Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Khayser : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 4 : Feversong Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 4 : Feversong
Karen Marie Moning   
Bonjour tout le monde,
est-ce que quelqu'un aurait une idée de quand ce tome va sortir en VF Merci
L'Écorchée L'Écorchée
Donato Carrisi   
Ravie de retrouver Donato Carrisi ainsi que son héroïne Mila Vasquez dans cette suite, je me suis empressée de dévorer L'Écorchée. Petite surprise dès le départ, l'histoire se déroule sept ans après Le Chuchoteur, l'ellipse n'est pas tout de suite facile à assimiler. Mais on s'y fait, on rentre très facilement dans l'intrigue qui est une fois de plus extrêmement bien ficelée (même si on peut en effet y voir des analogies avec Le Chuchoteur) et le suspense créé par l'auteur surprend jusqu'à la toute fin, avec de jolis retournements de situations qui restent, somme toute, peu prévisibles.
Alors, certes, cette suite est un poil en deçà du premier volet de ce qui s'annonce être une trilogie ; Carrisi ayant fait très fort avec Le Chuchoteur, il fallait s'y attendre. Néanmoins, je lirais le troisième tome de toute cette histoire avec plaisir lorsqu'elle sortira. Après tout, beaucoup de questions restent en suspend et je suis curieuse d'en découvrir les réponses.

par x-Key
Hemlock, Tome 3 Hemlock, Tome 3
Kathleen Peacock   
J aimerais enfin pouvoir lire la fin,en francais.

par Llit
The Book of Ivy, Tome 2 : The Revolution of Ivy The Book of Ivy, Tome 2 : The Revolution of Ivy
Amy Engel   
Tiré de l'article → http://alizeabooks.blogspot.fr/2015/11/the-book-of-ivy-tome-2-revolution-of.html
Tiré du blog → http://alizeabooks.blogspot.com

Je ne sais pas vous mais moi je suis complètement accro de ce livre ! Le premier tome avait été un gros coup de cœur pour moi et celui-ci l'est également. Certes, il y a eu quelques points négatifs mais ceux-ci n'étaient pas assez nombreux et importants pour que je juge le livre bien alors qu'il était génial.

Je savais d'avance que l'univers du livre serait complètement différent – la fin du premier tome nous mettait la puce à l'oreille – mais je ne pensais pas autant apprécier ce nouvel environnement ! Il y avait beaucoup plus d'action par rapport au premier tome ce qui nous stimulait davantage pour le lire. C'était un des plus gros points positifs du roman !

L'intrigue était également très présente : je ne savais jamais à quoi m'attendre et s'en était déroutant ! J'avais toujours peur qu'il se produise quelque chose d'horrible qui changerait alors toute l'histoire et qui nous laisserait sur notre faim. Bien heureusement ce moment n'est jamais arrivé et j'en suis bien contente !

Amy Engel a toujours une belle et délicate plume. Lorsqu'elle décrit des paysages, nous avons l'impression d'y être tellement les détails sont précis. J'ai énormément voyagé durant ma lecture !
Les moments émouvants étaient eux aussi très bien écrits. J'avoue avoir eu la larme à l'oeil plus d'une fois, ce qui ne m'était par arrivée pour le premier tome. Le fait qu'il y ait de l'émotion m'a vraiment plu... le livre paraissait encore plus vivant qu'il ne l'était déjà !

La couverture du roman est vraiment très jolie : on y retrouve quelques éléments du premier tome notamment le poignard que tient Ivy ainsi que sa robe de mariée désormais en mauvais état. J'ai trouvé qu'ils étaient vraiment – et je pèse mes mots – primordiaux. Simplement avec la posture d'Ivy nous pouvons comprendre qu'il y a un énorme changement vis-à-vis du premier tome.

Ivy m'a bien plu mis à part pendant quelques chapitres où je la trouvais assez agaçante ! Vous comprendrez pourquoi en lisant le livre.
Elle est beaucoup plus courageuse qu'avant et son caractère bien trempé est toujours présent. C'est ce que j'avais bien aimé chez elle, son caractère. Je suis bien heureuse qu'il n'ait pas changé !
Au risque de vous spoiler sur l'histoire, je ne vais pas vous parler des autres personnages mais sachez que, comme dans tout bon livre, il y a des gentils et des méchants (vraiment méchants ! XD) mais je suppose que quand vous lirez le livre, car vous le lirez, vous saurez de qui je veux parler.

Je dois vous avouer que cela m'attriste beaucoup que la saga soit terminée... J'ai vécu tellement d'aventures avec Ivy et Bishop, devoir les quitter est vraiment dur. Mais je sais que l'histoire restera à jamais gravée dans ma mémoire. Et puis si j'en ai envie, qu'est-ce qui m'empêche de relire les bouquins ?

S'il y a quelque chose que j'aimerais par dessus-tout, c'est qu'un hors-série sur Bishop voit le jour. Savoir ses pensées et ses émotions me plairaient énormément ! Qui sait... un jour peut-être... ^^

Conclusion : un superbe volume qui conclut très bien la saga. Je n'en attendais pas moins d'Amy Engel ! Je vous le conseille vivement !

Les Brumes d'Avallach, Tome 2 Les Brumes d'Avallach, Tome 2
Marah Woolf   
Bonjour,
J'ai acheté ce livre T1 pour ma Belle-mère fan de lecture, de mythologie et d’Écosse.
Comme c'est pour Noël (notez l'avance XD) j'ai pris le temps de le lire. Il m'a bien plu et j'avais envie de la suite...
Ne trouvant pas j'ai pris contacte avec la maison d'édition française.
Voici la réponse que j'ai eu:

"Bonjour,

Je suis malheureusement aux regrets de vous annoncer qu’il n’y aura pas de tome 2 et 3 des Brumes D’Avallach. Le tome 1 n’ayant pas rencontré le succès espéré, la décision de ne pas poursuivre la série a été prise.

Bonne journée,

Les Editions Lafon "

Je trouve cela vraiment dommage...

Cependant cela n'interdit pas d'autres maisons d'édition de prendre le relais donc ne perdons pas espoir ;)
Victorian Fantasy, tome 1 : Dentelle et Nécromancie Victorian Fantasy, tome 1 : Dentelle et Nécromancie
Georgia Caldera   
http://mabiblio1988.blogspot.fr/2014/09/victorian-fantasy-tome-1-dentelle-et.html

Merci à Georgia Caldera pour m’avoir permis de découvrir sa nouvelle saga en avant-première en tant que bêta lectrice. Une saga bien différente des Larmes Rouges mais pas de doute, la plume de l’auteure ainsi que sa façon de faire languir le lecteur sont belles et bien présentes.
Cette fois, nous partons en Angleterre sous le règne de la Reine Victoria. Ce n’est pas l’Angleterre que nous connaissons mais une Angleterre où la magie a tout pouvoir. Au cours de notre voyage, nous allons rencontrer des hommes, des femmes mais aussi des créatures magiques très surprenantes.
Bien que différents personnages nous accompagne pendant ce premier tome, deux personnages sont au centre de cette romance paranormale : une femme, Andraste et un homme, Thadeus.
Je me suis rapidement attachée à Andraste qui est une jeune fille d’une vingtaine d’années, vierge. Pour une fois, sa virginité (bien que celle-ci ne soit pas choquante au vu de l’époque où se déroule l’histoire) est expliqué et logique. Cette demoiselle qui s’est toujours vu cloîtrée au sein du manoir familial est invitée à rejoindre le château royal. Elle va enfin pouvoir vivre sa vie, seule et libre. Enfin presque… Andraste est vraiment intelligente, maline et a un fort caractère. Au cours, de ma lecture, je me suis retrouvée à régulièrement penser comme elle, à m’identifier en quelque sorte à elle.
Thadeus, fils aîné d’un duc, appartient à une famille qui semble avoir une haute importance aux yeux du royaume. Pourtant, cette famille est touchée par une malédiction que Thadeus va essayer de rompre. Cet homme intelligent ne sait absolument pas s’y prendre avec les femmes ce qui va engendrer des scènes assez drôles mais tombant sous le charme d’Andraste dès le premier regard, il va apprendre à se comporter comme un gentleman. J’ai d’abord aimé puis détesté puis aimer… ce personnage masculin.
Les autres personnages de ce roman sont très difficiles à cerner. En effet, l’auteure nous donne que peu d’informations à leur sujet, juste ce qui est nécessaire à la compréhension de l’histoire. C’est très frustrant mais Georgia Caldera sait s’y prendre pour nous frustrer, nous faire languir. Elle sait nous amener à nous poser des questions auxquelles elle donne parfois réponse et d’autres pour lesquelles il faudra patienter.
C’est avec plaisir que j’ai retrouvé le style de l’auteure. Dès le premier chapitre, on cerne l’univers dans lequel va se dérouler l’histoire même si au cours de celle-ci on découvre des nouveautés. Georgia Caldera a fait le choix de nous offrir des chapitres avec des points de vue différents. En effet, les chapitres sont racontés avec le regard des personnages ce qui apporte un plus à l’histoire. La fin de ce premier tome laisse entrevoir une suite avec d’autres personnages. Certes, je suis déçue de quitter Andraste et Thadeus mais d’un autre côté, je ne vois pas trop quelle suite aurait été possible avec ces deux personnages. Qui dit romance paranormale dit scènes érotiques. Si je devais reprocher quelque chose à ce premier tome, c’est peut-être qu’une ou deux scènes supplémentaires n’auraient pas été de trop. Surtout des scènes vues par Andraste. Le premier tome des Larmes rouges n’aborde pas la sexualité, de ce fait, je pensais l’auteure peu à l’aise à ce type de scènes. Ce livre montre bien le contraire. En effet, Georgia Caldera décrit ses passages avec beaucoup de sensualité et d’érotisme sans jamais de vulgarité.
Pour conclure, une nouvelle saga très prometteuse dans un univers où la magie est reine.
La Peau des Rêves, Tome 1 : Nuit Tatouée La Peau des Rêves, Tome 1 : Nuit Tatouée
Charlotte Bousquet   
Wouha ! L'Histoire m'a complètement retourné ! J'ai adoré rentré dans le personnage de Cléo, elle m'a transporté.
La vie après le Cataclisme est spectaculaire.
La relation et le passé commun de Cléo et Lyn est très bien trouvé !
L'écriture de Charlotte Bousquet me rends totalement dépendante de « La Nuit Tatouée ».
J'attend anxieusement le tome 2 ! :D

par Peerle
Syrli, Tome 1 : Syrli Syrli, Tome 1 : Syrli
Meagan Spooner   
http://lune-et-plume.fr/syrli-de-meagan-spooner/

Et voila mon deuxième énorme coup de cœur de 2013 !!!
Ce livre est un petit bijou !!
Chapeau bas à l’auteur qui a réussi a m’emmener dans un monde totalement inconnu, mais Oh combien addictif !!
Oubliez tout ce que vous connaissez ! Videz vote esprit, mettez en marche votre imagination et laissez vous emporter !!



Reboot, Tome 1 : Reboot Reboot, Tome 1 : Reboot
Amy Tintera   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/11/reboot-tome-1.html

Ce à quoi je m'attendais avec Reboot ? Des zombies et un monde post-apocalyptique. Ce que Reboot s'est avéré être ? Une dystopie sans zombies à l'atmosphère étrangement semblable à Divergent de Veronica Roth. J'étais donc, une fois de plus, loin du compte !

Dans le monde qui nous être présenté dans Reboot, un virus particulièrement virulent a décimé une bonne partie de la population et a crée un vrai climat d'insécurité et de paranoïa parmi les survivants. Particulièrement car, chez les jeunes sujets, si le virus ne tue pas il donne la capacité de revenir à une certaine forme de vie après la mort. Ces jeunes gens reviennent améliorés : plus forts, plus résistants, avec une capacité régénérative impressionnante. Au plus long leur temps de réveil est, au plus leurs capacités sont décuplées. Cependant il y a un effet négatif à ces avantages et c'est bien ce qui met la population dans une telle fébrilité : les Reboots perdent tout contact avec leurs émotions. Au plus leur temps de réveil fut important, au moins leurs émotions semblent développées. Ils sont donc craints des humains lambda et maintenus dans des instituts gouvernementaux qui les utilisent en tant que super armée. Il ne faut cependant pas confondre les Reboots avec des zombies. Il y a de nombreuses subtilités qui les différencient, et notamment le fait que les Reboots gardent toujours leurs fonctions cérébrales et continuent à évoluer et vieillir. Ainsi si le résumé peut laisser penser à un énième livre sur les zombies, ce n'est pas le cas et les "créatures" en sont grosso modo plutôt différentes à l'origine.

Notre héroïne, Wren, est donc un de ces fameux supers Reboots et est revenue à la vie 178 minutes après sa mort; on comprend cependant assez rapidement dans le roman que ce chiffre est particulièrement élevé et semble même être un événement unique. Cette dernière est d'ailleurs plutôt intéressante à suivre puisqu'elle nous permet d'être complètement immergé dans le monde Reboot et ses subtilités. J'avais un peu peur de ce que cela donnerait de suivre une Reboot au nombre si élevé, puisqu'on nous préviens dès le résumé que les émotions sont plus qu’éparses chez les Reboots de haut niveau, mais on se rend assez rapidement compte que les émotions sont toujours bel et bien présentes quel que soit le nombre. Wren ne sait simplement pas les interpréter et ne les prend même pas réellement en compte. Elle garde malgré tout un côté assez froid qui crée une certaine distance avec le lecteur. De ce fait le protagoniste principal masculin, Callum, est beaucoup plus agréable et facile à apprécier de par son nombre peu élevé. Le jeune homme s'avère être un Reboot plutôt faible, puisqu'il s'est réveillé après seulement 22 minutes, ce qui le rend bien plus humain et "vivant". Sa curiosité, son humour, ses joies, et ses tiraillement, n'apportent donc que du positif à son personnage qui contrebalance merveilleusement Wren. Si cette dernière garde d'ailleurs un côté tranchant sans cesse sur le fil du rasoir, elle évolue énormément au contact de son élève et apprend peu à peu à reprendre contact avec son propre côté humain.

La dystopie reste quant à elle assez basique. Nous faisons ici face à une société répressive à la dérive, à des rebelles et une résistance vivant en marge de la société que nos personnages ont toujours connue. L'originalité repose donc quasi exclusivement sur les Reboots qui sont le vrai point innovant et intéressant du roman. Malgré ce que l'on sait, il est vite mit en évidence que beaucoup de zones d'ombres entourent ce que le gouvernement fait d'eux et leur existence même.

Reboot est donc un bon premier tome qui comme souvent dans les dystopies sert à mettre en place les personnages et le décor. Comme je l'ai souligné un peu plus tôt l'atmosphère n'est d'ailleurs pas sans rappeler le premier tome de la série Divergent, à la différence près que nous suivons l'entrainement du point de vue de l'instructeur puisque la narratrice s'avère ici être l'éducateur et non l'élève. C'est personnellement une ambiance qui me plait beaucoup, tout en exaltation et défis, cependant si vous aviez eu du mal avec Divergent, vous risquez d'avoir le même sentiment avec Reboot.

Pour conclure je dirais que si Reboot ne révolutionne définitivement pas la dystopie, cela reste un roman où les codes inhérents au genre sont bien exploités et avec assez de zones d'ombres et de questions pour que l'on est envie de suivre la trilogie complète avec intérêt.

par Althea
Damnés, Tome 1 : Damnés Damnés, Tome 1 : Damnés
Lauren Kate   
J'ai, comme Lilwen été surprise de la texture de la couverture.
Très agréable au toucher et matière assez inédite.
La couverture en elle-même est superbe, quand on ouvre le livre, la mise en page attire le regard de par son esthétisme.
Maintenant, parlons de l'histoire.
Le prologue nous met tout de l'eau à la bouche. (Ah là là incorrigible romantique que tu es Ysandir !)
J'ai été entrainée tout de suite dans l'univers sombre du centre de réinsertion "Sword & Cross".
L'attitude des personnages est très étrange, ils ont tous une personnalité sombre, même quand ils sont joyeux !
Les interventions de Cam arrivent toujours à point nommé.
L'ambiance qui règne est mystérieuse, troublante et surnaturelle.
Maintenant,la relation entre Daniel et Luce... Je dirai qu'elle n'est pas assez développée et manque un peu de profondeur, même si je l'ai beaucoup aimée. (De toute façon je suis preneuse de toutes histoires portant sur les anges !)
J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre que je recommande surtout pour son ambiance, et j'ai hâte de voir la suite en Juin 2011.
Mais je me demande si j'attendrai jusque là ! Vais-je le lire en anglais avant ? Bref, dès que vos le voyez en vitrine, précipitez vous dessus !!

par Ysandir