Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Kleirete : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Stark International, tome 3 : A tes pieds Stark International, tome 3 : A tes pieds
Julie Kenner   
A l’image du reste de la série je suis assez mitigé, l’histoire a beaucoup de qualité et on s’attache assez facilement aux héros. Cependant quelques longueurs viennent alourdir le récit et m’ont déconnecté de l’intrigue à plusieurs reprises. Il est vrai que je garde un souvenir plutôt précis de sa série concernant Damien Stark et son adorable épouse Nikki. J’ai tenté de m’accrocher à cette histoire qui possède les mêmes qualités, mais sincèrement il m’est arrivé de sauter quelques passages pour arriver droit au but.

Dans cette suite Sylvia et Jackson vont devoir affronter une épreuve effrayante, qu’il ne s’attendait pas à vivre. Alors que Jackson est confronté à des suspicions de meurtre, il se fait de plus en plus distant. Je dois dire que je ne m’attendais pas à découvrir cet homme dominateur dans un tel état de stress, la peur de tout perdre va venir influencer chacune de ses décisions et contre toute attente, c’est Sylvia qui la plus forte du couple, prête à assumer son rôle de parfaite soumise pour soulager son amant.

Encore une fois le couple va se trouver dans une position difficile et la passion va occuper une place importante, peut-être trop importante par moments au détriment de l’intrigue. Leur relation a toujours été basé sur un parfait abandon et face à leur plus grande peur, ils vont s’abandonner l’un à l’autre, acceptant parfois de se perdre l’un dans l’autre, avant d’assumer pleinement ce qui les trouble. J’ai trouvé intéressant de découvrir Sylvia plus sûre d’elle et même si elle a du mal à faire face à son passé, elle est prête à tous les sacrifices pour l’homme qu’elle aime s’en sorte, pourtant elle va se heurter à une volonté encore plus forte de Jackson. L’architecte a beau avoir du mal à réaliser ce que sa mise en examen implique, il réalise parfaitement que si le secret de Sylvia est dévoilé cela la détruira. Ils vont tous les deux tenter de sortir leur couple indemne de cette épreuve, tout en protégeant l’être aimé.

Ce troisième opus suit la même dynamique et je m’attendais à ce que le couple ait tiré des enseignements de leur passé, mais leur relation poursuit le même schéma et les scènes sont malheureusement trop répétitives pour être totalement convaincante que ce soit au lit ou dans l’évolution de l’intrigue rien n’est surprenant. Un épilogue satisfaisant, mais pas transcendent qui malheureusement s’oubliera vite, car pas au maximum de son potentiel. J’ai simplement un regret depuis la fin de la série Stark, ne pas réussit à retrouver la magie que j’avais éprouvée.

http://wp.me/p4u7Dl-2Qg

par Luxnbooks
Adé Adé
Ewa Rau   
Une artiste, une vraie, une qui m’a secouée.
Comme après avoir entendu pour la première une de ces chansons qui remuent, inspirent, remettent en question.

Secouée au point de vouloir la réécouter une deuxième puis une troisième fois pour être sure de ne pas être passée à côté des mots, de leur sens primaire et bien plus loin, leur sens caché, tout en sachant que je n’en percevrais jamais toutes les subtilités.

J’ai plongé dans cette histoire comme je me souviens avoir plongé dans le dernier album d’Orelsan il y a peu : à l’écoute de cet univers brut, lointain et familier, qui ne cherche pas à faire mal mais qui pourtant le fait de par l’authenticité avec laquelle il est amené.

Merci Ewa, merci Adé.

par Elogui
Sacrifice Sacrifice
Noely N.   
Je ne connaissais pas le travail de Noely N. et Sacrifice fut une belle découverte. Etant une grande Fan de Dark romance, l’histoire d’Ambre m’a tout de suite attirée. Mais c’est surtout la phrase d’accroche de la couverture qui a eu raison de moi!

« Elle aime la vie, lui la mort…Elle veut mourir,lui la sauver… »

Noely N. nous raconte l’histoire d’Ambre et de son amie Karine qui ont été kidnappées et se retrouvent avec d’autres femmes, enfermées dans un hangar désaffecté. Elles ne savent pas le sort qui leur est réservé, mais Ambre est suffisamment lucide pour comprendre sa vie ne sera désormais jamais plus la même. Peu à peu, elle prend conscience que la vie lui réserve un destin funeste…Ambre envisage différentes possibilités, dont celle de s’échapper.

Pensant être sur le point de trouver une issue à son calvaire, elle rencontre Milan Bontello. Cet homme aux allures de James Bond, n’est autre que le fils du trafiquant à l’origine de l’enlèvement de toutes ces filles parquées dans le hangar. ( ce qu’elle ignore bien sûr…) Il travaille avec son père et est chargé de faire le ménage après les meurtres commandités par son paternel. La mort, c’est son quotidien. Il exerce son métier avec brio et est réputé pour fournir un travail parfait, qui ne laisse aucune trace… Touché par cette jeune femme qui n’a plus d’espoir, il décide de négocier avec son père pour qu’il puisse la recueillir chez lui.

Milan épargne donc Ambre à des sévices atroces. Reconnaissante mais farouche elle reste sur ses gardes vis à vis de son geôlier. Même s’il la retient prisonnière, jamais il ne lèvera la main sur elle. Ambre va lui donner du fil à retordre, elle ne souhaite pas lui dévoiler son identité, alors il choisit de l’appeler « Princesse ». Elle s’amuse à le narguer en lui disant que sa cuisine est dégoûtante, il en joue avec délectation, même si la jeune femme l’agace à plusieurs reprises. Leurs débuts sont tendus et Ambre ne se laisse pas faire. Il suffira qu’une araignée fasse irruption dans la chambre de la belle, pour que Milan accoure à son secours. Ici pas de syndrome de Stockholm. Mais une relation qui se tisse, petit à petit, entre 2 êtres qui partagent un quotidien. L’affection et le désir s’installent entre eux subtilement. Malgré les sentiments de plus en plus forts qui se développent entre eux, Milan appartient à la mafia, un monde aux antipodes de celui de sa princesse. Quel avenir peut-il lui offrir? Milan veut la protéger plus que tout au monde, elle devient son tout, son essentiel: la personne la plus importante de sa vie.

Il est marqué par la trahison de la femme qu’il pensait aimer et par...
La suite sur: https://wp.me/p6618l-cJv
Cocktail, Tome 2 : Lovemaker Cocktail, Tome 2 : Lovemaker
Alice Clayton   
Ouais, c'est mimi tout plein mais ça manque quand même cruellement de rebondissement cette affaire! ok, Caroline a un boulot plaisant et qui l'occupe pleinement, ok Simon se montre présent et à son écoute mais au final, même s'il y a des pointes d'humour et quelques réflexions, au final, j'ai comme dans l'idée qu'il ne se passe pas grand chose dans ce tome! Dommage, l'idée du Wallbanger et du harem me plaisait à la base...
Cocktail, Tome 1 : Wallbanger Cocktail, Tome 1 : Wallbanger
Alice Clayton   
Une lecture rapide et sans prise de tête. Mais ça s'arrête là. Aucune originalité, beaucoup de clichés et des personnages moyens. Ce n'est pas le livre du siècle. Je dirais même que ça ne casse pas 3 pattes à un canard.

Comme indiqué dans le résumé, Caroline est fortement dérangée par les ébats de son voisin. Celui-ci fréquente 3 maîtresses à tour de rôle. Lorsqu'il couche avec elles, le lit cogne contre le mur de Caroline. De plus, Caroline est exaspérée par les bruits curieux des maîtresses en question. En effet, pendant l'acte il y en a une qui glougloute comme une dinde et une autre qui miaule plus fort et distinctement qu'un chat... Bref, c'est du plus haut ridicule. Caroline va donc aller taper à la porte de son voisin en pleine action et lui demander d'être moins bruyant. Elle va se retrouver face au plus bel homme qu'elle n'a jamais vu (comme dans toutes les histoires de ce genre hein) et il va l'envoyer promener en disant qu'il fait ce qu'il veut chez lui. Déjà là il m'est apparu comme antipathique. Il est chez lui ok, mais il a une voisine dont il doit tenir compte. A croire qu'il ne connait pas l'expression "Ma liberté s'arrête là où commence celle des autres". Bref, Caroline ne le supporte pas mais va subitement fantasmer sur lui et faire des rêves érotiques à son sujet.

Commençons par les personnages. Je vais être franche, je les ai trouvés assez nuls. Peu approfondis. Simon s'améliore beaucoup dans le reste du livre mais il m'a laissé assez froide. De plus, même s'il est célibataire et fait ce qu'il veut de son anatomie, j'ai du mal avec ce concept d'amitié-sexe. Il est amis avec 3 femmes qui lui servent de plan cul. C'est quelque chose qui me laisse dubitative car le sexe dans une relation change beaucoup de choses et il est difficile d'entretenir ce genre de lien sans ambiguïté ou sans que des sentiments plus profonds ne se développent. Je ne suis pas fan de ce type de relation.
Caroline m'a agacé. Elle fantasme à mort illico presto sur son arrogant et bruyant voisin et ne pense plus qu'aux beaux orgasmes qu'il pourrait lui donner. Tout le livre ne parle que de ça. C'est fatigant. Et je ne me suis pas sentie proche d'elle.
Les amis des protagonistes sont complètement immatures et débiles. Sophia et Mimi sortent avec des garçons (qu'elles n'apprécient pas tant que ça) alors qu'elles ont chacune le béguin pour le petit copain de l'autre ! Et c'est pareil du côté des garçons ! Non mais sérieux ?! Ce sont des adultes ou des pré-adolescents ?? C'est pathétique. En plus, ils ne servent à rien dans l'histoire. Ils sont idiots et savent juste faire des allusions sexuelles ou se bourrer la gueule pendant un week-end.

Le scénario n'a rien de palpitant. Deux voisins qui fantasment l'un sur l'autre, se tournent autour et meurent d'envie de coucher ensemble. Une héroïne qui veut à tout prix retrouver ses orgasmes. Bref, j'attendais vraiment plus d'humour et d'originalité. Le livre ne parle que de sexe du début à la fin. Des allusions à tous les chapitres. Ensuite quand les personnages sautent enfin le pas, s'ensuit une accumulation de scènes de sexe. Il n'y a quasiment plus que ça vers la fin. Certes ce n'est jamais trash ou vulgaire, mais c'est vraiment répétitif et gonflant. Simon est perpétuellement en érection. Je vais finir par croire que les auteurs des romances de ce genre s'imaginent que le corps humain est une machine et que les hommes peuvent avoir des rapports sexuels quasiment en permanence sans avoir besoin d'une pause. Est-ce un fantasme des auteurs féminins de nous créer sans cesse des personnages aussi actifs ? Probablement. On ne peut pas lire une romance sans que le héros soit bien monté, canon et qu'il ait toujours son sexe au garde à vous.

L'écriture est correcte mais pas extraordinaire. Beaucoup de dialogues ou de passages ne volent pas très haut. Les sms que s'envoient les protagonistes et leurs amis ne font pas beaucoup avancer l'histoire et ne me paraissaient pas utiles. Et il y a de nombreuses répétitions je trouve.

Au final je ressors très déçue de cette lecture. J'espérais vraiment mieux mais on retrouve tous les clichés des romances contemporaines ou New Adult. Je n'ai pas particulièrement apprécié cette histoire et je ne lirais sans doute pas la suite.
Lui, moi et le bébé, tome 6 Lui, moi et le bébé, tome 6
Lola Dumas   
Un tome six qui conclut en beauté cette mignonne petite série. Tout rentre dans l'ordre, l'amour fuse de partout.
[spoiler]J'ai adoré la confrontation entre Léonie et "Henry" (j'avais deviné depuis la soirée à Broadway qu'Henry avait un frère jumeau, c'était évident) ainsi que le changement de bord soudain de Jenny ! C'était inattendu ![/spoiler]
Un peu déçue cependant qu'il n'y ait pas d'épilogue plusieurs mois ou années plus tard pour voir où en sont les personnages dans leurs vies.
Ce n'était pas la révélation de l'année comme série mais c'était une sympathique lecture qui se lit facilement, sans prise de tête ou mini crise cardiaque/sueurs froides, etc. (vous savez de quoi je parle, quand on est tellement impliqué dans un livre qu'on ressent tout puissance mille).
Lui, moi et le bébé, tome 3 Lui, moi et le bébé, tome 3
Lola Dumas   
J'ai trouvé que, hormis dans les quelques dernières pages, il ne se passait pas grand chose de nouveau dans ce tome. Par contre l'humour est toujours bien présent et on s'attache de plus en plus aux personnages qui développent un peu plus leurs sentiments. Je suis tout de même impatiente de lire la suite car les toutes dernières pages nous tiennent en haleine.

par JAMMF
Lui, moi et le bébé, tome 2 Lui, moi et le bébé, tome 2
Lola Dumas   
On retrouve Léonie toujours au service de Jesse et Zoé.
Léonie rend facile la vie de Jesse pour ne pas que l'on sache que ce dernier à un enfant sur les bras. Jesse est très reconnaissant envers Léonie.
Mais Léonie va devoir rendre Zoé à sa mère, Marie, mais elle va revenir avec Zoé car sa Marie dis qu'elle est en danger!
Jesse de son côté pas content que Zoé ne soit pas avec sa mère mais de l'autre est heureux car il commence à beaucoup apprécier Léonie et Zoé.
On découvre des personnages très attachants comme Jenny la meilleure amie de Léonie qui va l'aider dans sa tache et Akira l'homme à tout faire de Jesse qui est toujours là où il faut quand il faut.
J'apprécie beaucoup cette lecture, cette série est très addictive, leur jouxte verbales est très apprécier, c'est leur façon de fonctionner et ce cocktail est explosif.
Je vous recommande cette série qui se laisse lire tout en rigolant.

Lui, moi et le bébé, tome 1 Lui, moi et le bébé, tome 1
Lola Dumas   
Les situations drôles s'enchaînent, c'est amusant, et puis les bébés c'est mignon même dans les livres !

Mais... j'ai l'impression que c'est écrit par une collégienne tellement c'est mal écrit les "- ...", ça n'existe pas ! C'est un silence ça, donc pas besoin de l'écrire ! Les descriptions sont tellement approximatives que j'ai du mal à m'imaginer où les personnages sont.
Ne parlons pas de l'usage des "..." dans pratiquement toutes les phrases !

Bref, c'est pas original et c'est mal écrit, je zappe !

par MissEcho
Déjouer le système, Tome 3 : A n'importe quel moment Déjouer le système, Tome 3 : A n'importe quel moment
Brenna Aubrey   
On retrouve Adam et Emilia tout de suite après la fin du tome 2. Ce dernier tome se concentre sur le cancer d'Emilia, elle doit en plus choisir si elle veut mener à bien sa grossesse ou sauver sa vie.
Ce livre n'est pas qu'un livre sur le cancer, c'est aussi un livre sur un couple très fragile qui doit faire face à quelque chose qui les dépasse. Beaucoup de non dits, beaucoup de ressentiments. Dès le début Adam appelle Emilia, Mia ce qui monter la distance qui existe entre eux.
Ce livre est très réaliste et nous montre les difficultés que chaque couple en proies au cancer rencontre.
Une très bonne trilogie touchant des sujets de société assez sensibles (dettes, jeux vidéos, addiction, cancer, grossesse...), avec les prémices du tome 4 sur Logan..

par Skipere