Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Keikana : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Yakouba Yakouba
Thierry Dedieu   
Je connaissais déjà le travail de Thierry Dedieu, mais dans un registre totalement différent ("Pinicho oinichba", etc.). "Yakouba" est également un superbe album !

Nous sommes en Afrique, dans un village qui s'apprête à vivre un jour très spécial : le jour où les enfants deviennent des guerriers ! Pour mériter ce titre, chacun doit combattre un lion, seul, sans l'aide d'un quelconque adulte. Le jeune Yakouba se verra confronter à un choix très difficile...

Cet album nous fait réfléchir à la notion de "réputation", au regard que les autres portent sur nous, etc. J'ai vraiment apprécié le dénouement. Quant aux illustrations, elles se passeraient presque de texte tant elles sont prenantes et fortes !

par RazKiss
Le Journal de Bridget Jones Le Journal de Bridget Jones
Helen Fielding   
Voila, un bon livre pour passer un moment excellent de détente de rire de larmes j'adore toutes ses péripéties de notre chère Bridget.
A ce livre est une vrai bouffé d'oxygène à lire et à relire en cas déprime il vous remet le moral en place j'adore tout simplement.
Un régale pour les yeux et l'imaginaire et en plus si vous vous installé confortablement détente assuré avec une bonne friandise en plus pourquoi pas non il ni à pas de mal à se faire du bien non?
Marquise66
Le soir, Lilith Le soir, Lilith
Philippe Pratx   
Cette lecture me laisse sur un sentiment assez étrange : je ne sais pas si j’ai aimé ou non. Il faut savoir que Le Soir, Lilith est une lecture difficile, pour plusieurs raisons.

Pourtant Philippe Pratx a une plume magnifique. Il manie les mots et les images comme un virtuose mais justement, j’ai parfois ressenti une certaine lourdeur. Il m’est arrivé de me demander où l’auteur souhaitait m’emmener, quel était l’intérêt de tel ou tel passage, de telle ou telle réflexion de Lilith. Et j’avoue, il m’est aussi arrivé de lire certains paragraphes en diagonale. Faute avouée, à moitié pardonnée, non ? Il m’a d’ailleurs fallu quelques pages afin de m’habituer à ce style très original, à la limite de la poésie, très inhabituel pour un roman.

Une fois cet aspect intégré, je me suis trouvée face à une nouvelle difficulté. Le récit n’est pas écrit chronologiquement mais au fil des souvenirs du narrateur qui rappelons-le souhaite écrire une biographie de la mystérieuse Lilith. J’ai eu l’impression de me pencher sur la table de travail de cet homme et de saisir, une après une, des feuilles de notes sur son bureau, comme si je lisais directement ses brouillons. C’est très original, bon point pour Philippe Pratx. Cependant, je me suis sentie parfois un peu noyée sous les informations, sans savoir ce que je devais faire de tous ces éléments que je n’ai pas réussi à retenir au fil du roman. D’autant que le présent se mêle aussi à ces retours en arrière, paragraphes simplement séparés par un astérisque, ce qui contribue à perdre le lecteur dans le temps.

Malgré tout, le personnage de Lilith, mystérieuse et insaisissable à souhait, m’a accrochée au roman. Je sentais qu’on ne nous disait pas tout et qu’une révélation d’importance m’attendait à la fin du récit. Et en effet, alors que j’ai eu du mal à parcourir les 180 premières pages, les 30 dernières ont filé à toute allure, tellement j’étais prise dans le livre.

En résumé, Le Soir, Lilith n’est pas une lecture facile mais il vaut la peine d’être découvert pour le style de Philippe Pratx, pour le personnage de Lilith et aussi pour la reconstitution de l’atmosphère du cinéma des années 20.
Rendez-vous sur mon blog pour une critique plus complète: http://dorisbouquine.canalblog.com/archives/2014/11/25/31029794.html
Madame Le Lapin Blanc Madame Le Lapin Blanc
Gilles Bachelet   
Des livres pour enfants qui ravissent petits et grands c'est tout gilles bachelet, des dessins magnifiques, des histoires très originales,de l'humour... Tout ce qu'il faut pour faire un livre parfait! J'ai beau avoir 15 ans les livres de gilles bachelet me plaisent depuis le début !

par hanakuro
Pétronille Pétronille
Amélie Nothomb   
J'avoue que je n'ai rien compris au livre, [spoiler]si ce n'est qu'il y a une addiction au champagne assez impressionnante ^^.[/spoiler] Une fin que j'ai relue une dizaine de fois sans grand succès.
Je n'accroche décidément pas au style d'Amélie Nothomb.

par Bopp
Dolorès Claiborne Dolorès Claiborne
Stephen King   
Un roman sans temps mort, où l'on encaisse tout d'un coup. Un témoignage bouleversant, d'une femme qui revient sur son passé, un passé très dur, terrible. Qui nous fait passer par toutes les émotions. Superbe.

par Mystix
Une histoire sans mots Une histoire sans mots
Bing Xu   
C’est une lecture très particulière car comme son titre l’indique : ce livre ne contient aucun mot ! Il n’y a que des émoticônes et des pictogrammes pour vous faire comprendre l’intention de l’auteur et ça fonctionne très bien.

C’est une très bonne idée de la part de Bing d’utiliser les outils de son temps pour faire comprendre une histoire de façon universelle.

Il arrive non seulement à raconter une histoire mais il nous communique aussi beaucoup de subtilités sur l’état d’esprit des personnages comme l’agacement, la gène ou encore l’espoir qui, sans mots, sont assez difficiles à exprimer.

C’est un livre très court, une histoire très simple, un peu trop peut-être.

Je comprends qu’en tant qu’artiste, Bing a rapproché la forme et le fond de son concept : raconter un jour normal dans la vie d’un homme moderne en utilisant la technologie et le langage contemporain. Mais je reste un peu sur ma faim. Sur la quatrième de couverture on peut lire que les pictogrammes utilisés dans le livre ont été inventés par Bing qui est graphiste, il ne s’est pas cantonné aux émoticônes que l’on a tous sur nos smartphones. A partir de là une infinité de choses devenait possible et, même si le procédé en lui-même est déjà ingénieux, il aurait peut-être mérité d’être poussé un peu plus loin, de raconter quelque chose de plus profond, de plus complexe ; ça aurait été un vrai challenge. Imaginez un clash tradition/modernité par exemple : un conte de fée en émojis !

Je sais que ce qu’un chroniqueur peut faire de pire c’est de dire ce qu’il aurait préféré que l’artiste fasse mais le procédé est si innovant et je ressors de cette lecture si frustrée que je me permets cet écart. Maintenant, à vous de juger !

par Keikana
La Lignée, Tome 1 : La Lignée La Lignée, Tome 1 : La Lignée
Chuck Hogan    Guillermo Del Toro   
Des vampires, des vrais ... ceux à ne pas croiser la nuit au coin d'une rue ....
Voilà un livre qui remplit à merveille son office : nous faire peur
Orgueil et préjugés et zombies Orgueil et préjugés et zombies
Seth Grahame-Smith    Jane Austen   
comment dire? le concept était plaisant mais la lecture une vrai torture! grande fan du roman d'origine j'ai eu énormement de mal à finir celui-là, tant il est dénaturé.
à un moment trop de zombie tue le zombie, et là le plaisir de lire n'était plus là, dommage
Alice au royaume de Cœur, Tome 3 Alice au royaume de Cœur, Tome 3
QuinRose    Somei Hoshino   
Les principes de la vie au pays des merveilles se revelles Alice subis des évènement étrange qui nous laisse penser que ...

par Nero