Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de kassye : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Au service du surnaturel - Jenna, Épisode 6 Au service du surnaturel - Jenna, Épisode 6
Crys Louca    S.G. Horizons   
Je vais m'arrêter là pour cette série... Je suis très partagée. J'ai l'impression que les auteurs sont restées à chaque fois le cul entre deux chaises, ne sachant pas si elles voulaient faire du cul pour du cul ou nous livrer une vraie histoire.

Les scènes de fesses sont bien écrites et nettement aux dessus de ce que j'ai pu lire en érotisme jusqu'à présent. Jenna est une femme forte qui assume ses envies et n'a pas peur d'appeler un chat, un chat. Quand son "sex friend" n'est plus disponible, elle ne se morfond pas et passe au mec suivant. Ca fait vraiment plaisir dans ce paysage de lavettes rampant aux pieds de leurs mâââles.

Mais si vous ne cherchez que du sexe, je vais devoir vous annoncer qu'entre deux parties fines (enfin, il y en a en général une par épisode), vous allez devoir vous payer les folles aventures de Jenna dans l’hôtel et c'est d'un ennui... Déjà, oubliez la télépathie : le pouvoir de Jenna est bloqué dès qu'elle franchit la porte de l'hôtel... Jenna est aussi inconstante et relativement stupide. Qu'elle soit terrorisée par les surnaturels à son arrivée, d'accord, mais qu'elle hurle à la moindre petite fée alors qu'elle habite l'hôtel depuis un bon moment, c'est assez lassant.

Pour conclure : un format trop court et du sexe trop présent pour laisser à la place à une vraie histoire. Mais un avorton de scénario trop présent qui ennuie entre deux scènes de tralala.

Une très bonne idée de départ mais qui est, de mon point de vue évidemment, très mal exploitée.
Au service du Surnaturel : Jenna episode 5 Au service du Surnaturel : Jenna episode 5
S.G. Horizons   
Les pouvoirs de Jenna entrent enfin en action.
Un bon volume

par Adèle
Le Magicien d'Oz Le Magicien d'Oz
Lyman Frank Baum   
Depuis le temps que je voulais le lire, hé bien voilà c'est chose faite. Et j'ai beaucoup aimé me plonger dans ce conte pour enfant. L'histoire est légère, facile à lire, on suit de près les aventures de Dorothée ainsi que ses rencontres qui sont pour le moins surprenante. Une petite merveille à savourer...

par Elena62
La Douce Empoisonneuse La Douce Empoisonneuse
Arto Paasilinna   
J'ai aimé au point de l'avoir lu en moins d'une journée. Arto Paasilinna nous raconte, comme un observateur extérieur, les déboires d'une veuve de colonel avec son neveu et ses amis , et ce, avec humour (noir) et dérision. Au final, ce qui aurait dû nous scandaliser et dégoûter, nous fera sourire tout le long, jusqu'à la dernière ligne.
A LIRE
La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la tour Eiffel La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la tour Eiffel
Romain Puértolas   
Si le style de Romain Puértolas s'est fait connaître grâce à son célèbre Fakir, c'est avec son nouveau roman que j'ai eu envie de découvrir l'auteur. Il faut dire que le titre est aussi long qu'il est intriguant et que le résumé laisse présager une belle histoire. Et en effet, l'auteur nous réserve quelques jolies surprises.

L'histoire retrace la folle aventure de Providence, jeune factrice parisienne, ayant décidé d'adopter Zahera, petite fille orpheline de l'autre côté de la mer, au Maroc. Seulement voilà, le sort s'acharne le jour où elle doit aller chercher Zahera et l’irruption du fameux volcan islandais au nom imprononçable cloue tous les avions au sol, l'empêchant d'aller rejoindre la fillette. Pourtant, Providence doit absolument partir, car il y a urgence ! En effet, Zahera est atteinte de mucoviscidose et il lui faut venir en France pour être mieux soignée.

Dès les premières lignes, on retrouve le ton humoristique plutôt plaisant de l'auteur. Il est amusant de voir les jeux de mots, les situations décalées et l'absurde mélangés au sein d'une histoire qui promet de belles émotions. Il faut dire que l'auteur sait jouer avec les mots, mais également avec la corde sensible. Avec la maladie qui touche Zahera et l'amour débordant de Providence pour la petite fille, Romain Puértolas réunit les ingrédients pour réussir à toucher ses lecteurs. Cependant, si l’histoire est émouvante, il lui manque un côté très poignant. J'ai trouvé ça touchant, mais je n'ai pas été émue.

Ce qui me marquera surtout, c'est la narration très agréable qui se lit rapidement et la construction de celle-ci, vraiment surprenante, qui nous réserve un joli twist final et donne tout son intérêt au roman. Je ne m'y attendais absolument pas, et j'ai beaucoup aimé la façon dont le roman se termine.

