Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de KarolynD : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
L'Héritage, Tome 2 : L'Aîné L'Héritage, Tome 2 : L'Aîné
Christopher Paolini   
J'ai beaucoup aimé celui-ci aussi. Par contre, vous devez savoir que le rythme est différent du premier tome. L'action se déroule plus lentements certain moments. Ce qui n'est pas une mauvaise chose non plus :P

J'ai vraiment aimé que Roran soit plus impliqué dans ce tome-ci. [spoiler]J'ai trouvé l'entrainement d'Eragon chez les elfes un peu lent, j'en avais hate de finir le chapitre pour retrouver un peu d'action avec l'histoire de Roran!^^[/spoiler] Encore une fois, Christopher Paolini, tu ne m'a pas déçu! ;)

par mymi
L'Héritage, Tome 3 : Brisingr L'Héritage, Tome 3 : Brisingr
Christopher Paolini   
Ce troisième tome est mon préféré des trois déjà sortis. J'aime la façon dont est fait l'apprentissage d'Eragon et la derniére scéne de bataille. On en apprend encore une fois beaucoup sur les personnages.

par x-Key
L'Héritage, Tome 4 : L'Héritage L'Héritage, Tome 4 : L'Héritage
Christopher Paolini   
Et voilà, c'est fini. C'est avec émotion que je viens de refermer cet ultime tome des aventures d'Eragon. Beaucoup de questions trouvent des réponses, les prophéties se réalisent enfin, et pourtant certains mystères restent entiers. L'auteur nous a menés au cœur de l'Alagaësia avec brio au travers de ces quatre tomes, et si le troisième avait déçu pas mal de gens, ce dernier livre les satisfera sans aucun doute.

En réalité, je n'ai pas tant de choses que ça à dire. Cette série a été l'une des meilleures que j'ai jamais lues, peut-être même la meilleure. Et maintenant que c'est fini, je me sens toute drôle, parce qu'on quitte tous ces personnages auxquels on avait appris à s'attacher au fil des pages. Eragon, Saphira, Arya, Nasuada, Murthag, et tous les autres, que nous voyions plus comme de vraies personnes plutôt que de simples personnages de romans tant ils étaient complexes, ce sont tous ceux-là que nous devons désormais quitter. Maintenant, on ne peut qu'imaginer le futur de l'Alagaësia avec son nouveau souverain, celui des Dragoniers, celui des Elfes, des Nains, des Urgals, jusqu'à ce que, peut-être, Christopher Paolini nous emmène à nouveau dans ce monde si fantastique qu'il a créé.
Toutes les théories que nous avions échafaudées, à plusieurs ou seuls dans notre lit, se sont écroulées, et elles nous semblent désormais bien pitoyables comparées à ce qui se passe réellement.

Voilà. Je ne vois rien d'autre à dire. Peut-être ferai-je un autre commentaire quand je serai moins pleine d'émotions, ou peut-être pas. Comme l'auteur le dit lui-même, il n'y a rien d'autre à ajouter à cette série. "Le reste est silence".
La Ligne verte La Ligne verte
Stephen King   
Livre qui ne ressemble pas du tout aux autres livres de S. King mais très bien contre la peine de mort. Histoire étrange, dure parfois, injuste, tendre et belle. Limite fantastique parfois. j'ai beaucoup aimé !
bonne adaptation cinématographique.

par Lilou
A Comme Association, Tome 1 : La Pâle Lumière des Ténèbres A Comme Association, Tome 1 : La Pâle Lumière des Ténèbres
Erik L'Homme   
Le monde, est composé de trois types d’individus : les Normaux, les Anormaux et les Paranormaux. Jasper, adolescent de 15 ans à l’humour quelque peu foireux, appartient à la dernière de ces catégories ; celle des Paranormaux, donc, des humains qui ont des talents très particuliers.
Les Normaux sont des personnes comme vous et moi, tandis que les Anormaux sont des créatures dans le genre trolls, loups-garous et autres étrangetés.
L’Association, c’est l’organisation secrète par laquelle Jasper a été recruté pour ses talents. Constituée d’êtres Paranormaux, elle doit veiller à ce que cohabite les Anormaux et les Normaux. L’un des mots d’ordre de l’organisation est la discrétion. Bien entendu, Jasper ne pourra pas faire dans la tenue quand il se trouvera dans des situations de grands dangers…

Au risque de me manger des pêches dans le visage ; je n’ai jamais lu un seul livre d’Erik L’Homme ou de Pierre Bottero. Par contre, j’en ai entendu parler, évidemment. C’est donc sans préjugés que je me suis plongée dans ce livre… Pour en ressortir avec un large sourire.
Non pas parce que le livre était fini (loin de là) mais parce que l’humour de Jasper est juste tordant. Ses blagues sont rarement lourdes, c’est donc un plaisir de les lires. Et il y a aussi le fait que ce jeune garçon soit (presque) normal. Il aime les filles, les Doors, les filles, son groupe de rock médiéval où il joue de la cornemuse : le commun des mortels, n’est-ce pas ?
La mission confiée par l’Association à Jasper traite du trafic de drogue chez les vampires. Rien de plus sur le déroulement de cette mission, au risque de ‘casser’ l’ambiance.

Les autres personnages sont tout aussi intéressant que Jasper. Walter, Mlle Rose, Le Sphinx et Ombe. Surtout Ombe, qui est elle, totalement idéalisé dans l’esprit travaillé par les hormones de Jasper. Je sens que je vais aimer également le deuxième tome, qui parle de l’aventure de la jeune fille (quel bonheur d’écrire son joli nom).

Au risque de me répéter, ce livre est vraiment bien, un bon divertissement, de la fraîcheur. Pour ceux qui seraient néophyte dans les Doors, je ne peux que vous conseillez d’écouter les chansons cités (deux, je pense) dans le livre – et les autres, bien sûr.


par Happy
Les Loriens, tome 1 : Numéro Quatre Les Loriens, tome 1 : Numéro Quatre
Pittacus Lore   
Ce livre est vraiment trop génial !
On devait choisir un livre pour l'ecole et je l'ai lu a peine en une journée ! Il y a beaucoup de suspens, un concepte orginial, des pouvoirs incroyables, une histoire d'amour malgré le fait qu'il puisse partir a tout moment, de la peur, du stress : tout ce qui fait un livre incroyable. Il y a toujours des rebondissements, j'étais prise par le livre des les dix premieres pages. L'idée est tres bien trouvée. J'ai hate de lire la suite ! Je vous le conseille sans hésiter, franchement achetez le.
Les Loriens, tome 2 : Le Pouvoir des Six Les Loriens, tome 2 : Le Pouvoir des Six
Pittacus Lore   
voila un peu de l'histoire pour ceux qui sa interesse ... VOUS NE SERREZ PAS DECU ...


[spoiler] L'intrigue tourne principalement autour de John, de Numéro Sept et un peu Sarah Hart. John et les autres pourchassent des Mogadoriens que Six traquait. Leurs pouvoirs deviennent de plus en plus forts. Alors qu'ils avaient eu du mal à l'école face aux Mogadoriens, ça devient de plus en plus facile désormais. Marina est Numéro Sept. Elle vit en Espagne dans une église avec son Cepan. Elle veut trouver les autres et suit les actions de John depuis ce qui s'est passé dans l'Ohio. Son Cepan est devenu un fanatique de l'église et a presque totalement oublié son héritage Lorien.

De son côté, Sarah a du mal à gérer les choses. Elle ne peut pas se concentrer à l'école et s'inquiète pour la sécurité de John. Les autorités du gouvernement l'interrogent sans cesse sur John. Sarah a couvert John mais Mark lui conseille de tout dire du fait du stress que ça lui provoque. Sarah a du mal à accepter que tout le monde continue de vivre sa vie comme si de rien n'était alors que le danger Mogadorien rôde.

Si les héritiers Loriens envoyés sur Terre se rassemblent, ils formeront une garde d'une force incroyable. Dans le second vaisseau, il y avait un dixième Garde qui pourrait être un héritier de Pittacus Lore lui-même.

Le père de Sam n'a toujours pas été retrouvé mais comme il était dit dans le film Numéro Quatre (I Am Number Four, c'est lui qui a aidé Henri et John quand ils sont arrivés sur Terre.

A un moment donné, Six et Sam se séparent de John. Six trouve Numéro Sept et son Cepan. John croise Numéro Neuf qui est un homme plus âgé que tous les autres. Ses pouvoirs sont donc plus développés.

Ce 2ème tome est l'occasion de passer d'une romance entre John et Sarah à un carré amoureux entre John, Six, Sarah et Sam. Sam commence à croire qu'il est tombé amoureux de Six. John est toujours amoureux de Sarah mais il se rapproche considérablement de Six. A un moment donné, Six embrasse John mais ce dernier n'est pas sûr de savoir comment réagir. Cela semble créer des tensions entre John et Sam.

Après avoir trouvé Numéro Neuf, Sam l'envoie rencontrer Six et retourne à Paradise. Il appelle Sarah pour savoir s'il peut venir en toute sécurité. Elle ment et lui dit que personne n'a posé de questions sur lui. Ils se retrouvent et échangent un baiser passionné. Les choses auraient pu aller plus loin mais des militaires débarquent. Ne pouvant s'échapper sans blesser des personnes innocentes, John se laisse capturer. Il est en colère contre Sarah et croit qu'elle l'a trahi alors que celle-ci prétend que ce n'est pas le cas.

Six a rencontré Numéro Sept et Numéro Dix et se demande ce qu'elle doit faire concernant John qui a été capturé.

[/spoiler]

par charlou
Les Loriens, tome 3 : La Révolte des Neuf Les Loriens, tome 3 : La Révolte des Neuf
Pittacus Lore   
Epoustouflant !

Alors que Quatre échappe à la mort grâce à l'aide inespérée du puissant Numéro Neuf, à l'autre bout de la planète Six, Sept et Dix sont sur les traces de Numéro Huit, en Inde...
Neuf est un personnage irrésistible, fougueux, indiscipliné et plein de malice, un rebelle dans l'âme qui n'accepte qu'on ne lui dicte aucune loi. Rapidement les relations s'enveniment entre John, qui refuse d'abandonner Sam et veut se lancer à sa recherche, et Neuf, obsédé par son envie de retrouver les autres Gardanes et de combattre. Chacun affirme maintenant qu'il est la réincarnation de Pittacus Lore, et rêve d'affronter Setràkus Ra.
En Inde, après moult péripéties, nous faisons enfin la connaissance du ténébreux Huit, qui trouble rapidement Marina et Six... Avec les impressionnants pouvoirs de Huit, et ceux de la petite Ella, qui commencent à se développer, le groupe est désormais redoutable.
Mais encore faut-il retrouver les autres, car leur véritable force réside dans le fait de combattre ensemble. Et Cinq reste introuvable.
Une véritable claque que cette suite où encore une fois on est complètement emportés par un maelström d'émotions et de sensations plus fortes les unes que les autres. On s'attache de plus en plus aux personnages et chaque scène d'action est une gifle phénoménale. Si les tomes 2 et 3 sortent aussi au cinéma, il va falloir sortir l'artillerie lourde au niveau de la réalisation, car cette série est un véritable rouleau compresseur qui dévaste tout sur son passage.

Diamant : 9/10
Time Riders, Tome 2 : Le Jour du prédateur Time Riders, Tome 2 : Le Jour du prédateur
Alex Scarrow   
Achevant tout juste la lecture du dernier chapitre de ce tome 2, je ne peux que dire qu'il s'agit là du digne successeur du tome précédent que j'avais déjà dévoré. En effet, on est encore une fois on ne peut plus emmené par le suspense mis en place tout au long du récit par l'auteur: eh oui, l'action est bien encore au rendez-vous, avec un sujet bien renseigné, bien ficelé et toujours aussi interessant: nous retrouvons ici avec plaisir Liam et "son" nouvel auxiliaire de mission perdus en plein Crétacé supérieur, Maddy et Sal tentant encore une fois de les ramener à la base coûte que coûte !
Pourtant, une seule chose m'a un petit peu dérangé au cours de ma lecture: la tournure quelque peu gore qu'ont prise les descriptions faites autour de l'action principale. Quelques scènes du premier tome étaient déjà difficilement supportables ne serait-ce que parce qu'elles faisaient beaucoup travailler notre imagination mais dans ce tome-ci, une bonne plâtrée de détails peuvent aisément retourner les estomacs des âmes sensibles (dont je fais partie -_-')
Concernant les personnages, mon opinion que j'avais à la fin du tome 1 n'a pas vraiment changé: Liam pour moi est envoûtant car malgré toute sa simplicité, il parvient à devenir un grand héros. Je déplore un peu la perte de Foster dans ce tome même si cela a permis à Maddy et Sal de prendre une plus grande part dans l'histoire, même si cela reste malheureusement mineur comme on peut le voir au nombre de chapitres qui leur est consacré, mais les deux filles ne sont pas non plus devenues détestables comme je le redoutais. Par contre, un personnage est cette fois-ci ressorti du lot: Becks, la nouvelle auxiliaire de mission. Je félicite vraiment l'auteur d'être parvenu à rendre celle-ci mille fois plus attachante que le terminator de Bob. En effet, là où nous avions un stéréotype de robot humanisé, on trouve maintenant cette intelligence artificielle qui arrive réellement à développer une âme. Chaque moment d'humanité devient une pépite, comme par exemple ses essais au sens de l'humour[spoiler] le "cot cot cot" m'a personnellement bien fait rire [/spoiler] mais aussi lorsqu'elle commence à ressentir les émotions liées à la mort.
J'ai donc bien aimé ce tome comme le précédent meme si le sujet prêtait quelque peu à l'action sanguinaire digne d'un Jurassic park qui pourrait refroidir les plus frileux mais des personnages vraiment intéressants et une histoire rondement menée car très bien documentée rendent vraiment la lecture agréable. J'attends donc avec impatience la sortie en poche du tome 3 en octobre!!

par Chika
Time Riders, Tome 3 : Code apocalypse Time Riders, Tome 3 : Code apocalypse
Alex Scarrow   
Ce troisième tome a ses avantages et ses défauts. Côté avantage, ça reste toujours assez prenant et agréable à suivre. La pédagogie est savamment distillée et on apprend des choses, mine de rien… Et surtout, surtout, ce tome ne ressemble pas aux précédents ! L’histoire ne semble pas calquée sur ce qui a déjà été fait et on découvre une aventure nouvelle et assez variée. Côté défaut, majoritairement, il y a les choses qui tombent comme un cheveu sur la soupe, sans réelle explication (« Tenez, faites ça, c’est mieux. Oh ! Puis non, ne le faites pas, c’est mieux… Oh, finalement, si… » Pourquoi ce triple changement ? On ne sait pas…). Bon, perso, je ne suis pas réellement fan des chevaliers mais je me suis quand même laissé entraîner dans cette histoire, malgré quelques répétitions ou incohérences. Reste que certaines idées temporelles ne sont pas complètement claires ou expliquées (finalement, qui a écrit ce Manuscrit et pourquoi puisqu’il n’aurait pas été écrit, il n’y aurait eu aucune modification temporelle ???). Au final, j’aime bien les idées mais j’ai quand même l’impression que l’auteur a noué une intrigue uniquement pour la dénouer – et quel intérêt de faire des nœuds soit même ? Manque donc une véritable explication à la raison de ce Manuscrit. Mais les ambiances, les (nouveaux) lieux (l’appartement d’Adam, le prieuré, le campement, la nouvelle ville…) donnent des images nouvelles bienvenues.