Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de kiki85430 : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Autre-Monde, Tome 6 : Neverland Autre-Monde, Tome 6 : Neverland
Maxime Chattam   
Bien, sans être renversant non plus

Fan de la première heure de Maxime Chattam et de tous ses ouvrages, j'attendais avec impatience cet avant-dernier tome de l'Alliance des 3. C'est avec joie que j'ai retrouvé tous les personnages toujours escortés par l'adorable Plume (gros point fort dans l'histoire). Un rythme toujours bien présent et de nouveaux monstres ou "super vilains" en veux-tu en voilà. Peut-être un peu trop. J'ai presque l'impression de lire un scénario pour une adaptation ciné. Les personnages ont perdu un peu en émotion au détriment d'une action omniprésente. J'ai malgré tout ressenti quelques longueurs lors de ma lecture. Rien de bien dramatique cela dit, l'histoire est toujours très divertissante.

argent : 7,5/10
L'Alliance, Tome 1 : La Conquête de Hunter L'Alliance, Tome 1 : La Conquête de Hunter
S.E. Smith   
Ce 1er tome de la saga de romance fantastique "L'alliance" met en scène des guerriers extraterrestres qui vont connaitre l'amour auprès de jeunes femmes humaines, qui les considèrent d'abord comme des ennemis des habitants de la Terre.

Certes, "La conquête de Hunter" a quelques défauts, notamment au niveau de "la science" (avec, par exemple, des Terriennes qui s'acclimatent parfaitement aux différentes planètes qu'elles vont visiter) mais si vous n'êtes pas trop regardant sur ce genre de détails, mais au contraire amateurs de belles romances, il devrait grandement vous satisfaire.

J'ai aimé la première rencontre entre Hunter et Jesse, pleine d'émotions mais aussi de frayeur (de la part de Jesse), surtout que Hunter n'avait pas un très bon a priori sur les humains, même les femelles, qu'il considérait comme fourbes...J'ai aimé comment l'auteure américaine, S.E Smith, a décrit ce moment où la Terre est en plein chaos, à cause de l'arrivée des Extraterrestres quatre années plus tôt.....C'est totalement logique et c'est sans doute l'une des raisons principales pour laquelle le sujet des OVNIS est tourné à la rigolade (surtout en France)....Car si des Extraterrestres apparaissaient maintenant dans notre monde, cela remettrait en question les religions, la suprématie de l'homme sur toutes les espèces vivantes etc...Donc, très gros bordel en perspective !

Dans le monde décrit par S.E Smith, les Extraterrestres, les Trivators, sont là pour demander aux Terriens de rejoindre l'Alliance des autres peuples intergalactiques....mais comme les humains sont des êtres belliqueux de nature (pour la plupart...Il suffit de voir toutes les guerres, les massacres, les génocides et le manque de bienveillance envers les autres espèces vivantes), cela ne se passe pas très bien, malgré les intentions pacifiques des Trivators.

Des émeutes vont éclater, le monde moderne s'écroule, les villes deviennent des lieux de non-droit où la loi du plus fort prédomine. Jesse (22 ans) et ses deux soeurs, Jordan (17 ans) et Taylor (15 ans) vont devoir survivre toutes seules dans ce monde hostile où elles sont des proies faciles face aux hordes d'hommes qui n'ont plus aucune limite puisque leur père, un policier, est mort dès le premier jour des émeutes, quatre ans plus tôt et que leur mère est elle aussi morte quand Jesse avait une dizaine d'année....

Jesse va sauver Hunter d'un petit groupe d'humains "inhumains" et malfaisants qui l'ont capturé pour le disséquer....Ceux-ci le paieront cher et notre héroïne va se retrouver sous la responsabilité du Trivator qui va en faire son "amate", sa compagne pour la vie (sans qu'elle le sache...Oui, il l'a mise sur le fait accompli) afin qu'elle l'accompagne sur son vaisseau.....Il adopte en même temps les deux jeunes soeurs de la jolie brune.

Finalement, malgré la peur première de quitter leur monde, les trois jeunes filles ne vont pas regretter très longtemps la Terre vu que la planète est devenue une zone de dévastation (dangereuse pour les femmes, notamment) et qu'elles n'y ont plus aucune famille....

Hunter était accompagné de deux camarades soldats lors de son intervention, Dagger et Saber, qui, on le devine très rapidement, seront les héros des prochains tomes, tout comme les petites soeurs de Jesse....