Deux, trois petits choses à reprocher néanmoins, notamment un discours très convenu sur l'humanité, la guerre dans le monde ou la politique. J'aime bien que les auteurs aient leurs idées sur les choses et fassent passer leur message dans leurs romans, mais des fois je trouve ça très artificiel. Les passages hautement grandiloquents sur la paix, le bonheur et la joliesse de la vie me semblent toujours en trop lorsqu'ils prennent autant de place et sont aussi récurrents. C'est plein de bons sentiments, il n'y a pas à dire, et il est difficile de ne pas être en accord avec ces jolis idées pleines de positivismes, mais tout de même... c'est parfois un peu dégoulinant et ça s’essouffle vite.

Le roman est agréable à lire, avec sa panoplie de personnages originaux très attachants et l'extraordinaire voyage que nous propose l'auteur. On en voit de toutes les couleurs, on adhère avec le ton pince sans rire, un peu déjanté qui essaye de nous faire accepter comme (presque) ordinaire ce qu'il y a de plus incroyable et ça se suit avec plaisir. Attention cependant à ne pas trop tirer sur la corde, l'auteur a trouvé un style qui fonctionne mais à petites doses.

http://desmotsenvrac.blogspot.fr/2015/04/la-petite-fille-qui-avait-avale-un.html

par x-Key
Mauvais Genre Mauvais Genre
Chloé Cruchaudet   
J'avais très envie de découvrir cette BD et je n'ai pas été déçue: le graphisme est très réussi et l'analyse psychologique des personnages est très fine. Le contexte historique est bien rendu. Un petit bijou.

par Armide
Forteresse digitale Forteresse digitale
Dan Brown   
Très difficile à se détacher. Dan Brown sait arrêter ses chapitres au bon moment. Du suspense tout le long.
Forteresse digitale est le premier roman de cet auteur. Qui m'a laissé plutôt un avis positif et qui me donne envie de lire d'autres romans de cet auteur.
Deadpool, Tome 1 : La Nuit des morts-vivants Deadpool, Tome 1 : La Nuit des morts-vivants
Ramon Rosanas    Cullen Bunn   
J'aurais adoré avoir une suite. Certes, elle aurait peut-être pas eu beaucoup de projet, mais ç'aurait été probablement drôle...

par MelyChim
Qui ? Qui ?
Jacques Expert   
J’ai vraiment aimé l’idée que le livre se concentre sur une période très courte. La durée d’une émission, une heure dans la vie de quatre couples.
L’histoire pourrait sembler banale comme des meurtres qu’on peut voir à la télévision dont les affaires ne sont pas résolues et ne le seront malheureusement pas…
Mais là Jacques Expert choisis vraiment d’approfondir les choses, minutes par minutes.
Nous avons donc la vie de ces quatre couples qui a basculé un jour de mars.

Jacques Expert nous fait partager non seulement l’émission et dont l’enquête qui a durée des mois pour ne pas dire des années mais aussi la vision de ces quatre couples qui bien tranquillement installés dans leur fauteuil se rappellent.
Au début de l’histoire je pensais que l’auteur allait nous dévoiler tout de suite le nom de l’assassin et je me demandais alors pourquoi lire ce livre, mais petit à petit non se rend compte qu’en fait il veut nous faire réfléchir et nous montrer à travers les quatre points de vue externe des couples tous pouvaient être le meurtrier.
Le meurtrier même si c’est un montre pouvait être monsieur tout-le-monde.

Petit à petit au fil de l’histoire Jacques Expert mêle aussi des points de vue internes de l’homme, l’assassin, et de sa femme sans toutefois nous dire qui ils sont. Ce n’est que dans l’épilogue que l’on découvre enfin qui est vraiment le meurtrier.
On peut donc vraiment se faire sa propre idée de l’assassin, je l’ai d’ailleurs fait et je me suis bien trompée… C’est donc que le challenge de l’auteur est réussi, du moins c’est ce que je pense !

Au niveau des descriptions des personnages le physique pourrait être plus travaillée c’est vrai que ça manque de descriptions mais les sentiments et ressentis eux sont bien fournit et on peut facilement comprendre ce que ressentent les personnages.
J’ai beaucoup aimé le fait de mettre des passages de l’émission, elle aussi a son importance et finalement on peut considérer l’émission comme un "personnage" à part et important dans l’histoire.
Ce qui est intéressant aussi c’est que Jacques Expert nous décortique minutes par minutes l’histoire en revenant et au travers de l’émission et grâce aux souvenirs des personnages sur l’enquête et les souvenirs que garde ces derniers.

L’histoire est vraiment bonne, j’ai eu quelques réticences au début mais finalement je trouve que c’est un bon roman que tout le monde peut lire. Il n’y a pas de scène cru ou violente. L’histoire se concentre vraiment sur cette émission et sur l’état psychologique des personnages. Ce qui pourrait un peu manquer c’est de temps en temps des points de vue du commissaire chargé de l’affaire, c’est vrai que ce point de vue-là manque un peu je trouve.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n%C2%B0018

par manue14
Au service du surnaturel - Saison 2 : Blake, Épisode 6 Au service du surnaturel - Saison 2 : Blake, Épisode 6
S.G. Horizons    Crys Louca   
Bof.

Où veut en venir les auteures ? Autant assumer quand on fait une série érotique et aller jusqu'au bout, au lieu de prétendre écrire une saga fantastique.

par Avalon