Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de KatyMiny : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La Sélection, Tome 2 : L'Élite La Sélection, Tome 2 : L'Élite
Kiera Cass   
Je veux être en Mai 2014. Je veux le tome 3 de "La Selection". Et je veux, non j'exige que America et Maxon finissent ensemble.

Ce deuxième tome comme le premier est fantastique, on reste dans le même contexte que le premier tome : La Sélection, donc pas vraiment de changement d’environnement ni de grande action mais de toute façon ce roman, n'est pas du tout un roman d'action, personnellement ça ne m'a pas dérangée le moins du monde.
En fait l'histoire en elle-même ce porte plus sur le choix amoureux que autre chose mais ça ne m'a pas gênée non plus.

Concernant les personnages, comment vous dire, je les aimes toujours autant mais j'ai tous eu envie de leurs taper la tête dans un mur plus d'une fois.

America est submergée par le doute, même un peu trop à mon goût, ok Aspen est son premier amour et c'est normal qu'elle ne l'oublie pas facilement mais si cette amour était aussi fort que ça elle ne serais jamais tombée amoureuse de Maxon, c'est un fait. Et quand enfin elle fait un choix, il faut qu'il se passe quelque chose et qu'elle se rétracte. Le problème est qu'elle ne se bat pas assez, le pire c'est qu'elle en a conscience, et je pense que si elle ne se bat pas assez c'est parce-que elle prenait déjà Maxon pour acquis. Heureusement son raisonnement à la fin de ce tome m'emplie d'espoir, fait qu'elle ne change plus d'avis sinon je l'égorge.
Sinon, j'aime toujours autant son humanité et son côté Révolutionnaire, elle pourrait changer le monde si elle s'en donne les moyens. Bref, une héroïne que j'affectionne toujours autant malgré des envies de la secouer parfois.

Maintenant à Maxon - marry me, please -, je l'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie mais lui aussi parfois j'avais envie de le secouer, car j'ai l'impression que Monsieur baisse vite les bras, il voit que America s'éloigne de lui et qu'est-ce qu'il fait ? Il va en voir d'autres et l'ignore mais mince mon gars, bat toi ! Certes, je comprend parfaitement qu'il puisse en avoir marre et être perdu mais ce n'est pas en restant les bras croisés et à attendre que ça va marcher, en fait lui et America joue au jeu du chat et la souris et à la fin ils se sont un peu brûlés les ailes. Mais Maxon, fort heureusement pour America - et moi - ne lâche quand même pas l'affaire si facilement. Concernant, Maxon et juste Maxon, ce qu'on apprend sur lui est déchirant, il est plus fort que ce que je pensais. Il a aussi une grande humanité en lui, lui aussi pourrait changer les choses si il s'impose, il a grand coeur.

Pour finir, Aspen, mon trouble fête que j'aime bien mais qui gâche absolument tout mes plans, parfois j'ai même eu l'impression qu'il essayer de monter America contre Maxon, à cet instant j'avais envie de le pousser d'une fenêtre. Dans ce tome on en apprend pas plus sur Aspen, il est toujours trop révolutionnaire, un peu ça va, trop ça va pas et il est aussi vraiment tenace. Personnellement, je le vois plus en ami d'America qu'en amant.

Concernant les autres personnages, Celeste est toujours une salope, Kriss n'a beau pas être méchante, je le sens fausse et elle contrarie vraiment tout mes plans. Anne, Lucy et Mary sont toujours aussi marrante et adorable, je l'ai adore ! Et le roi, nous montre une nouvelle facette de lui...
Pour Marlee, [spoiler] mon dieu, le choque, heureusement que Maxon a le coeur sur la main. Surtout que c'est un personnage que j'adore.[/spoiler]

Maintenant, j'attend le tome 3 et j'espère que dans ce tome, nous aurons le choix, le mariage mais aussi un peu d'action, je ne sais pas moi, une espèce de Révolution, que les castes ne soit plus. Bref quelque chose.
Mais j'espère surtout que Maxon et America finiront ensemble, je n'envisage pas autre chose, si ils ne finissent pas ensemble ça gâchera limite toute la trilogie. [spoiler]Le choix ne dépend que de America, à la fin elle choisie Maxon, maintenant il ne faut plus qu'elle se rétracte. Maxon certes à aussi des affinités avec Kriss mais il le lui à bien fait comprendre, c'est juste un plan de secours, son coeur lui appartient - à America -, il faut juste qu'elle gagne sa confiance.[/spoiler]
Vivement Mai 2014. #TeamMaxon & #TeamAmerica.

par Megane84
La Sélection, Tome 3 : L'Élue La Sélection, Tome 3 : L'Élue
Kiera Cass   
Le premier tome m'a fait conclure "c'est génial !", le second "Eh oh, Ame tu te bouges ?" et le troisième "Achevez moi..."
Non mais sérieusement, chacun des attraits de la sélection ont tous fini par disparaître les uns après les autres. J'avais qu'une seule envie : le finir le plus vite possible pour passer à autre chose. Limite je sautais de joie quand je m'approchais de l'ultime page 337.

America est clairement insupportable. Dans le premier tome, je la trouvais fraîche, authentique et drôle. Mais à présent, j'ai l'impression d'avoir affaire à une gamine dont l'immaturité m'a fait perdre patience. Si elle pouvait plutôt se focaliser sur les renégats, sur les castes, au lieu de ses préoccupations futiles qui se résument à ses amours compliqués (et qui m'ennuient franchement).
Ses airs de petites princesses dans son château m'agaçaient à un point ! Elle se tourne en ridicule rien que le premier chapitre.

Au niveau de l'action il ne se passe rien. Et ça c'est une véritable déception. Je pensais qu'il y aurait une guerre, du sang, des morts... au lieu de ça, on a le droit à des soirées pyjamas entre les filles de L'Elite, waouh ! [spoiler]Heureusement, il y a une fusillade pour pimenter le Verdict, avec en plus un prince froid pour qu'il y est un minimum de suspense. C'est le seul moment où je me suis sentie captivée mais ça n'a duré que quelques instants...[/spoiler]

Je reste "team Maxon", faute de mieux, mais je ne suis absolument pas folle de son personnage. Pour un prince soit disant charmant, il ne me fait pas du tout rêver. Autant dans le premier et second tome, je le trouvais attachant et mignon, autant ici, il est fade et énervant. En fait, trouver un personnage qui ne m'énerve pas dans ce tome 3 risque d'être une tâche compliquée.
Peut être Céleste ? C'est la seule qui joue franc-jeu. Kriss, transie d'amour, je la trouvais pathétique. Elise est bien gentille mais sa présence est aussi utile qu'une plante verte dans une salle d'attente.

Que dire d'Aspen ? C'est une source d'ennui ? Je n'ai rien contre lui. Il est ce qu'il est : un garde royal sexy et le premier amour d'Ame. Mais je trouve son personnage tellement peu approfondi que je ne suis pas réellement attachée à lui. Dommage.

Les dialogues sont mortels.
« [...] Je pousse un cri émerveillé.
- Il pleut !
- C'est tellement beau.»
On est au summum de la poésie.

Bref, je trouve ce tome très très très très très très très très très en dessous du premier. Il ne fait qu'érafler tout ce qui est intéressant pour se focaliser sur ce qui est inintéressant. Il manque cruellement d'approfondissement sur des tas de plans. Tout se passe trop rapidement pour être crédible. C'est superficiel. C'est mièvre. Je trouve ça vraiment dommage parce que je ne garderai pas un très bon souvenir de la Sélection... Je dois avouer que je suis contente de comment ça se termine (peut être justement parce que c'est la fin ? ^^) mais j'aurais préféré qu'il se passe des choses AVANT pour que je puisse conclure sur une note rêveuse, plutôt que sortir ma mitrailleuse..

par OnlyLola
Promise, Tome 3 : Conquise Promise, Tome 3 : Conquise
Ally Condie   
Quel bonheur d'avoir trouvé ce livre au pied du sapin ! J'étais impatiente de connaître enfin le fin mot de l'histoire ! Et je n'ai pas été déçue, au contraire !
Tout d'abord, j'avais lu les deux premiers tomes en français, lire en VO change totalement, on se sent bien plus proche du style et de la pensée de l'auteur, c'est un vrai plaisir, l'immersion dans ce monde est d'autant plus poignante !
J'ai beaucoup aimé la façon dont le livre est construit, différentes parties, différents points de vue, c'était risqué mais le challenge à été brillamment relevé.
Finalement, dans ce tome tous les personnages ont un rôle important à jouer, comme le dit Ally Condie, les trois barres du "E" de "Reached" sur la couverture représentent les trois personnages principaux qui sont tous trois important dans cette fin.
Autre excellent point, la fin en elle-même. Je ne vais pas vous la dire évidemment ça ruinerait votre plaisir de le lire. Je peux simplement vous dire que c'est une fin surprenante mais réaliste et qui m'a énormément plus. A vrai dire, depuis le début, je ne savais pas trop à quelle fin m'attendre, ce qui est rare pour un livre à vrai dire. Ally Condie n'a pas cessé de me surprendre, et ça m'a plut ^^
Bref, vous l'aurez compris, j'ai vraiment adoré cette fin : toujours autant poétique, belle, surprenante, émouvante, compliquée. Parfaite, à la hauteur de cette trilogie !


par Eoria
Promise, Tome 2 : Insoumise Promise, Tome 2 : Insoumise
Ally Condie   
http://wandering-world.skyrock.com/3051280293-Matched-Promise-Tome-2-Crossed.html

Ce n'est un secret pour personne ( ou presque ), j'attendais la suite de mon coup de coeur de l'automne dernier, Matched, avec énormément d'impatience ! Hé bien je dois avouer que je ne suis pas déçu par ce deuxième opus ! Retrouver Cassia, Ky et Xander a été un pur plaisir, mais c'est surtout le style de l'auteure, Ally Condie, qui a réussi à me reconquérir une seconde fois et à me couper le souffle.
Haaaaalala, Crossed nous permet de plonger à nouveau dans l'univers merveilleux de Matched ( Promise en français ), ce monde qui m'avait tant ému et touché l'année passée. Cette fois, nous retrouvons Cassia et Ky dans la suite de leur périple : Cassia vit désormais dans les Provinces Extérieures suite à sa Reclassification pour y rejoindre la personne qui fait battre son coeur, Ky. Dès les premières pages, on sent bien que l'atmosphère n'est plus la même qu'auparavant, qu'elle a changé du tout au tout. Un étrange sentiment d'oppression nous gagne peu à peu, tout est beaucoup plus sombre et plus lourd. Les enjeux sont complètement différents de ceux du premier roman.
De plus, Cassia et Ky sont séparés, et doivent apprendre à vivre l'un sans l'autre. Ally Condie a eu la brillante idée de nous offrir leurs deux points de vue : un chapitre est décrit derrière le regard de Cassia, et l'autre de celui de Ky. Ainsi, nous en apprenons beaucoup plus sur ces deux protagonistes, et surtout sur Ky. J'ai adoré ( je frissonne en écrivant cela tant c'était excitant ) en savoir plus sur nos deux héros ! Quel bonheur de connaître leurs sentiments... J'ai eu des papillons dans le ventre si souvent que j'ai arrêté de compter le nombre de fois où j'ai éprouvé cette sensation ! Ouaw ! Cassia et Ky sont deux personnages vraiment entiers, qui ont des failles et des faiblesses, et qui doivent affronter leurs démons intérieurs. J'ai complètement adhéré à ce principe : celui de nous offrir un beau message d'humanité et de nous montrer qu'il faut aller au-delà de ses limites.
Derrière la découverte de nos deux héros, nous avons droit à la présentation de paysages époustouflants ! Crossed se passe hors de la Société et, donc, dans les Canyons qui l'entoure. Et là, c'est le coup de foudre ! Ally Condie a su construire un décor magique, plein de couleurs et de promesses. J'ai adoré voyager entre ces immenses falaises oranges et rouges, faites de pierre et de poussière. Rien qu'avec ça, j'étais conquis ! Au revoir les villes que nous fréquentons tous et bonjour à l'immensité des Canyons. Chapeau à l'auteure pour avoir eu l'idée de nous conduire dans un lieu aussi spectaculaire ! J'aurai aimé y être !
Pour continuer dans le positif, je dois absolument vous parler d'une chose : la manière d'écrire d'Ally Condie. Ouaw, ouaw, ouaw. Magnifique, saisissant, magique, autant de mots qui peuvent qualifier le style d'écriture de cette auteure fabuleuse. Tout comme dans le premier roman, les phrases nous emporte dans un monde tout autre, extraordinaire, fait de tendresse et de poésie. Haaaa, la poésie... Elle tient une place très importante ( pour ne pas dire centrale ) dans le roman. Tout tourne autour d'elle. L'intrigue est d'ailleurs elle-même basée sur deux poèmes. Cette idée m'a juste complètement envoûté ! J'ai été subjugué du début à la fin par les mots d'Ally Condie, et, pour cela, merci.
Par contre, pour les fans de Xander, vous risquez d'être déçu(e)s. Ce dernier est très peu présent, comme on retrouve Cassia et Ky dans les Canyons. Il apparaît à quelques reprises, mais seulement dans les souvenirs des deux protagonistes. Personnellement, cela ne m'a pas dérangé du tout, mais je crains que cela embête les lecteurs qui l'ont apprécié.
Il y a également une autre chose qui risque d'en déranger plus d'un : les quelques longueurs qui se trouvent dans le roman. Pour moi, elles n'étaient pas, mais alors pas du tout, gênantes. Il y a pas mal de fois où l'action n'est pas présente, où les descriptions sont relativement longues et où l'introspection des personnages occupe pas mal de place. Mais pour moi, c'est légitime de nous offrir tant d'éléments descriptifs. Ils m'ont permis de vraiment entrer au plus profond de l'histoire et de ses héros. Cassia et Ky m'ont alors beaucoup ému et m'ont vraiment paru humains. Mais bien que ce fait n'ait pas causé de tort à mes yeux au roman, je sais qu'il en fera pour certains lecteurs.
Crossed est tellement prenant ( malgré les petits bémols qui peuvent être perçus ) que je ne voyais littéralement pas les pages défiler entre mes mains. Dans la dernières ligne droite, tout s'accélère et devient beaucoup plus intense ! On rencontre pendant notre lecture de nouveaux personnages que j'adore, et qui vont devoir affronter l'horreur et la beauté des Canyons, tout comme Ky et Cassia. Il y a des morts, du suspense, des fous rires et des moments d'espoir qui ont su me fasciner et me prendre aux tripes.
A la fin du roman, il reste pas mal de questions sans réponse : que va-t-il advenir de Cassia et Ky ( d'ailleurs, je ne vous ai pas dit s'ils s'étaient retrouvés ou non... Et je ne vous le dirai pas ! ) ? Qui sont les Ennemies dont on nous parle à plusieurs reprises ? Car oui, ici, on sent réellement que la Société possède elle aussi ses propres failles et ses adversaires. De plus, une rébellion se prépare. J'ai adoré ce sentiment de vouloir se battre, de se rebeller contre l'injuste au nom de l'amour, de nos choix et de nos envies. Ouaw.
En conclusion ( et je pense que vous l'aurez compris ), Crossed m'a totalement enivré. Ally Condie a mêlé trahisons, mensonges, passion, attirance et désir avec brio. L'atmosphère plus sombre que celle du premier tome a réussi à m'émouvoir et à m'enflammer... Puis Cassia et Ky me manquent déjà terriblement... Un petit coup de coeur, pas aussi fort que pour Matched, mais un coup de coeur tout de même.

par Jordan
L'Épouvanteur, Tome 8 : Le Destin de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 8 : Le Destin de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
Je l'attendais avec impatience, et mon attente a été grandement récompensée! Il s'agit là d'un très bon cru ; après sept tomes formidables, on aurait pu penser que l'auteur faiblirait mais non, il nous pond un excellent nouvel opus! On éprouve toujours une fascination morbide à voir Tom affronter les pires situations face à l'obscur, et l'histoire recèle toujours autant de mystères et de suspense pour nous empêcher de lâcher le roman une seule seconde! Sans parler du rebondissement final avec Alice qui nous promet un tome 9 encore plus palpitant ! Un pur plaisir!!!! Je vous le recommande fortement!

par cillian26
L'Épouvanteur, Tome 9 : Grimalkin et l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 9 : Grimalkin et l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
ET de 9 !

Je dois avouer que j’ai éprouvé une certaine réticence avant de me procurer ce tome, étant habitué à ce que Tom soit le narrateur. Mais en commençant ma lecture, j’ai réalisé combien j’avais eu tort de m’inquiéter car Joseph Delaney sait ce qu'il fait. Et je peux affirmer sans ciller que Grimalkin et l’Epouvanteur se hisse aisément dans le top 5 des meilleurs romans de la saga. D’ailleurs je préfère nettement le titre anglais "I Am Grimalkin", car ce n’est que d’elle dont il est question dans ce tome : une tueuse dangereuse et fascinante dont l’auteur a réussi le véritable tour de force de nous faire éprouver de l’empathie et même une grande sympathie à son égard. On est inquiet pour elle et son entourage tout au long du roman et on jubile, on ressent un plaisir un peu malsain lorsqu'elle tranche la gorge d’un ennemi. Oui, Grimalkin est l’un des personnages les plus intéressants de cette saga et l’idée de faire un tome centré sur elle était tout simplement brillante. Comme avec le tome précédent, on se laisse emporter par ce roman que l’on a du mal à reposer une fois commencé tant on veut connaitre le dénouement. Et quel dénouement !

Alors à ceux qui hésiteraient comme moi à lire ce livre, je n’ai qu'un mot à vous dire : « Foncez ! ». Vous ne le regretterez pas.
Et pour ma part j’attends avec une très grande hâte de pouvoir avoir le tome 10 entre mes mains !

PS : Ceux qui ont lu Harry Potter dans son intégralité, reconnaîtront au chapitre 16 un petit clin d’œil de l’auteur à la célèbre saga de J.K Rowling, notamment par l’usage d’un sortilège assez présent dans l’univers du sorcier à lunettes.


par cillian26
L'Épouvanteur, Tome 10 : Le Sang de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 10 : Le Sang de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
Par où commencer ?
Ce tome était largement à la hauteur de mes espérances. Ce qu'il y a de génial avec cette série, c'est qu'avant même d'entamer le bouquin, on sait que l'on va passer un bon moment de lecture. Ce tome ne fait pas exception à la règle.
Pour ce qui est de l'histoire : dans la continuité des tomes précédents, on retrouve Tom et son maître en pleins travaux pour reconstruire la maison de l'Epouvanteur. Celui-ci a d'ailleurs reçu un message d'une certaine Cosmina Fresque, lui proposant son aide pour réalimenter sa bibliothèque perdue... Bien entendu, tout ne va pas se passer comme prévu. Mais je n'en dirai pas plus, pour préserver le suspense ! ;) C'est donc ainsi que commence le récit. Et de bout en bout du livre, nous sommes ballotés entre moults périls, combats, révélations fracassantes, retours inattendus, etc. Dans ce tome, comme dans le précédent (Grimalkin et l'Epouvanteur), pas le temps de respirer : le danger est omniprésent ! Tom devra se battre pour sa survie et celle de ses alliés. Bref, vous l'aurez compris, un scénario bien mené pour ce dixième opus.
Pour ce qui est des personnages : C'est avec une grande joie que l'on retrouve tous nos personnages favoris, à savoir Tom, qui reprend sa place de narrateur, mais aussi John Gregory, Alice ou encore Grimalkin. Cette fois, plus encore que dans les précédents opus, l'auteur prend bien le temps de nous faire ressentir les tortures émotionnelles de son héros, et c'est avec plaisir que l'on assiste aux nombreux états d'âmes de Tom. Car ce dernier ne sera pas en reste : malmené de bout en bout du livre, il devra plus que jamais assumer son rôle d'Epouvanteur en devenir, et prendre des décisions difficiles face à des situations cornéliennes. Quant aux autres, ils ne sont pas en reste non plus : tandis que les forces de John Gregory déclinent de plus en plus, celles d'Alice Deane montent en puissance, tandis que celle-ci se rapproche irrémédiablement de l'Obscur. J'en suis heureux, car les changements auxquels elle est soumise en font un personnage diablement intéressant. Quant à Grimalkin, eh bien... C'est Grimalkin. :) Toujours fidèle à elle-même, la tueuse viendra en aide à ses alliés pour nuire au Malin et à ses serviteurs. Ce qui ne peut que nous ravir, car un combat sans Grimalkin n'est pas un combat, n'est-ce pas ?
Pour ce qui est de l'écriture : toujours aussi fluide, la prose de Joseph Delaney nous emporte et ne nous lâche plus. Cet homme est, à mon sens, un génie. Rares sont ceux qui, au bout de dix tomes, ont toujours la même efficacité dans leurs romans. M. Delaney fait partie de ces conteurs de talent qui savent comment nous donner envie de tourner les pages sans nous arrêter. La traductrice, Marie-Hélène Delval, mérite également que l'on souligne son travail remarquable, car elle contribue elle aussi à cette forme de magie qui nous rend le livre addictif. Cependant, mis à part les deux coquilles que j'ai relevées, quelques erreurs de traduction sont à déplorer au niveau de certains noms. Mais rien d'alarmant ! ;)
En bref : plus d'action, plus de suspense, plus d'angoisse et de frissons. Un excellent volet, donc ! Et pour la première fois, j'ai tenté la lecture dans le noir, avec une minuscule lampe pour seule compagnie : je peux vous dire que j'ai eu réellement peur ! Je me dois cependant d'avertir les lecteurs : le livre se termine sur un cliffhanger atroce... Nous aurons donc un tome 11 relatant les aventures d'un nouveau personnage, Slither, le mage kobalo, avant de retrouver Alice dans le tome 12 (vous savez où), puis Tom pour ses dernières péripéties en tant qu'apprenti dans le tome 13.
Ma conclusion : Le Sang de l'Epouvanteur est un coup de cœur, tout comme les autres tomes. Je dois donc remercier Bayard pour m'avoir fait découvrir cette excellente série de fantasy, qui reste ma préférée du moment parmi toutes mes lectures du genre. En tout cas, si vous aimez L'Epouvanteur, vous ne serez absolument pas déçus de ce dixième tome. Si vous ne connaissez pas la série, eh bien... Qu'attendez-vous ? :)

par Eleden
L'Épouvanteur, Tome 5 : L'Erreur de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 5 : L'Erreur de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
Je n'ai rien à dire de plus que j'adore cette série !! Je ne suis pas prête de la lâcher cette série.

par KatyMiny
L'Épouvanteur, HS : Les Sorcières de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, HS : Les Sorcières de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
Ce recueil est une bonne idée, ça permet de patienter entre deux tomes en restant dans le même univers tout en ayant des histoires différentes. Mes deux histoires préférées sont la première et la troisième.

Dans la première, on voit une autre facette de John Gregory, une facette beaucoup plus humaine, avec des sentiments profonds. Cette histoire nous montre pourquoi il est ce qu'il est dans la série.

La troisième histoire nous parle de Grimalkin que, bizarrement, j'aime bien. On y apprend pourquoi et comment elle est devenue la tueuse impitoyable du Clan Malkin.

par nasta
L'Épouvanteur, Tome 6 : Le Sacrifice de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 6 : Le Sacrifice de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
Hitoire originale qui mais en scéne des personnages humains luttant contre les fores du mal. Ce 6 éme tome est exellent. L'auteur trouve à chaque nouveaux tome une nouvelle aventure qui à une suite logique avec les tomes précédents.

par miss