Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de korrigan1963 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Ailes d'Alexanne, Tome 5 : Spirales Les Ailes d'Alexanne, Tome 5 : Spirales
Anne Robillard   
Et Alexanne dans tout ça ? J'ai presque dû me forcer à le lire jusqu'au bout car j'ai été terriblement déçus par cet aspect : ne l'oublions pas qu'il s'agit des ailes d'Alexanne, le tome 4 et 5 n'ont plus rien à voir avec le début de la saga, où nous pouvions voir la jeune fée apprendre à maîtriser ses pouvoirs et comprendre sa nouvelle condition. Anne Robillard a déjà fait une saga entière sur la fin du monde avec de la science-fiction avec A.N.G.E. pourquoi ne nous laisse-t-elle pas cette saga pour rêver d'anges et de fées ?

par Eneliah
Les Étoiles de Noss Head, Tome 5 : Origines - Deuxième partie Les Étoiles de Noss Head, Tome 5 : Origines - Deuxième partie
Sophie Jomain   
OH MON DIEU !!! Cette explication me fait encore plus aimé ce livre ! Et ne parlons pas du bonus de Noël 2015 !

Voici l'explication de Sophie sur le choix de cette fin ... ( Source : twilight-teamsuisse.blogspot.fr )

[spoiler]"Je refusais que Leith se souvienne d'elle au dernier moment et se dise "purée, on a failli raté des choses". Je voulais qu'il retombe amoureux, vraiment, que le mor-aotrom lui prouve à lui et à elle une nouvelle fois qu'ils étaient faits l'un pour l'autre, je voulais qu'il redécouvre tout de Hannah, qu'il en soit fou au point de se dire que peu importe si sa mémoire lui fait défaut, seul ce qu'il a devant lui, sa certitude compte. L'éternité avec elle. Et elle, l'éternité pour lui rappeler combien ils s'étaient aimés, combien ils s'aimeraient encore.
Je voulais qu'ils aient une vraie nouvelle chance. Celle que le commun des mortels n'auraient jamais, parce qu'ils ne sont pas le commun des mortels.
C'aurait été si facile de lui faire retrouver la mémoire et tomber dans le ressort bateau du "tout est bien qui finit bien". Non. Ils vont devoir reconstruire. Ensemble. Pour de vrai.
Et ainsi, Leith est encore plus sûr de son amour pour elle. Quant à Hannah... après ça, elle se sent sûrement aimée comme nulle autre femme.
Quant à la Meute, ce n'était pas son histoire, ni celle du Cercle. C'était celle de Grigore, Leith, Hannah et celle des Sutherland. C'est d'ailleurs pourquoi l'histoire se termine là où elle a commencé pour les loups."

***

BONUS : suite des "Étoiles de Noss Head" offerte par Sophie Jomain pour le 25 Décembre 2015.
© Sophie Jomain / Pygmalion
Source : facebook.com/ed.Pygmalion

— Et voilà ! s’exclama M. Broadman en déposant deux mugs fumants devant nous. Chocolat, cannelle et sucre d’orge ! Joyeux Noël, les enfants !
Je le remerciai d’un sourire qui voulait tout dire et, impatiente d’y goûter, je me saisis de ma tasse avant de la porter à mes lèvres.
— Prenez garde à ne pas vous brûler, ajouta-t-il avant de s’éclipser.
J’avalai une gorgée, deux puis trois, et fermai les yeux de délectation. Il n’y avait que chez Broadman qu’on trouvait des boissons de Noël aussi délicieuses.
— Ah ! J’adore Noël !
Leith s’empara de son mug et pinça les lèvres.
— Fête commerciale…
Oh, je savais bien ce qu’il en pensait. Mais je m’en moquais. Moi, j’adorais ça !
— Tu n’es qu’un grognon ! D’ailleurs, tu ne m’as toujours pas dit ce qui te ferait plaisir.
Il s’en amusa.
— Et toi ?
Excitée comme je l’étais à l’idée de fêter Noël, j’embrayai sur la longue liste de cadeaux auxquels j’avais pensé. Il siffla.
— Rien que ça ! s’esclaffa-t-il.
J’éclatai de rire, puis redevins sérieuse.
— Mais toi, Leith, qu’aimerais-tu ? Dis-moi…, insistai-je en terminant mon chocolat chaud.
Son petit sourire en coin faillit me faire fondre.
— La réponse est sous ton nez.
Décontenancée, je fronçai les sourcils. Alors, mon attention fut attirée par l’inscription au fond de ma tasse.
« All I want for Christmas is you
Will you marry me? »
J’en perdis tous mes moyens.
— Par l’Esprit…
Le cœur battant, je levai la tête vers Leith. Il me mangeait des yeux. Puis, sans cesser de me regarder, il plongea la main dans sa poche et en sortit un anneau argenté serti d’un diamant.
— Veux-tu être ma femme, Hannah ?
En cinq ans, notre relation avait atteint des sommets, tout ce par quoi nous étions passés nous avait davantage renforcés, rapprochés, nous nous aimions plus que jamais, alors les larmes affleurèrent.
— Par l’Esprit ! Oui ! Oui !
La bague qu'il glissa le long de mon doigt fit de moi la femme la plus heureuse du monde.
Leith était l'homme que j'aimais.
Ma moitié. Mon double. Mon âme.
Mon éternité.[/spoiler]

par MissNaais
Les Ailes d'Alexanne Tome 6 : Sirènes Les Ailes d'Alexanne Tome 6 : Sirènes
Anne Robillard   
Mon avis va sûrement reprendre un certain nombre de commentaire. Je trouve que l'histoire (et ce à partir du tome 4) manque de suspens. Elle n'est plus "addictive" mais presque lenteet ennuyante. Alexanne n'est plus le personnage principale (étant donné que la série porte son nom, c'est assez étrange) et l'histoire change totalement. On se retrouve dans un scénario de fin du monde alors que l'on partait de l'histoire d'alexanne qui après la mort de ses parents, découvre qu'elle est une fée. De plus, ces trois derniers tomes sont bien fidèles à leurs titres: dans dans Spirales, on ne parle tout au long du livre que des spirales qui surgissent dans les champs de blé (ce qui n'a qu'un interet limité au bout de 200 pages). De même pour Sirène. En bref, j'ai été déçue par ces trois derniers tomes et je pense comme les autres personnes ayant posté des commentaires: l'auteure aurait dû s'arrêter au tome 3 (les trois premiers livres étant géniaux!)
La Trilogie du Magicien Noir, Tome 1 : La Guilde des Magiciens La Trilogie du Magicien Noir, Tome 1 : La Guilde des Magiciens
Trudi Canavan   
Un premier tome réjouissant. On découvre l'univers de la magie (réservé aux plus riches) en même temps que l'héroïne, Sonéa.
Des personnages attachants: Sonéa, mais aussi Rothen et Dannyl (2 magiciens) ainsi que Cery, voleur et ami de la jeune adolescente.
Le personnage d'Akkarin est assez peu présent mais déjà bien mystérieux.

De la fantasy accessible et bien menée.

par Eyllrië
Chronique du Tueur de Roi, Deuxième Journée - La Peur du Sage, Première partie Chronique du Tueur de Roi, Deuxième Journée - La Peur du Sage, Première partie
Patrick Rothfuss   
Ce découpage était certe malheureux mais nécéssaire, vu le gros pavé que nous avait pondu Rothfuss...
Et au final ce tome des Chroniques du Tueur-de-Roi (personnellement, j'appellerais toujours cette saga "le Nom du Vent" tant ce titre est accrocheur) se lit tout seul, d'un pure régal de bout en bout !
Et... ça m'a fait un bien immense ! Ce livre m'a rappelé pourquoi j'aime désespérément lire ! Pourquoi est-ce que j'aime lire ? Pour ce sentiment qui tord les tripes, pour cette écriture qui nourrit l'âme aussi bien que l’appétit vorace de la connaissance et la profonde fascination pour l'histoire qui se construit.
Ce tome était un bonheur, un enchantement hors du temps. Pendant la semaine qu'a durée ma lecture, ma vie n'avait qu'un seul sens : rentrer au plus vite chez moi, et reprendra ma lecture. Rothfuss fait parti de ces auteurs qui arrivent à me faire tellement aimer son écriture que je me surprends à reprendre ma lecture un chapitre avant celui où je m'étais arrêté, juste pour le plaisir de me replonger dans l'ambiance de son récit.
La Peur du Sage est de ces récits doux, terriblement bien menés, dont tout l'intérêt réside en l'envoutement qu'il déploie : ce tome manque un peu d'action (la faut au découpage) mais les tableaux qu'il dépeint, l'ambiance qu'il installe, tout ceci relève d'un long charme bienveillant et puissamment révélateur de son talent. La Peur du Sage n'est pas faite pour se lire vite, au contraire : elle se déguste, avec toute la patience et la délicatesse que requière ce genre de chose. Une longue étreinte, face à face avec l'écriture et ses histoires entre magie et vérités.
C'est beau, il y a là tout ce que j'aime dans l'écriture, tout ce que je voudrais un jour créer : l'harmonie presque parfaite, un récit passionnant sans jamais être racoleur, et une sensibilité profonde doté d'un sens précis de la mesure.
Ma plus belle et saisissante lecture de ce début d'année, assurément pour un bout de temps (jusqu'à ce que j'entame la seconde partie de cette Peur du Sage ? Sans doute)
Les Portes du Secret, Tome 4 : Shadow Study Les Portes du Secret, Tome 4 : Shadow Study
Maria V. Snyder   
50% done ! Mais que se passe-t-il ? Je n'arrive pas à entrer dans ce nouvel opus que j'ai tellement attendu. Je n'espérais pas retrouver exactement le même genre d'histoire qu'il y a 8 ans car l'auteur a forcément évolué dans son écriture, mais je ne pensais pas être à ce point...euh je n'ose dire "déçue", mais je ne trouve pas d'autre mot ! Je redoute l'écriture de mon avis, que je vais ressentir comme une trahison envers Maria V Snyder, auteure tellement sympatique ! Mais.. que faire ?
Je regrette de ne pas avoir lu le spin-off (Glass)à l'époque, mais je n'étais pas capable de lire en VO à ce moment là, malheureusement c'est une grosse lacune pour comprendre ce 7ème tome qui est véritablement une suite, même si ce sont bien Elena et Valek qui en sont à nouveau les héros.

Maria V Snyder est pourtant mon auteure favorite/chouchou depuis le début. En attendais-je trop ? Visiblement oui ! Ça me rend triste ! Espérons que la deuxième moitié va réussir à me capter.

Edit :

Eh bien voilà, j'ai terminé ce nouvel opus depuis 2 jours. J'ai du attendre ce délai pour me décider enfin à faire mon avis, histoire de ne pas me laisser enflammer par mes sentiments. Je l'ai classé en "ARGENT", et ça me rend malade, car je suis une fan inconditionnelle de cet auteur et ce depuis ses débuts (ça ne me rajeuni pas tout ça). Mais ce serait malhonnête et pas du tout objectif de ma part de le surclasser.

[spoiler]Donc après quelques années d'absence, nous retrouvons enfin Elena et Valek. Comme je l'ai dit précédemment, dans un autre commentaire, je pense que j'en attendais trop. Enflammée par sa dernière trilogie dans laquelle j'avais pu apprécier les efforts de l'auteur pour corriger ce qu'on lui a souvent reproché, à savoir la séparation récurrente entre les tourtereaux de ses histoires, je m'étais persuadé qu'elle continuerait sur sa lancé avec ce 7ème tome qui reprend les aventures de son couple qui l'avait propulsée chez les grands! Malheureusement, c'est tout l'inverse et même pire qu'avant, car ici, les héros sont séparés de la fin du premier chapitre à l'épilogue, et si dans sa première trilogie, la connexion presque surnaturelle qui existe entre eux adoucissait grandement notre état de frustration persistante, ici j'ai rongé mon frein durant tout le roman, car de connexion il n'en est plus du tout question. Même si la cause est évidente, ça été le trop plein pour moi qui est venu s'ajouter à tous les autres mauvais points !

Donc voilà, comme dit dans la 4ème de couverture, Elena va perdre ses pouvoirs et Valek va jouer son poste de Conseiller et de chef de sécurité.
C'était prometteur...et pourtant !

Elena qui a subit une attaque sans savoir de qui ça venait, alors qu'elle se rendait auprès de Valek pour quelques jours de vacances, repart finalement vers la Citée pour tenter de trouver la cause de ce drame, sans avoir informé Valek de sa perte de pouvoirs. Cet entêtement à lui cacher m'a beaucoup énervée d'ailleurs, car au bout de 8 ans de vie "commune", je pense qu'il est important/normal de partager ses problèmes avec l'être aimé, ne serait-ce que pour trouver du réconfort, si ce n'est de l'aide. De plus, pour une romance YA, j'ai trouvé Elena très individuelle et c'est à ce demander si elle tient encore à Valek, tant elle pense très peu à lui, voire pas du tout, tout au long du roman. A l'inverse de Valek, qui revient souvent sur des choses de leur passé commun lors de son année de gouteuse, lorsqu'il se retrouve en Ixia, auprès du Commandant qu'il n'a pas côtoyé depuis 1 an tout en enquêtant sur le mystérieux attaquant.

A partir de là, l'auteur va monter son histoire à travers 3 points de vue répartis en chapitre, jonglant entre Elena, Valek et Janco. Ce qui aurait pu être fort intéressant, surtout celui de Valek, car cet homme tellement mystérieux a toujours fasciné et bien souvent j'ai lu des avis dans lesquels, les lecteurs auraient aimé connaître un peu (beaucoup) ce héros. Cependant, cette oscillation entre les POV a finalement plombé ce tome, le rendant long, extrêmement long et parfois même soporifique. Plusieurs fois, j'ai bien failli m'endormir sur Valek....euh sur son point de vue, pardon! Sans parler que cet homme qui a longtemps envahi mes rêves (pardon à mon mari), cet être que Maria Snyder avait bâti comme un roc, un dieu intouchable, est affaibli. Pas physiquement, mais les trahisons vont le rendre plus vulnérable, et ça, je n'ai pas du tout aimé. Surtout lorsque l'on découvre l'auteur de la trahison et par conséquent de l'attaque de Elena. Là j'avoue que j'ai hésité entre le "n'importe quoi" et le "c'est dégueu%*?! de lui faire ça"! Point positif cependant, les POV de Valek sont essentiellement des flash-back de son histoire avant l'assassinat du roi, mais là encore on se lasse assez vite de ses retours intempestifs qui ne servent pas spécialement l'intrigue présente, si ce n'est pour introduire un ou deux seconds rôles. Maintenant, avec quelques jours de recul, je tente de me persuader que Mme Snyder sait ce qu'elle fait, et ne m'a jamais déçue jusqu'ici, et donc j'espère avoir mal interprété des choses ! L'espoir fait vivre parait-il !
[/spoiler]

Malgré tout cela, son style est toujours présent, sa faculté à nous frustrer est grandissante ! Sa détermination à nous achever à chaque fin de tome avec un cliffhanger est omniprésente, et celui-ci ne déroge pas à la règle, c'est du lourd ! Les chamailleries frangin/frangine entre Leif et Elena sont toujours d'actualité, et sont peut être aussi l'une des choses qui m'a permis de tenir/poursuivre. Des prisonniers évadés, des morts bien vivant. Et une Elena qui, si l'on devait lui attribuer un pouvoir qui n'a pas disparu lui, serait celui de se fourrer dans le caca, mais Valek est et sera toujours là pour la sauver ! Un sauvetage bâclé malheureusement, en 3 pages c'était plié, si j'osais je dirais "tout ça pour ça ?". Un commandant toujours aussi énigmatique, si ce n'est plus, mais aussi décevant et je m'interroge encore sur le but de l'auteur sur ce coup là. Quant à Ari et Janco, bien que nous suivons le POV de Janco, il m'a manqué cette forte complicité qu'on leur attribuait lors de la 1ère trilogie. Je reste quand même très impatiente à l'idée de découvrir son prochain opus, mais j'avoue que je vais y aller avec une certaine appréhension ! Peut être qu'au final il n'est pas si bon de revenir sur un couple qui nous a tant fait vibrer et qu'il serait plus simple et plus intelligent de rester sur les bons souvenirs et sentiments procurés à cette époque là ! Je ne saurais le dire ! Mais c'est à réfléchir !

Winterhaven, Tome 3 : Eternal Winterhaven, Tome 3 : Eternal
Kristi Cook   
Je suis d'accord. Ça va faire quoi .. 2 ans maintenant que j'attends la suite de cette histoire ? Je ne suis peut être pas la seule mais je déteste rester sur une histoire non achevée. J'espère vraiment qu'ils ne vont pas nous faire le coup du "ne sortira pas en France" !
L'attente devient vraiment longue..
Partholon, Tome 5 : Chamane Partholon, Tome 5 : Chamane
P.C. Cast   
www.calliope-books.skyrock.com

J'ai trouvé l'histoire moins exceptionnelle que celle du tome 1. Dans le premier, il y a un vrai problème qui ne se règle pas avant plusieurs chapitres. Dans Chamane, la fin est trop rapide à mes yeux. Trop simple. Mais ce n'est peut-être que moi qui pense cela.
La romance est peu présente. Il n'y a pas de jeu de séduction. L'histoire d'amour est noire puis blanche. C'est, encore une fois, trop rapide selon mon goût.
L'histoire est un peu spéciale et c'est original d'avoir comme personnage principal une centaure, même si dans le tome un Elphame est mi-centaure mi-humaine.
Les personnages sont attachants, notamment Brighd et Cuchulain. Avec des compagnons de voyage un peu spéciaux, leur voyage devient intéressant et même amusant. On est transporté dans l'univers d'un Guerrier, d'une Centaure, et de créatures ailées pas comme les autres et surtout attachantes également. On sourit des remarques et des sarcasmes que se lance Cuchulain et Brighid. On sourit aussi devant la bonne humeur, la joie et la curiosité des enfants qui sont présents dans le roman(vous le découvrirez par vous-mêmes ;)). Les personnages changent mais ce n'est pas du tout dérangeant. On peut suivre l'évolution de leurs sentiments, peurs, pensées ... Ce qui est assez intéressant et qui nous permet de nous plonger profondément dans l'histoire et de s'identifier aux personnages.
L'histoire se passe dans des paysages peu communs et changeants.
Une remarque : J'ai remarqué plusieurs fautes d'orthographes durant ma lecture, ce qui m'a un peu dérangée :S
Sinon, le style est fluide et les émotions qui peuplent et planent dans le roman sont très bien décrites.

Encore un bon roman de PC Cast ! :D



par arya22
Winterhaven, Tome 2 : Mirage Winterhaven, Tome 2 : Mirage
Kristi Cook   
Pour commencer, je trouve la couverture très belle, j'adore les couleurs.
Niveau livre, je suis un peu déçu. J'avais adoré la 1er tome, je l'ai même mis dans ma liste de diamant. Pour ce 2ème tome j'en attendais peut être trop. Je trouve que le fil conducteur est trop léger, pas assez présent. J'aurai aimé une petite enquête ou quelque chose comme ça, mais à la place on a des petits évènements sans trop d'importances qui se passe à Winterhaven, rien de transcendant.
Mais l'arrivée d'un petit nouveau pimente un peu les choses, plus en amitié quand amour, mais il nous montre que tous n'est pas rose dans le monde de nos amies de Winterhaven.
Heureusement la fin est plus marquante et moins plan plan, mais se finit rapidement, et me donne envie de me jeter sur le 3ème tome, l'attente va être longue.
Au final j'ai quand même bien aimé ce tome, on retrouve nos personnages préférés et on s'attache encore plus à eux.

par JinJie
Cœur d'encre, Tome 3 : Mort d'encre Cœur d'encre, Tome 3 : Mort d'encre
Cornelia Funke   
Un troisième ouvrage très très satisfaisant!!
Une trilogie inoubliable mais je suis déçue qu'il n'y ait pas de quatrième tome.Mais je pense qu'il vaut mieux finir un livre et avoir envie de connaître la suite plutôt que d'être complétement dégoûté.

par lanka85