Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Khalee : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le Trône de fer, Intégrale 1 Le Trône de fer, Intégrale 1
George R. R. Martin   
Que dire ? Difficile de mettre des mots sur ce que j'ai ressenti à la lecture de ce premier tome... impossible presque.

A Game of Thrones est peut-être l'un des livres qui m'a le plus marquée, dans ses personnages si tangibles, ses situations si retorses, ses paysages si rudes... C'est une de ces lectures dont on ne sort pas indemne, et je sais que désormais A Song of Ice and Fire ne me quittera plus.

Je n'ai qu'un seul regret : ne pas l'avoir commencé en hiver... Winter is coming.

par Funambule
Alchimie Alchimie
Beth Fantaskey   
Beth Fantaskey est vraiment douée pour créer un univers entouré de mystères et de suspense... Un parfait mélange d'émotions crues et prenantes! De plus, le changement de narration entre les deux personnages principaux (un garçon et une fille) est très bien utilisé pour nous plonger dans l'histoire. L'intrigue est d'ailleurs très bien réfléchie et bien menée tout au long du roman. Le lien entre ''L'étrange cas du Dr. Jekyll et de Mr. Hyde'' et l'histoire qu'à su inventer Beth Fantaskey est très bien pensé! Une fois de plus, je suis convaincue qu'encore d'excellents romans nous attendent de la part de cet auteur. Une romancière à surveiller: ça c'est sûr! Bref, à recommander aux lecteurs qui apprécient le fantastique et les énigmes. Bonne lecture à tous! ;)

par Pamie
Hex Hall, Tome 2 : Le Maléfice Hex Hall, Tome 2 : Le Maléfice
Rachel Hawkins   
Ce tome est tout simplement sublime ! Je craignais que ce deuxième tome ne soit pas à la hauteur du premier... Mais ce n'est pas le cas ! Magie, amitié et amour se mêlent avec brio ! En plus, cette fois-ci nous ne restons pas à Hex Hall puisque nous suivons Sophie, Jenna et Cal en Grande-Bretagne direction l'abbaye Thorne là où réside le conseil et le père de Sophie qui au passage est un personnage très attachant.
Notre héroïne est toujours aussi drôle et nous fais vraiment sentir ses sentiments que cela soit tristesse, amour et colère.
On en apprend plus sur l'origine ainsi que l'histoire des démons. L'écriture et toujours fluide et les événements ne possèdent aucun temps mort.
J'espère pourvoir vite me procurer le tome 3 !

L'École de la nuit L'École de la nuit
Deborah Harkness   
Whaouuu, whaouuu et que dire d'autres si ce n'est encore whaouuu ? Ce livre est un chef d’œuvre, après un tome 1 plus que grandiose, je pensais pas pouvoir dire cela, mais nul ne peux le nié, le tome 2 est encore meilleur.

La plume est toujours aussi parfaite nous emportant avec délices et précisions sur les rives du temps. L'auteur maitrise tant l'aspect historique et architecturale que celui de la science et de l'alchimie, sans pour autant et bien au contraire reniée la base romantique et fantastique de son œuvre !

De nouvelles émotions nous sont offertes, des beaux moments aux tristes et poignantes épreuves. De nombreuses découvertes sont faites tant par Diana et ses yeux avides d'historienne que du coté de ses pouvoirs ou des origines de Mathew.

Secret, romance, danger, alchimie, architecture, science, histoire, pouvoirs, sentiments, voila de quoi est fait ce roman oh combien réussi et attractif !

Prenez bien garde a vous si vous l'ouvrez, l'ashmole a bien des pouvoirs mais ce livre ci a le don de vous tenir en haleine, prisonnier de son attraction, il ne vous relâchera qu'une fois la dernière page lue. Et dans le fond vous ne saurez plus jamais libre, tant l’adoration que vous lui porterez vous poussera a le lire encore et encore ...

Ma fois c'est a se demander si Diana n'a pas glissé quelques un de ses pouvoirs dans cet ouvrage !
Delirium, Tome 1 Delirium, Tome 1
Lauren Oliver   
Wahou, Wahou et re-Wahou!
Que dire? Un livre magique? Magnifique?
Au début il faut s'accrocher car il y a plein de choses à comprendre: la Procédure, leur mode de vie (au moindre écart de conduite: coups de matraque), la famille de Lena...
Les personnages sont attachants mais je regrette un peu que Grace ne soit pas plus présente... Alex est encore un de ces garcon trop beau et trop parfait =)
Pendant qu'on lis le livre on ne se rends pas compte à quel point on aime et quand on le pose on se dit "Mince, je l'ai déjà fini !!"
Vivement le tome 2 car cette fin nous laisse un peu sur notre faim =)

par Rachel
Mr. Mercedes Mr. Mercedes
Stephen King   
J’ai vraiment apprécié cette lecture ; le premier Stephen King que je lis depuis 20 ans . Merci monsieur pour cette terrible dose de sadisme, ces bons mots et comparaisons hasardeuses, mais si bien placées. Le flic retraité mal dans sa peau et abandonné est succulent, un méchant bien taré comme on en attend dans un Stephen King. Ce jeu de chat et de souris, où les rôles s’échangent au fil des chapitres, permet de varier les plaisirs. J’ai bien reconnu la patte du maître et le récit n’entretient pas la lassitude.
Ma version numérique présentait une typographie parfois douteuse, ce sera peut-être mon seul regret… autant avouer ; un détail sans intérêt. Juste une question : Pourquoi Jérôme, qui a déjà entendu la voix du marchand de glace, ne tente-t-il pas une imitation ? J’aurais attendu une justification plus complète dans le cas contraire.

par AJCrime
Le Nœud de la sorcière Le Nœud de la sorcière
Deborah Harkness   
J'en avais assez d'attendre de l'avoir en français, alors j'ai craqué et je l'ai lu en anglais malgré mon niveau. Donc je ne suis pas sûre d'avoir tout compris, mais encore une fois Deborah Harkness m'a enchantée. Surtout n'arrête pas d'écrire!!!
Je me suis promis de ne pas faire de spoiler, alors je dirai juste qu'on a de bonnes surprises.

La 5ᵉ Vague, Tome 1 La 5ᵉ Vague, Tome 1
Rick Yancey   
http://wandering-world.skyrock.com/3160457430-La-5e-Vague-Tome-1-La-5e-Vague.html

Véritable coup de cœur et coup au cœur, LA 5e VAGUE est une lecture qui vous marque et qui vous blesse. Qui laisse des bleus et des blessures sur votre peau. Qui vous laisse un drôle de goût dans la bouche et qui vous transperce. Ce roman mérite amplement tout le succès qui lui est annoncé, et toutes les excellentes critiques qu'il a reçu. Il y a tellement de perfection dans ce récit. Les héros m'ont bouleversé, leur histoire de survie m'a ému au possible, les mots - fragiles, coupants, grisants et poignants - de l'auteur m'ont renversé. Tout, absolument tout, dans ce livre, est maîtrisé. Tout est mis en place pour nous fracasser, pour nous dévorer, pour faire exploser la moindre de nos particules parmi les milliards de milliards que nous possédons. LA 5e VAGUE est un roman destructeur, perdu entre survie et courage, entre lumière et ténèbres, entre espoir et abandon, qui pulvérise nos convictions et nos émotions.
Voyez-vous, je vais avoir un mal fou à retranscrire mon avis sur cette lecture palpitante. Il y a tant de choses à dire, tant de choses à découvrir, tant de choses à vivre. LA 5e VAGUE nous plonge au cœur d'un monde dévasté suite à l'Arrivée des Autres, des extraterrestres qui observent l'Humanité depuis des milliers d'années et qui veulent infester la Terre. L'histoire aurait pu rester banale et nous livrer tout simplement la réaction de chaque personne face à ce désastre, sauf que ce n'est pas absolument pas le cas, et ce grâce aux héros fascinants que nous rencontrons. Tout d'abord, il y a Cassie - Cassiopée -, son frère, Sammy, et leur père. Dès les premières pages, je me suis lié d'une manière indescriptible à l'héroïne. A la fois courageuse, déterminée, forte, pragmatique et époustouflante, elle mène le récit d'une voix brillante et exceptionnelle. La moindre de ses pensées m'a plu, la moindre de ses émotions m'a coupé le souffle, le moindre de ses choix m'a subjugué. Le truc, c'est qu'elle paraît réelle au possible, avec son humanité presque palpable. Cassie est là. Elle existe. Elle est avec nous et nous livre son histoire. C'était tout simplement dingue. J'avais réellement l'impression qu'elle me parlait, et non pas que je lisais des mots sur une page blanche. Surtout qu'en plus de cela, Cassie est drôle. Très, très drôle. Il m'en faut déjà beaucoup pour rire en lisant un roman, mais alors éclater de rire tout en dévorant une histoire de fin du monde, ça relève du miracle. Cassie m'a fait pleurer, m'a fait frissonner, m'a fait réfléchir et m'a complètement fait craquer. C'est fou ♥ Ajoutez à cela la relation époustouflante qu'elle entretient avec sa famille, et c'est la cerise sur le gâteau. J'ai été totalement dévasté par le lien qui unit Sammy et Cassie. Purée !!! L'amour fraternel qui les relie m'a touché au possible. Ce désir qu'il possède l'un et l'autre de se rassurer, de se protéger, de se dire que tout va bien aller est tellement poignant, tellement douloureux, tellement bouleversant ♥
Et puis d'un autre côté, nous avons Ben et Ringer, ainsi que d'autres enfants qui doivent eux aussi affronter le chaos omniprésent. Leur histoire, comme celle de Sammy et de Cassie, m'a totalement brisé. La folie, la mort, les prises de conscience destructrices et les décisions cornéliennes sont monnaie courante à leurs côtés. Exactement comme pour Cassie et son frère, l'auteur met tout en place pour que nous nous liions avec force et intensité à ces personnages. Eux aussi, ils étaient avec moi. En face de moi, à me chuchoter leurs peurs, leurs échecs, leurs vies d'Avant et leurs désirs. C'est un truc de fou. Vraiment. J'ai également pleuré à cause de Ringer et Ben, à cause de leur histoire si émouvante et bouleversante. A cause de leurs échecs, de leurs espoirs perdus, et de leurs nouvelles tentatives pour survivre.
Le truc, c'est que Rick Yancey nous offre un récit PARFAIT à tous les niveaux. Déjà, les personnages ne possèdent aucun défaut. Mais en plus, il les dote d'une psychologie maîtrisée à merveille. Tout ce qu'ils vont traverser va les pousser dans leurs ultimes retranchements. A qui vont-ils pouvoir faire confiance ? Peuvent-ils accepter la main qui se tend devant eux ? Et s'il n'y avait plus aucune chance de sauver l'humanité ? Ne devraient-ils pas plutôt tout abandonner ? Autant de questions qui les accablent et les hantent. J'ai complètement craqué pour cet aspect du roman. Nous assistons avec peine et chagrin à la descente aux enfers de chacun de ces héros en or. Et ça fait mal. Physiquement mal. Cassie, Sammy, Ringer et Ben nous paraissent tellement réels que chaque épreuve qui se dresse sur leur chemin est une épreuve à laquelle nous sommes - nous, lecteurs - confrontés également. On souffre avec eux, on baisse les bras avec eux, on se relève avec eux.
Je crois que cette impression de réalité qui perdure tout au long de l'histoire provient de la plume de Rick Yancey. Cet auteur possède le don de rendre chacune de ses descriptions ultra fluide, ultra visuelle, ultra réaliste. On y est, tout simplement. Il maîtrise son écriture à la perfection. Surtout qu'en plus de ces passages juste extraordinaires, il confère à son roman des "phrases coup de poing". Vous savez, le genre de phrases qui sort d'on ne sait pas où et qui vous pousse à poser le roman pendant cinq minutes avant de le reprendre. Avec Rick Yancey, les mots deviennent aussi coupants qu'un couteau, aussi mortels qu'une arme à feu, aussi brûlants que des sentiments naissants et aussi envoûtants qu'un nouvel espoir. L'auteur parvient en plus à offrir à son récit des éclats de lumière, alors que tout semble définitivement perdu. Et ça, c'est tout simplement magique ♥ J'ai adoré le fait que tout ne soit peut-être pas désespéré. Il reste peut-être des survivants ailleurs. Ou peut-être pas. Peut-être que le monde est complètement foutu et que nos héros sont les derniers survivants. Autant de réflexions qui nous gardent en haleine et impatients de lire la suite.
C'est d'ailleurs grâce à cela et aux excellents rebondissements que j'ai avalé les 600 pages de LA 5e VAGUE en deux jours. Les rebondissements... Halalala ♥ Il n'y jamais de temps morts, de silences, de moments pendant lesquels nous pouvons reprendre notre souffle. Ça n'a jamais été si bon de suffoquer. Ça n'a jamais été si bon de se ronger les ongles jusqu'au sang. Ça n'a jamais été si bon d'imploser et de perdre la notion du temps. Rick Yancey nous offre révélations sur révélations, bouleversements énormes sur bouleversements énormes, retournements de situations destructeurs sur retournements de situations desctructeurs. Tout est parfait. Tout est cohérent. Tout est logique. Toutes nos questions trouvent leurs réponses. Et j'ai adoré ça.
Trop rapidement, nous touchons à la conclusion du livre. Enfin, seulement après vécus une véritable explosion de sensations contradictoires et d'émotions à la fois brûlantes et annihilantes. La dernière partie du roman s'avale d'une seule traite tant les surprises s'enchaînent. La fin en elle-même me plaît beaucoup, puisque ce n'est pas un cliffhanger aussi terrible que celui auquel je m'attendais. L'auteur maîtrise réellement son histoire d'un bout à l'autre de celle-ci. Les grandes interrogations trouvent leurs réponses, et, en même temps, quelques pistes - excellentes - pour le tome 2 voient le jour. Tout est parfait. La dernière page est déchirante, pleine de promesses, d'espoirs perdus, d'instants volés, de regrets et de lumière. Même avec plus de 600 pages, j'en redemande. Jamais je ne pourrai attendre une année entière avant de lire la suite !!!
En conclusion, LA 5e VAGUE est un roman sur lequel il faudra vous jeter dès que vous l'apercevrez en librairie. C'est une lecture fracassante, enivrante, qui nous met le cœur en miettes. Les personnages sont parfaits, l'intrigue est parfaite, l'écriture de l'auteur est parfaite, l'ambiance est parfaite, la conclusion est parfaite. Tout m'a conquis. Tout, vraiment, vraiment, vraiment tout. La Collection R nous offre, une nouvelle fois, une lecture hors-normes et exceptionnelle. LA 5e VAGUE est un énorme coup de cœur, une véritable bombe qui nous crible d'éclats d'horreur et de tristesse, de désirs et d'espoirs, de perfection et de leçons de survie, à ne manquer sous aucun prétexte.

par Jordan
Le deuxième sexe, tome 1 Le deuxième sexe, tome 1
Simone De Beauvoir   
J'ai appris plus sur la condition des femmes en lisant ce livre qu'en 18 ans d'existence. Maintenant, je comprends pourquoi Le deuxième sexe est couramment surnommé la "bible du féminisme", titre largement mérité selon moi. Ces 400 pages sont très denses et regorgent de multitudes de connaissances et d'analyses. J'avoue avoir eu un peu peur en me lançant, ayant toujours entendu que c'était une oeuvre compliquée à lire. Pour être honnête, il n'y a que la partie sur la biologie et la psychanalyse que j'ai trouvé complexe et ce n'est qu'une trentaine de pages alors je trouverais ça vraiment dommage de se priver de le lire pour ça. En revanche, la raison pour laquelle je conseille de vous armez de courage en vous lançant dans ce livre, c'est parce qu'il donne de vrais claques en pleine figure. Même si, en tant que femme et féministe, je ne suis évidemment pas ignorance sur ce que les femmes endurent partout dans le monde, et ce depuis la nuit des temps, de nombreux passages sont quand même dur à lire. Et oui, ça ne fait jamais de bien de se rendre compte que de grands hommes que l'on a étudié toute notre scolarité ont dit des choses effroyables sur les femmes, par exemple. Mais même si se renseigner sur la cause des femmes n'est jamais facile, c'est pour moi nécessaire de le faire.
Ma partie préférée est de loin celle sur l'histoire, l'autrice retrace la condition des femmes de l'Antiquité jusqu'aux années 1940, et c'était vraiment une des choses les plus intéressantes que j'ai lu de ma vie.
Je recommande évidemment ce livre à toutes et à tous, féministes ou non. Les femmes représentant tout de même la moitié de l'humanité, je pense qu'il est normal de les écouter.
La Femme indépendente La Femme indépendente
Simone De Beauvoir   
Un livre intéressant, dommage que le style de Simone de Beauvoir soit si lourd, j’ai parfois dû m’y reprendre à plusieurs fois pour comprendre ce que l’auteur voulait dire. On peut ajouter à cela le fait qu’il n’y ait pas de chapitres – normal puisque La Femme indépendante constitue en lui-même un chapitre du Deuxième Sexe – cet extrait est donc uniquement divisé en paragraphes, ce qui fait quand même une séparation mais rien qu’à regarder cela ne donne pas très envie de s’y plonger.

Pourtant les réflexions apportées sont très intéressantes, certes il y en a beaucoup qui n’ont pas l’air nouvelles pour nous mais il faut se remettre dans le contexte de l’époque. Certaines idées abordées ont déjà été réalisés aujourd’hui comme le droit à la contraception par exemple, mais beaucoup restent encore d’actualité de nos jours. J’ai trouvé par contre que l’auteur s’éparpillait trop parfois, énormément de sujets sont traités : le travail, l’éducation, la sexualité…donc j’avais parfois du mal à trouver un fil conducteur.