Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de l-mdjb : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Addicted to You Addicted to You
Amélie C. Astier    Mary Matthews   
Car ce duo d’auteurs (drôles de dames de choc) a encore une fois relevé un défi de taille : parler d’un sujet d’addiction pas drôle en arrivant à le transformer en toile de fond d’une magnifique histoire d’amour.

Seth est un des piliers de la fraternité Sigma Alpha Psi, communauté de sportifs.
Champion de basket et joueur émérite, il collectionne autant les titres que les jolies filles dans son lit.
Ce “Don Juan” accumule les coups d’un soir et semble vivre sa vie d’étudiant de 20 ans en la croquant à pleines dents.

Malgré les mises en garde de ses copains et de son coach sportif sur son comportement, il n’en tient pas compte et continue à mener sa “petite vie tranquille”.

Et un jour, il fait la rencontre de Memphis : petite jeune femme frêle (en apparences), toute habillée de noir des pieds à la tête, elle fait partie de la sororité des Crows, les gothiques du campus.

Alors qu’elle est à l’exact opposé de ses goûts en matière de femmes habituellement, elle va lui taper dans l’oeil et l’intéresser car elle semble lui résister.

Mais sous des dehors bien froids, Memphis est irrémédiablement attirée par ce beau sportif qui la surplombe et qui la charme.

Sauf que Seth cache de biens lourds secrets et problèmes, qu’il est le seul à pouvoir résoudre.

Ils ont bien plus de points en commun qu’ils ne le pensent, de par leur passé ou leurs familles.

Est ce qu’une attirance et des sentiments peuvent suffire à faire remonter à la surface quelqu’un qui se noie dans une vase de dépravation et d’addiction ?

Est ce que des sentiments peuvent suffire à soutenir une personne aimée et l’aider à s’en sortir ?

Vous le saurez en lisant l’histoire de Seth et Memphis.

⇒ Personnellement j’ai juste ADORE cette histoire, qui sort des sentiers battus.

Il fallait oser le pari de parler de l’addiction et du parcours du combattant que c’est d’en sortir, sans tomber dans le “patho” ou en faire des caisses dans le larmoyant.

C’est un pari réussi haut la main !

Seth et Memphis sont un couple magnifique, qui démarre mal dans leur relation mais rapidement on se rend compte de la force de leurs sentiments et on s’attache à ces deux là.

Seth en particulier est un personnage déstabilisant et original : ce coureur de jupons cache bien des facettes sous ses dehors de “queutard” et c’est un homme intelligent, sensible, romantique … que nous découvrons au fil des pages.

Un homme dont on ne peut que tomber “amoureuse” et qui nous charme irrémédiablement.
Sa force de caractère force le respect !

Memphis aussi est un personnage haute en couleurs (malgré son amour inconditionnel du noir) : malgré une enfance pas toujours évidente, elle a réussi à surmonter ses démons et représente un vrai soutien, un vrai pilier pour Seth.

Ce livre est une pépite, un message d’espoir et d’amour, une ode à la seconde chance et au pardon.
C’est aussi une belle leçon de courage : quand on veut … on peut !

Vraiment une belle lecture, qui nous donne à réfléchir et à nous questionner un peu plus loin qu’une simple belle fin.
The Book of Ivy, Tome 1 : The Book of Ivy The Book of Ivy, Tome 1 : The Book of Ivy
Amy Engel   
Mon avis sur…
L’histoire
Autant vous prévenir, cette chronique risque de partir dans toutes les sens, un peu comme mon cœur qui s’est fait bourlinguer à gauche et à droite pendant ma lecture. Ce que je peux vous assurer, c’est que c’est un livre aussi génial que frustrant (et comme là je suis, vraiment, très frustrée, c’est vous dire à quel point il est magique !).
On s’immerge dès les toutes premières pages dans le monde post-apocalyptique créé par Amy Engel. Après une guerre nucléaire. On en apprend plus sur les nouvelles règles mises en place : le conflit entre les deux familles, les mariages forcés… Et qu’est-ce qu’on peut détester, tout comme Ivy, les Latimer, familles ennemies depuis des générations ! Puis, on découvre que tout n’est pas noir ou blanc, mais que cet univers est teinté de nuances, tout comme Ivy va finalement le réaliser.
Ivy est une jeune femme qui, au départ, souhaiterait être aussi forte que sa grande sœur Callie, celle qui, initialement, devait s’occuper des Latimer et en particulier du fils, Bishop. Puis, au fil du roman, elle va ouvrir les yeux, non seulement sur lui et son père, mais également sur sa propre famille. Je l’ai trouvée courageuse, sensible, timide et prête à tous les sacrifices pour ceux qu’elle aime. C’était une déchirure que de l’abandonner à la fin de ce livre.
Bon… sinon y a Bishop. Non. Sinon y a BISHOP ! Le Bishop charmant ! Le meilleur Book Boyfriend au monde ! Non, je n’exagère pas ! Damn, il est tellement parfait : beau, sexy, téméraire, humain, honnête, droit… Le genre qui ferait fondre même un bloc de glace en plein pôle Sud (contrairement à ce qu’on croit, c’est là qu’il fait le plus froid). Bref… Vous avez compris : je l’ai adoré. Et pour le coup, l’abandonner fut une réelle torture. Surtout de la sorte ! Amy Engel est une sadique… une vraie, une pure, une dure !
Dans les personnages secondaires, nous avons le père d’Ivy, un homme froid, distant, prêt à tout pour accéder au pouvoir et même à sacrifier sa propre fille. Plus on avance dans le livre et plus on le déteste, à mesure qu’on découvre qui il est réellement.
Puis, il y a Callie. Alors là, je n’aurais qu’une phrase pour elle : Callie, JE TE HAIS !!!
Voilà, c’est dit. Y a pas à dire : on se sent mieux après.
Parlons un peu histoire et action : autant vous le dire tout de suite, on ne s’ennuie pas une seconde dans ce roman. Et on est tellement pris que la fin arrive bien trop vite ! On suit Ivy dans la découverte de sa nouvelle vie de femme mariée, où elle doit mettre en place le plan établi depuis longtemps par son père. La tension augmente à chaque page du livre, pour finir en apothéose à sa toute fin… et QUELLE FIN ! Le genre qui vous donne envie de traverser les océans pour aller trouver l’auteur et mettre tout en œuvre pour lui soutirer les informations sur le tome 2 ! Sérieusement, c’est presque de la torture ! Surtout quand on apprend que cette suite sort en VO en novembre 2015 ! *PAN ! *
Bref, vous l’aurez compris : « The Book of Ivy » est une lecture totalement addictive, palpitante et haletante. Je l’ai refermé à la limite de pleurer toutes les larmes de mon corps, mais surtout avec la furieuse envie de tout casser chez moi.
C’est un roman que vous ne pourrez tout simplement pas lâcher dès l’instant où vous l’aurez ouvert. Un gros coup de cœur chez Lumen qui réussit là l’exploit que, sur quatre livres lus chez eux en ce début d’année, c’est le troisième Coup de cœur/Coup-de-poing/Coup de foudre !

L’écriture :
La plume d’Amy Engel est fluide tout en étant délicate. Elle parvient à nous toucher en plein cœur et on s’attache si facilement à ses héros au fil du livre, qu’on ne veut plus les abandonner. Elle décrit parfaitement les sentiments qui évoluent au fil des pages, en même temps que la réalité de la société se dévoile. Et des personnages qu’on adore au début, on en vient à la haïr à la fin, et inversement. Sa plume est tout simplement parfaite… et elle vous chamboulera à coup sûr !

Et si vous doutez encore de l’acheter, voici 15 raisons qui vous feront courir jusqu’à vote libraire :
Pourquoi faut-il avoir Ivy dans sa bibliothèque ?
1. Bishop.
2. Il y a un max d’action.
3. Bishop.
4. L’héroïne est vraiment touchante.
5. Bishop.
6. La société créée par Amy Engel est particulièrement saisissante de réalisme.
7. Bishop.
8. Les pages se tournent toutes seules tant on est happé par l’histoire.
9. Bishop.
10. On en ressort totalement chamboulé.
11. Bishop.
12. La couverture est juste sublime.
13. Bishop.

Les Els, Tome 1 Les Els, Tome 1
H. Roy   
Cela fait près de quatre ans que l’auteure nous parle de son roman, et quatre ans que j’ai suivi son parcours sur sa page Facebook !! D’autant plus que j’ai eu occasion de la rencontrer bien avant la sortie de son roman. Pleins de raisons pour me ruer sur son romans dès sa sortie.
Une fois le livre en main je n’ai pas pu le dévorer. Et quelle lecture époustouflante. Ce fut un coup de cœur pour moi.
Autant vous dire tout de suite que la plume de l’auteure est très fluide et addictive surtout. On ne voit pas les pages défilées. Il a été dévoré en 3 jours à peine. Alors prévoyez d’être accro dès la première page et de ne plus pouvoir et vouloir le refermer avant d’être à la toute dernière phrase.

Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce roman est que l’auteure nous fait rentrer dans le vif du sujet.
L’héroïne Connor, va apprendre très vite que c’est une ELS, une évolution des humains dotés de certains pouvoirs, certaines forces et caractéristiques propres à chacun. Les Els sont traqués et tués par des Prédateurs qui sont bien évidemment leurs ennemis. Mais Connor est bien plus qu’une ELS ordinaire mais je vous laisse découvrir par vous-même ce que c’est.

On la suit donc dans sa vie de lycéenne auprès de ses amies Fiona et Naomi. Mais pas facile de voir jongler entre sa vie d’humaine normale et sa vie de Els qui l’ont amener à s’entraîner chaque jour. Mais pour cela elle va être épauler par Juliette son Guide. Grâce à elle et son expérience et passé, on va en apprendre plus sur les Els et les Prédateurs. C’est un personnage joyeux qui cache bien son jeu celle-ci détient un lourd passé pas toujours heureux. Elle va être un pilier pour Connor, elle sera son amie, sa confidente, son alliée, qui est toujours présente pour l’aider dans son apprentissage de ses pouvoirs et a canaliser ses émotions. Car il faut dire que Connor n’a pas sa langue dans sa poche, elle a un caractère très fort et gare à vous si vous avez affaire à Connor.
Avec Juliette, Connor va être épauler par Evann (Ahhhh Evann mon chouchou depuis sa rencontre <3) qui est en fait son Gardien. Mais Connor et Evann ne vont pas arrêter de se chamailler. Mais au delà de ses chamaillerie on sent que les deux s’attirent mais ne se l’avouent pas. Bien que de prime abord il est quelque peu hautain, froid et assez distant, on sent qu’au fond il est attachant, avec un d’or. Pour ma part je suis tombé sous son charme dès que je l’ai rencontré. Malgré ses airs de « rebelle » Evann cache des secrets douloureux qui vont bouleverser notre petit coeur fragile. On sent en tout cas, que son rôle de Gardien auprès de Connor est très important pour lui, il ne le prend pas à la lègère et au fil des pages on comprend pourquoi.
Mais sa relation avec Connor va être semer d’une embûche et de taille (quoique pour moi elle ne l’es pas) : Meyer ou M pour les intimes En effet, M est le meilleur amie de Connor, mais pour une raison inconnu pour Connor celui-ci a pris ses distances, mais son retour va être sans conséquences et une certaines rivalité va entrer en jeu en M et Evann et dans le cœur. On sent qu’un triangle amoureux va s’installer mais pour ceux qui n’aime pas les triangle amoureux ou pour qui cela pourrait agacer, sachez que c’est très secondaire dans le roman, l’auteure ne s’y attarde pas beaucoup. Et c’est ce que j’apprécie car bien qu’il y ait de la romance, l’auteure se centre plus sur l’apprentissage et la découverte du monde des Els par Connor. Tout comme nous l’apprenons à travers ses yeux. M au contraire m’a beaucoup agacé par sa distance, ses mots parfois durs, bien qu’on sache pourquoi par la suite mais son attitude et comportement n’explique pas tout. Un ami pas très fidèle et fiable bien qu’il essaye de se rattraper.

Puis un fois bien happée dans l’histoire, on se rend compte que la fin approche et là FRUSTATION TOTALE !!!
NOOOON c’est pas possible de finir ainsi !! J’en voulais encore plus, quand on en sait a peu pres sur les Els, les Prédateurs et sur nos personnages adoré il faut déjà les quitter et attendre encore au moins une année avant d’avoir la suite. Complot je dis !!! lol

Bref un très bon premier roman qui pose les bases d’un univers très bien écrit et addictif qui nous transporte dans un monde FANTASTIQUE auquel on en sortira pas indemne avant d’en avoir lu la dernière page.
Un livre à se procurer de toute urgence.

par xoxina
Nés à minuit, Tome 1 : Attirances Nés à minuit, Tome 1 : Attirances
C.C. Hunter   
Ce livre m'a completement déboussolé !!! Je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'il soit aussi bien réalisé ! Quand on rentre dans l'action on ne peux plus en ressortir...la preuve je n'ai pas arrêté avant de l'avoir terminé !!! Et je l'ai même classé dans ma liste de diamant ce qui est très rare !^^En résumé je vous le conseille fortement!!!
La reine des glaces ...pour qui ce livre a fait fondre son coeur...lol
Thérèse Raquin Thérèse Raquin
Émile Zola   
Un des plus beau Zola selon moi,( on assiste ici aux limites du naturalisme ). En effet, pourquoi regretter un crime qui fut longtemps et murement réfléchi ? Un crime justifié ? Barbey d'Aurevilly lui reprochera cela, en effet , pour lui Zola n'a pas poussé le vice assez loin , il n'a pas appliqué à la lettre les dogmes du naturalisme . Bref, une oeuvre délicieuse, rythmée flirtant parfois avec l'inexplicable .

par Sadess
Antigone Antigone
Jean Anouilh   
Je l'ai lue au collège et je l'avais trouvé magnifique.
L'étudier était un réel plaisir.
Ce qui est magique, c'est qu'on connait la fin de l'histoire dès la première page, mais qu'on ne peut s'empêcher d'espérer.
L'espoir faire vivre ....

par Gomette
Le Passeur Le Passeur
Lois Lowry   
J'ai ADORE ! Cette oeuvre est vraiment formidable ! J'ai tout de suite été séduite par l'histoire, cette conception de la vie est vraiment... incroyable. J'ai beaucoup pleuré pour la fin.

par Roxye