Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Klava : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Le Trône de fer, Intégrale 1 Le Trône de fer, Intégrale 1
George R. R. Martin   
Que dire ? Difficile de mettre des mots sur ce que j'ai ressenti à la lecture de ce premier tome... impossible presque.

A Game of Thrones est peut-être l'un des livres qui m'a le plus marquée, dans ses personnages si tangibles, ses situations si retorses, ses paysages si rudes... C'est une de ces lectures dont on ne sort pas indemne, et je sais que désormais A Song of Ice and Fire ne me quittera plus.

Je n'ai qu'un seul regret : ne pas l'avoir commencé en hiver... Winter is coming.

par Funambule
Cinquante nuances de Grey Cinquante nuances de Grey
E.L. James   
Que dire... A part que je ne comprends pas l'engouement pour ce roman: c'est mal écrit, l'histoire est d'une banalité affligeante et les personnages manquent d'intérêt. Ana a une certaine tendance à la schizophrénie, elle hésite entre sa conscience et sa déesse intérieure et à part rougir toute les 2 pages et se mordre la lèvre toutes les pages elle ne fait pas grand chose! Quant à Mister Grey lui il est atteint de névrose et cherche à tout contrôler. Il est limite borderline!
Les scènes soit disant BDSM sont sans intérêt, l'auteure aurait du lire Sade, cela lui aurait donné des idées.
Bref, 50 nuances de Grey est un produit purement marketing dont l'histoire aurait pu être éditée par Harlequin!!!

par Evaelle
Chasseuse de la nuit, Tome 1 : Au bord de la tombe Chasseuse de la nuit, Tome 1 : Au bord de la tombe
Jeaniene Frost   
WOW ! Je suis carrément époustouflée ! Ce livre est tout simplement fantastique ! Les scènes sont chaudes, et la relation entre Bones et Cat (Chaton, comme il l'appelle) est super romantique. A la fin, j'en demandais encore plus. J'ai vraiment hâte de découvrir le deuxième tome, car la fin est vraiment en suspens. Pleins de questions chamboulent notre tête et on a réellement peur pour l'avenir des 2 personnages. Ce livre est un must-have si on veut vraiment de l'aventure, de l'amour et des rebondissements.
Nightshade, Tome 3 : Le Duel des Alphas Nightshade, Tome 3 : Le Duel des Alphas
Andrea Cremer   
http://wandering-world.skyrock.com/3063085217-Nightshade-Tome-3-Bloodrose.html

Ouaw. Je viens de finir Bloodrose, et je suis en état de choc. J'ai le coeur serré à l'idée d'avoir quitté l'univers de Nightshade, ainsi que Calla qui me manque déjà atrocement. Ce tome m'a tué. J'ai eu les larmes aux yeux, j'ai tremblé, j'ai eu mal au ventre, j'ai ris, j'ai eu chaud en lisant quelques scènes osées... Bref, je suis conquis. Aussi bien par cet opus que par cette magnifique trilogie qui restera longtemps dans ma mémoire.
Le début du troisième roman nous ramène directement à la fin du second livre. Au départ, j'ai eu un peu de mal à replacer les choses, ainsi que certains personnages. En effet, la saga possède des dizaines de protagonistes différents. J'ai peiné à remettre des visages sur certains prénoms, et cela m'a un peu gêné au départ. Mais ce qui était un petit point noir au début de ma lecture est très rapidement devenu un énorme avantage par la suite. Car oui, tous les héros de la trilogie ont su me toucher. Calla et sa meute forment un groupe solide, drôle, fascinant, émouvant, doux et poignant. Ils me manquent tous. J'ai une boule dans la gorge rien qu'à l'idée de ne plus jamais les retrouver. Passer quelques jours avec eux a été un immense plaisir.
De plus, les trois personnages principaux, à savoir Calla et ses deux prétendants au rôle d'alpha, Shay et Ren, deviennent encore plus merveilleux. Si dans les deux premiers tomes le triangle amoureux était déjà très présent, là il occupe vraiment un place centrale... Et j'ai adoré ça ! Les réflexions entre Shay et Ren fusent, ils se battent sans cesse pour Calla. D'ailleurs, celle-ci va très vite mettre les choses au clair avec eux : elle ne choisira pas son prétendant tant que la guerre pour détruire les Gardiens ne sera pas terminée. Sauf que jusque là, Calla va devoir sérieusement réfléchir, et faire le tri dans ses émotions.
Là, je tire mon chapeau à Andrea Cremer ! L'auteure a réussi à me faire craquer pour Calla ! En effet, celle-ci devient une personne mature, qui doit faire ses propres choix. Elle est déchirée, détruite et dévastée par toutes ses expériences passées et son amour pour Shay et Ren. Sauf qu'elle ne doit pas se laisser abattre. Du moins, pas tant qu'elle et sa meute ne seront pas ressortis vainqueurs de l'ultime bataille qu'ils vont mener.
Haaaaa, et cette guerre... Elle va autant faire de mal aux loups qui y seront présents qu'à nous. Mais je préfère ne pas en parler. Je vais vous laisser découvrir ce qu'elle nous inflige. Car là, je vous promets un tsunami d'adrénaline, de douleurs et de rage. Par contre, je vais vous parler de comment Calla, Shay, et Ren, ont réussi à parvenir jusqu'à ce dernier combat.
Dans Bloodrose, l'action et les rebondissements sont omniprésents. Et pourquoi ? Tout simplement parce que pour gagner la guerre, Shay doit retrouver tous les éléments de l'épée du Scion, seule arme capable de tuer le chef des Gardiens et de le détruire. C'est pourquoi Calla, ses deux amants, et sa meute, vont être embarqués dans un voyage où dangers, passions et tristesses s'entremêlent pour nous en faire voir de toutes les couleurs. D'ailleurs, il n'y a pas seulement l'intrigue qui nous submerge de surprises... Le triangle amoureux, lui aussi, parvient à nous prendre aux tripes !
Et accrochez-vous, car pour qu'on ne les oublie pas, Calla, Shay, et Ren, sont prêts à tout ! Dès le départ, nous avons le droit à une scène assez... Hot. Entre qui et qui ? Ha ça, je ne vous le dirai pas ! Les baisers passionnés et les scènes romantiques s'accumulent tout au long de notre lecture, et c'est un vrai plaisir ! Quelle joie de voir autant d'amour dégouliner des pages du roman au beau milieu d'un climat totalement opposé !
Car oui, l'atmosphère de ce tome est complètement différente des autres. C'est la fin, et on le sent bien. Le chapitre final. Rien que d'y repenser, j'ai les mains moites... Ouaw. Il se passe tellement de choses dans ce roman qu'on en ressort complètement chamboulé. J'ai encore un peu de mal à me dire que ça y est, tout est fini. En plus, j'aurais dû me préparer à la fin de ce roman, car il est peuplé de moments surprenants et à couper le souffle. Tout comme les dernières pages.
Haaaalala, les dernières pages... Comment vous dire ? Encore un "ouaw". Durant les cinquante dernières pages du livre, tout s'accélère. L'ambiance n'est plus pesante, mais terriblement angoissante et oppressante. A tout instant, le monde entier risque de s'écrouler, et nous assistons, impuissants, à la violence d'une bataille sanglante. Il y a des morts, beaucoup. J'ai presque pleuré pour certains d'entre eux. Il y a des injustices qui m'ont mis en colère. Et puis il y a l'espoir. Celui qui va permettre à Calla et sa meute de se battre jusqu'au bout, quoi qu'il ne leur en coûte.
Au final, je suis encore complètement dans le brouillard. Je crois même que je suis en train de faire une petit dépression post-Bloodrose. Ce livre ( et cette trilogie ) m'a juste bouleversé. Je connais désormais les destins de Calla, Shay, et Ren, et je dois bien avouer que je suis conquis par la conclusion de l'auteure. Elle est inattendue, c'est le moins qu'on puisse dire, et elle m'a juste captivé. Merci Andrea Cremer pour cette fabuleuse lecture, merci beaucoup. Avant de finir, j'aimerai dire à Calla et à toute sa meute que les quitter me consume de l'intérieur. Vous resterez longtemps dans ma mémoire, c'est promis. Vous avez bien mérités les vies qui vous attendent.
Maintenant, je suis plus qu'impatient de me plonger dans la duologie préquelle à la trilogie Nightshade dont l'auteure a distillé quelques indices dans le roman. Car je veux à nouveau visiter l'univers magnifique des loups d'Andrea Cremer. Je veux encore frissonner grâce aux protagonistes merveilleux qu'elle nous offre. Et je veux encore et encore me noyer dans un torrent de sentiments violents qui nous brûlent et nous subjuguent, tout comme l'a fait l'excellente trilogie Nightshade.

par Jordan
Riley Jenson, Tome 1 : Pleine lune Riley Jenson, Tome 1 : Pleine lune
Keri Arthur   
Si on aime les romans plein de sensualité pour ne pas dire de sexe et d'intrigues sombres, alors on est servi dans ce premier tome
Moi j'ai beaucoup aimé.

New Victoria, Tome 1 : New Victoria New Victoria, Tome 1 : New Victoria
Lia Habel   
Et bien, et bien que dire de ce livre, je veux dire autre chose que whaouuu et pourtant ça le résume si bien. Au début la couverture m'a littéralement prise dans ses filets avant que le résumé ne me charme. Sauf que ce fut loin d’être gagné, en effet pour ma part, je suis tout sauf une fan de zombies. Et pourtant ce roman s'en tire haut la main tant sur ce thème que sur ses personnages approfondis et bien traités et son univers riche, complexe et haut en couleur. Preuve en est que malgré ce thème aux créatures repoussantes qui me met en horreur, j'ai lue ce livre en moins de 24 heures et pourtant en me forçant a m'en éloigné avec des pauses régulières et les contraintes de la vie de tout jours. J'ai aimée ? Non, vous croyez. lol Un petit bijoux, bien écrit, aux émotions a fleurs de peau qui vous emmène dans un monde parsemés d'embuches, de danger, de violence mais aussi d'acceptation, d'amour et de compréhension. Je ne saurais en dire plus, c'est un livre qui se doit d’être découvert et lu, alors n'hésitez pas, lisez le, vous en ressortirez l'esprit en ébullition, la tête et le cœur pleins d'émotions . Et avec une question urgent sur le bout des lèvres .. A quand la suite ?
Night School, Tome 1 : Night School Night School, Tome 1 : Night School
C.J. Daugherty   
WHAOU,WHAOU et WHAOU. Je pense que sa résume assez bien mes sentiments à la fin de Night School. Comment dire, je n'aurai jamais penser autant aimer. Ce livre était sur ma liste mais ne m'intriguer pas plus que ça, puis sur un coup de tête, je l'ai acheter. Car j'aime beaucoup le concepte de "petite nouvelle", "nouvelle école bizarre" et "garçon difficile à cerner", sa entraîne toujours des histoires assez folle et fascinante. Et Night School n'y a pas échapper. J'ai été totalement transporter, happer, envouter. J'en dormais mal la nuit, tellement je voulais savoir la suite, je me suis même reveiller à 4h00 du matin, pour lire une ou deux pages car je ne pouvais pas me rendormir sans avoir apaiser le suspens. C'es juste totalement fou.
Tout d'abord parlons de l'histoire, elle est très sombre, le mystère plane tout le long du roman, elle pourrais même être flippante pour certain, mais personnellement, après le nombre de livre que lui, je suis immuniser contre le flippant je pense. On en apprend un peu plus à chaque pages, autant sur les personnages que sur Cimmeria ou la Night School et c'est vraiment quelque chose que j'ai apprécier. On a pas une seconde répit, on est en haleine tout le long, pas le temps de s'ennuyer. C'est ce que je cherche dans les livres et celui-là ma comblée.
[spoiler]Les moments Sylvain/Allie au début et en toute fin, sont très agréable.
Mais les ils ne rivalisent pas avec les moments Carter/Allie qui sont un pure délice, dont on ne se lasse pas.
Le seul truc qui m'a déranger est que Sylvain est trop vite pardonner, après avoir faillis presque violer Allie. Mais bon d'un côté c'est compréhensif pour l'histoire, et ce n'est pas gênant dans la lecture. C'est même positif, autant pour l'histoire que pour le personnage de Sylvain. [/spoiler]
Maintenant, parlons des personnages, Allie, aaaaah Allie, je l'adore. Pourquoi ? Car franchement, elle me correspond beaucoup, je me énormément retrouver en elle, dans ses sentiments et c'est quelque chose que je trouve géniale. Sa ne m'avait pas fait sa depuis Cassie des livres de LJ SMITH : Le cercle secret. Allie est forte, intelligente, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, elle est curieuse et déterminée, elle essaye de ne pas se soucier du regard des autres mais au fond, sa la touche quand même. Et la ponctualité n'est pas son fort, un trèèèès gros point commun avec moi. Ensuite passons à Carter, je l'ai adorer des les premières lignes. Il est mytérieux, fort mais sensible, fidèle, et gentil.
Sylvain, haha, lui il fait l'effet yoyo, au début je l'ai trouver sympathique puis affreusement con et ensuite, re sympathique, sensible et pas aussi con. Il m'a toucher, surtout à la fin, dans le dernier passage qu'on a sur lui dans le premier tome et dans les propos de Isabelle, j'ai éprouver beaucoup de tendresse pour lui et je me demande comment va tourner ce personnage. Donc en fin de compte, il a su beaucoup toucher mais pas autant que Carter.
Jo, maintenant, elle est sympathique et drôle mais je ne sais pas trop quoi penser d'elle, ce n'est pas le personnage que je préfère. Rachel, je l'ai tout de suite adorer, elle est intelligente, gentille et généreuse, la parfaite amie. Isabelle, maintenant, au début j'avais de gros doute sur elle et je ne savais pas quoi en penser, ce n'est que sur les dernière pages, que j'ai commencer à l'apprécier.
Bref, Night School est un bijoux, autant pour l'histoire ou les personnages. Et la suite est très prommeteuse, autant question mystère, action, amis, famille et amour. Je suis contente qu'il y ai 5 tomes, sa veut dire que nous allons suivre Allie et les autres pendant longtemps.
Je ne sais vraiment pas comment je vais faire pour attendre la suite jusqu'en début 2013, ça va être une vrai torture.

par Megane84
Nés à minuit, Tome 1 : Attirances Nés à minuit, Tome 1 : Attirances
C.C. Hunter   
Ce livre m'a completement déboussolé !!! Je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'il soit aussi bien réalisé ! Quand on rentre dans l'action on ne peux plus en ressortir...la preuve je n'ai pas arrêté avant de l'avoir terminé !!! Et je l'ai même classé dans ma liste de diamant ce qui est très rare !^^En résumé je vous le conseille fortement!!!
La reine des glaces ...pour qui ce livre a fait fondre son coeur...lol
Lueur de feu, Tome 1 : Lueur de feu Lueur de feu, Tome 1 : Lueur de feu
Sophie Jordan   
En voyant cette couverture, le livre ma toute suite attiré et le résumé ma charmer.
Je ne regrette mais alors pas du tout de l'avoir acheter sur un coup de tête.
On toute suite dans l'histoire, l'histoire et captivante, émouvante on ne peu que suivre et encourager Jacinda et Will, qui son des personnage attachent.

par oyumi
Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas
Tahereh Mafi   
Bon, je me prépare au déluge de votes négatifs qui vont accompagner ma review car beaucoup de personnes n'apprécient pas de voir certains d'entre nous avoir un avis différent (personnellement je crois encore à liberté d'expression, désolée), or ce qui est sur c'est que contrairement à l'ensemble des bloggeurs qui semblent avoir été en admiration à la lecture de ce bouquin ça n'a pas du tout été mon cas. Je ne dis pas que je n'ai pas aimé, cependant il y a beaucoup de choses qui m'ont déplu/interpellée.

Le concept de l'histoire est intéressant. Juliette, 17 ans, possède un don particulier. Lorsqu'elle touche une personne elle se nourrie de son énergie jusqu'à la tuer, et elle ne contrôle pas du tout cette particularité. Enfermée dans une asile depuis plusieurs années, elle est en isolation jusqu'au jour où on lui donne un compagnon de cellule : Adam. Cependant ce que Juliette ignore c'est que ce don, qu'elle considère comme une malédiction, est convoité; principalement par Warner, un chef de ceux qui se nomment The Reestablishment et qui ont peu à peu prit contrôle du monde dans lequel le roman se situe.

Cependant le monde dystopique passe au second plan et elle complètement obscurci par l'enchaînement de métaphores que l'auteur nous balance au fil du récit. Parce que ce qu'il faut comprendre lorsque tous les reviewers disent que Tahereh Mafi a un style d'écriture très différent de ce qu'on a l'habitude de croiser, c'est qu'ils ne mentent pas. Et sincèrement je pense que c'est le genre d'écriture que vous adorez ou détestez, y'a pas vraiment de juste milieu. Pour ma part j'ai trouvé que c'était un gros point faible au bouquin car ce style m'a vraiment tapé sur les nerfs, surtout toute la première partie de ma lecture. La ponctuation est très particulière (voir carrément absente à certains moments), les pensées que Juliette n'ose pas avoir sont balancées au milieu de la narration et raturées, et comme je l'ai dit on va de métaphore en gros imbroglio de mots qui se suivent (avec parfois des suites de cinq ou six fois le même mot ce qui arrange encore moins les choses) et qui finissent par ne plus avoir de sens. En gros, le style d'écriture est très frustrant et j'ai trouvé qu'il gênait énormément le récit à certains moments. Alors oui, je veux bien que ça s'arrange au fil des pages et du rétablissement mental et social de Juliette (faute d'autre terme), mais c'est vraiment dur de passer toute la première moitié du bouquin à cause de ça. Il y a vraiment des moments où ça me démangeait de choper un stylo et de mettre des virgules, des points, et du correcteur sur les répétitions (je vous rassure je ne l'ai pas fait, c'est pas demain que je me mettrais à profaner un de mes livres même si la tentation était grande avec celui-ci).

Toutefois la seconde partie du roman est beaucoup intéressante et beaucoup plus vivante. [spoiler]En fait les choses ont commencés à vraiment capturer mon intérêt lorsque Adam et Juliette s'échappent.[/spoiler] La fin offre de bonnes possibilités pour la suite, maintenant à savoir si l'auteur saura les exploiter. Je réserve mon jugement sur le second tome, je ne sais pas encore si je le lirais. Je crois que j'attendrais d'avoir un résumé et des extraits (histoire de voir si le style se stabilise un peu plus ou si on repart dans un méli-mélo sans sens). C'est vraiment dommage car le thème de l’histoire en lui-même est intéressant et les bases qu'offre cette fin promettent beaucoup.

Pour ceux qui seraient intéressés par la traduction Française, le livre sortira chez Michel Lafon mais il n'y a pas encore de date précise à ce que j'ai pu voir (à l'origine le livre était annoncé pour courant 2012). Sincèrement, sans vouloir être défaitiste, j'ai peur de ce que la traduction va donner... ça risque de rendre la lecture encore plus pénible. J’attendais beaucoup de ce roman, surtout avec l’avalanche de reviews élogieuses, mais je crois pouvoir dire que ça a été finalement une déception pour moi.

par Althea