Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de kenza-20 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Bad, Tome 5 : Amour insaisissable Bad, Tome 5 : Amour insaisissable
Jay Crownover   
ans ce cinquième opus, nous allons faire la connaissance de Noe Lee, une jeune femme qui vit dans la rue pour fuir d’affreux monstres qui sont à sa poursuite.
En effet, le maire de The Point veut retrouver Noe pour cacher son petit secret. Il violait sa belle-fille, l’a mise enceinte, mais Noe a réussi à la sauver et à la cacher quelque part.
Noe sait qu’elle ne peut pas lutter longtemps contre le maire et ses sbires. Elle décide alors d’aller toquer à la porte de la seule personne qui peut la sauver : Snowden Stark.
Ce pirate de l’informatique qui vit dans l’ombre sait qu’il ne peut pas aider cette femme. S’il combat le maire, les démons de son passé vont ressurgir et il ne le souhaite pas. Alors il va faire la seule bonne chose pour lui : lui claquer la porte au nez.
Seulement, Noe Lee a disparu depuis plusieurs jours et Snowden va essayer de la retrouver, pour enlever cette culpabilité qui le pèse.

Un nouveau livre de Jay CROWNOVER ne se rate pas.
J’adore cet auteur qui a un univers bien particulier. Ses histoires sont addictives et intenses.

Ce récit commence en plein coeur du sujet, avec la rencontre entre Snowden et Noe, puis l’enlèvement de cette dernière.
Le décors est planté et il ne va pas être lumineux. Menaces et torture sont au programme, les hommes de l’ombre vont devoir entre en scène pour sauver la jeune femme. Elle est coriace, mais tout le monde a besoin d’aide un jour ou l’autre.
J’ai beaucoup apprécié ce début très explosif qui nous plonge avec force dans The Point. A chaque fois, j’avais oublié combien cette ville est sulfureuse et sombre. Même si elle est un refuge pour certains, elle est nocive pour d’autres. C’est un vrai personnage à part entière et je ne me lasserai jamais d’y retourner.

Le duo que forment Noe et Snowden est vraiment détonnant.
Ils sont physiquement à l’opposé l’un de l’autre, mais partagent beaucoup de choses. Un horrible passé, un engouement prononcé pour l’informatique et l’envie de rester dans l’ombre.
Tous les deux ont été marqués par leur passé, des marques qu’ils pensaient indélébiles, mais au contact de l’autre toutes leurs certitudes vont être bouleversées.
J’ai fondue devant l’évolution de ces deux personnages qui ont leurs doutes et leurs craintes.

L’intrigue concernant le maire et Noe n’est malheureusement pas sur le devant de la scène. J’avoue que parfois, on l’oublie. J’ai trouvé qu’elle n’était pas assez développée et que l’auteur se focalisait un peu trop sur la romance entre Noe et Snowden.

Par contre, j’ai trouvé que dans ce tome il y avait énormément de répétitions.
Tant dans les dialogues, que dans les pensées. Parfois nous avons des morceaux entiers qui sont écrits du point de vue de Snowden puis du point de Noe et vice-versa. Sans compter que j’ai eu l’impression de retrouver des mêmes phrases, des mêmes descriptions et des mêmes expressions déjà présentes dans les précédents tomes. Alors je me trompe peut-être, mais j’ai eu assez souvent cette impression de « déjà vu ».
Je ne me rappelle pas avoir trouvé les autres livres de Jay CROWNOVER autant répétitifs, mais dans celui-ci ça m’a sauté aux yeux. J’ai trouvé que cela alourdissait le récit et au bout d’un moment, j’ai vraiment été ennuyé par cela.

Quant à la fin, elle n’est pas surprenante.
L’histoire se termine un peu facilement à mon goût, sans difficulté ni surprise. J’ai vraiment eu l’impression pendant une grande partie de ma lecture que l’auteur a choisi des chemins plus faciles pour arriver à la conclusion. Il y avait moins de suspens, moins « d’horreurs », même si cette histoire n’est pas tendre non plus.

