Livres
553 916
Membres
598 595

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Elles avaient pu dormir une demi-heure de plus avant qu'il revienne vider un seau d'eau sur elles.

Afficher en entier

– Tu me donnes envie de vivre, Rowan, dit-elle doucement. Pas de survivre ni d'exister. De vivre, tout simplement.

Afficher en entier

AELIN CROYAIT AUX FANTÔMES.

Elle pensait seulement qu’ils n’avaient pas l’habitude de surgir en plein jour.

Elle sentit la main de Rowan se refermer sur son épaule juste avant l’aube. En voyant son expression, elle se prépara au pire.

– Quelqu’un s’est introduit dans l’entrepôt, dit-il.

Il était sorti de la chambre, armé de pied en cap et prêt à tuer, avant qu’elle ait eu le temps de prendre ses propres armes. Dieux tout-puissants… il se déplaçait aussi vite que le vent. Elle sentait encore ses canines sur sa gorge, effleurant sa peau, la pressant doucement…

Elle le suivit sans bruit et le trouva avec Aedion devant la porte de l’appartement. Ils avaient tiré leurs poignards et les muscles de leurs dos puissants et balafrés étaient tendus. Elle les rejoignit au moment où Rowan entrouvrait la porte sur la pénombre de l’escalier.

Effondrée sur le palier, Evangeline sanglotait. Ses yeux de citrine s’agrandirent d’effroi et elle blêmit à la vue des muscles redoutables et des dents découvertes des deux guerriers.

Aelin se précipita vers la fillette. Elle ne semblait heureusement pas avoir la moindre égratignure.

– Tu es blessée ? lui demanda-t-elle néanmoins.

Evangeline secoua la tête et ses cheveux d’or rouge brillèrent à la lueur de la bougie que Rowan tenait à la main.

– Raconte-moi tout, demanda Aelin en priant pour que ce fût moins grave qu’il y paraissait.

– Ils l’ont emmenée, ils l’ont emmenée…

– Qui ?

Elle repoussa les cheveux de la fillette de son front, mais elle n’osa pas la prendre dans ses bras de peur de l’affoler.

– Les hommes du roi, chuchota Evangeline. Ils sont venus avec une lettre d’Arobyn. Il aurait stipulé dans son testament qu’ils devraient être informés à sa mort de l’a… de l’ascendance de Lysandra.

Le cœur d’Aelin se figea dans sa poitrine. C’était bien pire que tout ce qu’elle aurait pu imaginer…

– Ils ont dit qu’elle était métamorphe, reprit Evangeline. Ils l’ont arrêtée et ils voulaient m’emmener aussi, mais elle s’est défendue et elle m’a forcée à m’enfuir. Clarisse a refusé de nous aider…

– Où l’ont-ils emmenée ?

– Je ne sais pas, sanglota la fillette. Lysandra m’a dit de venir ici s’il arrivait quelque chose, et de vous dire de vous sauver avec vos amis…

Aelin était incapable de penser normalement. Rowan s’agenouilla à côté d’elles et prit Evangeline dans ses bras. Ses mains étaient si grandes qu’elles enveloppaient presque entièrement l’arrière de sa tête. L’enfant enfouit son visage dans sa poitrine tatouée et il émit des murmures apaisants pour la réconforter.

Ses yeux rencontrèrent ceux d’Aelin par-dessus la tête de la fillette.

Il faut que nous soyons partis d’ici dans dix minutes au plus tard, et que nous nous cachions ailleurs… le temps de découvrir s’il t’a également trahie.

Afficher en entier

Aelin contempla la lueur d espoir qui illuminait cette salle et leva son verre.

À un monde nouveau, dit la reine de Terrasen.

Le roi d Adarlan leva son verre. Au milieu des ombres qui voilaient son regard brillait une étincelle de vie.

À la liberté, lança-t-il

Afficher en entier

-Dis-moi que même si je nous mène au désastre, nous brûlerons ensemble en enfer.

Afficher en entier

– Tu me rends fier de te servir, dit-il.

– Je sais, je sais, répliqua-t-elle avec un sourire effronté, mais ses yeux brillaient de larmes.

Afficher en entier

Elle sourit quand elle sentit le matelas remuer et entendit des pas se diriger vers la commode, suivis d'un bruit d'eclaboussures quand Rowan renversa le contenu de la cruche sur sa tête.

Afficher en entier

– Je n'ai pas réussi à te protéger ce soir, murmura-t-il d'une voix rauque. Je suis désolé.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode