Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de KaoriJade : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Mythes et légendes : Les Loups Mythes et légendes : Les Loups
C.C. Ragache    F. Phillipps   
Un recueil de légendes magnifiques, portées par de très beaux dessins !
Cette collection est particulièrement réussie.
Alex Rider, Tome 1 : Stormbreaker Alex Rider, Tome 1 : Stormbreaker
Anthony Horowitz   
Un premier tome qui ne colle pas du tout avec le film. Heureusement que le livre est beaucoup mieux que celui-ci. Encore une fois, je suis admirative devant Horowitz, devant sa façon de nous plonger dans l'action et de rendre Alex si attachant dés le premier tome.

par x-Key
L'Héritage, Tome 2 : L'Aîné L'Héritage, Tome 2 : L'Aîné
Christopher Paolini   
J'ai beaucoup aimé celui-ci aussi. Par contre, vous devez savoir que le rythme est différent du premier tome. L'action se déroule plus lentements certain moments. Ce qui n'est pas une mauvaise chose non plus :P

J'ai vraiment aimé que Roran soit plus impliqué dans ce tome-ci. [spoiler]J'ai trouvé l'entrainement d'Eragon chez les elfes un peu lent, j'en avais hate de finir le chapitre pour retrouver un peu d'action avec l'histoire de Roran!^^[/spoiler] Encore une fois, Christopher Paolini, tu ne m'a pas déçu! ;)

par mymi
Alex Rider, Tome 4 : Jeu de tueur Alex Rider, Tome 4 : Jeu de tueur
Anthony Horowitz   
On a quand même peur pour le héros, ce qui prouve bien comme l'auteur nous fait vivre son roman et à quel point c'est bien écrit. Personnellement, j'ai adoré, et je le conseille à tous ceux qui ont apprécié les tomes précédents, il ne devrait pas vous décevoir !
Alex Rider, Tome 2 : Pointe blanche Alex Rider, Tome 2 : Pointe blanche
Anthony Horowitz   
Un deuxième tome tout aussi mouvementé que le premier. Le début d'une longue série ! J'avoue avoir eu assez peur pour Alex à la fin du livre, même si connaissant l’existence des autres tomes, je me doutais qu'il allait survivre à son périples dans les Alpes.

par x-Key
Après l'effort Après l'effort
Abigail Roux    Madeleine Urban   
J'ai adoré cette histoire et pourtant le sport n'est pas ma tasse de thé, et il y a beaucoup de termes que je n'ai pas compris mais franchement j'ai tellement apprécié les personnages et l'histoire que cela avait peu d'importance. C'est simplement une histoire d'amour, il n'y a pas d'action proprement dite, pas de rebondissements improbables, pas de suspense en fait c'est juste l'histoire de deux personnes qui se sont connus adolescents mais qui ne se sont jamais fréquentés, et qui bien des années plus tard vont être amenés à travailler ensemble et vont tomber amoureux. C'est une trame sans originalité mais l'histoire est tellement bien construite avec des passages amusants, tendres et sexys que vous plongez et vous vous laissez entrainer.

Dix années après avoir passé leurs diplômes, Jake et Brandon reviennent enseigner dans leur ancienne école, l'un comme professeur d'éducation physique et l'autre comme professeur de science. Ils sont opposés à tout point de vue : Jake est l'ancienne star de la l'école, beau, sportif et ami avec tout le monde et Brandon plutôt du style « premier de la classe » qui a souvent servi de tête de turc. Ils ne se sont jamais vraiment fréquentés juste côtoyés et c'est la même chose aujourd'hui mais suite à certaines circonstances Brandon va être amené à prendre le poste d'entraineur adjoint en plus de sa matière. Ils vont apprendre à ce connaitre et devenir amis malgré leurs différences et finir par tomber amoureux.

Ce qui m'a beaucoup plu dans cette histoire c'est la simplicité de la relation, pas de complications extérieures, leur entourage accepte le fait qu'ils soient ensemble avec beaucoup de simplicité, pas d'introspection ni de l'un ni de l'autre sur son orientation sexuelle. Tout sonne juste, l'auteur a fait le choix dès le début du récit de leur faire assumer pleinement leur homosexualité, le problème entre eux ne se pose pas de savoir pourquoi ils aiment un autre homme mais simplement comme beaucoup de couples d'aujourd'hui si c'est une simple attirance sexuelle ou un sentiment plus profond.

Les deux héros sont très attachants, Jake est un gros nounours qui ne sait pas communiquer et a plus l'habitude d'agir que de discuter, Brandon quant à lui est plus doux, plus secret et il a tendance à se dévaloriser. J'ai également apprécié tous les moments qu'ils passent ensemble, cette camaraderie avec les autres entraineurs, la chef pompon girl qui poursuit Jake de ses assiduités et puis les scènes sensuelles jamais gratuites mais torrides.

En fait mon seul vrai bémol vient de la conclusion qui tombe brutalement comme un cheveu sur la soupe, j'aurais aimé que l'auteur nous donne un aperçu des réactions de l'école devant leur couple.

par samba
Les mystères de Pompéi Les mystères de Pompéi
Cristina Rodríguez   
J'avais découvert l'auteure en 2004 avec Thyia de Sparte (que j'avais adoré), puis j'avais dévoré dans la foulée Moi, Sporus, prêtre et putain ainsi que Le César aux pieds nus. Malheureusement, j'avais un peu perdu de vue l'actualité littéraire de Cristina Rodríguez, et c'est Cassie qui m'a donné envie de me replonger dans son univers à travers son billet sur le couple inoubliable formé par Kaeso et sa panthère Io !
Or donc, Kaeso Concordianus Licinus vient de passer onze mois dans les geôles de Rome suite aux manigances de Séjan, préfet du prétoire. Spolié de ses biens, il est obligé d'accepter la charge de centurion de la milice à Pompéi grâce à l'intervention de Nerva, un ami de son défunt père. Ayant perdu tous ses appuis au sénat et à la cour en étant condamné, Kaeso ne peut faire la fine bouche, même si cette mutation est vécue comme une rétrogradation : non seulement, Pompéi est une ville réputée pour sa tranquillité (horreur absolue pour ce jeune officier de 30 ans impétueux !), mais les hommes qui composent sa troupe apparaissent comme un ramassis d'incapables, indisciplinés et crasseux !
A peine a-t-il installé sa mère Hildr chez dame Olconia, une amie de sa cousine Concordia (jeune mondaine romaine amoureuse de lui et décidée à l'épouser), qu'il est appelé sur les lieux d' un 1er meurtre, commis sur la personne de Syagros, un artisan talentueux mais alcoolique ; quelques heures plus tard un 2è corps est retrouvé dans la crypte du temple d'Isis.
Septimus, préfet de la ville, est convaincu qu'aucun lien ne réunit ces deux meurtres, mais lorsque Kaeso exhume une affaire de fausse monnaie de grande envergure survenant au moment où l'empire souffre de manque de liquidités, il ne fait plus aucun doute qu'un complot, mouillant de hauts personnages de l'empire, ne vise à déstabiliser le pouvoir.

Les meurtres s'enchaînent à un rythme effréné, une rumeur calomnieuse est répandue sur Kaeso visant à le décrédibiliser, sa mère, prêtresse et guérisseuse barbare, est jetée en prison sur une accusation de sorcellerie.
Bref, le ou les comploteurs mettent tout en oeuvre pour empêcher Kaeso de remonter jusqu'au cerveau de la conjuration !

Je dois avouer que ce n'est pas l'intrigue en elle-même qui m'a intéressée, n'étant pas familière du genre, mais cette immersion totale dans la Rome du Ier siècle de notre ère. L'auteure nous entraîne aussi bien dans les quartiers mal-famés de Pompéi que dans les villas des riches patriciens en des tableaux extrêmement vivants et réalistes, nous restituant non seulement les couleurs mais aussi les odeurs (et même les tics nerveux de démangeaison quand le héros a la malchance de croiser un personnage mangé par la vermine !^^).

En outre, Cristina Rodríguez nous offre une galerie de personnages variés et suffisamment caractérisés pour éveiller notre intérêt (voire notre attachement !).
Kaeso est un officier déchu et offensé dont la droiture et la loyauté lui ont attiré de puissants ennemis, et comme si cela ne suffisait pas, il doit tenir à distance sa jeune cousine Concordia aussi entreprenante à son égard qu'envahissante.
Sa mère Hildr est une princesse barbare méprisée par l'aristocratie pour ses origines mais d'une grande force de caractère.
Sa panthère apprivoisée Io se prend pour un chien quand elle ne fait pas fuir ses conquêtes potentielles par accès de jalousie !
Et même la milice dissipée nous révèle des personnages attachants dans leur genre : Marcus, le quadragénaire bedonnant mais fidèle, Ludius, le jeune aveugle dévoué, Castor et Pollux les jumeaux que leur nouveau chef n'arrive pas à différencier, le discret Aulus, le jeune esclave Alexis tombé sous le charme de son maître....

Mais personnellement, celui qui m'a le plus touchée est indéniablement Donar, le garde germain (que voulez-vous, je ne pouvais résister à un beau barbare chevelu) qui ne cesse pourtant durant tout le livre d'être malmené et ridiculisé par son maître Caligula ; le futur empereur est désormais menacé à cause son statut de dernier héritier potentiel de Tibère, son frère aîné Néro, qui était le meilleur ami de Kaeso, ayant été assassiné et son frère Drusus emprisonné. Dans ce tome, Caligula prête main forte à Kaeso pour déjouer le complot, et son caractère instable et dangereux commence à émerger.
J'aurais tout de même quelques réserves à émettre : je n'ai pas été convaincue par le rôle de médecin légiste endossé par Hildr, trop anachronique à mes yeux ; en outre, j'aurais aimé que certains éléments de l'intrigue afférents aux divers meurtres soient plus développés et expliqués.

Mais fait plus qu'appréciable, le lecteur est entraîné dans une Pompéi antique qui échappe à l'éruption du Vésuve (le dieu forgeron Vulcain qui loge en ses entrailles en soit remercié !)

Pour conclure, une enquête haletante menée tambour battant par un très fringant et très séduisant héros (même si mon coeur a craqué pour son alter ego germain, que j'espère d'ailleurs voir apparaître dans le prochain tome et d'une manière plus assidue), le tout saupoudré d'humour. Je suivrai les suites de ses aventures avec beaucoup de plaisir !

par Parthenia
Mémoire de fée Mémoire de fée
Dominique Robet    Alain Robet   
Ce livre grand format sur les fées nous présente, aux premiers abords, de belles illustrations et se veut être une sorte de récipient retraçant les différentes histoires de la mythologie des fées de leur commencement jusqu’à nos jours.

Le texte m’a paru presque trop encyclopédique pour pouvoir être apprécié à sa juste valeur. Trop de références sont lancées sans nous laisser le temps de les digérer et d’une page à l’autre nous découvrons des auteurs, des anecdotes tirées de contes, et surtout des conclusions un peu naïves.

Le dessin, quant à lui, est intéressant, bien travaillé. Il illustre à merveille le texte et permet au lecteur un peu perdu se s’immerger plus facilement.

En somme, mon avis sur ce livre est assez mitigé, presque négatif à cause du texte, trop professoral, ne nous laissant pas rêver mais qui possède un ton trop strict, celui de l’enseignement.

par Skritt
Alex Rider, Tome 5 : Scorpia Alex Rider, Tome 5 : Scorpia
Anthony Horowitz   
Ce tome-ci va plus profondément dans la psychologie et l'histoire des personnages, notamment celle d'Alex. Il y découvre que tout n'est pas tout blanc ou tout noir, et tout n'est pas non plus pré-écrit. Il fait ses propres choix et découvre son propre destin.
Alex Rider, Tome 3 : Skeleton Key Alex Rider, Tome 3 : Skeleton Key
Anthony Horowitz   
Après le MI6, la CIA... Pauvre Alex, va-t-il pouvoir être tranquille un jour ? Peu probable, pour notre plus grand plaisir de lecteur ! Un troisième tome que j'ai bien aimé, et je continue à découvrir ses aventures avec plaisir.