Par contre, j’ai vraiment hâte d’avoir le prochain opus entre les mains, récit qui se focalisera sur un couple que je suis impatiente de découvrir !


En conclusion, « Bad, tome 5 : Amour insaisissable » ne m’a pas tellement convaincue. Jay CROWNOVER est un auteur que j’adore et cette série est l’une de mes favorites. Cependant, l’intrigue est ici trop simple à résoudre, il manque ce suspens et cette ambiance noire si caractéristiques à cette série. Il y a également beaucoup de répétitions qui m’ont dérangée.
Bref, j’ai été plutôt surprise d’être aussi peu charmée par cette lecture, alors que tous les éléments étaient là pour me faire aimer cette nouvelle histoire.

( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2019/03/bad-tome-5-amour-insaisissable-jay.html )
Bad, Tome 6 : You make me so bad Bad, Tome 6 : You make me so bad
Jay Crownover   
Prodigieux tome d'adieu à The Point.
Cette histoire entre Karsen et Booker c'est le feu d'artifice de la saga.
Certes on attendu mais ça valait le coup et le pire c'est qu'on s'attend à un spin off avec les enfants de nos héros maintenant.

par Sinner
Bad, Tome 1 : Amour interdit Bad, Tome 1 : Amour interdit
Jay Crownover   
http://wp.me/p5AuT9-1rx

Une série qui commence FORT ! « Amour interdit » premier opus de la série Bad de Jay Crownover. Un antihéros ultra sexy et chaud comme la braise, Bax ! Un roman ultra SOMBRE, INTENSE et également HOT … Un seul mot : une TUERIE !

Après cinq à purger sa peine, Shane Baxter, alias Bax retrouve enfin sa liberté. Mais au lieu de commencer une nouvelle vie, il veut des réponses à ses questions et il est prêt à tout pour les obtenir. Et peu importe de quelles manières il doit s’y prendre. Et ses recherches le mènent vers cette énigmatique rousse qui l’agace au plus haut point mais qui en même temps l’attire plus que jamais … Dovie.

Avec une plume fluide, palpitante et époustouflante, l’auteur nous offre un Incroyable New Adult. Une fascinante intrigue menée avec une grande finesse riche en rebondissements. Aucun temps mort, aucune longueur on ne voit pas le temps passer et on se laisse submerger par toutes ses sensations fortes. C’est juste Phénoménal ! Ici il n’y a pas de place à une romance à l’eau de rose avec des mots doux, des fleurs ou de la tendresse … Non, nous avons juste un homme en conflit avec la vie qui essaie de trouver du confort auprès d’une fille qui accepte ce qu’il est, une fille qui lui donne envie de « Plus ».

Un premier opus authentique qui parle de seconde chance avec une bonne dose de Suspense, de Noirceur, de Violence et de l’Erotisme à l’état pur. Un portrait des banlieues décrit à la perfection avec ses bons et mauvais côtés en passant par du car jacking, des boîtes de striptease, du free fight illégal et du trafic de drogue … C’est impressionnant, enfin une vraie série sur de Vrais Bad Boy et de vrais méchants ! L’auteur prouve qu’on n’est pas obligé d’oublier ses origines pour prendre un nouveau départ. Il suffit juste d’être plus malin que par le passé, d'être courageux et plus ouvert !

J’ai été bluffée par le talent inné de l’auteur pour réussir à nous faire succomber à ses personnages tant imparfaits. Bax est unique dans son genre. Wow, j’ai littéralement craqué pour ce spécimen qui ne sera jamais « un mec bien ». Quand à Dovie, un petit volcan qui a aussi connu une vie dure mais qui sait ce qu’elle veut. On ne peut que se sentir proche d’eux.

Comme vous l’aurez compris « Amour interdit » de Jay Crownover est un énorme coup cœur. Un début explosif qui met en place la trame de la série. Une série qui va nous faire vibrer et frémir mais également nous faire découvrir de nouvelles sensations ! Et moi j’en redemande encore ! Je n’ai qu’une hâte c’est lire la suite à venir et de savoir ce que l’auteur nous réserve pour Race et Brysen.
Bad, Tome 2 : Amour dangereux Bad, Tome 2 : Amour dangereux
Jay Crownover   
Une bonne suite.
Même si le couple Race/Brysen est différent de Bax et Dovie, j'ai trouvé cette suite addictive.
Une bonne lecture.

par Adèle
Bad, Tome 3 : Amour coupable Bad, Tome 3 : Amour coupable
Jay Crownover   
Surprenant
Je ne m'attendais pas à aimer autant ce livre car je n'étais pas fan du personnage de Titus.
J'ai été très agréablement surprise par Titus qui est finalement très caractériel, dominateur ...
De plus, l'histoire est bien menée, on ne s’ennuie pas, on retrouve les personnages des tomes précédents.
Bref, une très bonne lecture.

par Adèle
Bad, Tome 4 : Amour immortel Bad, Tome 4 : Amour immortel
Jay Crownover   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2017/09/13/bad-tome-4-amour-immortel-jay-crownover/

Welcome to the Point, petite ville des États-Unis tout droit sortie de l’imaginaire de Jay Crownover où la peur et la pègre règne en maître. À sa tête ? Le plus diabolique de ses habitants : Nassir Gates dont le passé est aussi noir que l’avenir qui lui est réservé. De quoi promettre une lecture intense imprégnée de violence, de douleur, mais plus exceptionnel encore d’amour.

Lorsque j’ai découvert la saga Bad, ce qui m’a tout de suite marquée c’est la personnalité profonde de ses antihéros auxquels il est bien difficile de résister. Ici aucun prince charmant sur son cheval blanc. The point est un vivier de véritable bad boy qui ne s’assagissent pas avec le temps et ne change en rien leur comportement malgré l’arrivée de puissants sentiments. La vie est dure, les rues regorgent de malfaiteurs pour qui l’argent est au centre de tout et c’est quotidiennement qu’il faut sauver sa peau. c’est aussi simple que cela.

Sachez que ce quatrième tome peut être lu indépendamment des précédents, car Jay Crownover prend le temps d’expliquer la situation particulière dans laquelle évoluent ses protagonistes et les liens forts qui les unissent. Keelyn et Nassir ont une histoire peuplée de sombres moments, de combats, mais également d’une attirance foudroyante à laquelle ils ont énormément de mal à ne pas succomber. Pourtant, malgré l’horreur, malgré les doutes, malgré une relation courut d’avance le cœur à ses raisons que la raison ignore.

Ce qui est fascinant avec ce couple c’est la manière dont ils se tournent autour. C’est une réelle bataille sensuelle qui se joue sous nos yeux. Keelyn réveille en lui une partie d’humanité dont il n’a plus conscience depuis longtemps. Elle est son tout, sa raison de vivre et l’air qu’il respire. Nassir quant à lui a beau être un démon aux allures d’ange, il attire la jeune femme autant qu’il la terrifie. Au fil des années, il est devenu sa drogue dure, la seule personne capable de la briser au risque d’y laisser son cœur et son âme. Néanmoins, j’ai vraiment apprécié les voir se confronter, se défier et repousser leur limite avant de céder. Il aurait été bien trop facile de les laisser s’embraser dès les premières minutes, mais cela ne leur aurait pas rendu hommage.

Amour immortel est un livre qui fait écho à la triste réalité de notre monde. Après un prologue dur qui donne le ton de l’histoire, Jay a pris beaucoup de soin à retranscrire les pensées de chacun, à faire monter lentement la pression pour laisser le temps au lecteur de s’attacher à ce couple hors norme. Ce livre est une ode à la force de l’amour et à l’importance de vivre pleinement le moment présent.

Il me tarde, maintenant, de découvrir ce que cache Stark. Le geek tatoué nous réserve, j’en suis sure, quelques surprises de taille et il va être bien difficile d’attendre la sortie Vo et la traduction française. Croisons les doigts, cependant, pour l’avoir aussi rapidement que possible.
Troublant contrat Troublant contrat
JC Harroway   
Je suis un peu decu. Je m'attendais à autre chose.
On est trop dans le cliché.

par vivi
Legal Lovers, Tome 4 : Duel sensuel Legal Lovers, Tome 4 : Duel sensuel
Lisa Childs   
L'avis d'Esméralda :

Suite et fin de la saga LEGAL LOVERS. Une saga très très sympathique avec des personnages haut en couleur et une enquête qui se déroule sur les quatre tomes.


LEGAL LOVERS s’est l’histoire de quatre mecs qui se sont connus dans la rue et qui ont monté leur cabinet d’avocats. Chacun se spécialisant dans un domaine particulier, ils sont redoutés et adoubés. Il va de soi que les femmes tombent à leurs pieds comme des mouches. Le prestige, le luxe et leur allure de play boy n’arrangent en rien à leur prestance. Chaque tome est consacré à un des quatre. J’ai découvert des hommes marqués par leur passé respectif et surtout qu’il leur est impossible de s’attacher sentimentalement. Mais ça s’était avant de rencontrer la femme qui va abattre chaque mur au point que l’amour devient un merveilleux leitmotiv.


Le dernier a passé à la casserole est Trevor. Furieux que la taupe ne soit toujours pas débusquée, il porte ses soupçons sur Allison McCann, leur agent de communication. Elle est surnommée la reine des glaces, mais Trevor n’a pas peur de se frotter à cette femme. Sous cette allure glaciale, Trevor pense trouver une femme remarquable. Il est sous charme depuis tant d’années qu’il ne peut que sauter sur l’occasion pour la séduire et ainsi lui tirer les vers du nez. Il compte bien sur son jeu de séduction pour faire capituler la belle. Débute alors un étrange ballet où Trevor et Allison s’affrontent, se découvrent, s’apprivoisent, s’aiment et se détestent. Les soupçons qui pèsent entre eux ne facilitent en rien leur pseudo liaison. J’ai découvert deux personnes blessées par un entourage négligeant et intransigeant. Ils se sont construits des personnalités austères qui ne laissent pas place aux sentiments.


Lisa Childs clôt à merveille sa saga. Une nouvelle fois, mystère et séduction fusionnent pour une romance sexy et épicée. J’ai suivi avec frénésie l’aventure trépidante de Trevor et d’Allison. Outre le fait que l’histoire se veut simple, j’ai vite été embarquée par l’ambiance, par les enjeux, par l’osmose que dégage Trevor et Allison et pour finir sur un dénouement rocambolesque.


Une romance légère et sexy, que demander de plus pour un moment simple de lecture !
Séduite par son boss Séduite par son boss
Clare Connelly   
Gemma Picton est la conseillère particulière du millionnaire Jack Grant depuis deux ans. Entre eux s’est forgée au fil des mois une relation professionnelle très étroite, une admiration profonde et une loyauté à toute épreuve. Leur binôme fonctionne très bien. Le seul hic c’est que Gemma craque un peu sur son patron… Il faut dire que son poste l’amène à le réveiller régulièrement, moment où il l’a laisse admirer sa plastique avantageuse et la jeune femme n’est pas faite de glace ! Seulement Jack est un adepte des « coups d’un soir » depuis le décès de sa femme et Gemma ne veut pas être considérée de la sorte, donc elle garde ses fantasmes pour elle… Jusqu’au soir on tout bascule : Jack lui fait des avances, elle cède et forcément les choses ne seront plus pareilles. Arrivera t elle à travailler au côté de Jack maintenant qu’elle sait qu’il est le meilleur amant qu’elle est jamais connu ? Est ce que Jack pourrait envisager avec Gemma un avenir sérieux ?
Comme souvent, ce livre m’a fait une bonne impression : la couverture est magnifique (même si je préférais les précédentes qui étaient mates) et le titre mystérieux, que de belles promesses ! C’est avec beaucoup de curiosité que j’ai commencé ma lecture. Clare Connelly nous plonge directement au coeur de la relation, professionnelle dans un premier temps, entre Gemma et Jack. Cela fait deux ans qu’ils travaillent ensemble, ils ont acquis des automatismes et tout fonctionne correctement. Il faut dire que Gemma a une patience d’ange avec son patron et que c’est un bourreau de travail : une vraie perle ! Seule ombre au tableau, Gemma est attirée par Jack. Entre son charisme, sa réputation de dieux du sexe et la fâcheuse manie qu’il a d’être nu quand elle vient le réveiller… La jeune femme est troublée. Mais pour elle, il est impensable de laisser ses hormones prendre le dessus, elle tient à son poste et à sa vie auprès du milliardaire. Il suffira d’un soir pour que leur relation bascule, d’un regard et de mots plus insistants de la part de Jack pour faire céder la jeune femme. Et après la nuit la plus époustouflante qu’elle ait vécue, il est dur pour elle de résister aux avances répétées de son patron. Gemma arrivera t elle à garder ses distances pour profiter du sexe sans engagement (aussi fantastique qu’il soit) que lui propose Jack sans en vouloir plus ? Mais surtout réussira t elle à protéger son coeur du magnifique Jack Grant… J’ai aimé que Clare Connelly nous immerge rapidement au sein du duo Gemma/Jack, elle nous en explique la dynamique et nous nous rendons compte très vite que leur relation est bien plus que professionnelle mais il faut encore que eux s’en aperçoive ! J’ai aimé découvrir leur jeu de séduction : l’auteur fait monter la pression petit à petit, de façon subtile mais efficace pour la faire exploser tel un feu d’artifice. Une fois la barrière du premier pas passée, leurs étreintes sont passionnées et détonantes ! Mais sous couvert de leur liaison, l’auteur va aborder des sujets un peu plus profonds comme le deuil et la façon de le gérer. Clare Connelly gére parfaitement les émotions qu’elle veut nous faire ressentir. Alors oui, elle nous décrit une romance torride, basée uniquement sur le sexe donc les scènes sont, au début, nombreuses et explicites, pour bien nous montrer la fougue qui les animent et puis petit à petit les sentiments apparaissent, la passion est toujours présente mais les choses se compliquent, Gemma en veut plus et Jack ne sait pas trop comment se comporter. La plume de l’auteur nous porte au fil des pages, j’ai aimé qu’elle donne la voix à chaqu’un de ses protagonistes, même si celle de Gemma est bien plus présente. L’auteur nous permet de connaître le point de vue de Jack, cela justifie un peu ses agissements et nous aide à le comprendre.
J’ai beaucoup aimé le personnage de Gemma. Elle est le stéréotype de l’aristocrate anglaise : une très bonne éducation, une froideur calculée, jamais un mot plus haut que l’autre. Mais ce que m’a plu chez elle c’est son côté rebelle : elle ne fait pas ce qu’on attend elle, elle tient à vivre sa vie comme elle l’entend et avec qui elle veut. J’ai aimé sa retenue par rapport à Jack, elle fait son maximum pour garder sa fierté, elle préfère mettre de la distance entre eux plutôt que ramper à ses pieds. Sous une carapace rude et détachée, j’ai aimé son caractère volcanique qui ne mâche pas ses mots. Gemma est une femme forte, qui vit sa première histoire d’amour et qui ne sait pas la gérer… J’ai aimé sa capacité d’écoute et de compréhension.
Jack est un self made man. Il a construit sa fortune à force de travail et de détermination. Il avait tout pour être heureux jusqu’à ce qu’il perde sa femme. Depuis lors, il n’est que l’ombre de lui même, il est brisé. Seul son travail compte et sa vie sentimentale se résume à des coups d’un soir qu’il essaie d’oublier… Et puis il y a Gemma. Toujours à ses côtés, toujours présente, toujours si belle, il ne sait pas quoi penser. Une fois qu’il a gouté à la passion de la jeune femme, il n’arrive plus à s’en passer… Mais il ne sait pas comment faire pour succomber à Gemma tout en respectant ses promesses. J’ai aimé sa fragilité cachée sous son masque de virilité brute.
L’auteur se focalise sur son couple phare, il y a peu de personnages secondaires. J’ai adoré la grand mère de Gemma, c’est un sacré personnage !
L’histoire est bien écrite, les personnages sont attachants, il ne nous en faut pas plus pour adhérer à cette romance enflammée et pleine d’émotion. Une fois de plus le contrat est respecté, la collection Magnetic nous fait passer un super moment !

