Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Kawoll : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Les Bienheureux de la Désolation Les Bienheureux de la Désolation
Hervé Bazin   
Tristan da Cunha, surnommée l'île de La Désolation, offrait au mi-lieu des tempêtes de l'Atlantique sud une vie rude, très primitive, à ses 264 habitants, lorsqu'en 1961 une éruption volcanique contrai-gnit ceux-ci à se réfugier en Angleterre, où ils découvrirent à la fois les merveilles et les méfaits de la civilisation. Dès 1963, n'y pouvant tenir, ils regagnaient leur village ravagé, sous le cratère encore fumant. On put écrire alors que grand-père disait non à notre société comme allaient le dire cinq ans plus tard, en France, les contesta-taires de 1968. Très vite pourtant les Tristans se ravisèrent. L'île est aujourd'hui entièrement modernisée. Mais elle l'est dans un esprit très particulier. S'ils ont accepté de la technique ce qui permet de mater une nature hostile, les insulaires refusent de se laisser dominer par elle. Ils demeurent fidèles à leur communauté qu'aèrent, avec le Vent et l'aventure à domicile, une liberté, une égalité, un type de vie où l'entraide chasse la compétition, comme le nécessaire chasse le superflu. Tristan, que son isolement protège, ne fournit pas de leçon, pas d'exemple. Mais ce cas, par ses résonances, déborde l'exception. Tel est le fait divers, peu connu en France, bien qu'il ait outre-Manche défrayé la chronique et passionné les sociologues, qui a inspiré à Hervé Bazin ce roman plein de couleur et de mouvement dont le ton s'apparente à celui d'un conte philosophique qui aurait l'avant d'être vrai.

par ninanina
Longues nouvelles Longues nouvelles
Guy De Maupassant   
Ces longues nouvelles sont à mi-chemin du conte et du roman. Elles sont toutes ou presque des oeuvres de premier plan.

Pierre et Jean Pierre et Jean
Guy De Maupassant   
Pierre est l'aîné des deux frères, la trentaine, brun, intelligent, d'humeur versatile, nerveux, rancunier. Jean a cinq ans de moins, il est blond, barbu, tolérant, gentil et conciliant. Le premier a été reçu docteur, le second est licencié en droit. Les deux se retrouvent au Havre, chez leurs parents, pour passer quelques jours agréables en compagnie d'un père, ancien bijoutier passionné de pêche et de navigation, et d'une mère qui a toujours cherché à apaiser leurs petites rivalités.
Mais les choses prennent une autre tournure lorsque Maître Lecanu, notaire de son état, vient annoncer que Jean a été choisi comme légataire universel, suite au décès d'un ancien ami de la famille.

Avec "Pierre et Jean", Maupassant romancier, nous livre une oeuvre réaliste, une vision méditée et réfléchie basée sur l'observation de faits, d'événements ancrés dans la réalité. Ce roman est précédé d'une Préface dans laquelle l'auteur donne sa conception de la vérité romanesque, puis Maupassant raconte la vie d'une famille de la petite bourgeoisie de province. La tension du récit progresse, lequel gagne en force et réalisme. La peinture détaillée des caractères et des sentiments rend compte de l'art d'écrire de Maupassant qui réussit à nous faire toucher du doigt les difficultés et les souffrances qu'engendre une relation où injustice et secret familial sont le point de départ.
Une oeuvre intemporelle et indémodable.

par SuperNova
Trois histoires gourmandes Trois histoires gourmandes
Karen Blixen    Guillaume Apollinaire    Guy De Maupassant   
J'ai pu découvrir Maupassant et Apollinaire sous un autre jour. Ce ne sont pas des grandes nouvelles de la littérature classique mais elles se lisent.

par Auchama
4 nouvelles normandes 4 nouvelles normandes
Guy De Maupassant   
Ce sont des histoires très "brutes". Maupassant y décrit une réalité sans chercher à l'enjoliver, réalité qui se révèle parfois cruelle.

par erylis43
Maupassant contes et récits de guerre Maupassant contes et récits de guerre
Dino Battaglia    Guy De Maupassant   
Les contes existent pour être transmis. S'il est donc licite de les transposer, encore faut-il ne les point trahir.
Chez Maupassant, un style concis, époustouflant de précision, dissèque l'âme humaine jusqu'au tréfonds, dans ses faiblesses insignes et ses surprenants courages, la guerre de 1870 en toile de fond.
Battaglia prolonge miraculeusement ces universelles oppositions entre ombres et lumières, ses gris récurrents, babillant de fatalité officiers brutaux, putains héroïques, pleutres bourgeois et paysans matois.
La plume réaliste de Maupassant révèle les caractères, farce et tragédie mêlées, le magistral pinceau de Battaglia nous les donne à voir, et nous les reconnaissons !
La Maison Tellier La Maison Tellier
Guy De Maupassant   
Plutôt agréable, je ne suis pas fan des recueils de contes parce qu'il n'y a pas le temps de s'attacher aux personnages, de s'identifier vraiment à eux. Celui-ci n'as pas été désagréable à lire car certains des contes sont très bien ficelés et surtout très bien écrits. Dans le contes présents je citerais dans les notables : La maison Tellier, Histoire d'une fille de ferme, En famille, Le papa de Simon. Dans les moins sympas : Sur l'eau et La femme de Paul

par Virgile
La peur et autres contes fantastiques La peur et autres contes fantastiques
Guy De Maupassant   
je l ai lu pour le collège et je n ai pas apprécié
ce n'est pas mon genre d histoire
Une partie de campagne Une partie de campagne
Guy De Maupassant   
Une histoire très agréable à lire, qui reflète très positivement le talent de Maupassant !
Toutefois, j'avoue être un peu déçue par la chute finale...