Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de kira2306 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La Pâtisserie Bliss, Tome 3 : Magie à croquer La Pâtisserie Bliss, Tome 3 : Magie à croquer
Kathryn Littlewood   
Ce troisième tome m'a moins emballée que les deux autres. Je l'ai trouvé un peu trop "absurde". Bon certes, l'histoire des pâtisseries magiques... Voilà voilà (mais ça, c'est une idée que j'aime bien ^^).
Non, le kidnapping puis la façon dont se déroule l'histoire j'ai trouvé ça un peu trop gros, voire carrément improbable. Dommage, parce que c'est une série à la thématique très sympathique.
Vu la fin de ce tome-ci, je suppose qu'il va y en avoir un quatrième...
Tout de même, c'était un moment de lecture agréable, sans prise de tête et rapide. Pour un public jeunesse essentiellement, même si les adultes peuvent y prendre du plaisir, bien entendu ! :D

par Marshoo
Afterworlds Afterworlds
Scott Westerfeld   
Alors, je ne sais pas trop par où commencer pour vous parler de livre... Je viens à peine de sortir d'une sorte de panne de lecture, et pour me remotiver j'ai eu la brillante idée (sarcasme) de lire un bouquin de 670 pages : mais que m'est-il passé par la tête ? C'était l'erreur du siècle.
Pourtant, tout s'annonçait bien : un roman à deux voix - Dieu, que j'aime ça -, une histoire qui commence par un attentat terroriste - du jamais vu dans la YA, super - , une histoire contemporaine avec une histoire avec comme sujet la mort - cocktail explosif !
Même quand j'ai commencé à lire les quatre premiers chapitres, je trouvais ça super intéressant, et les pages défilaient sans aucun problème. L'histoire de Darcy, était aussi prenante que celle de Lizzie !
Mais on est pas chez les Bisounours, alors tout ça s'est bien vite gâté !
Le fait que le roman, alterne un chapitre sur deux entre Darcy, et Lizzie, me plaisait au début, car quand à la fin du chapitre sur Darcy, on avait envie de savoir ce qui lui arrivait, il fallait lire celui sur Lizzie. Et quand on avait terminé avec Lizzie, et qu'on avait trouvé la chapitre prenant, il fallait attendre ... Normalement, ça aurait du nous pousser à lire plus. Cependant, ça n'a pas été la cas. Je trouve que cela ralentissait le rythme du roman, et empêchait l'attachement aux personnages. J'aurais souhaité également que les deux héroïnes soient un peu plus reliées.
Parlons maintenant des deux histoires :
- Darcy :
Son histoire souffre de beaucoup de passages inutiles, et de moments carrément ennuyant. Elle est attachante, certes, mais pas très mature selon moi parfois : sa jeune soeur, Nisha, me paraissait plus dans le coup. Cependant, cette plongée dans le monde de l'édition m'a bien plu. Sa relation avec [/spoiler]Imogen[/spoiler] était une réelle surprise : j'ai trouvé ce couple attachant, bien que le début de leur histoire me semble confus. J'ai également bien aimé avoir un extrait de Pyromancer, le roman d'Imogen, qui m'a paru très intéressant. Les parents de Darcy sont très tolérant, et j'aime bien sa mère. J'aurais pourtant aimé que son histoire aille plus loin, au moins, jusqu'à la sortie d'Afterworlds ! J'aurais voulu savoir si le livre allait bien marcher, et comme s'appellerait "Untitled Patel" !
- Lizzie :
C'est avec son histoire que j'ai eu le plus de mal. Le premier chapitre est très prenant en effet, et l'action est présente depuis le début. Pourtant, je me suis sentie très éloignée de ce personnage, et n'ai pas réussi à m'y attacher. Par contre, il y a certains passages, qui m'ont fait carrément flipper [spoiler]- Quand, Lizzie et Mindie vont dans l'école, et qu'il y a une voix qui les hante - Quand, on rencontre pour la première fois les quatre petites filles. [/spoiler] Ces moments font carrément peur, et j'en ai même fermé le livre. Enfin, l'auteur a réussi le tour de force de m'effrayer : bon après, je ne lis pas de livres à la Stephen King !
Et je passe au gros point noir de l'histoire : la romance.
Eh oui, je D-E-T-E-S-T-E absolument, les Instant Love ! Là, on a bien à faire, au coup de foudre le plus rapide de l'histoire de l'humanité : roulage de pelle après deux minutes de discussion, j'appelle ça des champions ! Et malheureusement, Yamaraj, notre sexy dieu de la mort, n'est pas non plus rentré dans mes Book Boyfriends ! Sa personnalité est fade, et pas très exploité.
L'histoire de Mindie, est intéressante, mais lassante à la fin - car tout tourne autour de ça. De plus, je trouve que quelques points de l'histoire sont mal exploités, voire pas exploités, et tout reste un peu fouillis.
Pourtant, il y a bien un moment épique : [spoiler]quand Lizzie tue le méchant homme : whaou, ça m'a agréablement surpris, dit la psychopathe qui trouve que tuer des gens ça peut être intéressant. [/spoiler]
La fin entre Yama et Lizzie, m'a paru parfaite.
Et suis-je la seule, a trouver que Lizzie serait trop bien avec l'Agent spécial Reyes?

Pour conclure, un roman satisfaisant, mais qui peine à me séduire, avec ses personnages pas assez développés, son histoire parfois fouillis, et ses passages qui traînent en longueur.
Beautiful, Tome 2.5 : A Beautiful Wedding Beautiful, Tome 2.5 : A Beautiful Wedding
Jamie McGuire   
http://leden-des-reves.blogspot.ch/2013/04/beautiful-jamie-mcguire.html

Aaaah! Me revoici, me revoilà pour une petite chronique! Ca va me détendre en cette période d'examen... (si seulement!)
Alors, alors, alors, alors! A Beautiful Wedding... encore un bouquin, même trop petit, qui nous parle de mon coup de coeur? Mais comment vouliez-vous que je passe à côté de ce bijou pur et simple? Alors que Beautiful Disaster vous est enfin accessible (en Français, c'est loin d'avoir tout son charme, je vous l'assure, le simple poulette me rebute...), je continue ma route avec Abby et Travis!

Dans ce petit Spin-off, si on veut, nous découvrons ce qu'il s'est réellement passé à Vegas. Eh oui! Comment s'est passé le mariage si précipité de nos deux héros? Hein? Il fallait que je sache!
Et je ne suis pas du tout déçue du voyage... ouh non!

Dans A Beautiful Wedding, le récit est alterné entre Abby et Travis, ce que j'ai trouvé... exquis. Oui, vraiment! Savoir ce qui motive Abby, comment se sent Travis... tout ça crée une alchimie tout simplement géniale. Surtout que rien n'est rose mais tout est tellement fort, tellement... tellement Beautiful!
L'intensité des sentiments est toujours présente, des deux côtés. Abby qui se demande si elle fait bien, Travis qui n'ose pas croire à sa chance et qui a l'impression qu'Abby va le lâcher parce qu'elle va réaliser qu'elle mérite bien mieux... Jamie McGuire a su me faire tomber amoureuse de Travis une troisième fois, faut le faire!

Alors oui, encore une fois, nos personnages sont loin d'être parfaits. Ils sont bourrés de défauts, et néanmoins perclus de valeurs, d'amour, ils sont entiers. Entiers et avec un caractère bien trempé.

J'ai eu du mal à me détacher du bouquin, les rares fois où je devais m'en décrocher (comme pour aller dormir parce qu'il y avait examen le lendemain AHEUM), ce qui m'a une fois de plus prouvé le pouvoir addictif de cette histoire. Le seul bémol qui n'en est pas vraiment un, ce sont les scènes olé olé auxquelles nous avons droit, puisque moi je m'en passerais bien, comme d'habitude. M'enfin...

146 pages pour retrouver Abby et Travis, 146 pages pour prolonger encore l'histoire et comprendre un peu mieux nos deux personnages, 146 pages de bonheur pour une lectrice comme moi qui aime cette saga! Honnêtement... j'ai rarement vu 24h décrites avec autant de brio et me tenir en haleine aussi bien! J'ai fondu, je me suis inquiétée (tout en connaissant la suite, évidemment), me suis émerveillée, et tout et tout!
Avec ce tome 2.5, Jamie McGuire signe une nouvelle fois un succès chez moi. Ce n'est pas un coup de coeur, juste en dessous, un petit coup de coeur, mais qu'est-ce que j'ai été contente de retrouver mon couple favori pendant quelques pages!

En revanche, en ce qui concerne l'extrait de Red Hill à la fin... très utile! Je ne lirai pas ce livre, j'ai le coeur trop peu accroché pour ceci xD

Enfin bref, un dernier voyage avec les héros de Beautiful, voyage réussi, j'ai été transportée, comme d'habitude, émue et ravie. Bravo, Jamie, et merci, merci, merci.
Ce sera un 19.5/20 pour moi!
W.A.R.P., Tome 2 : Le Complot du Colonel Box W.A.R.P., Tome 2 : Le Complot du Colonel Box
Eoin Colfer   
http://bouquinsdemma.eklablog.com

Je l'ai finit il y a peu de temps et... Wahou ! C'est génial ! Je m'étais déjà beaucoup attachée aux personnages, j'étais donc contente de les retrouver. Bien sur, les meilleurs livres d'Eoin Colfer sont pour moi les Artémis Fowl (diamant). Mais W.A.R.P vaut vraiment le détour : on a aucun répit et donc l'envie de le lire d'un seul coup !
Et puis nous avons un duo de choc avec Riley et Chevie : génial ! Ils sont tous les deux jeunes, mais d'un âge trop éloigné pour envisager autre chose que de l'amitié entre eux (voir de la fratenité au mieux, mais pas de l'amour en tout cas) et c'est tant mieux (les histoires d'amour, ça plombe l'histoire je trouve) ! Chevie me fait beaucoup penser à Holly dans Artemis Fowl : agente du FBI (Holly chez les FARs) mais jeune et indépendante qui n'aime pas obéir aux ordres quand ils l'obligent à faire le contraire de ce qu'elle voudrait, et possédant un très bon humour ironique à souhait. Riley, lui, ne ressemble pas à ce cher Arty (heureusement, sinon on tomberais dans une copie du bouquin, et un auteur qui copie ses propres livres, c'est étrange). Riley, qui a donc été élevé par Garrick (qui est un de mes méchants préférés, soit dit en passant) est encore hanté par son maître. Mais d'un côté, l'éducation que lui à donné ce dernier lui a sauvé la vie plus d'une fois (et la cape de magicien doublée d'une cote de mailles aussi).
Il y a bien sûr de nombreux passages drôles, notamment avec l'histoire d'amour entre [spoiler]Witmeyer et Son Éminence bélière[/spoiler], avec Figary, le majordome (très drôle, ça, il l'est !) ou avec certains commentaires du professeur Smart, qui s'efforce, sous forme de citations au début de chaques chapitres, à nous expliquer les paradoxes et risques des voyages dans le temps. Ce dernier à d'ailleurs eu un commentaire que je pourrais qualifier de très Artemisfowlien concernant son chien (ceux qui l'ont lu le comprendront sûrement).
J'ajouterais, sans aucune transition, qu'il est intéressant de voir que, vers le début du livre, Chevie [spoiler]se retrouve dans la même position que Riley au début du premier tome : on l'oblige à tuer Charles Smart, mais elle n'y arrive pas (ce n'est pas une assassin) et elle s'en sort grâce à un tunnel dans le temps actionné par ce cher professeur, qui l'emmène à l'époque de Riley (Riley avait été transporté à l'époque de Chevie).[/spoiler]
Pour conclure ce commentaire qui commence à s'éterniser, je dirais que ce livre est aussi génial que le premier, donc, vivement la suite !

par Emmaaah
Tu me manques Tu me manques
Harlan Coben   
J'aime toujours autant les romans d'Harlan Coben!!!
L'intrigue est bien ficelée, les personnages attachants, le fait que l'histoire soit racontée cette fois-ci du point de vue d'une femme est bien choisi et le thème principal, les sites de rencontres par internet, est vraiment d'actualité.
Le lieutenant Donovan suit de concert, deux affaires qui lui tiennent particulièrement à cœur, sachant qu'elle y est mêlée indirectement.
Et j'ai vraiment adoré les allusions à Win!!!
Vivement le prochain!
Les héritiers de Sorcha, tome 2 : À l'heure où les coeurs s'éveillent Les héritiers de Sorcha, tome 2 : À l'heure où les coeurs s'éveillent
Nora Roberts   
Un deuxième tome avec de bons rebondissements qui tiennent en haleine sur le dénouement de l'histoire (même si on sait qu'ils vont finir ensemble et que Cabhan ne sera pas vaincu).
Meara est un personnage que j'aime beaucoup. Elle est dynamique, indépendante et a le cœur sur la main lorsqu'il s'agit des personnes qui comptent pour elle. Je la trouve plus complexe que Connor. Lui est un personnage particulièrement optimiste. De fait, il peu paraître un peu fade comme le signale LaChroniquedesPassions. Cependant, j'ai trouvé qu'il y avait des passages où le récit laissait entrevoir une personnalité moins lisse qu'il n'y paraît[spoiler], notamment lorsqu'il entre dans une rage soudaine quand Cabhan, sous sa forme de loup, bondit sur le capot de sa camionnette[/spoiler].
J'ai bien apprécié cette suite de l'histoire mais je pense que le tome suivant sera encore plus entraînant.

par Marie-A
Les Outrepasseurs, Tome 3 : Le Libérateur Les Outrepasseurs, Tome 3 : Le Libérateur
Cindy Van Wilder   
Après avoir adoré les deux premiers tomes, j'avais peur de me lancer dans celui-ci car je ne voulais pas que l'histoire des Outrepasseurs se termine. Je me suis beaucoup attachée à cet univers extraordinaire et bien que j'ai adoré ce tome, j'ai été très triste de refermer le livre.

On retrouve Peter et Arnaut quelques heures après les événements du deuxième tome. Peter est blessé et Arnaut fera tout ce qui est en son pouvoir pour le sauver. Dans le même temps, une chasse à l'homme est lancée chez les Outrepasseurs pour retrouver les deux jeunes hommes. Pour pouvoir se sortir de ce mauvais pas, ils devront pénétrer dans le territoire des Ferreux et leur demander de l'aide.

Dès les premières pages, on sait dans quelle direction va aller ce dernier tome et on ne peut rien y faire. On ne peut qu'être spectateur de ce que vont vivre les personnages. On découvre aussi ce qui est arrivé aux personnages du passé, les premiers Outrepasseurs, mais aussi comment la Féérie ainsi que la Trois Fois Née, Trois Fois Morte sont mortes. Ce tome est donc bien plus sombre et violent que les deux tomes précédents.

On peut noter une certaine évolution en ce qui concerne les personnages. Peter, de jeune homme mou et parfois inutile, prend les choses en main lorsque Arnaut tombe dans le coma. Il s'émancipe réellement et met tout en oeuvre pour arriver à ses fins : arrêter la malédiction du Chasseur.

Arnaut, bien que dans le coma pendant presque tout le livre, est très présent. La relation qu'il a réussi à tisser avec Peter est aussi très belle. Il ne faut pas non plus oublier le personnage du Chasseur, très peu présent lui aussi ; mais ses apparitions en valent franchement le détour! De plus, au début de chaque chapitre, on a droit a un petit morceau de sa vie passée : on ne peut que l'apprécier encore plus que dans les deux premiers tomes.

Parmi les Outrepasseurs, on peut aussi noter certains changements. Shirley, qui réussi à s'affranchir seule des Outrepasseurs et du lien de Morgane, partira sur les traces de Peter avec Hermeline. Hersent qui décide de se lancer à la poursuite de Snezkhaïa, la Reine des neiges, quelqu'en soit le prix.

Noble, qui été plein de fierté et d'arrogance, se montre sous son vrai jour : un vieillard qui courre après le pouvoir alors que l'ordre des Outrepasseurs se dissout peu à peu. Je dois dire que dans ce tome, j'ai parfois eu pitié de Noble, qui perd vraiment de sa superbe...

Le dernier personnage qui m'a vraiment marquée est Snezkhaïa, que j'ai tout simplement adoré. On l'avait déjà un peu vue dans le deuxième tome, mais ici elle prend une place très importante dans l'intrigue. On la voit sous un nouveau jour : avec ses trois Cavaliers, elle veut plonger l'Angleterre dans l'Hiver et mettre le pays à feu et à sang. C'est donc une histoire de vengeance à laquelle nous avons droit ici : vengeance contre les Outrepasseurs qui ont détruit son univers et toutes les personnes auxquelles elle tenait. Elle aspire donc à une mort héroïque après avoir mené à bien sa vengeance.

Ce tome est tout simplement excellent : on a de l'action du début à la fin, la tension est palpable et la mort guette à chaque page. Cindy maintient très bien le suspense et on est totalement pris de court par certains événements. Je dois même dire que certains passages m'ont fait pleurer (trois en particulier...).

En conclusion, avec sa trilogie des Outrepasseurs, Cindy aura su me faire voyager dans un univers magnifique que je suis vraiment triste de quitter. J'ai tout aimé : l'intrigue, les personnages, la plume de l'auteure. Mais je dois dire que mon coup de coeur va pour la Chasseur. C'est LE personnage auquel je me suis vraiment attachée dans cette trilogie et connaître son passé ma l'a fait aimer d'avantage.

En tout cas, c'est une trilogie qu'il faut absolument avoir dans sa bibliothèque! L'objet livre est vraiment magnifique (et oui, je l'ai dit dans mes trois chroniques XD)! En plus, Cindy est une personne vraiment adorable! Je ne peux que vous conseiller cette trilogie de tout mon coeur!
Londres la ténébreuse, Tome 1 : La Fugitive de Whitechapel Londres la ténébreuse, Tome 1 : La Fugitive de Whitechapel
Bec McMaster   
Un livre assez moyen dans l'ensemble. Je suis assez mitigée : je n'ai pas détesté et je n'ai pas non plus adoré le roman...

L'écriture est fluide et agréable, je ne suis pas déçue de ce côté là.
Mais je pense que le scénario aurait mérité d'être creusé et un peu plus recherché.

Je m'attendais à un univers Steampunk beaucoup plus présent, or à mon goût celui-ci n'est que très légèrement survolé. J'apprécie les inventions, les tenues et autres éléments Steampunk mais dans ce titre cet aspect est passé à la trappe. En fin de compte l'intrigue tourne d'avantage autour d'une romance entre un sang-bleu et une humaine. Il y a un peu de bit lit ce qui n'est pas pour me déplaire bien au contraire mais le contexte n'est juste qu'un prétexte d'écriture. Dommage !

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans le récit, il existe des différences subtiles entre vampire, sang bleu, virus du besoin. Il faut assimilé de nombreux éléments qui petit à petit sont évoqués au fil des chapitres. De prime abord nous ne voyons pas assez le côté créatures surnaturelles.

Je me suis ennuyée pendant la première moitié du livre car il ne se passe rien d'intéressant. La seconde partie quant à elle est plus captivante. Mais j'ai vraiment dû me motiver pour terminer ma lecture, j'ai fait de très nombreuses pauses et je n'arrivais pas à la reprendre.

Je n'ai pas été surprise par la trame car très rapidement nous trouvons l'identité du vampire, il est facile de deviner la tournure des évènements. Le scénario manque de consistance et de rebondissements. La relation entre nos protagonistes reste trop banale. Le lecteur ne ressent pas la psychologie des personnages, et ne peut donc pas être attaché à eux. Certains aspects auraient mérités d'être approfondis.

Je ne me suis pas véritablement prise d'affection pour l'héroïne par moment elle reste fade, et n' est pas assez charismatique. De plus Honoria est souvent agaçante pour ne pas dire autre chose... bref elle tape sur les nerfs du lecteur. Au début nous voyons son côté prude, oie blanche mais trop rapidement elle change du tout au tout pour céder rapidement aux avances d'un personnage.

La romance n'est pas assez crédible à mon goût. Les choses vont trop rapidement et les sentiments ne se ressentent pas. Il s'agit plus d'une relation charnelle qu'autre chose. Blade lui oscille entre brute et romantique... Le roman se laisse lire et reste moyen dans son ensemble il y a quelques scènes de combats captivantes - notamment vers la fin.

En conclusion : le résumé laissé présager une intrigue plus palpitante, un univers Steampunk très présent, forcément sur ce point je suis déçue. Le livre se laisse lire mais n'est pas non plus extraordinaire. L'originalité manque cruellement, il y a une impression de déjà vu. Bref Un livre passable mais sans plus.


Elle et lui Elle et lui
Marc Levy   
Une romance qui fait passer un bon moment, mais un livre qui est loin d'être le meilleur de Marc Lévy.
Mia et David sont mari et femme, acteurs de profession. Mais David a trompé Mia et Mia a décidé de le quitter, fuir Londres pour Paris où elle est hébergée chez une amie. C'est en consultant ses mails sur l'ordinateur de sa meilleure amie qu'elle tombe sur un site de rencontre... à partir de là, une nouvelle chance s'offre peut-être à elle, elle pourrait s'appeler Paul...

C'est une romance qu'on pourrait s'amuser à résumer comme ça :
« Le premier jour », Paul et Mia ont été maladroits et mal à l'aise tous les deux, victimes de quelques quiproquos et petits mensonges, et « La première nuit » n'a pas été une vraie réussite non plus. Pourtant, chez chacun d'eux, quelque chose a changé, comme une petite flamme en train de renaître, « Un sentiment plus fort que la peur » sans doute mêlé d'envie et de crainte, « Une autre idée du bonheur » peut-être, celle que deux adultes s'autorisent comme savent le faire « Les enfants de la liberté », de l'insouciance.
Les jours passent, les chemins se croisent, se décroisent.
On dit que l'humain a plusieurs vies sur terre... « Et si c'était vrai ? », « Si c'était à refaire » sans doute Mia et Paul le referaient-ils, plus forts de leur expérience, pour pouvoir « La prochaine fois » tenter un « Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites ». Embarqués dans une aventure qu'ils n'avaient prévue ni l'un ni l'autre et qui nous rappelle par certains côtés « L'étrange voyage de monsieur Daldry ». On leur souhaite à l'un comme à l'autre bien plus que « Sept jours pour une éternité », mais cela dépend de Marc Lévy.

par SuperNova
Le Demi-Monde, tome 4 : Automne Le Demi-Monde, tome 4 : Automne
Rod Rees   
Je ne dirais qu'un seul mot pour cette tétralogie - SUBLIME - !!!
Je suis restée sans voix avec la fin de la série qui m'a littéralement soufflée !! Difficile d'en parler sans vraiment raconté et vu que j'ai une sainte horreur des spoilers je ne vous conseille qu'une seule chose -LISEZ LE - il y a tellement de rebondissement que cela donne le tournis !! Je vous le conseille fortement et je trouve vraiment dommage que l'on ai pas vraiment entendu parlé car c"est vraiment une oeuvre superbe... que dis je ! SUBLIME !!

par Aysslynn