par BeaMars
Protection rapprochée Protection rapprochée
Zara Cox   
L'avis de Lilie :
Habituée aux romances de la collection Magnetic, j’espérais beaucoup avant de débuter celui-ci. En effet, je me demandais si j’allais de nouveau être surprise, de quelle manière l’héroïne allait démontrer sa force de caractère…. Je vous préviens tout de suite, je me suis régalée lors de cette lecture et je vais vous expliquer pourquoi.

Nous faisons ici connaissance avec Caleb, un garde du corps sexy, et Lily, jeune programmeuse harcelée alors qu’elle est sur le point de mettre au point un nouveau code qui permettra de révolutionner le stockage des données. Entre les deux protagonistes, écorchés par la vie, l’attirance est immédiate. Mais ont-ils vraiment digéré leurs passés ? Caleb, en mission, peut-il se permettre de succomber aux charmes de sa cliente ?

Caleb a tout du garde du corps idéal : grand, musclé, sexy, avec un regard de braise, capable de garder la tête froide alors qu’il bout intérieurement, il cache derrière cette carapace des failles que l’on découvre tout au long de l’histoire. Concernant Lily, on met également du temps à connaitre son histoire mais ce que je peux vous dire, c’est que c’est une jeune femme qui sait ce qu’elle veut et qui s’assume pleinement. L’autrice a fait le choix de se focaliser sur ce duo et on ne sait pas grand-chose de leurs proches, notamment leurs amis. C’est un peu dommage car cela aurait pu nous permettre d’en savoir plus sur certains aspects de leurs personnalités.

Ce que j’ai apprécié dans ce roman, c’est l’originalité de l’intrigue. A priori, la femme « célèbre » et le garde du corps, c’est un point de départ classique. Néanmoins, Zara Cox arrive à nous surprendre, notamment en choisissant une héroïne programmeuse, avec une tête bien pleine et un passé complexe.

Comme toujours, les romances Magnetic font monter la température. Ce que j’ai apprécié, c’est que les protagonistes font connaissance, se tournent autour, s’apprivoisent et ne se sautent pas dessus dès le deuxième chapitre. Le dosage érotisme/intrigue est parfait et j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir les différents pans des histoires des protagonistes. La plume de l’autrice est fluide, facile à lire. Une fois entamé, ce roman est impossible à poser et il se lit donc très vite. Les chapitres sont écrits en alternance du point de vue de Caleb et de Lily et comme toujours, j’ai trouvé cela très malin car cela permet d’avoir une vision assez globale de l’intrigue.

Pour conclure, « Protection rapprochée » est un livre facile à lire, une romance contemporaine agréable et sans prise de tête. Si vous cherchez une histoire sexy avec des protagonistes au caractère bien affirmé, n’hésitez plus ! Pour ma part, j’ai passé un bon moment de lecture et n’hésiterai pas à relire un roman de l’autrice.