Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de KlaNoe : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
La Horde du Contrevent La Horde du Contrevent
Alain Damasio   
Une belle découverte que ce bijou, j'en suis encore tout retourné.
Malgré une fin (presque) prévisible, l'ensemble est selon moi tout simplement parfait.
On sent l'influence de Perec tout du long, ce qui n'est pas pour me déplaire: l'écriture a du style, et ajoute une dimension littéraire sensationnelle à ce qui aurait été un excellent bouquin sans cela.
Rien que la première page m'a laissé pantois...

Finalement, comment ne pas s'attacher sincèrement à un personnage aussi fin et délicat que Golgoth?

par codis
Borodine Borodine
Nina Berberova   
Quatrième de couverture
Cette biographie de Borodine, Nina Berberova l'a écrite en 1937. C'était alors le temps des fameux " petits " romans découverts depuis peu, et la vie du musicien nous est ici contée dans le même style, avec la même lucidité, la même verve narrative, la même concision que l'inoubliable histoire de L'Accompagnatrice. Ainsi traverse-t-on, en cent pages alertes, la vie de cet éminent chimiste qui, en dépit des bonheurs et des succès que lui valaient ses compositions, ne s'inquiéta jamais assez de son génie de musicien. Et de cette rencontre on revient avec un tel foisonnement d'images ou d'impressions que, désormais, l'insouciant Borodine est un héros qui habite notre mémoire et notre imagination.

par Moocky
C'est moi qui souligne C'est moi qui souligne
Nina Berberova   
Grand classique du roman russe (traduit) cette auteure a été propulsée par le directeur d'Actes Sud (Hubert Nyssens) qui lui vouait une admiration sans borne.

par Mietje
Chroniques de Billancourt Chroniques de Billancourt
Nina Berberova   
Si ce roman était une toile, elle serait effectuée au lavis. La misère du peuple migrateur russe y est dépeint de la plus honnête des manières. Un vrai documentaire de la condition ouvrière.
Un état d'esprit, une ambiance, une âme ressort de cette existence de labeur narré de la plus fluide des écritures.
Ce sont les populations de cet envergure qui fondent les pays.
Histoire de la baronne Boudberg Histoire de la baronne Boudberg
Nina Berberova   
Baroness Maria Ignatievna Zakrevskaya Benckendorff Budberg hailed from the Russian aristocracy and lived in the lap of luxury—until the Bolshevik Revolution forced her to live by her wits. Thereafter her existence was a story of connivance and stratagem, a succession of unlikely twists and turns. Intimately involved in the mysterious Lockhart affair, a conspiracy which almost brought down the fledgling Soviet state, mistress to Maxim Gorky and then to H.G. Wells, Moura was a woman of enormous energy, intelligence, and charm whose deepest passion was undoubtedly the mythologization of her own life.

Recognized as one of the great masters of Russian twentieth-century fiction, Nina Berberova here proves again that she is the unsurpassed chronicler of the lives of Soviet émigrés. In Moura Budberg, a woman who shrouded the facts of her life in fiction, Berberova finds the ideal material from which to craft a triumph of literary portraiture, a book as engaging and as full of life and incident as any one of her celebrated novels.

par Lexiie
De cape et de larmes De cape et de larmes
Nina Berberova   
Un roman court sur l'histoire de deux sœurs vivant avec leur père à St Pétersbourg en 1920, dans une vie misérable, elles vont grandir auprès de ce père qui sombrera du coté de la folie.
Dans cette Russie misérable ou règne un régime communiste, Sacha voudras très rapidement changer de vie,avec son père elle partira a Paris en exil.
Ariane quand a elle, tombera amoureuse d'un artiste , elle décidera de tout quitter pour le suivre mais il est marié et son avenir est incertain.
Puis un jour leur père va mourir et Sacha va retrouver le compagnon de sa sœur qui lui expliquera son échappée du Goulag et qu'est devenu sa sœur...
Un roman triste sur le destin de deux jeunes filles dans la Russie des années 1920.

par domenica
L'affaire Kravtchenko L'affaire Kravtchenko
Nina Berberova   
Quand à Paris s'ouvre le procès intenté par V.A. Kravtchenko aux Lettres françaises, le 24 janvier 1949, Nina Berberova se trouve sur les bancs de la presse afin d'en donner le compte rendu. Très vite, il apparaît que ce procès en diffamation tourne au procès du régime soviétique et que la question de fond qui est posée est celle de l'existence de camps de concentration en URSS.

par Virgile
L'accompagnatrice L'accompagnatrice
Nina Berberova   
Une jeune fille, sans nom, sans beauté ni talent se représente la femme parfaite en la personne d'une soprano bourgeoise. Puis, elle prend conscience de l'injustice de la vie, des inégalités sociales, de la duperie et rêve inévitablement de vengeance.
Une écriture à nouveau juste et précise (qui va droit à l'essentiel) et quelques tableaux dramatiques de l'auteur, nous permettent de comprendre les traits psychologiques des différents personnages, de nous mener au cœur des sentiments de l'accompagnatrice.
La Résurrection de Mozart La Résurrection de Mozart
Nina Berberova   
En banlieue parisienne, dans les tout premiers jours de juin 1940, dans le crépuscule paisible du jardin d’une « grande vieille maison calme » où le temps est rythmé par le tic-tac de la pendule, un groupe de personnes d’origine russe épilogue sur Sedan, victime de la percée nazie.
Ces dîneurs tranquilles ne veulent pas savoir que la France commence à subir le laminage qu’a vécu la Belgique depuis le 10 mai. « Merveilleuse » insouciance dans un délicieux crépuscule de juin.
Vient une question : « Que diraient les défunts, s’ils ressuscitaient et voyaient ce qui se passe ? » Et lequel faudrait-il convoquer à cette résurrection ? Napoléon ? Bismarck ? La reine Victoria ? Jules César ? Pouchkine ? Taglioni, ce beau danseur de la fin du 19ème siècle ? Léon Tolstoï, pour le questionner sur son pacifisme ?
« Mozart, bien sûr, personne d’autre que Mozart », pense Maria sans le dire.
Le lendemain, c’est le premier bombardement de Paris. Et peu après, l’arrivée des réfugiés.
Plus tard arrive un homme. Silencieux. Musicien, dit-il. Mais aussi espion ? déserteur ?
Un jour, pour libérer le local où Maria l’a temporairement hébergé, il part « silencieusement, sans qu’on le remarque, avec une rapidité déconcertante ». Sans laisser de trace.
Est-ce Mozart qui est parti ?
Un petit livre dense qui raconte en mots très vrais cette période où un monde était en train de basculer.

La Souveraine La Souveraine
Nina Berberova   
Moi je trouve que ce n'est pas un très bon livre le personage principal du début a la fin il semble triste et moi je ne trouve pas qu'il devrait être dans cet état après le bon métier que la vie lui réserve et tout ce dont son frère a fait pour qu'il en arrive la il devrait se sentir chanceux et heureux mais au lieu de cela il est triste il reproche a qui bon semble son mal être et moi je trouve que c'est un peu triste pour lui dommage qu'il soit ainsi alors qu'il mérite mieux

par shika