Livres
529 249
Membres
549 832

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Kayleenbouquine : Mes envies

Le Prince cruel Le Prince cruel
Holly Black   
5/5

Lire ma review : https://www.wilkymay.com/article/livres/458/chronique/the-cruel-prince-the-folk-of-the-air-1-de-holly-black

“Faerie might be beautiful, but its beauty is like a golden stag’s carcass, crawling with maggots beneath his hide, ready to burst.”

J'ai entendu tellement de bien de ce livre. Mon dieu la hype autour de The Cruel Prince est dingue. Il fallait absolument que je voie par moi-même si tout ce bruit en valait la peine. ET FRANCHEMENT. CE LIVRE ÉTAIT GÉNIAL. Premier coup de cœur de l’année 2018. Allez hop, ça c’est fait !

“Because you’re like a story that hasn’t happened yet. Because I want to see what you will do. I want to be part of the unfolding of the tale.”

The Cruel Prince a largement su dépasser mes attentes J’ai été transportée par la plume de l’auteure du début jusqu’à la fin.

Les parents de Jude ont été assassinés sous ses yeux lorsqu’elle était plus jeune. Emmenée de force et élevée dans l’impitoyable monde des fées avec ses deux sœurs, Jude mène une vie de tourments. Les humains ne sont pas les bienvenus sur le territoire des fées, à moins qu’ils ne soient ensorcelés pour les divertir… Elle doit faire face à de nombreux obstacles chaque jour pour survivre parmi ces terribles créatures. Mais celui qui lui fait le plus du tort n’est autre que le prince Cardan, le plus jeune mais aussi le plus vicieux des fils du High King.

C’est simple, j’ai TOUT aimé dans ce livre. Notamment l’héroïne de l’histoire, Jude, qui est juste badass et incroyable. Les fées lui en ont tellement fait baver depuis qu’elle est toute petite et elle continue malgré tout à les affronter chaque jour. Jude ne se laisse pas abattre, au contraire, elle endure chaque pique, chaque nouvelle torture que lui inflige Cardan et sa troupe. Elle est tellement forte, j’avais trop de peine pour elle mais j’étais également hyper fière d’elle pour sa bravoure.

“If I cannot be better than them, I will become so much worse.”

Ce que je déteste dans les livres, c’est les personnages qui se laissent faire et subissent le harcèlement sans broncher. Même si ça peut paraître peu réaliste, c’est très frustrant de lire à propos de ça et je suis contente que ce n’ait pas été le cas car Jude sait tenir tête à ses bourreaux (même si parfois, on se dit que ça ne va rien arranger !). MAIS JUDE EST TROP BADASS. Je l’aime. C’est le genre de personne qui règle ses différents avec sa propre sœur au moyen d’un combat à l’épée (!!). Oh mon dieu, mais quelle classe.

“I stand in front of my window and imagine myself a fearless knight, imagine myself a witch who hid her heart in her finger and then chopped her finger off.”

J’ai d’ailleurs beaucoup aimé sa relation complexe avec ses sœurs. Un peu moins avec Taryn, la sœur jumelle de Jude, qui est la moins sympa je trouve. D’un autre côté, j’arrive à comprendre son point de vue. Et puis leurs conflits étaient assez intéressants. Quant à Vivienne, la grande sœur de June était tout aussi géniale. C’est une demi-fée. Elle est donc celle qui est la plus acceptée dans le royaume des fées mais c’est elle qui veut le plus retourner vivre dans le monde des humains auprès de sa petite amie ! TROP CHOU.

Je ne peux pas trop vous parler de l’intrigue, mais sachez qu’elle est GLORIEUSE. Additionné à la plume addictive de l’auteure, j’ai trouvé ce livre hyper captivant. Sachant que d’habitude je ne suis pas très axée “intrigues politiques”, j’ai beaucoup aimé celle-ci. Riche en rebondissement et en révélations, j’ai été complètement renversée durant ma lecture ! Impossible de voir les plot twists venir.

JE VEUX LA SUITE NOW. Cette fin était la meilleure des choses qui soient.

par wilkymay
The Folk of the Air, Tome 1.5 : The Lost Sisters The Folk of the Air, Tome 1.5 : The Lost Sisters
Holly Black   
ATTENTION: cette nouvelle se situe après les événements de The Cruel Prince, mon avis contient donc des spoilers sur celui-ci.

Que ça fait du bien de retourner dans l'univers de Holly Black, même si ce n'est que pour quelques pages!

Dans The Lost Sisters, Taryn, la soeur jumelle de Jude, explique dans une lettre destinée à cette dernière les "raisons" qui l'ont poussée à la trahir. Mais que l'on ne se méprenne pas, ces révélations ne visent pas à repentir le personnage, mais à nous montrer que son ambition n'est pas moins légitime que celle des autres protagonistes de la série!

Je ne l'apprécie toujours pas et, ce, pour une seule raison: comment peut-elle trahir Jude, sa soeur jumelle qui l'a toujours protégée, pour un Locke manipulateur qui ne l'aimera jamais aussi profondément qu'elle le souhaiterait? Alors qu'il ne se cache même pas de jouer avec elle... JE NE CAUTIONNE PAS.

Néanmoins, c'était intéressant de voir surgir la vraie personnalité obscure de Taryn, ses réelles intentions et son envie obsessionnelle d'appartenance. Dans The Cruel Prince, j'avais l'impression que Taryn voulait seulement ne pas attirer l'attention des Faes et qu'elle ne voyait pas que Locke se servait d'elle, cependant, on voit que ce n'est pas totalement vrai. Elle sait pertinemment ce qu'elle fait et ce qui se passe, mais elle continuera de se voiler la face. Taryn n'est pas innocente. Taryn n'est pas fragile. Taryn est juste lâche. Cardan a bien saisi sa mentalité!

Holly Black a réussi à complexifier davantage ses héros et son univers: personne n'est bon à Elfhame, pas même les humains. J'ai également adoré toutes les perspectives que cette nouvelle a pu apporter, notamment les raisons qui ont fait que Cardan s'est mis à cibler Jude particulièrement.

Bref, grâce à The Lost Sisters, je vois les interventions de Locke, Taryn et Cardan sous un nouveau jour! Ça me donne encore plus envie de relire le livre! C'est un pur délice.

A la fin, on même a droit à un extrait de The Wicked King!
The Folk of the Air, Tome 2 : The Wicked King The Folk of the Air, Tome 2 : The Wicked King
Holly Black   
Oh putain ! La claque !

Est-ce que nous sommes tous et toutes dans le même état ? Une sorte d'état de choc ? Symtômes : tension artérielle élevée, sueurs chaudes et froides, une respiration inégale et une sorte d'envie de relire depuis le début ?

Le premier tome était un coup de coeur mais celui-ci ? Il est encore mieux, on est dans la continuité du premier. On est 5 mois plus tard, Jude avec son arrangement a placé le prince Cardan sur le trône en attendant que son frère grandisse tranquillement sur Terre. Elle dirige en secret la Faerie, manipulant et en continuant son travail d'espion.

J'adore le personnage de Jude. Elle est pleine de défauts et de qualités. Elle a grandit en Faerie, elle sait qu'elle ne peut faire confiance en personne et encore plus maintenant. A tout moment, ce nouveau roi peut-être renversé, c'est bien ainsi qu'il y a été mis ? Cardan n'est pas une marionnette docile, alors ils sont en perpétuel rivalité, ils se détestent, ils aiment se détester, et surtout, ils ne savent pas comment gérer leur attirance.

Ce tome monte en crescendo dans la relation enemies-to-lovers mais aussi du côté de l'intrigue, des complots politiques. Impossible de prévoir à l'avance ce qu'il en est, et ce qu'il va advenir de nos personnages. Jude prend cher et elle continue avec cette rage et cette force qui la rend si mature et si adulte, mais d'un autre côté vu ce qu'elle se prend, elle est touchante et si humaine. Cardan toujours aussi trouble et si vous adorer les gros batard, c'en est un, indéniablement.

J'ai fini ce livre en pleine nuit, si j'avais pu, j'en aurais crié. Dire qu'il faut attendre un an avant d'avoir The Queen of Nothing. Comment allons nous faire ? Y-t-il un groupe de soutien qui auraient succombés à la plume d'Holly Black et de son The Folk of Air ?

par LLyza
The Folk of the Air, tome 3 :  The Queen of Nothing The Folk of the Air, tome 3 : The Queen of Nothing
Holly Black   
Mon principal regret concernant ce livre est qu'il est bien trop court pour terminer une série et que les événements se déroulent bien trop rapidement. Autrement, les personnages sont toujours intéressants et la plume d'Holly Black reste addictive.
Rozenn, Tome 1 Rozenn, Tome 1
Laëtitia Danae   
Cette lecture m'a vraiment beaucoup plu. J'ai lu tout les autres commentaires et il y a du vrai dans tous ... Même les moins positifs. Mais les petits défauts du livre (speed dating court, princes assez superficiels...) n'en sont pas pour moi. Au contraire je trouve qu'ils rendent au final l'histoire et les personnages plus attachants.

L'histoire m'a un peu rebutée au départ, mais finalement je l'ai lu en quelques heures à peine. Le style est vraiment très agréable, on se laisse porter et personnellement je ne me suis pas rendu compte que les pages défilaient si vite.
J'aime beaucoup les personnages de Rozenn et Odeleen, par contre j'avoue que très vite Daire m'a irritée. Elles ont toutes trois des personnalités bien différentes, et des rapports entre sœurs très réalistes. Je suis juste déçue de ne pas pouvoir lire la suite, car finalement on reste pas mal sur notre faim pour beaucoup de choses.

par anne58
Reliques Eon, Tome 1 Reliques Eon, Tome 1
Stiopic Poudevigne    Rufamar Bonntindèze    Espérance Simon   
De ses cinq mètres de haut, cette masse d’écailles couleur bronze me regarde fixement. Normal, je suis la seule personne en vie. Ce démon a détruit par son unique force le village de Paralia, les habitants ont dû s’enfuir en urgence.
La vision des innocents qui n’ont pas pu prendre la fuite à temps me fait trembler de rage. Je me ressaisis. Je resserre ma poigne autour de ma lame. Si j’en crois mon expérience, elle possède le pouvoir de trancher tout ce que je souhaite.
Mais en suis-je seulement capable ?
Reliques Eon, Tome 0 Reliques Eon, Tome 0
Stiopic Poudevigne    Rufamar Bonntindèze    Espérance Simon   
On m’annonce de la fantasy, donc j’attends de la fantasy ! Déjà Paralia, Denolya, des endroits que je ne connais pas inventés, les sorts sont indiqués, on évoque la magie mais surtout… quelqu’un qui fuit ! Déjà, la petite décoration après la 1ère de couv, avec les fleurs de lys, on sait où on va. Les illustrations s’accordent complètement avec le récit et surtout, il faut le noter c’est une continuité. Par exemple, un juron pas terminé sur un dessin sera rappelé dans le récit. Le personnage que l’on suit également, on peut l’imaginer malgré le dessin. Je ne peux pas vous en dire plus, mais je trouve ça malin. Parfois certains n’aiment pas qu’on leur impose un modèle de héros, d’autres oui, alors là vous avez l’entre-deux. Le protagoniste se bat contre un dragon, je ne vous dis pas qui gagne, j’ai été triste. C’est très court, une vingtaine de pages, mais cela donne bien envie de lire le tome 1 !
J’ai apprécié le carnet de croquis, la liste des personnages avec cet échange entre les créateurs de ce romanga quand même. La question super intéressante, parlons-en d’Espé : « le chevalier est-il lié à une scène du passé ou de l’avenir ? » Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que c’est important !

La souuuite ? :
https://www.facebook.com/la.magie.du.destin/posts/3090195817704774?__xts__%5B0%5D=68.ARCEPAS_XtDzbv5mftOlrhtHmYmn4e8fXYUz9lXYS3ELOmP1ikWIPRjcCTha6zDQMhmyoprDs25HrSTANG4DL72Nag4jK4rPAWmddA_wg5p_K3Y310ufCdqi5lXo6tQZ89TBAbBAYVbxxW8DukqmWoZxkCSbo1MrUSNgYsrrpHzIhmkkyj7RDFz_MVavGH_QWyrRCfB_swsgqA2sHjyxJ5daGGmz9z20K8ARYJe_25jYdF22lqbv2v89d-ofgYOYgjJdj4XWNGANUa_lB4Bb9idsEIffagLAtX5SIsLvAX8uhdQ66Gye10BZQ3LURH3uRfYX0f3nkDGHp3VbrhypLxHevw&__tn__=K-R

par Maritza
Le Faiseur de rêves Le Faiseur de rêves
Laini Taylor   
Moins de trois jours, voilà ce qu'il m'a fallu pour terminer ce livre...ET QUEL LIVRE !!!!!
Je suis tombée amoureuse rien qu'au résumé mais je n'étais certainement pas préparé à son contenu, un contenu d'une pureté et né d'une imagination splendide !
J'ai tellement de chose à dire sur ces 664 pages d'un rêve fou que je ne sais par où commencer.
Quand j'ai commencé ma lecture j'étais totalement perdu, je ne m'attendais pas du tout à ça. Je penses que la lecture du résumé je m'étais faites une idée qui au final étais erronée. Le début m'a quelque peu perdu, on est de suite plongé dans le récit sans contexte. Mais au fond, c'est ce qui rend l'oeuvre dotant plus fascinante. Tout au long des quatre parties dont le livre est constitué, j'ai ressenti multitude d'émotions. L'auteure sait tenir le lecteur en haleine. Pour ma part tout du moins, je n'ai pu m'empêcher de m'interroger sans cesse sur les mystères entourant la fameuse "Cité Oubliée" et tout les futurs événements en général. L'écriture était sublime, je ne sais pas ce qu'il en est de la version original mais si la traduction est aussi exceptionnelle c'est certainement dû au talent de Laini Taylor qui signe ici un ouvrage fantastique, dans tout les sens du terme. Du plus, on évoque plusieurs sujets bouleversant au court du récit qui captive, horrifie et donne lieu à la réflexion. Ce qui rend, combinée au style de l'auteure, une profondeur deux fois plus intense au roman.
Les personnages, parce qu'il faut bien en parler, sont à l'instar de l'intrigue : fabuleux !
Bien que j'ai mon lot de personnages étiquetés "non appréciable",il ne s'agit là que d'une minorité. Le personnage principal, ce cher Lazlo Lestrange m'évoque un nuage de pureté, d'émerveillement et de rêve. On s'attache tout de suite à lui et à son "rêve impossible". La fameuse "déesse à la peau bleu" dont parle la quatrième de couverture [spoiler]non je ne spolierai pas, découvre par toi même ;) [/spoiler] fait également partie des personnages pour qui j'éprouve une forte affection. Et ils sont nombreux à être dans le même cas, forcé de supporté l'amour d'une lectrice :D .
J'ai encore tant à dire mais pas de mots ou d'expressions adéquats à coucher sur ce papier numérique pour vous décrire ce chef d'oeuvre... Aussi pour finir je dirais qu'il s'agit d'un ouvrage vraiment bien travaillé tant dans son histoire, ses personnages, les sujets dont elles traitent, et surtout son écriture. Bref pour moi ça a été un vrai coup de coeur. Un grand bravo et merci à Laini Taylor d'être une aussi grandiose rêveuse et surtout de nous laissez vivre ce rêve...

PS: pour ceux qui aiment lire en musique, je me permet de vous recommander les OST de "Made in Abyss" qui m'on paru bien s'intégrer avec l'atmosphère du roman
voici le lien : https://www.youtube.com/watch?v=fRpbRhKpIF8 . Libre à vous d'écouter ou pas.
En souhaitant une belle lecture au prochains rêveurs qui passeront par ce bijou qu'est "Le faiseur de rêve"
Le Faiseur de rêves, Tome 2 : La Muse des cauchemars Le Faiseur de rêves, Tome 2 : La Muse des cauchemars
Laini Taylor   
Un tome 2 et une fin de saga super surprenante. L'auteur nous amène dans un univers de fou qu'on n'a pas envie de quitter. Elle ramène littéralement le passé dans le présent et répond aux questions qu'on se posait dans le tome 1.

En quittant ce livre, je me suis dit qu'il ne pouvait pas finir comme ça, une suite doit être écrite, car la, on est tombé comme Sarai et les personnages sont des fantômes autour de nous. En plus ces derniers sont hyper attachant et l'univers tellement sublime qu'on veut qu'une chose, que le livre continue et ne s'arrête jamais.

par Minielly
Campus Drivers, Tome 2 : Book Boyfriend Campus Drivers, Tome 2 : Book Boyfriend
C. S. Quill   
Après avoir adoré le premier tome, c’est avec impatience et engouement que je me suis plongée dans ce second bouquin. On y retrouve Donovan ou « Donny », pour les membres de son fanclub, ainsi que Carrie. Lui, c’est le bourreau des cœurs par excellence, un vrai tombeur des demoiselles qu’il conduit dans sa Plymouth. Elle, c’est une étudiante plutôt casanière, soit à fond dans ses cours, soit le nez dans ses romances. Donovan pense qu’elle est experte en matière de relations amoureuses et lui demande (euh… non, la supplie^^) de le coacher. Et attention, non seulement Carrie va s’avérer être une prof intraitable, et contre toute attente, lui, un élève modèle (enfin… presque !). Et quel duo ! Ils m’ont beaucoup fait rire et m’ont beaucoup touchée. Les blagues de Donny sont tantôt douteuses, tantôt pourries, mais bon sang, qu’est-ce que j’ai ris ! Quant à Carrie, elle s’efforce de maintenir sa carapace face à ce Campus drivers plein d’humour, un peu égocentrique, certes, mais super « attachiant » et bienveillant. Et puis, boom, même les plus épaisses des carapaces peuvent se briser… Et oui !
Comme le premier tome, ce 2e de la série est très agréable à lire, je dirai même qu’il est divertissant. J’ai été absorbée par ma lecture, ayant l’impression d’être parmi la bande de Drivers, témoin des chamailleries entre Carrie et Donovan, des blagues de Lewis ou encore des pics entre Donovan et sa sœur. L’auteure a su créer des personnages très authentiques. On sent le perfectionnisme dans son travail d’écriture, on voit que la psychologie des persos a été mûrement réfléchie, et c’est un bonheur à la lecture.
Le bon dosage entre la romance, l’humour et les intrigues rendent ce roman très addictif, je peux d’ailleurs vous avouer que j’ai hâte de lire les aventures de Lewis dans le 3e tome. Après Lane pour qui j’ai eu un gros coup de cœur, Donovan que j’ai adoré détester, je suis pressée d’en savoir plus sur Lewis, même si ses blagues sont vraiment ouf (ou pas) ; ce qui EST UNE HONTE !

par Orly-1

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode