Livres
486 866
Membres
477 329

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Kushiel, Tome 2 : L'Élue



Description ajoutée par mantrisse 2010-03-21T15:16:06+01:00

Résumé

Vendue alors qu’elle n’était qu’une enfant, Phèdre nó Delaunay est devenue la propriété d’un noble qui a su reconnaître la marque rouge ornant son œil – le signe de Kushiel qui lui vaut d’éprouver à jamais le plaisir dans la souffrance. Un don unique et cruel faisant d’elle la plus convoitée des courtisanes et une espionne exceptionnelle.

Puis, pour sauver sa patrie d’une sombre conspiration, Phèdre dut tout sacrifier, et les poètes chantent aujourd’hui ses exploits. Mais les dieux n’en ont pas fini avec elle.

Si le peuple d’Angelin aime sa jeune reine, d’autres ne pensent qu’à lui ravir la couronne. Et les comploteurs qui sont parvenus à échapper à la colère des puissants ont plus que jamais soif de pouvoir et de vengeance…

Saga pleine de grandeur, de sacrifice, de trahisons et de conspirations machiavéliques, Kushiel dévoile un monde de poètes vénéneux, de courtisans assassins, de monarques assiégés, de seigneurs de guerre barbares… vu par les yeux d’une héroïne comme vous n’en avez jamais rencontré et que vous n’oublierez jamais.

Afficher en entier

Classement en biblio - 879 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Funambule 2010-09-07T13:01:07+02:00

Je l'aurais reconnu n'importe où.

- Phèdre ?

Sa voix. La voix de Joscelin, émue et incrédule; j'y entendis l'espoir qui veut croire contre tout espoir et mes yeux s'emplirent de larmes. Je fis un pas puis un autre encore; je tentai de dire son nom, mais ma voix brisée demeurait bloquée dans ma gorge. Puis il se mit à courir, courir jusqu'à être enfin là devant moi, et ses mains me saisirent, fortes, puissantes et vivantes, et l'instant d'après je me retrouvai dans les airs, portée par ses bras, les yeux baissés sur son regard incrédule. Riant et pleurant à la fois, je plaçai mes mains en coupe autour de son visage pour le couvrir de baisers.

- Oh ! Joscelin, Joscelin !

Ma propre voix haletait de tant de bonheur. Il me reposa à terre en me laissant glisser entre ses mains, enfouit ses doigts dans mes cheveux et m'attira contre lui.

- Jamais plus, jamais, jamais, jamais, Phèdre, je le jure, murmura-t-il entre deux baisers. Au nom d'Elua le béni, je le jure. Jamais plus je ne te laisserai, jamais. Prends mille clients si tu veux, dix mille, épouse Severio Stregazza, peu importe, mais jamais plus je ne te laisserai. ( Je levais la tête vers lui et il m'embrassa, longuement et avec fougue, jusqu'à ce que le désir et l'amour, plus violents encore qu'une dague dans le coeur, fissent tournoyer le monde autour de moi. Lorsqu'il me relâcha, je dus m'accrocher au devant de son gilet pour ne pas tomber, luttant pour simplement conserver mon équilibre. Nos regards se rivèrent l'un à l'autre. ) Tu es vivante, murmura-t-il, ses yeux du bleu d'un ciel d'été emplis d'étonnement.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

CAPTIVANT & ADDICTIF !

Une fois de plus, nous voilà plongé dans une Fantasy exaltante, nous déconnectant complètement de la réalité.

La magie a opéré de nouveau pour le deuxième tome de cette trilogie, où les intrigues et les trahisons intelligentes, retorses et scabreuses jalonnent les pages, nous entrainant dans cette quête, voire cette épopée de Terre D'Ange à la Serenissima; et dans bien d'autres lieux encore, frôlant les légendes et tutoyant les Dieux...

Phèdre ne sera pas épargnée, loin s'en faut !

L'Elue de Kushiel relève le défi de Melisande et la traque jusqu'aux Caerdiccae Unitae où de nouveaux complots, sacrifices et douleurs l'attendent.

Un tome différent du premier mais une héroïne fidèle à elle-même qui, par loyauté envers Ysandre et l'enseignement de Delaunay, va tenter de déjouer les manigances de ses ennemis aux risques de tout perdre au passage jusqu'à son bien le plus précieux, son coeur...

Littéralement séduite, un nouveau chapeau bas à l'auteure, je suis toujours subjuguée par son imagination précise et fertile et suis à jamais ADDICT de cette série ! A LIRE

Afficher en entier
Diamant

Il s'agit d'une excellente suite. La présentation de l'univers n'étant plus nécessaire, il est bien plus facile de suivre l'intrigue dés le début. Par contre, il faut mieux avoir tout les éléments de l'histoire du premier volume en tête pour bien suivre tout les méandres des enjeux politiques et la complexité des relations.

Le fait de voir Phèdre indépendante et maitresse de soi dés le début (la ou il avait fallu un tiers du premier roman pour que Phèdre s'émancipe de toute attache) est un réel plus au dynamisme de l'œuvre.

C'est aussi avec plaisir que l'on découvre de nouveaux personnages avec une mention pour les Chevalier de la Compagnie Phèdre que j'adore tout particulièrement.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Shamii 2019-12-14T10:23:51+01:00
Argent

L’élue de Kushiel, décidément Phèdre nous fait encore subir les foudre de son dieu!

Dans ce nouveau tome, on est parfois déchirés par son retour au service de Namaah sachant qu’on souhaite que sa relation avec Joscelin se poursuive et on sait que les 2 sont antagonistes .

L’héroïne part en quête de Melisandre, cette femme dont elle est complètement éperdue, ce qui je l’avoue m’a profondément agacée.

J’ai trouvé Phèdre assez cœur d’artichaut dans ce tome , bien que le précepte d’Elua le béni dise « aime comme tu l’entends » , personnellement je ne l’entendais pas bien...

J’en suis venue à m’attacher aux chevaliers de la section de Phèdre, ce sont des chenapans ingénus !

Dans sa quête de celle (Melisandre) qui souhaite la chute d’Ysandre, reine de terre d’Ange, Phèdre rencontrera bons nombres de péripéties, et on s’en doute, comme dans le premier tome, perdra beaucoup.( particulièrement des personnages auxquels nous sommes souvent attachés ).

J’ai voulu connaître la fin du tome qui pourrait s’arrêter là , mais je vois qu’il existe une suite ... j’hésite à me plonger directement dans le tome 3 de peur de me lasser ... il y a eu dans ce livre des choses avec lesquelles je n’étais pas d’accord et quelques longueurs parfois( qui étaient certes pour nous faire « patienter » et «  perdre la notion du temps comme l’héroïne »)

Une lecture qui reste moins prenante que le premier tome , sans doutes parce que nous sommes plus encrés dans l’univers de l’auteure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cedrian 2019-11-27T10:03:19+01:00
Commentaire ajouté par Lildrille 2019-10-10T10:38:57+02:00
Diamant

Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=28153

J'ai mis la note de : 19/20

Mon avis : Le tome deux se déroule un an environ après le tome un. Phèdre, devenue comtesse de Montrève, titre qui devait être dévolu à son ancien maître Anafiel Delaunay, commence à se lasser de sa vie tranquille et de l’amour indéfectible que lui porte Joscelin, le prêtre guerrier. Sa nature d’anguissette et d’élue de Kushiel, l’ancien punisseur du Dieu unique, ainsi que ses capacités d’espionne se rappellent vite à elle : Melisande, son ennemie et l’ennemie de la couronne est en liberté quelque part. La jeune femme est bien résolue à la trouver, même si elle sait qu’elle entrera dans un jeu qui finira par lui coûter cher.

Le début du roman est quelque peu douloureux : Joscelin souffre abondamment quand Phèdre lui dit vouloir reprendre du service en tant que courtisane et servante de Naamah, la déesse de l’amour. La jeune femme pense, à raison, qu’elle trouvera les informations souhaitées par ce biais et que son rôle d’espionne est loin d’être déterminé. Joscelin ne l’acceptera pas mais restera tout de même à ses côtés, en tant que servant de Cassiel, le Dieu auquel il a prêté serment. « Je sers et protège. Pas plus, pas moins » seront ses mots. Le personnage de Joscelin est très intéressant dans ce tome et exprime de nombreux questionnements ; des problématiques qui nous touchent et nous font réfléchir. Aimer veut-il dire bafouer ses principes et ses serments ? Est-il stupide de s’éloigner de Phèdre alors que celle-ci l’aime ? Le personnage de Phèdre trouble aussi en prenant du plaisir face à cette souffrance interne qu’elle porte à son bien-aimé. Joscelin s’éloigne ainsi inexorablement, allant chercher un soutien et une libération auprès des Yeshuites, une communauté croyant au Dieu unique et dont les préceptes sont bien différents de ceux de la religion d’Elua le Béni. Y trouvera-t-il le moyen de s’absoudre de ses péchés et d’accepter d’être un parjure pour rester auprès de celle qu’il aime ? Peut-on accepter l’autre quand sa nature profonde nous offense ? La fin du roman répond à ces questions et prouvent, une fois n’est pas coutume, que l’amour peut triompher de tout. Même si ce message peut paraître facile ou niais, les situations pour en arriver là ne le sont pas du tout et la relation entre Phèdre et Joscelin est loin des préjugés classiques. A la fois passionnante et romantique, leur histoire trouble, émeut et nous fait réagir.

Reprenant du service (et des clients), Phèdre, aidée de ses compagnons (trois hommes de la section de Phèdre*) et de Joscelin, découvre de nouvelles choses concernant Melisande et ses intrigues. Les pièces d’un grand puzzle commencent enfin à s’assembler. Tous les passages de recherche et d’enquête sont aussi captivants et envoutants, que les scènes sadomasochistes sont excitantes et cruelles. Ces dernières sont toujours bien écrites ; le vocabulaire bien choisi permet au lecteur d’imaginer comme bon lui semble, sans choquer les plus puristes d’entre nous avec des détails crus et qui n’auraient pas leur place ici. Phèdre est ainsi toujours la même, ses passions et plaisirs curieux sont partie intégrantes d’elle-même. Cependant, la jeune femme a du mal à s’accepter. Ces tiraillements renforcent sa personnalité et la rendent attachantes.

Les intrigues s’enchaînent à un rythme effréné, Phèdre se mettant en danger en dévoilant ses positions. La jeune femme continue également ses recherches à propos du destin tragique de son ami Tsingano Hyacinthe, emprisonné à vie avec le Maître du Détroit, la seule présence magique et indéchiffrable du livre. Ces mystères devraient être levés dans le tome suivant.

Ses investigations sur Melisande vont la mener à voyager de nouveau. Ce roman nous fait ainsi découvrir de nouveaux territoires, totalement inexploités dans le tome précédent. La découverte de la Sérénissima, qui rappelle étrangement et indubitablement Venise, est incroyable et fascinante. Le mode de vie est bien différent de celui de Terre d’Ange, d’où sont originaires no héros, et choque. Phèdre sera aussi amenée à découvrir l’Illyrie, l’île de Kriti et d’autres territoires hellènes dont les descriptions paradisiaques vont en faire rêver plus d’un. Les intrigues politiques sont très nombreuses dans ce tome et enflamment notre esprit.

Ce second tome nous permet d’en découvrir plus sur le monde imaginaire de l’auteure et sur les autres religions en jeu dans son univers. Les descriptions des modes de vie, des religions, des pratiques, des croyances des différents territoires donnent une crédibilité à l’histoire et permettent de mieux nous immerger. Les personnages rencontrés par Phèdre lors de ses péripéties sont charismatiques, marquants et la soutiendront dans ses aventures, pour notre plus grand plaisir. Joscelin, comme le Sam du Seigneur des Anneaux, apparaît comme essentiel et comme le héros sans qui rien ne serait possible.

Le rythme de ce roman est bien organisé : les enquêtes, combats, voyages et révélations s’enchaînant comme il faut, ne lassant jamais le lecteur, étonné d’être arrivé aussi rapidement au bout d’un livre de presque un millier de pages. Le suspense est palpable, chapitre après chapitre et laisse un étrange goût d’histoire incomplète tant que l’on n’est pas arrivé à la fin du livre.

Les personnages secondaires sont toujours aussi nombreux mais nous paraissent bien plus familiers. Le monde étant bien installé dans le premier tome, la lecture de la suite n’en est que bien plus aisée, malgré quelques découvertes en cours de route. L’auteure talentueuse nous fait voyager, rêver, souffrir, rire et nous touche en plein cœur grâce à ses nombreux personnages, ses intrigues ensorcelantes et son écriture bien ficelée.

* Groupe militaire créé et formé à la fin du tome un.

Afficher en entier
Or

Une très bonne suite à cette série Fantasy. Ce livre est plein d’aventure et d’action.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elycya 2019-06-01T11:26:00+02:00
Argent

Mon avis est à peu près le même que pour le premier tome : 400 pages d'intrigues politiques dans lesquelles j'étais totalement perdue, rupture dans la narration avec un évènement grave et accélération du rythme jusqu'à la fin. J'ai quand même apprécié ma lecture mais je pense faire une pause avant d'entamer le tome 3.

On découvre un peu plus l’Europe imaginée par Jacqueline Carey ainsi que d'autres peuples et j'ai trouvé ça très plaisant.

L'histoire est très bien écrite et j'ai quand même envie de savoir le fin mot de l'histoire. Spoiler(cliquez pour révéler)Pourvu que Mélisande Sharizai meurt enfin !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bouboush45 2019-04-16T19:14:20+02:00
Diamant

Une excellente suite, j'ai dévoré ce tome. Phèdre est plus mature, maitresse d'elle-même et sait ce qu'il lui reste à faire. Dans ce tome Joscelin est plus en retrait, toujours dans la rancœur, mais l'histoire est tellement bien rythmée qu'à aucun moment on se dit que c'est trop lent. Et au contraire, tout au long du livre on est pris dans une toile de suspense. Une course contre la montre absolument épique. Spoiler(cliquez pour révéler)Le moment le plus triste, vous en conviendrez, la mort de Fortun et Remy. Je ne m'y attendais absolument pas, j'aimais beaucoup Fortun.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lost-library 2019-03-25T22:06:36+01:00
Diamant

(chronique de 2012) Que dire... Que dire...

J'ai lu ce livre en deux "périodes" séparées par presque 6 mois d'intervalle. Le début n'est plus tout frais, alors on va essayer de faire marcher ce bel outil qui est la mémoire. Delaunay dirait d'ailleurs qu'il faut la faire travailler ! L'avis sera peut-être un peu court par rapport à tout ce qu'il y a à dire...

L'écriture est toujours aussi riche. Les chapitres plutôt court nous évitent des longueurs dans l'action. Le suspense se renouvelle toujours. L'histoire est entrainante.

Les personnages, même les secondaires, sont travaillés avec soin. Ils ont leur propres caractères et aspirations. Loin de faire de la figuration, ils ont tous un rôle plutôt défini même si on le les voit que peu. Les conspirations parfois silencieuses peuvent rester un long moment tues. Le suspense est là, et les rebondissements placés avec soin l'accompagnent.

On retrouve donc Melisande et Phèdre pour une partie d'échec où la victoire offrira le trône de Terre d'Ange. Tout en complot, Melisande nous dévoile une fois de plus la finesse de son esprit et toute le machiavélisme qui va avec. Personnage complexe, envoutant comme dangereux, dénué de conscience, avec pour atout de faire succomber Phèdre quand bien même la jeune femme ne le voudrait pas. On en vient à l'aimer puis à la détester. Tout comme l'héroïne, on est partagé entre ces deux sentiments.

Toujours aussi complexe, on voyage à nouveau dans différentes contrées inspirées grandement de l'Europe, et de notre monde. Après La Serenissima, arrêt qui prend une grande partie du récit et qui reste relativement important surtout pour la fin des évènements. On parcours, notamment des iles, qui donnera lieu des rencontres avec des pirates.

(Mon avis personnel : la carte de ce "monde" ressemble à l'Europe ainsi que les noms associés; Alba et Eire pour l'Angleterre et l'Irlande, la nomination Pictes pour le peuple y vivant, le visage peint en bleu... Aragonia pour l'Espagne, Caerdiccae Unicae pour l'Italie, La Serenissima prenant la place de Venise et étant une ville de canaux, la prison bien que dans la mer d'où un seul pont permet l'accès et dont on ne peut s'échapper n'est pas s'en rappelait la prison, le pont des Soupirs et le palais des Doges... Menekhec figurant pour le Maroc... J'arrête la liste là, mais nombre de termes ont des consonances que l'on peut associé facilement à un pays ou un autre.) Cours de géographie/histoire mis à part...

On poursuit avec une Phèdre qui reprend les services de Naamah. La jeune femme ne sera pas épargner. Elle connaitra l'ombre et la lumière, des lieux confortables aux plus lugubres. Les scènes d'érotisme et SM sont beaucoup plus rares que dans le premier tome et se trouvent majoritairement au début du livre. L'autre moitié étant consacrée à sauver la peau de la Reine Ysandre de Courcel. Et démanteler tous les complots et conspirations visant à détruire Terre d'Ange.

Joscelin disparait aussi pour une grande partie du livre. N'étant toujours pas d'accord avec la philosophie de Naamah. On passera le fait qu'on a envie de les frapper tous les deux pour qu'ils se déclarent et mettent les choses au clair. Ce départ qui tourmente notre Phèdre la fait réfléchir quant à ses sentiments. Le jeune homme en fait de même dans son coin, et comprend qu'il peut accepter certains sacrifices pour nous laisser une belle surprise à la fin du livre. Aime comme tu l'entends, n'est-il pas le précepte clé d'Elua le Béni?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par triskeliga 2019-02-11T13:45:58+01:00
Argent

Reprise de la série Kushiel que j'avais mise de côté ..... plutôt au fond d'un grenier vu le temps écoulé pour commencer ce tome 2

L'aventure a été bonne puisque une bonne partie se déroule à Venise version Fantasy et que j'adore cette ville au niveau historique et architectural. Donc une belle balade avec une intrigue prenante même si l'héroïne ne m'attire toujours pas, je n'attendrai pas autant pour connaître la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kerco 2019-02-06T01:03:03+01:00
Diamant

Mon livre préféré, je sais que les goûts de chacun diffère mais il sera le votre une fois fini.. phèdre et Jocelyn cst juste incroyable.. au faite le plus remarquable dans ce livre à mon avis c’est l’ecrIture d’une excellence que nous avons l’impression d’être projeté littéralement dans le livre.

Un voyage Qui nourrit notre imagination juste magnifique !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lindorie 2018-10-22T14:44:28+02:00
Lu aussi

J'ai beaucoup aimé la tournure des événements. Bien que j'aimais le personnage de phèdre, il me plait d'avantage après ce tome. Malgré les difficultés, elle fais preuve d'une force et d'une détermination incroyable. Melissande a beau être cruel, elle est également un des personnages qui m'a le plus plut. On se retrouve comme phèdre à l'aimer et à la haïr à la fois. La relation entre elles deux est très captivante. Josselin quand à lui reste un peu trop dans l'ombre je trouve. J'aurais aimé qu'il s'affirme un peu plus.

Sinon l'intrigue et tout simplement pleine d'action, de suspense et de complot, tout ça magnifiquement bien jaugé.

Je recommande vraiment cette saga, et je ne doute pas que le prochain tome seras à la hauteur des deux premiers.

Afficher en entier

Dates de sortie

Kushiel, Tome 2 : L'Élue

  • France : 2014-07-11 - Poche (Français)
  • Canada : 2009-06-16 (Français)
  • Canada : 2014-08-01 - Poche (Français)
  • USA : 2002-04-06 (English)

Activité récente

Anah28 l'ajoute dans sa biblio or
2019-12-14T19:21:58+01:00
Faf01 l'ajoute dans sa biblio or
2019-11-03T20:29:32+01:00

Titres alternatifs

  • Kushiel's Legacy, Phèdre, Book 2 : Kushiel's Chosen - Anglais
  • Kushiel's Legacy, Book 2 : Kushiel's Chosen - Anglais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 879
Commentaires 105
Extraits 19
Evaluations 239
Note globale 8.91 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode