Livres
558 515
Membres
606 948

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

King of Scars, Tome 1



Description ajoutée par bourguip 2019-09-24T21:39:28+02:00

Résumé

» Le monstre est en moi, et je suis le monstre. »

SOLDAT. LÉGENDE. SOUVERAIN

Nikolai est roi de Ravka.

Surnommé l’Écorché, Nikolai est un héros de guerre.

Charismatique et visionnaire, c’est sur lui que reposent les espoirs de son peuple.

Pourtant le jeune homme cache un terrible secret.

Une malédiction. Une menace pour son pays.

Nikolai est un monstre.

COMBATTRE OU NOURRIR SES DÉMONS ?

Nikolai devra trouver la réponse à cette question, s’il veut sauver son royaume… et son âme.

Afficher en entier

Classement en biblio - 429 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par SenseiSuricate 2020-01-04T20:26:21+01:00

J'aime parier sur moi quand je peux. Et de préférence avec l'argent des autres.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Lecture magnifique ! Leigh Bardugo ne m'a encore une fois pas déçue au contraire ! Elle a le don de créer des personnages géniaux et des dialogues piquants. Kaz Brekker était l'amour de ma vie et je viens d'en trouver un deuxième : Nikolai Lantsov.

Les ''romances'' dans Six of Crows (Inej et Kaz) et dans King of Scars (Nikolai et Zoya (si si s'en est une, j'y crois !), sont tout simplement les romances les plus parfaites de tous l'univers : lentes, distantes, piquantes, et saines !

La seule petite chose qui ne m'a pas trop trop plus ce sont les passages du point de vue de Nina qui ne m'ont pas beaucoup intéressé et qui, du coup, ont cassé un peu mon rythme de lecture (même si j'aime beaucoup Nina).

Afficher en entier
Or

J'ai lu beaucoup d'avis sur ce livre et j'ai été avertie sur le fait que, Nikolai, bien qu'étant un personnage principal, n'était pas LE personnage principal de cette série. Cependant, je n'aurais pas pensé que Zoya et Nina, les autres points de vue, auraient autant - voire davantage - de chapitres que Nikolai. Sachant que ce livre traite plus du sort de Ravka et des Grisha que de celui de Nikolai, je propose de rebaptiser cette série Les chroniques de Ravka. Cela me semble plus pertinent que Nikolai Duology.

La question de la présence - ou de l'absence - de Nikolai mise de côté, ce livre était plutôt bon. Les personnages sont intéressants et ont une histoire solide (et tragique). Ils ont également des buts valides et sont prêts à changer le monde pour une meilleure version. Le seul personnage plutôt discret est Isaak: bien que doux, il est est relativement effacé. En outre, j'ai beaucoup aimé Leoni et les révélations sur son passé, ainsi que les personnages de la trilogie Grisha.

Concernant le scénario, je l'ai trouvé bien mené parce qu'il y a beaucoup de retournements de situation et il tient la route, mais la partie de Nina est plutôt ennuyeuse. Même si elle est liée à celle de Zoya et Nikolai, elle aurait pu être incluse différemment car elle ralentit le rythme. En fait, même si c'est difficile à admettre, Nina ne semble pas indispensable.

En conclusion, King of Scars est un bon début mais pourrait avoir été mieux si l'histoire s'était davantage concentrée sur Nikolai, même il reste un bon ajout au Grishaverse. J'ai hâte de lire la suite.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Maux-Silencieux 2021-07-26T20:56:13+02:00
Bronze

J'ai adoré me replonger dans le Grishaverse, avoir la suite des aventures de Nikolai et en apprendre + sur lui est plaisant. Mais le roman est divisé en plusieurs points de vus, on a celui de Nina et Zoya.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Yousra-12 2021-07-04T22:36:46+02:00
Diamant

Gros gros coup de cœur pour ce livre. En effet, je n’en pouvais plus d’attendre de découvrir la suite de l’histoire de l’un de mes personnages préférés. Je cite, Nikolai, roi de Ravka. Alors quand je me suis jetée sur cette lecture, c’est avec beaucoup d’attentes et de joie.

J’ai dévoré ce livre bien plus vite que je ne l’aurai espéré, mais j’ai heureusement pour me consoler encore le deuxième tome qui me permettra de rester un petit moment de plaisir de plus à Ravka au côté de Nikolai, Zoya et le reste du groupe.

Ok, maintenant parlons des points négatifs. Points négatifs ? Non en fait pas exactement, Spoiler(cliquez pour révéler)mais sérieusement Leigh Bardugo avait vraiment besoin de remuer le couteau dans la plaie à propos de la mort de Mathias ? J’ai pleuré comme une madeleine toute les deux lignes quand c’était du point de vue de Nina. Avouons-le, personne ne s’est remis de la mort de ce personnage. On fait juste comme si tout allait bien alors que rien ne va.

Je n’ai pas la larme facile hein, mais je suis également coupable d’en avoir versé quelques-unes à chacune des mentions d’un des personnages de Six Of Crows… Bon, j’avoue j’ai aussi été très émue de retrouver les membres de l’équipe de Nikolai. Genya et David, mon petit chéri, Tolya et Tamar, Nadia et Adrik. Alala, je les aimes mais vraiment.

Dans ce tome on en apprend un peu plus sur le passé de Zoya, Spoiler(cliquez pour révéler)sa mère qui la vend à 9 ans pour un mariage avec un riche noble, sa tante qui l’arrache de cette situation et la conduit à Os Alta mais surtout l’amour que Zoya a pour sa tante et réciproquement. Je ne peux que dire que c’est vraiment touchant, j’en ai eu les larmes aux yeux. On découvre également avec ce retour dans le passé une autre facette de Zoya, avant qu’elle ne devienne froide et distante.

Quand elle était heureuse de partager des noix devant un feu en discutant des derniers ragots et des poulets de sa tante. Spoiler(cliquez pour révéler)On voit à quel moment elle a cessé de vénérer le Darkling et à quel moment la transformation s’est opérée dans sa personnalité pour balayer l’espoir et la bonne humeur et ne laisser qu’un gouffre qui ne fera que s’agrandir avec le temps. Un puits sans fond, ou une pierre tombe indéfiniment.

On s’attache encore plus à ce personnage à travers ces quelques pages qui nous permettent de mieux la comprendre. Et c’est magnifique de voir à quel point Leigh Bardugo prend soin de ses personnages et se donne la peine de les approfondir et de nous les présenter sous de multiples points de vue comme si elle disait *ne jugez pas trop rapidement ce personnage* ou alors *Ce personnage n’est pas aussi parfait et confiant qu’il en a l’air*. De ce fait j’ai adoré quand on voit que Nikolai et Zoya, typiquement ceux qui ont l’air le plus de se maitriser, ont peur eux aussi malgré une apparence contradictoire.

J'aime beaucoup la nouvelle Zoya, et j'ai hâte de la voir évoluer encore plus. Spoiler(cliquez pour révéler)Notamment au niveau de ses nouveaux pouvoirs renforcés par ses nouveaux amplificateurs et les enseignements de Juris. J'ai toujours pris pour acquis, dans cet univers, que les catégories de Grisha étaient bien distinctes et que chacun avaient ses propres capacités propres, et pourtant ce tome vient bouleverser cette certitude. Pouvons nous imaginer un monde ou les Grisha exercerons tous les types de pouvoirs sans restriction? Et quel changement cela apportera dans le pays?

J’ai aussi adoré absolument tous les points de vue, oui oui celui d’Isaak aussi, on s’attache assez facilement à lui et il me rappelle Wylan par certains points. Innocent, ne comprend pas grand-chose à ce qu’il se passe mais fait ce qu’on lui dit mais surtout vraiment chou haha.

Non plus sérieusement, j’ai accroché tout le long du livre Spoiler(cliquez pour révéler)en étant tout aussi intéressée par l’intrigue à Fjerda que celle à Os Alta et plus tard dans le Fold.

J'ai adoré retrouver et suivre Nina, l'un de mes personnages préférés d'ailleurs depuis Six Of Crows. J'étais curieuse d'en savoir plus à propos des pouvoirs qu'elle a développé suite à sa seule et unique dose de Jurda, et bien j'ai eu l'occasion de voir. Et c'est incroyable. Parce qu'elle a Spoiler(cliquez pour révéler)finalement fini par accepter cette nouvelle partie d'elle même, ce lien avec les morts et elle s'en sert comme une pro. Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai aussi été très heureuse de voir qu'elle se remettais lentement mais surement de la mort de Mathias, contrairement à moi qui est toujours dans le déni, mais bon … C'est une bonne chose pour elle, et en plus elle poursuit son rêve de sauver les Grisha à Fjerda avec Hanne (la fille de Jarl Brum en personne, oui oui. J'ai hâte que Nina lui fasse la peau à ce gars).

Et enfin, cette fin .... Spoiler(cliquez pour révéler)Le Darkling de retour, pouvait on imagier pire fin. Vraiment, j'étais heureuse quand il a fini par mourir dans le troisième tome de Grisha. Je ne peux tout simplement supporter ce personnage. J'ai rarement haï un personnage à ce point là, et voilà qu'il revient tranquillement.😫

Si je devais souligner un point négatif selon moi c'est que j'ai trouvé que la fin de la duologie Six of Crows était parfaite, en laissant une ouverture à l'imagination. Bien que j'aime Nina, et que j'aie suivi attentivement l'intrigue à Fjerda, j'aurais peut être préféré que l'histoire des Crows s'arrête à la fin de la duologie SoC et qu'on puisse se concentrer entièrement sur la star de King of Scars Nikolai.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dorine83 2021-06-30T20:05:45+02:00
Diamant

Comme toujours je ne suis jamais déçu par la plume de Leigh Bardugo.

J'avais très hâte de découvrir la suite des aventures de l'univers grishaverse à travers Nikolaï. C'est un personnage vraiment attachant et je l'adore.

Au début du roman j'étais beaucoup plus intéressée par le point de vue de Nina, étant un personnage que j'ai particulièrement aimé dans la duologie Six Of Crows. Le personnage de Zoya ne m'a pas intéressée tout de suite, mais j'ai agréablement été surprise par son évolution.

Et puis cette fin de roman est juste...haaaaa, je fonce lire le tome 2.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par gwenlacrevette 2021-06-29T15:44:38+02:00
Diamant

Livre ce livre a était une très bonne découverte et presser de lire le deuxième tome que j'ai en ma possession déjà.

De découvrir après la série Grisha.

Pressée mais une très bonne découverte. Une pépite en or. De très bon personnage.

Et un dénouement qu'on a toujours envie de découvrir de suivre au long de l'histoire. Et pressée de savoir la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vilunatic 2021-06-15T11:54:40+02:00
Bronze

Un peu déçue par la lecture de King of scars. J'ai mis du temps à entrer dans l'histoire, et les changements de personnage à chaque chapitre m'ont agacée durant tout le roman. Les "retournements de situation" étaient dans l'ensemble assez prévisibles Spoiler(cliquez pour révéler)le Darkling notamment et semblaient forcé. Selon moi, ce tome n'était pas nécessaire à l'univers Grisha.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mjup 2021-06-14T18:05:47+02:00
Or

(lu en V.O)

J'ai eu du mal à rentrer dedans et c'est pour ça qu'il n'est pas classé en diamant : le début, quasiment toute la première partie, était assez lente et légèrement inintéressante. Particulièrement les passages de Nina, alors que je l'adorais dans Six of Crows.

Par contre dès la 2ème partie ça a été un coup de coeur, c'était prenant et très intéressant ! J'ai été surprise des protagonistes contre lesquels se battent Nikolai et Zoya, j'ai aussi beaucoup aimé leurs développement. Le plot twist était surprenant et je m'y attendais vraiment pas, je réalise toujours pas je crois lol. Nina de son côté a son propre combat et même si malheureusement Nina m'a tapé sur les nerfs avec ses mensonges et omissions, j'ai beaucoup aimé l'histoire développé de ce côté et j'ai bien aimé Hanne et j'espère en voir plus d'elle dans le prochain tome.

Zoya a été un gros coup de coeur dans ce tome, j'ai adoré en apprendre plus d'elle et de son passé, ses pensées, et voir son développement dans la seconde partie du livre : elle est puissante, et j'aime énormément ! Nikolai est toujours aussi bon et j'ai adoré voir son côté plus sombre, derrière tout ce côté excentrique de roi. Isaak m'a fait beaucoup de peine pour tous ses passages :( Et j'ai également beaucoup apprécié certains rapports avec les Crows (notamment le rapport entre Leoni et Jesper), qu'on parle d'eux, et revoir d'autres personnages de la série.

Même si c'était un début difficile, j'ai hâte de lire la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par blocdraven 2021-06-09T15:53:08+02:00
Or

On attaque la dernière série de la sage du Grishaverse !

Honnêtement, j'étais partie avec des à priori plutôt négatifs sur ce livre à cause de certaines critiques faites par mes proches. Peut-être est-ce pour ça que j'ai eu du mal à accrocher aux 100 premières pages, plutôt ennuyeuses. Mais passé ce premier quart du roman qui sert surtout de mise en place, j'ai été agrippée jusqu'à la fin.

Si je devais résumer ce livre serait par : les personnages de Grisha avec l'écriture de Six of Crows. Bien que l'intrigue n'atteint pas le niveau la duologie précédente, elle n'en reste pas moins bien construite. C'est une intrigue politique avant tout, donc qui ne bouge pas beaucoup, d'où ce sentiment d'ennui soulevé par mes proches. Moi au contraire, c'est le genre d'intrigues qui me plaisent une fois que je suis dedans. Ce livre développe également tout l'aspect magique de l'univers et bien que certaines notions m'ont parus un peu floues, c'est un point que j'ai trouvé intéressant et qui fait voir la première trilogie sous un autre angle.

J'ai adoré suivre l'intrigue de Zoya et Nikolai ! Ce sont des personnages que j'aime beaucoup et leur développement est très satisfaisant, surtout pour Zoya qui n'était pas décrite comme un personnage agréable dans les livres précédents. L'histoire de Nina m'a laissé perplexe. Bien qu'elle soit intéressante, j'ai eu du mal à trouver son intérêt au sein du roman. Elle me paraissait trop déconnectée de l'autre partie de l'intrigue en fait, sauf vers la fin. Il y a un dernier point de vue que je n'ai pas trouvé très intéressant. Mis à part pour l'introduction de quelques nouvelles têtes sympathiques et le plaisir de voir plus souvent Genya (mon personnage préféré de Grisha), je ne lui ai pas trouvé de grand intérêt.

Les nouveaux personnages sont d'ailleurs tous très biens. J'ai beaucoup aimé Hanne et Leoni Spoiler(cliquez pour révéler)et les saints Juris, Grigori et Lizabeta. On sait tous que c'est la force de Leigh Bardugo, écrire des personnages intéressants et très humains.

Un petit mot sur la fin qui donne juste envie de se jeter sur la suite, bien qu'un certain élément me fait un peu peur et risque de me faire changer ma vision de la première trilogie.

Le style d'écriture est impeccable et très fluide.

Pour résumer : c'est un bon roman comme l'auteur nous en a habitué. Moins bon que SoC mais bien meilleur que Grisha, je le conseille à tous ceux qui aiment le Grishaverse. Cependant attention, il est à lire impérativement après les précédentes série sur cet univers.

Note : 7,5/10

Afficher en entier
Commentaire ajouté par melaaddictedto 2021-06-07T18:40:53+02:00
Diamant

20/20

Le premier tome de King of Scars est riche de tellement d’évènements et d’autant de rebondissements qu’il a rendu ma lecture des plus fascinantes.

