Livres
486 350
Membres
476 282

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Kyan Rogh, Tome 1: L'Artéfact insoupçonné



Description ajoutée par Selrakian 2018-11-05T19:41:50+01:00

Résumé

Cette légende se déroule sur la terre d'Hashkaria, contrée où l'acier, la magie et le savoir cohabitent.

Ce qui aurait dû être oublié à jamais ressurgit par l'insatiable soif de pouvoir qu’est celle de l’homme, menaçant le fragile équilibre de tout ce qui est.

Le Roi Elhmor l’usurpateur, Kerek Galdine, mage noir d’Idhelheim, sont de ceux qui convoitent le Manuscrit des Anciens.

Tandis que Khaynes le Roi Sanglant se prépare à l’invasion et à la destruction de toute chose, les royaumes de Chyldérie et de Maravie se livrent encore leurs futiles querelles.

Une poignée d’êtres, à la convergence improbable, à la force et aux intentions imprédictibles, se lancent alors dans une quête dont l’issue pourrait à jamais changer la face du monde...

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 lecteurs

Extrait

"Jadis, il fut un temps où les dragons existaient en nombre, régnant dans les cieux, surveillant le monde pour

Yarakin, le dieu du ciel et du vent. Ils n’étaient pas que de simples animaux. Malgré leur vie sauvage, ils étaient dotés d’une rare intelligence, dont peu d’hommes aujourd’hui ont connaissance. Leur force et leur majestuosité fascinaient les hommes au point que certains leur vouèrent un culte inconditionnel. On érigea nombre de temples sur les sommets des montagnes et des religions - fort sectaires - émergèrent partout de par le monde. Mais les dragons, bien que protecteurs des hommes, se méfiaient de ces idolâtres fanatiques, qu’ils considéraient comme dangereux. Ils pressentaient quelque chose..."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

« L’artefact insoupçonné » de Charles Chehirlian est le premier tome d’une saga de fantasy intitulée Kyan Rogh. Elle s’inscrit au sein d’un ensemble plus large : « Les chroniques de l’Anahsmut ». Il m’a été conseillé par une des premières chroniqueuses de « La paysanne ».

L’histoire.

Dans le monde de l’Anahsmut, plusieurs événements se produisent qui présagent de grands bouleversements. Le royaume de Hellbard prépare une invasion de grande ampleur contre les royaumes voisins, dont le puissant royaume des Brumes. Celui-ci, jusqu’alors insignifiant, dispose maintenant d’une armée absurdement puissante, capable de conquérir le monde entier, obligeant ses voisins à revoir leur stratégie pour survivre. Dans le même temps plus au sud, des complots se mettent en place pour déclencher une guerre entre les deux principales puissances du continent, la Chyldérie et la Maravie où à tout le moins les empêcher de s’unir. Tout ceci annonce le retour d’un artefact très puissantque tout le monde avait oublié, donné par le dieu Kayn Rogh lui-même.

Les personnages

Il est difficile au début de déterminer quels sont les personnages importants du roman tant les histoires parallèles sont nombreuses. Certains que l’on croit majeurs ne restent en fait qu’un temps puis disparaissent, parfois définitivement tandis que d’autre prennent de l’envergure au cours du déroulement du récit. Toutefois, au fur et à mesure de la lecture, on finit par en distinguer quelques-uns.

— Emiaelle : c’est une guerrière très efficace et une grande amie, voire une confidente de la reine Irida de Chyldérie.

— Noyl : jeune mage dont la passion est d’inventer de nouveaux mécanismes.

— Gaalien : c’est le mage le plus puissant du monde. Il est le premier à comprendre ce qui est en train de se produire.

— Aranas : redoutable sorcière qui par le passé a tenté de détruire la Chyldérie.

On peut ajouter aussi au titre des personnages importants, les différents membres des familles régnantes des principaux royaumes qui jouent un rôle majeur dans l’histoire.

L’univers

L’histoire se déroule dans l’ouest du continent principal. Trois États ont une importance particulière, les royaumes de Chyldérie, de Maravie et celui des Brumes. Mais le monde s’avère beaucoup plus riche. Les pays sont variés tant en géographie, coutumes ou structure. Ce monde dispose aussi d’une mythologie et d’une histoire, ainsi que de ses territoires si lointains qu’ils en deviennent légendaires.

La magie est présente dans cet univers. Un État est même dirigé par un conseil de mages. Et d’ailleurs, le sujet de ce cycle est un artefact magique d’une puissance extrême donné aux hommes par le dieu Kyan Rogh lui-même, et détenant une partie de son pouvoir.

L’histoire

La narration n’est pas menée de façon linéaire. Au premier abord, elle peut paraître embrouillée. Et c’est vers la fin que tous les éléments se mettent en place et que l’on en comprend tous les tenants et les aboutissants. Au début, l’histoire va suivre les aventures de plusieurs personnages qui vivent leurs aventures indépendamment, sans que l’on comprenne ce qui les rattache entre eux. À cela se rajoutent quelques retours qui éclairent sur des événements passés fondamentaux pour appréhender le présent de l’histoire.

Le style

Tout comme le plan de l’histoire, le style de l’auteur se montre original. Il pousse la syntaxe et la grammaire dans ses retranchements, donnant à la narration un aspect un peu vieillot, légèrement poétique, qui se révèle agréable à lire et nous immerge davantage dans l’ambiance féodale de ce monde.

Enfin, pour ceux qui en connaissent le concept, l’histoire comporte – en plus de multiples rebondissements – un magnifique « hareng rouge » qui m’a totalement bluffé.

Mon avis

Quand j’ai commencé la lecture, j’ai été un peu perdu dans la multiplicité des personnages. Sans compter les retours en arrière que rien n’annonce, les chapitres ne comportant pas en effet de repères temporels. En particulier, à un moment, il m’a fallu plusieurs chapitres avant de comprendre que la narration venait de faire un saut de plusieurs siècles dans le passé. Au stade de l’histoire où il se produit, il n’a cependant pas entraîné de perte du fil du récit. Et plus tard, j’avais saisi les mécanismes de l’histoire et compris ce qu’évoquait ce genre de passage avant même leur fin.

Le principal défaut de ce roman reste cependant la longue mise en place de l’univers au début, malgré tout indispensable à la compréhension de la suite. Heureusement, cette introduction se révèle pleine d’action. Par endroit, elle constitue même une nouvelle histoire enchâssée dans la trame principale.

Toutefois, au fur et à mesure que la narration progresse, les éléments se positionnent à la manière d’un puzzle et la lecture s’en trouve facilitée. En fin de compte, nous avons un récit complexe comme je les aime avec des personnages variés et qui offre aussi bien de l’action que des scènes plus reposantes, voire par moment, romantiques. Et la surprise est souvent au rendez-vous.

Un autre aspect qui m’a également bien plu est qu’il échappe aux clichés du genre. Le héros n’est pas un garçon de ferme, héritier d’un illustre ancêtre et qu’une prophétie a désigné comme le seul sauveur du monde. D’ailleurs, il n’y a pas de héros à proprement parler. Certains rôles s’avèrent plus importants que d’autres – Irida et Emaelle en Chyldérie, Korgh et Taros en Maravie, ou encore Gaalien – mais aucun ne semble prendre la prééminence sur les autres. D’ailleurs, certains personnages, si on les rencontre assez tôt dans l’histoire, révèlent leur importance assez tard.

C’est donc un roman peut-être un peu délicat à appréhender, mais si riche, foisonnant en action et en rebondissement, en individus intéressants avec une trame complexe. Une réussite.

Afficher en entier
Or

Tout d'abord je tiens à remercier l'auteur pour l'envois de son livre en Service Presse.

J'appellerais ce premier tome comme un tome de mise en place, car il était très descriptif en nous présentant tout les personnages, et la mise en place de l'histoire.

Les cartes au début du livre nous aident pour pas que l'on se perde au fur et à mesure des chapitres.

Ce fut une bonne lecture mais j'attends la suite.

Afficher en entier
Diamant

Hello mes pandas ! J'espère que vous allez bien ! Merci à l'auteur de m'avoir sollicité pour la lecture de son livre, je suis vraiment ravie de pouvoir lire ce gros pavé qui me semble vraiment intriguant !

En commençant le livre, j'ai trouvé que l'auteur a su caler un univers riche autant géographiquement que politiquement, bref, il a tout imaginé. J'ai eu un peu de mal à m'y retrouver parfois mais j'ai bien aimé cette lecture. 

Au fil de ma lecture, des détails apparaissent et plus ils apparaissent plus je suis en emportée dans la lecture de ce roman. J'ai surtout été prise par les cartes au début du livre, l'auteur a su me séduire avec ces cartes, j'ai vu que l'univers au niveau de ces cartes étaient bien imaginées, et surtout le réalisme de ces cartes m'a impressionnée. Les personnages sont très bien travaillés, on est avec eux tout au long de l'histoire, on les suit, on ressent ce qu'ils ressentent. La descriptions des personnages est vraiment poussée dans le sens où meme les tenues et les caractères sont décrit à un tel point qu'on arrive tout de suite à s'imaginer le personnage !

J’ai eu un  coup de cœur pour Korgh et toutes ses péripéties. J'ai beaucoup aimé le suivre dans ses aventures, il y a meme des moments ou je me suis mise à sa place tellement son personnage a apporté quelque chose à ma lecture. Par contre, j'avais deviné quelques éléments concernant la bataille de Fort Tyrslak, j'ai bien aimé certains passages de cette bataille et les nombreux imprévus que l'auteure nous a réservé ! J'ai pas décroché du livre pendant les chapitres sur la bataille pour tout vous dire ! 

J'ai été ravie de lire la plume de l'auteur, car il a su capter et dompter ce besoin de curiosité par rapport à son histoire, tous les détails intriguant qu'il délivre au fur et à mesure de son roman donne envie de savoir, de découvrir cet univers, de pouvoir y rentrer et de ne plus jamais en sortir. J'ai vécu une sacrée aventure qui mérite vraiment d'être vécue. Ce roman est juste une pure merveille. J'ai été triste de devoir quitter ce beau monde mais j'ai été ravie d'entrer dans l'univers de l'auteur. J'ai hâte de savoir la suite si 'il y a.

J'attribue la note de 18/20 à ce roman qui m'a donné des étoiles dans les yeux et qui a su me captiver et me donner envie d'aller découvrir des contrées inconnues ! Je recommande ce livre ! 

Afficher en entier

Un royaume où les secrets sont loi. Un royaume où le roi est un usurpateur. Où Eminaelle, grande guerrière est prête à tout pour protéger sa noble amie. Quel rapport? me direz-vous. Un secret qui peut coûter des vies. Des vies qui se perdront par cupidité. C'est ainsi que cela se passe dans les royaumes fantastiques. Des vies pour un objet bien secret. Que représente t-il? Pourquoi tant de détermination à l'acquérir?

Nous assistons à des batailles rudes. Parfois des batailles-éclair menées par des hommes, des personnages fantastiques. Dans un monde quasi féérique où les royaumes convoitent le même objet. Des trahisons. Des alliances plus ou moins respectées. Des mésalliances. Le rythme est soutenu. Des rebondissements qui mettent en lumière l'âme de l'homme. Pas forcément le côté sympathique. Nous apprenons l'origine des onze royaumes. Une histoire magique. Magnifique. Digne des grandes salles de cinéma. Les descriptions sont détaillées et belles. La lecture est addictive tant les évènements sont nombreux et titillent notre curiosité. La magie des mots. La magie des lieux nous emportent dans ce monde fantastique et nous adorons.

Kyan Rogh - L'artéfact insoupçonné nous présente des mondes incroyables. Des mondes où la paix est chèrement acquise. Des mondes où la paix et la guerre se vivent avec la même passion. Avec la même frénésie. C'est un roman fort. Beau. Un roman qui permet de chercher avec des personnages incroyables, entiers, forts, l'artefact insoupçonné.

Afficher en entier
Lu aussi

En commençant la lecture de ce roman, il m’a fallu un petit temps d’adaptation. En effet, le moins que l’on puisse dire, c’est que Charles Chehirlian a créé un univers extrêmement riche. Il l’a imaginé en tout point : politique, géographique, culturel, religieux, etc.

C’est la première fois que je vois un monde aussi poussé. L’auteur a fourni un travail impressionnant. Tout est abordé avec une multitude de détails. On sent qu’il souhaite apporter de la consistance, de la cohérence voire du réalisme à son travail. Il n’hésite pas à ajouter des extraits d’œuvres que l’on pourrait lire si l’on était réellement un habitant de ces contrées. Des cartes sont aussi disponibles au début du livre.

Certains chapitres sont d’ailleurs réservés exclusivement à narrer des légendes ou des événements historiques. De fait, la prise en main du récit peut être un peu laborieuse mais accrochez-vous car de nombreuses surprises vous attendent.

Dans ce contexte, les personnages ne sont pas non plus en reste. Eux aussi sont très bien décrits, que ce soit aux niveaux des caractères, des dialogues ou même encore de leurs tenues ! Certains sont détestables, d’autres attachants ou charismatiques. Tel leur monde, ils sont hauts en couleur.

J’ai eu un gros coup de cœur pour Korgh et toutes ses aventures. Même si j’avais vu venir certains éléments de la bataille de Fort Tyrslak, j’ai adoré ces passages et les imprévus que l’auteur nous avait réservés. Je n’ai pas pu lâcher le livre durant ces chapitres.

Mais d’autres protagonistes sont également venus ravir ma lecture et mon imagination.

Néanmoins, je pense que si vous souhaitez débuter ce roman, il faut s’accorder du temps et des sessions de lecture suffisamment conséquentes. En effet, d’un chapitre à l’autre, l’histoire ne se déroule par toujours au même endroit ni avec les mêmes personnes. Nous suivons aussi plusieurs royaumes et leurs relations avec les peuples voisins. C’est un univers complexe. Il faut être attentif pour ne pas se perdre.

C’est également une lecture immersive et passionnante. Si le nombre de détails délivrés peut faire peur, l’écriture de l’auteur n’en ait pas moins agréable à lire. De plus, le rythme s’améliore au fur et à mesure que l’on tourne les pages.

Par rapport à mes goûts littéraires, j’aurai quand même apprécié avoir un peu moins d’informations car j’étais parfois un peu déstabilisée par celles-ci.

De fait, l’histoire met du temps à se mettre en place. Les personnages sont de plus en plus nombreux. Les intrigues se multiplient. Ce point ne m’a pas dérangé car l’action reste toujours assez présente. Une fois que j’étais plongée dans ce livre, je n’ai pas vu le temps passé.

Toutefois, on ne sait pas toujours où l’auteur veut en venir ce qui peut paraître un peu frustrant. Certains éléments viennent titiller notre curiosité et ne trouvent pas de réponse immédiatement. Il faut se laisser le temps pour apprécier pleinement cet univers et comprendre ses rouages.

De façon générale, j’ai vraiment adoré ma lecture et je suis plus que curieuse de lire la suite. Cet univers est prometteur. Une fois imprégné, il est difficile de le quitter.

Merci à Charles Chehirlian pour sa confiance et l’envoi de ce beau bébé !

Afficher en entier

Date de sortie

Kyan Rogh, Tome 1: L'Artéfact insoupçonné

  • France : 2018-11-26 (Français)

Activité récente

Fenkys l'ajoute dans sa biblio or
2019-08-22T08:00:38+02:00

On en parle ici

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 6
Commentaires 5
Extraits 2
Evaluations 3
Note globale 9 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode