Livres
380 654
Comms
1 330 970
Membres
265 446

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Kath - Renaissance



Description ajoutée par Advilou 2014-09-19T20:54:32+02:00

Résumé

Les vampires : une espèce plus ancienne que l’humanité.

Kath fut leur reine après avoir mené la rébellion contre son père, le premier d’entre eux.

Aujourd’hui, elle sort d’un long sommeil et découvre un monde changé. Une grande partie de sa mémoire a disparu durant son enfermement.

De la Sibérie aux États-Unis, en compagnie de son vassal, elle traque les indices qui l’aideront à reconstituer le fil de son histoire qui se confond avec celle de l’humanité.

Lorsque l’historien Jess Andrews croise sa route, il cherche à en savoir plus sur la mystérieuse inconnue et lève peu à peu le voile sur un univers étrange…

Afficher en entier

Classement en biblio - 13 lecteurs

Or
4 lecteurs
PAL
13 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par ilovelire 2016-02-10T01:52:05+01:00

Il observa le géant visser un chapeau à large bord sur sa tête avant de quitter la tiédeur de la boutique pour le froid intense de la rue. Avec amusement, l'Irlandais évoqua le souvenir d’un ouvrage qu’il avait récemment lu. L’auteur, un ethnologue de réputation mondiale, y expliquait comment l’environnement provoquait l’adaptation des populations qui y étaient soumises. En pensant aux conditions extérieures de cette région de la Sibérie, le médecin sourit et admit que le livre avait certainement raison sur ce point. Puis, chassant cet incident de sa tête, il s’enferma dans les toilettes où, étrangement, flottait une forte odeur d’eau de toilette raffinée.

Une fois les provisions chargées à l’arrière du pick-up, les deux Britanniques reprirent leur route. Par cette nuit sans lune, les phares peinaient à percer l’obscurité aussi épaisse que de l’encre de Chine. Aucun lampadaire n’éclairait la voie, les maisons branlantes et décrépies de Domestria restaient tapies dans l’ombre, recroquevillées sur elles-mêmes pour conserver le peu de chaleur dégagée par de vieux poêles à bois dont la fumée stagnait au-dessus des toitures affaissées. La dernière bâtisse dépassée, un grand cabanon de planches prêt à s’écrouler sous son propre poids, la forêt dense et obscure les engloutit aussitôt. De gros flocons de neige se mirent bientôt à tomber, réduisant encore la visibilité. Entre le froid et la noirceur de la nuit, jamais O’Leary ne s’était senti aussi fragile et isolé. Il commençait presque à regretter ce voyage, mais sa curiosité naturelle et la promesse d'une découverte fantastique le réconfortaient quelque peu.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par tishatish 2016-11-26T11:14:46+01:00
Argent

Une très belle découverte!! ça nous change des histoires d'amour habituelles!! KATH est amnésique, folle et forte!!j'ai adoré lire ce livre !!! et je sens que nous ne sommes qu'au prémices de l'histoire !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aelynah 2016-09-24T10:45:22+02:00
Or

Ronald O'Leary est professeur de médecine légale et est prié par son ami le professeur Everett Johnson de le rejoindre en Sibérie, en plein hiver.

Une découverte sensationnelle l'y attend aux dires de Johnson. Heureusement! car niveau température les publicités ne mentent pas. L'hiver attaque dur et semble prêt à tout dévorer sur son passage. Le lecteur ressent presque le froid au travers des descriptions. Ces maisons branlantes cachées dans une nuit d'encre, ces autochtones barbus et hirsutes cachés sous leur grand chapeau à large bord concourent à nous mettre dans l'ambiance. Pas de lampadaire, mais de gros flocons de neige pour refroidir encore un peu l'atmosphère, des routes mal en point et vous vous sentez alors "fragile et isolé " dixit O'Leary lui-même. Et pourtant il n'est pas un tendre et se vante lui-même de détenir une résistance à toutes épreuves (froid et alcool compris ?).

Vous n'avez pas plus tôt commencé ce roman que déjà vous êtes frigorifié et en même temps attentif à la suite.

Qu'est ce qui, d'aussi important que ça, a pu entrainer des hommes et des femmes, même scientifiques passionnés, à rester dans une nature sauvage et inhospitalière comme la Sibérie en plein hiver. Là où même avec le chauffage la pièce n'atteint que difficilement les zéro degré, nous retrouvons ces savants fous, fous au sens second du terme c'est à dire déraisonnables.

Personnellement je crois qu'à ce moment-là j'étais déjà accrochée à l'hameçon lancé par l'auteur.

Ma curiosité me perdra me direz-vous? Oui peut être ou perdra-t-elle d'autres personnages plus fictifs que moi mais c'est ce que nous souhaitons justement découvrir dans ce roman.

Il est un autre point qui m'a poussé à le dévorer. Ce début prometteur, ce voyage au pays du froid glacial, cette découverte gelée dans la glace, ce sentiment de propriété de O'Leary pour la découverte, tout cela m'a ramené des années en arrière dans ma lecture du livre de Barjavel, la nuit des temps.

Mais cette sensation ne va pas durer longtemps car un événement majeur va tout chambouler.

Alors que les scientifiques tentent d'extraire un corps de femme, particulièrement bien conservé de sa gangue de glace, celui-ci choit lors de sa remontée. Des fissures apparaissent alors dans le sarcophage de glace et certains scientifiques sont blessés au sang.

C'est alors que tout bascule.

Nous changeons alors de personnages et c'est Anton et Kath que nous allons suivre. Kath que l'appel du sang a réveillé et sorti de son cercueil de glace.

Avec ces deux vampires nous parcourons le monde et les époques. Nous découvrons aussi de nombreuses et lointaines civilisations mais surtout nous commençons à entrer dans Leur histoire.

L'aventure que nous suivions a donc changé de direction mais n'en reste pas moins intéressante et entraînante.

Suivre Kath au travers de ses souvenirs, qui affleurent à la surface de sa mémoire petit à petit, nous entraîne loin et nous attache à elle comme un gourmand à son péché mignon. Qu'elle fut Katia, Katharina,ou autre Kath reste et demeure la reine des Vampires même si tous semblent l'avoir oublié.

Elle semble cependant si fragile au départ. Et pourtant les souvenirs qu'elle partage avec nous, la montrent forte, froide et puissante. Mais elle doute encore et se cherche, et cela nous permet de la comprendre mieux en la découvrant de plus en plus.

En avançant dans l'histoire et vers son destin, c'est le passé qui va se réveiller(grâce aux flash back qu'elle vit) et lui revenir comme une claque en la personne de Pierre-Marie.

Pierre Marie d'Orval, soldat français rencontré dans les froides plaines de Russie au temps de la Berezina de Napoléon.

Pierre Marie qu'elle a alors transformé parce qu'il lui plaisait, par caprice.

Anton parait ne pas l'aimer beaucoup mais on imagine sans peine de la jalousie masculine devant un rival potentiel.

Seule la suite de l'histoire nous permettra de mieux comprendre les sentiments que ses "retrouvailles" vont entraîner.

Sa rencontre ensuite avec un humain particulier va à nouveau faire basculer les choses.

Car lui aussi sans le vouloir va être subjugué par notre belle vampire. De la croisée de leurs chemins va dépendre la suite des événements.

Ce roman est sans conteste un mélange d'aventure, de recueil historique et de fantastique. Tous les sujets que j'aime recentrés en un seul livre. Ne vous étonnez donc pas si je vous dis que j'ai adoré suivre les aventures de nos personnages.

Kath, vampire à la fois hautaine et sanguinaire mais aussi du fait de son réveil après de nombreuses années, presque plus humaine qu'avant dans certains de ses sentiments et réactions.

Sa force colossale, sa colère abyssale, sa vie presque immorale, tout nous attire chez elle.

Et lorsque ses ennemis s'interposent, elle nous dévoile d'autres pans de sa personnalité dérangeants, enivrants et effrayants.

Anton, vassal zélé, froid et distant est toujours resté fidèle à son seigneur, en l'occurrence Kath. Cette continuité dans le sentiment qui les lie semble magnifique et un peu glauque. Car on ne sait si cette relation est simplement basée sur son besoin de la servir par dévotion, par amour ou pour tout autre sentiment moins noble.

C'est donc un personnage assez sombre et dérangeant que cet Anton. La suite nous confirmera d'ailleurs cette sensation

Jess Andrews, jeune humain, expert en antiquités et objets anciens est aussi employé de Peter Donovan. Il m'a fait penser au départ un peu à la victime sacrificielle qui n'est pas au courant de l'être. La façon dont il est jeté dans cette histoire est simple et en même temps trouble.

Outre sa curiosité il va nous surprendre aussi par ses décisions qui vont au-delà de la peur qu'il ressent face à ce nouveau monde. Le côté frileux et terrifié va se retrouver reléguer un peu en arrière pour trouver des réponses à ses questions. Même s'il se doute du danger, des détails vont le sauver et en même temps le faire s'interroger. Là encore la curiosité insatiable du savant va le mener à des découvertes et des coïncidences, ces mêmes coïncidences qui vont le propulser au final dans un monde qu'il aurait peut être souhaité ne jamais fréquenter pour sa tranquillité d'esprit. Par la même occasion il va hélas y entrainer d'autres humains parfois à leurs risques et périls.

Et enfin Peter Donovan :

Vampire de la deuxième génération, ou précédemment appelé Pierre-Marie. Il a un rôle dans la vie de Kath passée et à venir. Nous ne le cernons pas de suite.

Cela donne du mystère à sa présence et à ses intérêts. De plus les événements vont nous apprendre, à nous lecteurs, des informations qui nous feront avoir une autre vision de lui que Kath. Ce qui donnera encore un peu plus de piquant à l'affaire.

Outre les personnages principaux, l'image du vampire est ici revisitée de façon assez originale. Des Primarques(premiers nés) au sang pur qui peuvent de reproduire naturellement, manger de la nourriture ou du sang et sortir en pleine lumière. Une rébellion ou plutôt une révolution et voilà qu'apparaissent des second sang. Ceux-ci ressemblent plus à l'image que nous nous faisons du vampire. Buveur de sang, assoiffé de violence, allergique à la lumière du jour et à la nourriture humaine, ils sont le résultat d'un rituel magique et d'un sacrifice que certains pourraient estimer trop lourd. Leurs règles de vie sont elles aussi régies par un code de conduite car : Telle est la loi.

Tout cela donne de la profondeur à la trame du récit et ne nous propose pas une énième histoire de vampires sans originalité.

En conclusion un seul regret, que le résumé dévoile si tôt la condition vampirique de Kath. Mais en même temps il faut peu de pages pour le voir nous sauter à la gorge ce n'est donc qu'un mince obstacle à mon plaisir.

L'écriture est fluide et se suit facilement. On se sent attirée par le fil rouge (sang) de l'histoire et le mystère reste suffisamment présent pour ne pas lasser le lecteur.

En fait on ne sait pas très bien vers quoi l'auteur nous emmène mais les actions s'enchaînent et nous tiennent en haleine pour ne pas lâcher en route. Quand il apparaît soudain que les choses ne sont pas ce que l'on croit et que les intrigues, la trahison et la haine ont leur place dans le scénario alors notre attention est à son comble. Et c'est avec fébrilité que nous continuons notre lecture pour en découvrir Enfin les tenants et aboutissants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2014-11-11T22:26:37+01:00
Or

Je remercie les éditions du Petit Caveau et le forum Have a break, have a book, pour m’avoir permis de lire ce premier tome. J’adore la couverture, les couleurs, la femme, le monde à ses pieds.

J’ai beaucoup aimé le début. Nous partons en expédition "archéologique" avec le médecin O’Leary, légiste de surcroit. Suite à un appel téléphonique d’un de ces collègues, il part pour la Russie, découvrant ainsi le corps d’une femme dans la glace, parfaitement conservée. Une mise en scène ? Ou tout simplement une tentative de faire disparaitre le corps de cette femme ? Beaucoup de questions, beaucoup de réponses, mais toutes ne vont pas dans le même sens. La prisonnière se réveille, un véritable carnage se produit, une terreur sans nom sur son visage et un homme apparait. Anthon Soldek. Il est celui qui va l’aider à reprendre ses esprits, son passé et sa vengeance envers ceux qui l’ont mis dans cet état. Le chemin sera long pour récupérer ce qui lui appartient.

J’ai aimé la façon dont Katharina Damenkova (appelée également Kathy Damen, ou tout simplement Kath, la jeune femme de la glace) retrouve par moment des instants de son passé. La différence dans l’écriture – je parle bien du format d’écriture – a fait que je me suis très bien retrouvée dans les moments du présent et antérieur. Elle avance dans notre temps et parfois en voyant un objet, en étant dans une situation particulière, ses souvenirs reviennent à la surface. J’ai beaucoup aimé les enchainements ainsi faits.

Kath est une jeune vampire qui a beaucoup de particularités. Elle sait être une véritable peste, mais que « telle est la loi » est une règle qu’elle ne déroge jamais ! Son corps est une véritable arme, ses connaissances sont immenses, même si tous ses souvenirs se sont pas encore rétablis. Ses sentiments sont froids, tout comme ses gestes. C’est une reine de corps et d’esprit, le fait d’être hautaine n’est pas une façade, elle est ainsi, vivant parmi les humains depuis des millénaires, se sentant invincible. Le fait qu’elle soit une Primarque, l’une des premières catégories de vampires, est un fait très important. La hiérarchie est sérieuse à ses yeux, ceux qui sont de deuxième catégorie ne sont là que pour la servir.

En parlant de seconde catégorie, nous en rencontrons quelques uns. Déjà pour commencer nous avons Anthon Soldek. Ce vampire est ce qui se rapproche le plus d’un bras droit. C’est un guerrier qui se doit de respecter jusqu’au sol foulé par la Primarque. J’ai pu ressentir beaucoup de confusion en lui. L’aimerait-il ? Voudrait-il se retourner contre elle ? Il a de multiples facettes : fidèle, droit, et bien d'autres, mais également déçu sur certains points. La relation entre les deux pourrait paraitre ambigüe par moment, mais en fait elle est très claire et nette. J’aime beaucoup ce personnage, il est sombre, froid, méthodique.

Nous avons un autre personnage important de seconde génération. Il s’agit de Peter Donovan. Ce Vampire, connu par ce nom d’emprunt a un rôle important ici et maintenant, mais surtout hier. Son passé commun avec les deux premiers protagonistes n’est pas des plus idylliques, mais l’avenir que chacun d’entre eux entrevoit ne le sera pas. Tous les mystères entourant ce trio se divulguera au fur et à mesure, passant d'un épais brouillard à une parcelle de réponses.

Il y a bien entendu d’autres personnages, comme Crosswood et Hellywell, deux flics qui sont embarqués différemment dans l’intrigue. Ou encore Jess Andrews, cet humain, expert en antiquités et autres objets. Il a des liens avec Kath sans le savoir, mais également avec Peter Donovan. Travaillant pour ce dernier, étant dans l’obligation d’acheter une collection privée, il fera la connaissance du monde vampirique, la peur au ventre. Un humain qui a des réactions tout à fait normal dans ce cadre, cela fait du bien. Il a beau être effrayé par ce qu’il apprend, sa curiosité le fera aller au devant d’ennuis, un « petit » héro qui ne manque pas de cran face à la mort jumelée :p. Je ne continuerais pas plus, Kayne est indéniablement un vampire de première catégorie, mais trop succintement décrit. Un mystère de plus, tout comme le sujet Morigian.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/kath-renaissance-tome-1-kristoff-valla-a113172670

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cricribib 2014-11-03T16:02:24+01:00
Lu aussi

La mis en route a été difficile, l'écriture est un peu compliquée par moment, j'ai "coincé" sur certain mot et du relire plusieurs fois la même phrase pour en comprendre le sens. Du coup, j'ai eu un peu de mal a rentrée dans l'histoire.

Au début de l’histoire, le personnage principal est Mr O'Leary, médecin légiste enseignant à l'unif. un jour, un collègue l'appel car il a fait une découverte qui pourrait l'intéressé... puis il disparait de l'histoire et un autre personnage entre en scène! Je trouve ça dommage car du coup, on a pas le temps de s'attacher...

Malgré tout, l’histoire devient plus intéressante quand arrive Kath. Les flash-bac m'ont un peu déstabilisé; j'imagine que c'était voulu vu qu'elle a perdu la mémoire mais, je n’en suis toujours pas certaine. Disons que ça me coupait dans l'avancée de ma lecture.

Par contre, les faits historiques sont bien tournés. Kath est une femme, qui est un peu peste et sanguinaire et qui n’a aucun état d'âme! Mais comment ne pas le devenir lorsque l'on est un être si rare et qu'on foule cette terre depuis si longtemps ?

Plus j’avançais dans ma lecture, plus j’ai trouvé que l'écriture se fluidifiait ou, peut-être, y ai-je pris goût... Toujours est-il que j'ai beaucoup plus apprécié l'histoire qu'au début, même les flash-back ne m'ont plus dérangée. »

Entre intrigue et quête du pouvoir, comment savoir qui va gagner?... Ben, en le lisant bien sur ;)

Afficher en entier

Date de sortie

Kath - Renaissance

  • France : 2014-10-15 (Français)

Activité récente

Aelynah l'ajoute dans sa biblio or
2016-09-24T10:41:42+02:00

Les chiffres

Lecteurs 13
Commentaires 4
Extraits 8
Evaluations 2
Note globale 8 / 10

Évaluations