Il y a aussi un détail que je voulais évoquer ici, c'est le fait que la traduction en français me pose problème avec le mot "Extraterrestre" qui est utilisé aussi du point de vue des Trivators quand ils parlent des trois jeunes filles, terriennes....J'imagine que dans la VO, c'est le terme "Alien" qui est utilisé et c'est cohérent vu que ça veut dire "étranger" et ça peut donc aussi s'appliquer à des êtres d'une autre planète (comme le chante Sting dans son hit "Englishman in New York" : "I'm alien, I'm a legal alien, I'm an englishman in New York").

Alors pour revenir à la traduction dans le livre, ce qui me chiffonne c'est que le mot extra-terrestre, ça veut littéralement dire "autre chose" que terrestre.....Hors, si nos trois héroïnes sont des terriennes, elles ne peuvent pas être extra "terriennes"....Des Terriennes extras, peut-être, mais pas des extra-terriennes ?.....Il aurait été plus judicieux, dans la traduction française, que les Trivators les appellent tout simplement des "Terriennes" en opposition avec les autres peuples intergalactiques....

Mise à part ces petits détails (sur la traduction ou les questions scientifiques), j'ai vraiment beaucoup aimé ce premier tome qui nous plonge dans une aventure palpitante (et si romantique) entre des peuples de diverses espèces.....Cela dit, les Trivators ne sont pas trop différents physiquement des humains (ils sont plus grands, plus musclés, plus "félins" dans leurs traits) mais rien de traumatisant (au contraire !) ce qui nous permet de comprendre pourquoi Jesse craque rapidement pour Hunter, et réciproquement (cela dit, lui, en plus du physique agréable de la jeune femme, il a aussi beaucoup apprécié son courage, sa ténacité, son intelligence...).

Il va sans dire que je lirai la suite avec beaucoup de plaisir !

Ma note : 17/20

https://lespassionsdeviedefun.blogspot.com/2019/08/lalliance-tome-1-la-conquete-de-hunter.html

par viedefun
Crocs et sortilèges, Tome 1 Crocs et sortilèges, Tome 1
Louisa Méonis   
Énorme déception.
La couverture est tellement belle, que je m'attendais à passer un bon moment de lecture mais en fait pas du tout. J'ai détesté cette nouvelle et encore le mot est faible.
Qu'est ce que c'est vulgaire !!
Le premier chapitre résume à lui seul combien cette nouvelle va être vulgaire et écœurante.
Non seulement le vocabulaire est grossier mais on a l'impression que les personnages ne pensent qu'au sexe.
Et l'héroïne m'a fait penser à une parfaite petite idiote. Déjà sa réaction face à l'infidélité de son fiancé est affligeant mais ça ne s'arrange même pas au fil de pages. Ses réactions et son comportement en général, n'ont aucun sens logique.
Et le côté fantastique qui tombe comme un cheveu sur la soupe. Là c'est la goutte d'eau.
C'est très mauvais.

par Avalon
Mira, Tome 1 : La Maudite Mira, Tome 1 : La Maudite
Eulalie Lombard   
Pourquoi la Maudite ?? Voilà une des premières questions que l'on se pose lorsqu'on rencontre Mira, sa "vie", si on peut appeler ça une vie, étant marquée par une mystérieuse malédiction… Intrigue prenante, je m'y suis plongée un peu à l'aveugle car le résumé est plus que succinct et énigmatique, Mais (avec un grand M) comme j'ai aimé les précédents opus d'Eulalie Lombard dans le registre romance historique j'ai foncé, et j'ai aimé ! Une fantasy avec un bon scénario, de la romance et un suspense qui dure duuuuuuure, j'avoue j'avais hâte de comprendre ;) Des personnages secondaires intéressants, à exploiter (ça c'est un message-subliminal-mais-pas-trop pour l'auteure !) donc en attente de tome 2 :)

par fan06
Diabolic, Tome 1 Diabolic, Tome 1
S. J. Kincaid   
Quand ta binôme te dis fonce, qu'elle a eu un coup de cœur pour un roman SF alors que ce n'est pas son genre de prédilection, eh bien tu ne peux que lui faire confiance. Et une fois de plus son sentiment sur ce roman est juste. Ce roman SF, dystopie, Jeunesse, car c'est un peut tout ça, est une Pépite du genre.
La couverture de ce roman me faisait de l'oeil depuis un moment déjà , comme mille autres romans qui me tentent tous les jours. je m'étais donc promis de le lire , un jour. C'est chose faite. Le plus, c'est que je peux lire désormais le tome 2 dans la foulée avec ma jumelle de lecture, mais il se dit qu'un troisième opus et prévu pour l'année prochaine, c'est moins top. Je n'aime pas trop attendre entre les tomes d'une saga.

Dans cette fiction concoctée par l'auteure tout est particulièrement réaliste. Que nous vivions sur terre aujourd’hui ou dans une lointaine ville spatiale aux confins de la galaxie, dans un futur peu clairement défini ( mais pour une fois l'on s'en fiche) les monstres ne sont pas toujours ceux que l'on pense. L'humain reste ce qu'il est, un humain avec ses failles et ses valeurs et sa monstruosité.
Jeux de pouvoirs, manipulations, assassinats pour parvenir à ses fins, c'est dans cet univers impitoyable que Nemesis, la Diabolic, cet être génétiquement modifié, va devoir trouver sa place, apprendre, composer, jouer le rôle de celle qu'elle n'est pas : une humaine éprouvant des émotions des sentiments qu'elle ne peut en principe pas éprouver puisqu'ils ne servent en rien à sa mission première, celle pour laquelle elle a été conçue : protéger sa maîtresse Donia, à tuer si nécessaire, jusqu'à mourir pour elle si besoin. Le seul sentiment qu'éprouve Némesis, c'est de l'amour pour Sidonia, un sentiment jugé indispensable à la relation qui la lie a jamais à sa maîtresse.
Une fois cette graine implantée dans le cœur, peut-elle se développer chez un être sans âme ? Peut-il évoluer et être ressenti pour d'autres personnes ?
L'amour est le plus beau sentiment au monde, mais il n'y a pas d'amour sans blessures.
Et est-ce l'amour qui fait de nous des humains ou simplement nos gènes ? L'amitié n'est-elle pas aussi une forme d'amour et de ce fait jusqu'au est-on capable d'aller pour protéger ceux qu'on aime ? l'attachement de Sidonia et Némesis est réciproque, si cette dernière aime sa protégée parce qu'elle a été programmée pour ça, l'amour "amical " ( et j'avoue que je me suis interrogée sur cette forme d'amour qui lie les 2 jeunes femmes) que porte Sidonia à sa "créature" qu'elle est loin de considérer ainsi, est quant à lui spontané.
Au fil des chapitres Némesis développera des sentiments qui n'ont pas été programmés chez elle et de se demander si dans certains contextes, la plus belle part d'humain qui est en chacun d'entre nous peut triompher du mal, grandir sous une bonne influence ? C'est une belle note d'espoir en l'humanité que met en avant SJ Kindaid.
De ce fait, toutes ses pensées, réflexions, sur la place de l'amour dans nos vies, sur jusqu'au il peut nous pousser à aller, à faire des sacrifices, sur l'importance des vraies valeurs, sur les causes que l'on croit juste et pour lesquelles on est prêt à donner sa vie, portent cette histoire magnifique et donnent corps à cette romance SF et fait réfléchir sur le sens que l'on veut donner à notre propre existence.
L'auteure nous transporte dans une lointaine galaxie, et nous conte l'histoire d'une civilisation à l'agonie (la notre un jour peut-être ? ) sous le règne d'un empereur tyrannique et dangereux, sous la coupe d'une mère manipulatrice et redoutable. On ne peut s’empêcher de comparer certaines situations à celles de notre propre passé avec la chute de l'Empire Romain, une période de perversité et de crimes pour obtenir ou conserver le pouvoir. L'auteur glisse même une interprétation personnelle de ces phénomènes somme toute très sensée.

"- L'histoire de l’humanité, reprit Tyrus, est une répétition de schémas. Les empires gagnent en puissance, puis sombrent dans le déclin (...) et comme depuis la nuit des temps, un même phénomène s'est produit nous sommes devenus paresseux"
Mais aussi avoir le sentiment de suivre un film d'action avec ses similitudes qui nous rappelle Star Wars, pour ceux qui connaissent cette saga cinématographique, mais pourtant ce roman reste unique, ce n'est pas une parodie de la célèbre série car dans cette histoire , c'est tout un mélange de plusieurs autres films ou romans SF, et l'imagination de SJ Kindaid y est, sans contexte pour beaucoup.
Tout est savamment orchestré : rebondissements, émotions, humour, le tout, de part la plume magique et addictive de l'auteure qui nous tient en haleine, nous surprend, nous déconcerte, nous touche, nous attache à ses personnages au point qu’arrivé au terme de la lecture, l'on soit déçu de les abandonner.
Parce que Nemesis, Sodonia et Tyrus sont magnifiques, tellement humains que les jeunes lecteurs pourront d'identifier à eux les aimer et les détester par moments, selon certaines situations, éprouver des doutes, avoir envie de les réconforter, et surtout continuer l'aventure avec eux.
C'est donc avec une pointe de regrets que je ferme ce livre pour lequel j'ai eu un énorme coup de cœur.Et très bientôt je vais les retrouver pour la suite de leurs aventures avec le tome 2 en LC avec ma binôme.
Merci à ma jumelle Gaelle pour m'avoir incité à lire ce roman et fait découvrir la plume et l'univers magique de cette Diabolic auteure qu'est SJ Kindaid qui m'a torturée suscitant en moi milles émotions.
PS Je trouve la couverture très appropriée avec cette notion de transformation vers un magnifique papillon.

par Missnefer
Aisu : L'éveil du sang Aisu : L'éveil du sang
Isabelle Semenadisse   
Ce roman se déroule en 3022. Mère Nature a repris ses droits et a obligé les Hommes à vivre dans le respect de l’environnement. Si ce côté science-fiction est déjà très sympathique, l’auteure pousse son imagination encore plus loin pour nous conter une histoire incroyable.

En effet, les humains, désormais appelés les Normes, sont répartis en plusieurs catégories : les Sans pouvoir, les Traditionnels, les Magikans ou les Légendaires. Ils sont gouvernés par les Ultimes, à la tête de l’Ombe. Ainsi, la magie occupe une place importante. Sincèrement, je préfère ne pas trop en dire car la découverte de ce monde était absolument fantastique. J’ai adoré en apprendre plus sur les Normes, leur nouvelle façon de vivre, leur fonctionnement politique, leurs coutumes mais surtout sur leurs dons. Je trouve cette histoire très originale. L’utilisation de la magie diffère de ce que j’ai pu lire jusqu’à présent et prend un aspect plus éthique. Outre le divertissement, le roman fait résonance à notre monde actuel.

Néanmoins, il n’y a pas que le contexte qui soit grandiose dans ce livre ! Aisu a été un véritable coup de cœur. L’écriture d’Isabelle est vraiment très fluide et addictive. Elle a une imagination folle et nous délivre une histoire dont le monde est vraiment bien travaillé et l’intrigue bien ficelée. Si je n’avais pas fait de lecture commune, je pense que j’aurais pu dévoré ce roman en une seule journée. Il y a de l’action, de l’humour, de belles histoires qui unissent les personnages et bien sûr, des intrigues secondaires et des rebondissements. Je n’ai ressenti aucune longueur durant ma lecture.

Toutefois, toute bonne histoire demande des personnages à sa hauteur. Ici, nous suivons Frédérique, une jeune femme qui va bientôt fêter ses vingt ans. Orpheline, elle a vécu une vie d’horreur auprès de son tuteur, Monsieur Léonard jusqu’au jour, où elle a été sauvée et a pu commencer sa formation de Gardienne des Arts. Bien que le prénom m’ait un peu dérouté au départ, Frédérique est une héroïne comme je les aime, avec du caractère et du relief. Elle n’est pas lisse ni parfaite. De plus, c’est une Sans pouvoir qui a appris à compenser cette absence de don par une endurance et une grande maîtrise du combat. Il y a beaucoup de mystères et de questions qui planent autour de ce personnage. Elle a grandement participé à me faire aimer ce livre.

Pour l’accompagner, sa meilleure amie Emma est toujours présente à ses côtés. J’ai eu beaucoup d’affection pour cette jeune femme qui en bave aussi. Elle est pétillante et je trouve que le duo Emma-Frédérique forme une sorte de Yin et Yang. Leur amitié est vraiment belle à voir.

L’autre personnage marquant de ce roman est Raphaël qui apparaît plus tardivement. C’est un légendaire qui partage un passé commun avec Frédérique. Celle-ci ne s’en souvient pas et n’en a même pas conscience. Si on omet le fait que Raphaël est sombre, mystérieux, charismatique et sexy, il m’a aussi l’air très romantique. Attention, il n’est pas parfait non plus mais j’aime ce bad boy dont j’ai hâte de voir l’évolution de sa relation tumultueuse avec Frédérique.

Il y a encore beaucoup de choses à dire sur ce roman que je vous recommande chaudement. Je tiens à souligner un petit détail que je trouve très pratique. Il existe un lexique du vocabulaire et des personnages à la fin du roman qui peut être utile à lire avant de se lancer dans le second tome.

En bref, Aisu est un coup de cœur et une révélation de ce début d’année 2020. C’est un livre original, bien construit, addictif avec des personnages forts et attachants.

https://alexlovebooks.home.blog/2020/01/16/aisu-tome-1-leveil-du-sang-de-isabelle-semenadisse/
La marque des ténèbres, Tome 1 : L'ange ou le démon La marque des ténèbres, Tome 1 : L'ange ou le démon
Sylvia Day   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-373

{Helle} : J’ai pris une petite claque, car je n’ai juste pas pu lâcher ce livre à la seconde ou je l’ai commencé j’ai su que j’étais foutue. Une nuit blanche, j’ai veillé jusqu’à 5H du matin captivée par le récit d’Eve. Alors tout n’est pas parfait, en même temps c’est le premier tome mais l’histoire en elle même est une totale addiction et mon dieu mon dieu

je veux la suiteeeeeeeeeeeee.

[...]

Je me suis éclatée sur ce premier Tome avec les actions, les rebondissements et les surprises et j’ai hâte de voir la suite.
Envoûtement, Tome 4 : Désolation Envoûtement, Tome 4 : Désolation
Carrie Jones   
Au début, je restais sceptique sur cette saga, je me disais que plus j'avançais dans ma lecture des tomes 1, 2 et 3 et plus j'avais l'impression de connaître à l'avance ce qui allait se passer dans l'histoire. Evidemment, je me suis doutée dès le départ de la fin du tome 4 et pourtant, je dois dire que j'ai été agréablement étonnée de ce dernier tome ! J'ai eu plusieurs émotions au fur et à mesure que les péripéties se déroulaient : une forme de joie, du doute, de la peur, du soulagement, puis encore de la peur et du doute. Au bout d'un moment, je me disais même :"Mon Dieu qu'est-ce qui se passe ?" J'avais l'impression de ne plus saisir aucun des personnages ! Zara a changé et mûri, Nick n'est plus le même et les doutes planent toujours sur Atsley. D'ailleurs, Carrie Jones nous met en garde depuis le début : il ne faut pas faire confiance aux lutins, ils n'ont pas d'âme ! Alors que Zara est désormais un lutin, que doit-on penser ? L'auteur est vraiment très forte et titille notre réflexion.
Une dernière chose qui reflète bien une idéologie du livre : "La beauté de l'apparence est seulement un charme de l'instant; l'apparence du corps n'est pas toujours le reflet de l'âme" - George Sand
Envoûtement, Tome 1 : Envoûtement Envoûtement, Tome 1 : Envoûtement
Carrie Jones   
Sympa. Je trouve pas ca très malin d'avoir fait la comparaison avec Twilight sur la couverture parce que cette histoire est bien différente de Twilight et que les filles (ou les garçons, bien que ca me paraisse peu probable) qui ont marre des histoires de vampires ou les anti-Twilight risqueraient d'être dégoutées et de rater un roman pas si mal!

par Cherubine
Cassandra Palmer, Tome 1 : Le Seuil des Ténèbres Cassandra Palmer, Tome 1 : Le Seuil des Ténèbres
Karen Chance   
Hé bien moi j'ai été conquise.
Bon le début est un peu...disont qu'il faut un peu de temps pour ce mettre dans le bain, mais une fois dedans on apprécie. Ce qui m'a plu dans ce premier temps, c'est le ton et la façon dont s'exprime l'héroine...humour caustique, parole sans chichi...comme j'aime.
Par la suite vient l'histoire elle même ... un minestrone de point de vue sur les êtres surnaturels...on aime ou on aime pas...moi j'ai aimé et j'attends avec impatience la suite
A LIRE