Je me suis régalée avec ce livre au récit fantastique et au potentiel surprenant où tous les personnages ont tant à dire et portent en eux et sur eux des cicatrices qui les rendent plus dangereux mais aussi passionnants.

Coup de cœur pour ce premier King of Scars et Nikolai détrône même de sa première place le Darkling suivi de Kaz dans mon podium BoyFriends du Grishaverse.

A peine le second tome sorti en librairie, que je l’avais entre les mains. Il est désormais lu et sa chronique est même rédigée sur mon cahier. Donc elle sera rapidement publiée afin de prolonger cette aventure extraordinaire à Ravka, aux côtés de Nikolai et ses confidentes de chic et de choc.

Pour conclure, merci Leigh pour cet univers incroyablement réussi où tout est tellement bien créé avec des descriptions à couper le souffle et où mon imagination fait tout le reste, et qui me permet de m’évader comme il faut.

http://thereadinglistofninie.com/king-of-scars-tome-1-king-of-scars-leigh-bardugo

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Angie1976 2021-06-07T07:38:39+02:00
Or

Qu'est ce que j'aime cet univers, si riche et si complexe. J'ai vraiment été heureuse de retrouver Nikolai, Zoya et Nina, des personnages forts au caractère bien trempé.⁣

On retrouve également ce rythme un peu lent au début mais il faut dire que je m'y suis habituée. Cela permet de bien rentrer dans l'histoire puis ensuite tout s'enchaîne.⁣

C'est bien écrit, bien construit, l'ambiance est sombre et pesante. On suit plusieurs intrigues dans l'intrigue. Du coup c'est très prenant et cela nous tient en haleine jusqu'à un final plus qu'improbable qui nous présage une suite très prometteuse.⁣

Je vous conseille ce roman que j'ai trouvé excellent mais lisez d'abord grisha et six of crow au risque d'être perdu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Heirs 2021-06-06T15:49:12+02:00
Argent

Je ressors de cette lecture un peu mitigée. J'ai adoré le personnage de Nikolaï dans la trilogie Grisha, et donc le retrouver m'emplissait de joie (pareil pour le personnage de Nina découvert dans Six of crows). Mais j'ai été un peu déçue par ce livre qui a final est bourré de longueurs tout en ne développant pas assez ses intrigues et personnages donnant l'impression de rester en surface. Il n'y a que les 50 dernières pages qui sont prometteuses pour le tome 2 car ce n'est qu'à ce moment que l'intrigue devient pleinement intéressante.

Tout d'abord, je commencerai par dire qu'il faut absolument lire Six of Crows tomes 1 et 2 pour pouvoir lire la duologie King of Scars. Personnellement, je ne comptais pas lire Six of Crows, mais la sortie de la série reprennant l'intrigue de Grisha ainsi que les personnages de Six of crows m'a convaincue de la lire au final (et je n'ai pas été déçue). Et je ne regrette absolument pas ce choix car selon moi il est essentiel de lire Six of crows pour lire King of scars. Il y a beaucoup trop de références aux événements de Six of crows, de clins d'oeil, etc. dans King of scars, et même si certains sont expliqués, les explications sont sommaires, succintes, et il y a un risque que le lecteur n'ayant pas lu Six of crows ne comprenne que partiellement certains points de l'intrigue de King of scars. Donc si vous voulez lire King of scars je ne peux que vous recommander fortement de lire Six of crows.

Concernant l'intrigue même de King of scars, je dois avouer qu'elle ne casse pas trois pattes à un canard. L'impression générale que j'ai de ce livre est qu'il est un tome exclusivement introductif. On a certes quelques scènes d'action mais elles sont maigres, la "quête" des personnages Spoiler(cliquez pour révéler)(aider Nikolaï à se séparer du démon en lui) pouvait être intéressante mais les lourdeurs trop fréquentes tout au long de l'oeuvre alourdissent l'intrigue et surtout lors des phases explicatives j'ai trouvé qu'il y avait un manque flagrant de développement et de précision (bon nombre de fois je n'étais pas sûre d'avoir véritablement compris tel ou tel procédé magique, et j'ai souvent eu l'impression que le livre répondait à mes interrogations par un "tais-toi c'est magique"). Autre point qui a selon moi alourdit l'histoire c'est le fait qu'on switche entre deux intrigues différentes (qui a final ne se rejoingnent qu'à la fin), ce qui casse le récit. Lorsqu'on est avec Nikolaï et Zoya, au moins on suit les mêmes aventures, mais dès lors qu'on passe du point de vue de Nina, même si son histoire était intéressante Spoiler(cliquez pour révéler)(je dois avouer que sa relation avec Hanne et l'affaire des grishas enceintes m'ont beaucoup plu), ça casse mon élan de lecture, c'est désagréable. Spoiler(cliquez pour révéler)Et je ne parle même pas des chapitres relatifs à Isaak qui ont été une véritable torture pour moi. Certes son histoire était sympathique mais clairement en dessous des trois autres. Si on avait tout suivi du point de vue d'un personnage comme Genya je n'aurais vu aucun problème, mais là suivre l'histoire avec le regard d'un total anonyme dont le personnage était beaucoup trop insipide. Cette alternance de points de vue sans qui coupe à chaque fois le déroulé des deux intrigues était fatiguant, d'ailleurs j'ai eu beaucoup de mal à lire avec le même rythme que d'habitude tellement mon élan pour lire était cassé régulièrement au fil de ma lecture. De plus, je regrette que l'intrigue était aussi prévisible ... Spoiler(cliquez pour révéler)(entre Elizaveta qui dès qu'elle a été présentée avait toutes les caractéristiques d'une grande méchante (elle me rappelait tellement la fée dragée dans le film Casse Noisette dans lequel elle est la grande méchante), ainsi la princesse shu qui au final n'est pas la vraie princesse shu, etc.)

Au final concernant l'intrigue, le seul point qui m'a vraiment plu c'est les relations entre les personnages, les discussions profondes qu'ils ont entre eux (or, lorsque je lis de la fantasy, les discussions profondes sont nécessaires pour un bon roman, mais cela ne fait pas tout). Spoiler(cliquez pour révéler)Voir le développement de la relation entre Nikolaï et Zoya, ou voir Nina par rapport à Mathias puis par rapport à Hanne, c'était vraiment ce que je retiens comme de très bons points.

En outre, concernant les personnages, j'ai beaucoup aimé les phases de passé (alors que je n'avais pas aimé ceux-ci dans Six of crows), et j'ai même trouvé qu'ils n'étaient pas assez nombreux pour Nikolaï et Zoya. C'est vraiment au travers eux qui n'apprend à véritablement connaître ces personnages. Car durant les phases de présent, j'ai eu trop souvent l'impression qu'on perdait de la magnificience de ces personnages. Nikolaï n'était plus aussi éclatant que dans mes souvenirs (à moins que je l'ai idéalisé entre temps, ou sinon c'était peut-être le fait qu'on le voit assez peu, alors même que cette duologie devait être centrée sur lui ...).

Donc, je suis vraiment mitigée quant à ce tome 1, on reste vraiment dans l'aspect introductif, et ce n'est que durant les quelques dernières pages que l'intrigue arrive véritablement, que les histoires de Nina, Zoya et Nikolaï se rejoingnent, que l'histoire prend un véritable tournant prometteur pour la suite. J'ai presque l'impression que les tomes 1 et 2 auraient dû former un seul livre. J'espère de tout coeur que le tome 2 va véritablement relever le niveau et proposer une intrigue incroyable (et surtout retrouver un Nikolaï ingénieux, car le renard trop rusé m'a beaucoup manqué dans ce tome 1).

Afficher en entier

Date de sortie

King of Scars, Tome 1

  • France : 2019-09-18 (Français)

Activité récente

Sohaly le place en liste or
2021-07-26T18:08:07+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 429
Commentaires 84
extraits 50
Evaluations 180
Note globale 8.35 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode