Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Krok : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Black Prince & White Prince, tome 1 Black Prince & White Prince, tome 1
Makino   
Alors évidemment ça se laisse lire mais bon pour moi il n'y a rien d'originale. C'est du déjà vu et revu...
A force ça perd un peu de son charme quand même. Une héroïne qui se fait malmener par un gars au caractère bien trempé mais qui n'est pas complètement "méchant" avec elle, ça rappelle beaucoup trop "Wolf girl and Black prince"...
Là évidemment on change un peu la donne en y intégrant un autre perso : le tout gentil, tout doux "White prince" mais on sait déjà à l'avance (je serais heureuse de me tromper ;p) avec qui finira notre petite Yû Akabane ^^
Donc voilà ! Un Shojo à lire tranquillou sans rien rechercher de spécial et sans prise de tête.

par Amnesia-x
Lux, Tome 2 : Onyx Lux, Tome 2 : Onyx
Jennifer L. Armentrout   
OH GOD...
Je vais mourir. Ce livre est une MERVEILLE. Un chef d’œuvre, aussi bien voir mieux que le premier. Jamais je n'ai autant aimé un personnage masculin ou une héroïne (à part pour les âmes vagabondes). Je vais passer au tome trois, j'en tremble rien qu'en y pensant! ce livre m'a fait sauter dans toute la maison comme une folle, rire (énormément rire), crier, et pleurer. Franchement, pour tous ceux qui ne lisent pas l'anglais ne le loupez pas quand il sortira en France. Et pour les autres, NOM DE ZEUS FONCEZ!!!
Modern Love, Tome 1 : Sous le charme du barman Modern Love, Tome 1 : Sous le charme du barman
Piper Rayne   
trop bonne lecture
J'ai adorée ce roman. Dommage simple vu mais on comprend que c'est fait exprès pour laisser des doutes sur Cole.
J'ai adoré la rencontre entre Whit et Cole.
Quand elle comprend qui il est c'est trop fort.
On apprend son passif avec Cole et ce qui en a découlé.
Mais plus elle le connait plus elle ouvre les yeux sur lui.
J'ai beaucoup aimé qu'elle se lance quand elle voit que ça devient sérieux, mais c'est vrai que comme elle j'aurais eu des soupçons.
Par contre je ne m'attendais pas du tout que cela se passerais comme ça pour Chase.
Ce mec est vraiment un enf-oiré.
Cole je trouve qu'il a grave assuré, surtout à la fin!
Eliza et ses monstres Eliza et ses monstres
Francesca Zappia   
«I want to see the stars die.»

"Is it too much to ask that no one speak to me in the morning?" ← ce moment où je comprends que Eliza est mon âme sœur. ;)

Francesca Zappia intègre définitivement la liste de ces auteurs desquels j'attendrai chaque nouveau roman avec impatience. Après Made You Up, elle revient avec Eliza and Her Monsters et moi, Louan, je ne réponds plus de rien. amen.

j'ai. adoré. ce. bouquin.

Que puis-je vous dire? Avant tout. → Je veux lire Children of Hypnos. OMG. Ça m'a l'air dément!

Cela dit, place aux choses sérieuses.
Eliza - plus connue sous le nom de LadyConstellation est la créatrice anonyme du grand succès de webcomic Monstrous Sea. Et alors qu'elle rencontre Wallace, le garçon qui écrit les meilleures fanfictions sur MS, Eliza se rend compte qu'en dehors du monde virtuel dans lequel elle vit la majorité du temps, il y a aussi un monde (bien réel) qui mérite (peut-être) d'être découvert.

Cette histoire est tout ce dont j'avais besoin, 1. parce que ma vie est actuellement un mal de crâne parce que je suis en plein dans les examens (vous aussi?) 2. ça me rappelle cette époque où j'écrivais moi-même des fanfictions (et où les examens n'existaient pas encore dans ma vie). #nostalgie

• Bon, comme je l'ai dit, j'ai adoré l'histoire. Cependant, j'ai eu quelques petits (tout petits) soucis avec Eliza and Her Monsters. Parce que non, rien n'est parfait.

Déjà, j'ai eu un peu de mal à me lancer. Question, addictivité, je dois admettre que ça dépendait les moments. Certaines scènes étaient addictives et certaines autres ne l'étaient pas du tout. Sadly.

• Francesca Zappia a cependant une plume que j'apprécie, comme je l'appréciais déjà à ma lecture de Made You Up (qui avait été un gros coup de cœur). Tout simplement, cette auteure a une plume simple qui m'apaise (dit comme ça j'ai l'air pathétique, je sais) et je ne sais pas, je l'aime c'est tout.

• Place à présent aux personnages! Je fais toujours très attention aux personnages. Ces petits gars sont de véritables crash tests. Globalement, les personnages de Eliza and Her Monsters sont très bons. Ils sont réalistes et plutôt agréable à découvrir/suivre. Je les ai donc aimé et pour la majorité, je m'y suis même attachée.

♦ Je ne vais pas être très objective (quand suis-je objective de toute façon, hein?), Eliza et moi avons BEAUCOUP (oui c'est-à-dire vie sociale quasi inexistante -pas aussi nul qu'il n'y paraît-, anxiété, et tout le blabla) en commun donc j'ai ressenti une certaine sympathie à son égard. Au final, je me suis attachée à cette fille. Parce que je pouvais comprendre son comportement.

♦ Wallace est un personnage que j'ai apprécié, sympa à découvrir et à côtoyer dans un livre. J'adore le fait qu'il ne parle pas souvent, même si la raison est triste. J'ai eu un coup de cœur pour le fait que Wallace écrit. Parce qu'étant quelqu'un qui écrit depuis l'âge de dix ans et ayant commencé avec des fanfictions, ça m'a fait quelque chose en commun avec lui et c'est toujours plaisant d'avoir des points commun avec un personnage.

Cela dit, Wallace m'a plu. Il est sympa et mignon. Mais l'une de ces réactions vers la fin du roman (je n'en dirais pas plus dessus) m'a paru très égoïste et déplacée en vue de la situation à ce moment-là. Cela a donc un peu entaché l'image que j'avais de lui.

♦ Je voulais aussi faire un petit point sur la famille d'Eliza. Les parents d'Eliza veulent sans aucun doute bien faire et on n'a pas non plus de doute quant au fait que ce sont de bons parents. Je les ai donc apprécié, malgré quelques moments où je les trouvé un peu trop envahissant dans la vie de leur fille. Mais je peux aussi comprendre qu'ils aient envie de passer plus de temps avec elle et qu'ils s'inquiètent. J'apprécie que ce sont des parents qui essaient au maximum d'être présents.

J'ai beaucoup aimé les petits frères d'Eliza, Sully et Church. Ce sont des garçons supers et même s'ils sont secondaires, je les ai adoré et je m'y suis attachée. Je me sentais désolée pour eux qu'Eliza ne prête pas beaucoup (voir pas du tout) d'attention à ce qu'ils aiment etc. Ils sont tout simplement attendrissants, j'avais envie de leur faire des câlins. ^^

• Passons à la romance. Ah, la romance... Je me répète sûrement mais la romance et moi ne sommes pas vraiment les meilleures amies du monde. Ne vous méprenez pas, j'ai apprécié la romance entre Wallace et Eliza. C'était mignon, avec des moments craquants et d'autres gênants dans un sens que j'aime beaucoup. Mais il m'a manqué quelque chose pour que j'adore leur relation et donc je ne peux dire que je suis leur fan numéro 1 et que je les ship à mort. ^^ Cependant, je les trouve bien ensemble donc ce n'est pas une mauvaise romance, c'est clair.

• Avant d'aller à la conclusion de cette review, il faut ABSOLUMENT que je vous parle des illustrations peuplant les pages de ce roman. Ces illustrations qui nous présentent par vagues Monstrous Sea sont géniales et elles complètement Eliza and Her Monsters à merveille! Je les ai adoré!

• Viens enfin la conclusion. Donc, en conclusion, Eliza and Her Monsters est un roman que j'ai adoré. J'ai passé un très bon moment de lecture et tous les fans de romance contemporaine (et même ceux qui n'en sont pas fans) sont priés d'aller lire ce roman. Merci.

«There are monsters in the sea.»

https://theblacksunshineblog.wordpress.com/2017/06/11/eliza-and-her-monsters-francesca-zappia/

par Sheo
Les cœurs aimants Les cœurs aimants
Anne Plichota    Cendrine Wolf   
https://lapommequirougit.wordpress.com/2018/11/27/les-coeurs-aimants/#more-2359

Je ne sais vraiment pas comment trouver mes mots ou même vous résumez cette histoire. Elle est poignante et touchante et me touche d’autant plus qu’avec ma dépression, une histoire parlant des souffrances enfouies en soi, qui nous détruit et nous amène à des comportements extrêmes, me touche d’autant plus. Une justesse dans les mots et les phrases afin d’exprimer la souffrance de chacun des personnages.

L’histoire commence avec Dana, une jeune fille qui n’aime pas particulièrement manger. Elle ne se considère pas anorexique, car elle n’a pas spécialement une obsession sur son poids, elle n’aime juste pas manger, ça la dégoûte, si elle pouvait prendre du poids d’ailleurs elle le ferait sans hésiter. Un jour, elle perdra connaissance et son père décidera alors qu’elle a besoin d’aide. Elle se retrouvera dans un centre appelé le centre Aurore. Dans cet endroit, le but sera de l’aider à travers diverses séances de psy commune et privée, ainsi que des activités.

Ainsi, elle rencontrera le très séduisant Colbat, ici pour des addictions à la drogue. Ils sont aux opposés et pourtant ils vont s’attacher l’un à l’autre. Ils se retrouvent l’un dans l’autre à travers leur souffrance. Leurs douleurs se ressemblent et ils se sentent compris. Ainsi nous allons suivre deux jeunes gens, qui grâce à leur rencontre, vont s’aider l’un et l’autre à remonter la pente.

Une histoire vraiment touchante et pleine d’émotion. Des mots justes et forts pour définir la douleur dont souffrent les protagonistes. Un roman vraiment bouleversant !

J’ai aimé lire et découvrir les différents personnages, pas seulement Dana et Colbat. Nous avons également le point de vue d’une infirmière qui s’est attaché fortement à Dana, celui du père de cette dernière. Ou bien même le point de vue de Candice, une autre fille du centre.

En conclusion, les cœurs aimants sont une histoire pleine de justesse et de douceur. Deux personnes qui s’aident à guérir l’un comme l’autre, une rencontre qui est salutaire pour eux. Une histoire forte et pleine d’émotion !
Be-Twin you and me, Tome 1 Be-Twin you and me, Tome 1
Saki Aikawa   
Ah ! Une nouvelle série de Saki Aikawa ! Comment dire que j'adore cette auteure et ses graphismes justes sublimes !
Un premier tome intéressant et qui nous plonge dans ce qui va être un triangle amoureux, avec deux jumeaux. Entre une relation explosive et une relation plus calme, qui notre héroïne va t-elle choisir ?
De base, le schéma ressemble énormément à He is a beast. Le garçon cruel, mais qui finalement se montre doux, le garçon sympa et mignon, et pour finir, la fille banale.
Mais contrairement à Hitb, Shizuku n'a pas peur des garçons, au contraire, elle déteste les mecs trop beaux ! J'ai vraiment envie de savoir où est-ce que ce trait de caractère va nous mener dans l'histoire. De plus, cette fois-ci, le garçon sympa et mignon semble cacher quelque chose de plus "sombre".
Un très bon début qui promet à nouveau une série digne de Saki Aikawa.

par Lili3601
L'éternité, c'est compliqué L'éternité, c'est compliqué
Jennifer L. Armentrout   
J’avais de grandes attentes pour ce livre. S’il n’a pas répondu à toutes, j’ai tout de même passé un excellent moment. On peut compter sur JLA pour offrir un maximum d’émotions.

Mallory a vécu l’enfer pendant son enfance. Placée dans une famille d’accueil des plus sinistres, elle a appris à se faire discrète, à s’effacer pour éviter toutes représailles. 4 ans après, la jeune fille peine à s’en sortir mais elle est déterminée à devenir « normale ». Pour ça, elle décide de s’inscrire au lycée pour son année de Terminale. Elle avait tout prévu sauf de retrouver Rider, qu’elle connait depuis longtemps et qui avait juré de toujours veiller sur elle.

Ce livre change beaucoup des précédents romans de JLA. L’auteure aborde des sujets très lourds, très durs mais elle le fait avec des mots qui sonnent vrais, avec des mots justes. Ce que j’aime, c’est qu’elle ne cherche pas à édulcorer ses propos. Certes, il y a une grande part de fiction, mais on reste dans le réel. L’équilibre entre les deux est bien trouvé et le récit n’en est que plus saisissant.
Autre différence, on n’a pas cette légèreté qu’elle essaye d’apporter à ses romans. On en trouve quelques touches ici et là mais nettement moins.

Le roman met véritablement l’accent sur les personnages et leur psychologie. Il ne faut alors pas s’attendre à un récit avec de nombreuses péripéties. Il y a un peu d’action mais, si c’est ce que vous recherchez avant tout, passez votre chemin. C’est là-dessus que le roman diffère en grande partie de ce que j’avais imaginé. Je ne m’attendais pas à ce que le psychologique domine autant, ce qui n’est pas un mal, mais cela peut se révéler assez déroutant.

Le récit est le reflet de l’évolution de Mallory. Le rythme est plutôt lent dans un premier temps et gagne en force au fil des pages. Mallory est particulièrement vulnérable à ce moment-là mais elle va en s’affirmant. Puis, tout va changer, voire même s’inverser, dans un second temps, suite à un terrible événement. Honnêtement, je ne l’ai pas vu venir et j’ai été plutôt affectée par ce passage. J’étais tellement à fond dans ma lecture que j’ai pris tout ça très à cœur. Cette seconde partie du roman marque un tournant chez Mallory. Elle sort de sa carapace et ose s’exprimer. C’est alors plus dynamique, et toujours riche en émotions. JLA a véritablement soigné chaque détail.

De même pour ses personnages, absolument magnifiques. Mallory et Rider m’ont énormément touchée. Impossible qu’il en soit autrement.
Mallory a été très affectée par son enfance en famille d’accueil. Ce n’est que des années après que, aidée par des parents aimants, elle va réussir à s’affranchir de ses démons. J’ai de suite été émue par le personnage puis j’ai admiré la détermination et le courage dont elle fait preuve. Elle refuse de rester ainsi et fait tout son possible pour s’en sortir et devenir « normale ». Je me suis également reconnue en elle sur plusieurs points. Je comprenais très bien ce qu’elle traversait, ce qui m’a d’autant plus rapproché d’elle.
Si elle en est là, c’est en grande partie grâce à Rider. OMG !! Le jeune homme est tellement parfait. Trop peut-être, mais qu’est-ce que je l’ai aimé. JLA a ce don pour imaginer des pépites et Rider ne fait pas exception. Il est tellement attentionné avec Mallory. C’est touchant. Si la jeune fille semble être la plus en difficulté, on découvre assez vite que Rider n’est pas en reste. Lui aussi possède ses failles.
Le duo qu’il forme est des plus émouvants. La romance imaginée par JLA est toute mignonne, ce qui par ailleurs permet d’alléger quelque peu le récit.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste, loin de là. Tous sont essentiels à l’histoire.
J’ai adoré Ainsley, la meilleure amie de Mallory. Elle apporte cette dose d’humour nécessaire au récit. Je n’aurais pas été contre la voir davantage. Et pourquoi pas dans un prochain roman ;)
Jayden et Hector, frères et amis de Rider, m’ont également beaucoup plu. Chacune de leurs interventions était une réussite. Tous, à leur façon, vont aider nos protagonistes.
Mais celle qui tire son épingle du jeu, c’est Paige, rivale de Mallory en quelque sorte. Je n’ai pas réussi à la détester pour la simple et bonne raison que tout ce qu’elle dit est vrai. Elle tape dans le mille à chaque fois. Elle n’est pas toujours tendre dans ses propos mais elle a le mérite de faire bouger les choses. J’ai été plutôt impressionnée par Paige. Là encore, on aurait pu aller plus loin avec ce personnage. Il y avait du potentiel.

The Problem with Forever n’est pas tout à fait ce que je m’étais imaginé mais je suis tout de même ravie par ma lecture. C’est un YA extrêmement poignant. Je découvre avec beaucoup de plaisir JLA dans un registre plus grave et suis plus que prête à renouveler l’expérience.

par Mono9000
Never Never, Tome 1 Never Never, Tome 1
Colleen Hoover    Tarryn Fisher   
Véritable coup de cœur!
Ce livre est un petit chef d’œuvre, incroyablement addictif. Je n'ai pas pu le lâcher avant de l'avoir fini!
Ayant adoré Hopeless, de Colleen Hoover, j'ai fini par me laisser convaincre de l'acheter malgré le fait qu'il soit en anglais. De trop nombreuses lectures débutées en VO ont été abandonné et je désespérais d'un jour réussir à en terminer un... Mais là... Je l'ai lu d'une traite, en à peine deux jours! Remarque, vu le petit bijou que représente ce livre (enfin pour moi...), il n'y a rien d'étonnant. Comme je l'ai déjà dit, ce livre est terriblement addictif...
Dès les premières lignes, on est happé directement par l'histoire, on entre tout de suite dans le vif du sujet. Le scénario est incroyablement bien trouvé, j'ai juste adoré!
Silas et Charlie sont des personnages vraiment très intéressant, super attachant avec beaucoup de personnalité. Ils ne sont pas stéréotypés, sont juste parfait. J'ai adoré découvrir avec eux les éléments de leur passé, leur façon d'être, de penser...
En bref, un livre génial, avec un scénario imprévisible et bien pensé, beaucoup de suspense, de révélations, de retournements de situations, des personnages attachants et très addictif. Un gros coup de cœur, et un seul regret: le livre n'a que 145 pages...
Histoire éternelle Histoire éternelle
Liz Braswell   
J’ai adoré ce livre, tout simplement.
A la base, je l’ai acheté parce que je suis une grande fan de tout ce qui est Disney et contes. J’ai toujours aimé l’histoire de la Belle et la Bête et du coup, mon esprit d’enfant m’a carrément contrôlé pour cet achat. Et pourtant, j’avais tout de même une petite appréhension.

En effet, je me disais que ça allait être encore une réécriture sans vraiment d’originalité et pourtant, quelle erreur de jugement de ma part.

J’ai adoré du début à la fin. Je l’ai lu en deux jours et je n’ai pas su m’arrêter de lire.

Tout d’abord les personnages sont tels qu’on les connait et ça fait plaisir, car c’est ça aussi que j’aime dans la Belle et la Bête. Le fait d’avoir une héroïne indépendante, rêveuse mais qui a en même temps les pieds sur terre, qui ne se laisse pas faire et qui n’est pas au service de son prince. Et puis la Bête qui, sous son aspect terrifiant et son caractère bourru, a une bonté de cœur énorme. Il a juste énormément de difficultés à la faire sortir, mais grâce à Belle, il va y arriver. Ce duo est tellement touchant et inspirant.

Ensuite, l’histoire est juste parfaite. Déjà, je n’ai rien à dire sur l’histoire originelle. Parlons plutôt de ce qui a été rajouté. Je trouve que tous les nouveaux éléments s’accordent vachement bien ensemble, à croire que c’est ça l’histoire de base. Comme si, dans le premier jet, on avait juste omis de nous expliquer ce côté là de l’histoire : les magus et leur discrimination, la mère de Belle qui est enchanteresse et qui maudit la Bête …

Tout s’accorde à merveille, tout coule de source et c’est plutôt agréable à lire. C’est très paradoxal, car on a la sensation de relire quelque chose de connu, mais en même temps, de le redécouvrir totalement.

Par contre, j’aurais aimé que le méchant soit vraiment méchant. Sans trop en dire pour ne pas spoiler, dès le début, on comprend rapidement que ce personnage sera le méchant. Pourtant, j’ai trouvé son exploitation plutôt maigre par rapport aux autres nouveaux personnages comme Rosalind, la mère de Belle. C’est dommage, car la raison de sa folie est plutôt intéressante et j’aurais vraiment aimé qu’il soit beaucoup plus exploité en profondeur. Les horreurs qu’il commet sur ses sujets sont plutôt bien détaillés, on a ce côté effrayant bien présent, mais j’aurais préféré que ce soit encore plus accentué pour trouver cette dualité entre Belle, la gentillesse incarnée et ce méchant, tout le contraire.

Mais cela n’a pas entaché ma lecture, bien au contraire.

J’ai hâte de lire les autres réécritures de conte que cet auteur propose.

https://romyread.wordpress.com/2019/10/18/histoire-eternelle/

par Romane134
Cocky Bastard Cocky Bastard
Vi Keeland    Penelope Ward   
Coup de coeur absolu pour cette lecture légère, tendre, émouvante et pleine d'humour. Comment ne pas succomber au charme et à la persévérance de Chance ? Moi je craque !! Au point de ne pas lâcher le livre avant la fin. À dévorer sans modération.
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3