une certaine tension en suspens, nous laissant comprendre qu'une suite est tout à fait envisageable, ce qui sera certainement le cas, et qu'elle sera tout autant faite de complots et de tensions.


Pour conclure, j'ai tout autant apprécié ma lecture qu'il y a deux ans. J'ai apprécié retrouver les personnages, découvrir quelques scènes inédites, mais aussi de voir que certaines longueurs ont pu être retirées en faveur du récit. L'histoire est entraînante, en grande partie grâce aux créatures et à l'univers qu'ont créés les deux autrices que je trouve particulièrement intéressants et bien construits. On retrouve la base des zombies, mais elles ont su les adapter à leur roman et à leur créer leur propre histoire et origine. Les personnages sont pour une grande partie attachants, tandis que d'autres sont tout à fait détestables, du fait du rôle de chacun dans l'intrigue.
Les dernières pages nous laissent dans une tension volontairement non résolue, et de ce fait, on a envie de savoir ce qu'il adviendra des personnages par la suite, et d'en apprendre encore plus sur cet univers.

Note de 4,5/5 sur le blog
Legend, Tome 1 : Legend Legend, Tome 1 : Legend
Marie Lu   
Elle est l'élite de l'armée / Il est l'ennemie public n°1

Tout les oppose, pourtant, ils se ressemblent...

Un livre dystopique comme on les aime !
June est intelligente, riche, réfléchit et fidèle à sa République.
Day est intelligent, pauvre, réfléchit et déteste la République.

Dans ce livre, nous avons deux personnages jeunes qui ont tout les deux grandit trop vite à cause de plusieurs éléments...
Dans ce monde ci, Chaque enfant de 10 ans passe un teste, qui déterminera leur vie futur, leurs études, et leur métier.
Nos deux protagonistes sont opposé l'un à l'autre et alors que tout devrait les opposer, ils se rapproche dangereusement.

Legend est un livre explosif. La première partie nous plonge dans le monde de nos deux personnages complètement différent, puis la deuxième partie est une explosion de sensation, stressant, et éprouvant.
La lecture est fluide et le livre se termine bien trop vite ! On a que trois mots quand on ferme le livre c'est : VIVEMENT LA SUITE !
Je le conseil à tout le monde ! Ce livre est une agréable surprise !

par naiky
Enclave, Tome 1 : Enclave Enclave, Tome 1 : Enclave
Ann Aguirre   
Dès les premières pages on rentre dans l'histoire, ce qui est assez étonnant pour un premier tome ! Les pages se tournent toutes seules.

La première partie nous entraine dans ce monde souterrain, sombre, étrange, intriguant. Je me suis vite attachée aux personnages de Trèfle & Del, Chasseurs tous les deux, ils sont désignés comme partenaires, Ils doivent, ensemble, protéger l'enclave des Monstres (alors j'ai vu souvent le mot zombies dans des chroniques, je comprend toujours pas pourquoi, se sont des montres c'est tout, rien de mort vivant la dedans, et d'ailleurs beaucoup de questions restent encore en suspens sur ces êtres, même si j'ai ma petite idée, en tout cas rien de surnaturels, aucuns morts n'est revenu à la fin. Bon y a de quoi flipper quand même lol) J'ai adoré cette notion "partenaire" ce n'est ni un couple, ni une amitié, se sont deux personnes que tout oppose: ici leur passé, leur sexe, leur âge, mais qui pourtant doivent se faire confiance mutuellement, quoi qu'il arrive, il sera là pour toi, pour te sauver, pour te booster. Ça rappelle un peu toutes les séries et films policiers, ils se disputent mais ils feraient tout pour l'autre. Et moi j'adore ça ! que ça évolue ou pas par la suite, c'est une relation forte et dans le cas de l'enclave, c'est un soutient dont on a besoin.. Le confinement, renforce les émotions, qu'elles soient pures comme noires. Je me suis souvent révoltée contre certains actions des Ainés, choquée, triste, en colère !! C'est d'ailleurs un de ces décisions injustes et cruelles de cette société qui nous fait passer à la deuxième partie..

Nous nous retrouvons maintenant au dessus. De beaux passages sur les découvertes de ce monde là, l'émerveillement face aux choses que Trèfle ne connaissait pas, comme le soleil, la pluie, les boutiques.. mais aussi d'autres plus durs, avec la peur de l'inconnu, des inconnus, d'autres genres de monstres. C'est l'occasion de faire de nouvelles rencontres, des bonnes comme des mauvaises, c'est un groupe tout à fait hors du commun qui se forme par là suite et qui nous emmène vers la quête d'un idéal de vie. Combat, entraide. Une chemin semé d'embuches ....

J'ai beaucoup aimé ce roman, bien souvent il m'a fait pensé au film "je suis une légende" avec Will Smith. Comment deviendrait notre monde si on survivait à l'apocalypse? certaines notes de l'auteure à la fin, montre tout le travail fait pour être réalise et j'avoue être assez impressionnée, tout est crédible, ce qui est d'ailleurs le plus angoissant. La fin est super, enfin une pas frustrante, quoi que je me languis quand même la suite qui sortira en aout, pour retrouver ces personnages, ces survivants.

[ http://regina-falange.skyrock.com/3005428227-Enclave-Ann-Aguirre.html ]
Les Âmes vagabondes Les Âmes vagabondes
Stephenie Meyer   
Les âmes vagabondes est vraiment un livre génial ; c'est l'un des seuls qui a autant joué avec mes émotions, au point de me faire pleurer. J'crois bien que c'est tout simplement LE meilleur de livres que j'ai lu. Bien plus émouvant et beau que l'autre saga à succès de Stephenie Meyer. Son vrai talent, c'est de faire vivre les émotions à ses lecteurs avec l'attachement qu'on porte aux personnages.
Dépassé les premières pages et un début assez difficile à prendre, je le concède, on peut plus lâcher l'histoire en cours de route. Ça serait comme abandonner les Humains aux mains des âmes ^^
On rentre vraiment dans l'histoire à ce moment là, quand Gaby rejoint les humains, et on vit vraiment cette incroyable histoire à travers elle. Alors impossible de s'arrêter, on veut toujours savoir ce qu'il se passe si on tourne la page d'après. Ce livre est vraiment addictif, je crois.
Sinon, toujours les longues descriptions de la part de l'auteur, ce qui nous permet vraiment de bien visualiser le décors, et imaginer les personnages à merveille. Ce livre vaut la peine d'être lu, malgré un début assez difficile. Parce que l'histoire qui suit et si juste, si belle, on se met si facilement à la place de Gaby, l'âme dans un corps humain, mais aussi on comprend tout à fait Mel, coincé dans la tête de son hôte.
Au fur et à mesure que l'histoire avance, Gaby est obligée de faire des choix, décisifs pour son avenir au sein de la petite communauté d'humains avec qui elle vit.
Et quand vient la fin... Ce sont ses amis qui prennent une bonne décision pour elle.
Une fin surprenante, et un second tome attendu avec impatiente... J'espère avec toujours autant d'émotions, et qu'il nous transportera comme le premier à pu le faire. J'espère aussi sincèrement que le film adapté de cette fabuleuse histoire ne sera pas raté, qu'il retranscrira les émotions du livre à merveille et qu'il transposera correctement l'histoire du roman.
Je peux dire que c'est un livre qui m'a vraiment marqué :)

De plus, j'ai acheté la version avec le chapitre bonus, et ça vallait le coup ! [spoiler]On apprend qu'est ce qui se passe dans la tête de Melanie quand elle se retrouve à nouveau seule dans son corps [/spoiler](j'crois que j'en ai trop dit pour ce qui n'avait pas lu le livre, là, non ? :P)

par Marie.
Never Sky, Tome 1 Never Sky, Tome 1
Veronica Rossi   
WHAOU, WHAOU, WHAOU ? C'est assez expressif nan ? Ce livre est juste à coupé le souffle, parfait ! C'est un énorme coup de coeur !
Une dystopie pas comme les autres, un mélange de technologie et de vie sauvage, un mélange absolument délicieux d'ailleurs !
Never Sky est un livre ou dans l'histoire la Terre (on ne sait où exactement) est frappé par l'Ether, des tempêtes d'éclair bleu, depuis, des gens pour y échapper vivent dans des Capsules, d'autres dans la vie Sauvage, en formant des tribus.
Tout commence par un incendie, un sauvetage, un enlèvement, une accusation à tort et deux bannissement mais dans deux milieux différents. Deux personnes qui n'ont rien en commun et viennent de monde différent et qui pourtant vont devoir s'entraider pour finir leur quête : ils sont tout les deux à la recherche d'une personne qu'ils aiment. Commence alors une aventure fabuleuse, avec comme on pourrait dire, deux mondes ou plutôt deux espèces, mode de vie qui s'entrechoquent. Au fils des pages ont en apprend un peu plus sur La Capsule et sur la vie Sauvage et c'est totalement fascinant ! On apprend en même tant que nos deux héros à les connaître, on suit leur relation qui évolue de jours en jours, même si des fois quand ils font un pas en avant dans leur entente, le jour suivant ils en font deux en arrière. Puis ensuite, ce suit des nouvelles rencontres, de nouveaux sentiments, des combats, des évènements auxquels ont ne s'attend pas et tout sa écrit avec une plume merveilleuse. L'auteure à altéré les point de vue de Perry et Aria en fonction des chapitres mais en restant dans la narration externe, ce qui nous permet d'être proche de tout les personnages. Et elle manipule la narration externe avec brio car d'habitude quand il y a ce genre de narration, le lecteur sait des choses en avance mais l'auteure n'a rien laisser filé donc ont est vraiment surpris, surtout que ce sont pas des choses facile à deviner.
L'univers qui est sombre mais avec des éclats et le décor du livre sont fascinant, ont l'imagine sans mal et ont est tout de suite emporté, il n'y a aucune longueur, chaque passage est intéressant et apporte toujours quelque chose à l'histoire.
Concernant les personnages, Aria est une sédentaire, elle a 17 ans et quand elle est exclu dans "l'Usine de la Mort" puis quand elle rencontre Perry, ont apprend avec elle à connaître Perry et à s'habitué à son nouvelle environnement. C'est vraiment une héroïne parfaite, mature, avec un fort caractère mais tout en étant douce, curieuse, elle pose toujours un tas de questions, elle est réfléchie et ne se conduit jamais en gourde, elle pense vraiment comme une personne censé, et c'est très agréable. Sa l'a rend plus réel, plus humaine, malgré ses spécialités...
Peregrine appeler Perry quand à lui et tout aussi agréable, c'est un Sauvage, de 18 ans, chassé de sa tribu et il est près à tout pour retrouver la personne qu'il aime. Il est un Olfile et un Vigile (je ne vous dit pas ce que c'est, je vous laisse le découvrir en lisant le livre...) des dons qui se révèlent passionnant, surtout pour le lecteur. Le voir géré la situation avec Aria est vraiment superbe, on évolue en même temps que lui, on est spectateur de l'évolution de son jugement. Lui aussi est mature et réfléchie mais il est aussi courageux et surtout plein de ressource, il est un peu plus difficile à décrire que Aria.
Quant aux autres personnages : Talon, Lumina, Cinder, Marron, Vale et Roar, ceux sont aussi des personnages super, ils apportent un plus à l'histoire, ils aide l'histoire à ce construire, les relations. Roar est le personnage secondaire que j'ai le plus aimée.
En ce qui concerne l'histoire d'amour, elle est fascinante, merveilleuse, envoûtante. Elle se fait petit à petit, lentement mais surement. Un pure délice.
Et pour finir parlons de la fin, des dernières révélations, rempli de trahison, de souffrance, de compromis, de nouvelles rencontres et surtout d'une nouvelle quête... La dernière page, le dernier pasage est juste troublant et nous donne qu'une envie, découvrir la suite !
En résumé aller acheter Never Sky, de suite ! Sinon vous ratez un des meilleurs livre dystopique !
PS : Je veux lire le tome 2, now !

par Megane84
Endgame, Tome 1 : L'Appel Endgame, Tome 1 : L'Appel
Nils Johnson-Shelton    James Frey   
Une heure après la fin de ma lecture, je suis toujours aussi bouleversée. Sous le choc. Comment définir Endgame ? Juste époustouflant, incroyable, impitoyable.

J'ai mis exactement deux jours pour lire ce pavé de 538 pages. Tellement c'était bon, tellement c'était addictif. Comme beaucoup, au début, à cause du titre et du descriptif, j'ai eu peur de lire un pâle remake de Hunger Games. Mais ça n'avait vraiment aucun rapport. Aucun. On ne peut même pas les comparer tant ils sont différents. Parce qu'Endgame est cru, Endgame est noir, rempli de cruauté.

Mais j'ai très honnêtement apprécié au possible ce petit bijou. Je peux sans crainte le placer parmi les meilleurs romans qui m'ont été donnés de lire. Et malgré toute l'horreur contenu à l'intérieur de ces pages, James Frey a réussi, plusieurs fois, à me faire sourire. J'ai même ri, à un moment. Après je suis peut-être folle, je ne sais pas, mais il y avait un peu d'humour dans ce roman, pas grand chose, mais juste ce qu'il faut à mon goût pour ne pas sombrer dans un pessimisme total face à la cruauté d'Endgame.

Puis les personnages, mon dieu qu'ils étaient bons ! Ils ont tous, TOUS, quelque chose d'unique. Il n'y en a pas deux qui se ressemblent, ils ont leur propre personnalité, leur propre passé, et leurs propres motivations de gagner. Et je n'ai pu m'empêcher de frissonner devant certains Joueurs qui ne reculaient absolument devant rien. [spoiler]Je pense notamment à Baitsakhan, qui à mon avis est le plus avide de sang du haut de ses 13 ans, encore plus que Maccabee.[/spoiler] Au bout du compte, on éprouve plus d'affection pour certains Joueurs que d'autres, peut-être parce qu'ils sont plus mis en avant dans ce premier tome. Nous verrons bien comment Frey et Johnson vont répartir la narration pour la suite !

Et puis, plusieurs questions me trottinent dans la tête maintenant : normalement, dans les romans dystopiques, il y a toujours une personne qui entraîne la rébellion. Dans Hunger Games, Katniss. Dans Divergente, Tris. Mais dans Endgame, cela reste un mystère total ! Est-ce que des Joueurs vont se dresser contre le Peuple du Ciel ? Si oui, lesquels ? En tout cas, à la fin de ce premier volet, aucun des joueurs [spoiler]à part peut-être Hilal[/spoiler] ne semblent prêts à arrêter de Jouer. Patience donc.

Pour conclure, Endgame est, et je le dis sans aucun doute, un de mes livres préférés. Tout est bien mené, le scénario est bien ficelé, pas prévisible, et les personnages sont très bien travaillés (on a l'occasion d'en apprendre plus sur eux dans Endgame : Mission, cela leur donne plus de profondeur encore). Un final qui m'a choquée et émue aux larmes. Bref, j'attends la suite avec une impatience non cachée !

par MarineL
Promise, Tome 1 : Promise Promise, Tome 1 : Promise
Ally Condie   
Magnifique livre, l'histoire est intrigante et on est tout de suite plongée dans l'univers de Cassia cette jeune fille si troublante par le fait qu'elle est au départ un parfait petit pion et qu'en fin de compte elle se révèle bien plus maligne que d'autre. Les description sont très bien faite et je n'ai eu aucun mal à m'imaginer la ville, plus particulièrement le quartier où elle et ses parents, ainsi que ses amis, vivent. Toutefois je trouve dommage qu'il n'y est pas plus de description de la maison et de l'école.

Une chose est sur : Ce livre ne sera pas gardé par les officiels plus tard...

par Elboise